Italie : Le feuilleton Icardi à la Une

Ce jeudi (18h55), c’est sans son meilleur buteur que l’Inter Milan disputera un 16eme de finale aller de Ligue Europa sur la pelouse du Rapid Vienne.
Mauro Icardi n’a pas fait le déplacement avec ses coéquipiers, refusant au dernier moment de monter dans l’avion qui transportait l’Inter en Autriche. La raison ? Le club a décidé de lui retirer le brassard de capitaine, à l’issue d’une réunion en présence de Luciano Spalletti et trois autres dirigeants, relate ce jeudi La Gazzetta dello Sport. Officiellement, les Nerazzurri expliquent que l’Argentin n’incarne pas assez la fonction sur le terrain, mais il est clair que cette décision fait suite aux négociations très compliquées autour de la prolongation de son contrat (le bail actuel court jusqu’en 2021). La compagne et représentante du joueur, Wanda Nara, est très dure en affaire et agace les dirigeants intéristes. Ce jeudi, toute la presse sportive italienne fait sa Une sur ce début de guerre entre les deux clans.

Le clan Icardi va trancher


La Republicca écrit qu’une réunion regroupant tout le clan Icardi (Wanda Nara et ses deux agents historiques Letterio Pino et Ulisse Savini) va avoir lieu pour définir la suite à donner à cette affaire. Du côté de l’Inter Milan, où le directeur sportif Giuseppe Marotta semble décidé à ne laisser passer aucun caprice (il avait déjà tapé du poing sur la table avec Nainggolan), on réfléchit à une sanction. Selon La Gazzetta dello Sport, l’Argentin pourrait être mis à l’amende ou écarté du groupe pour le prochain match de championnat contre le Sampdoria. Mauro Icardi s’est en tout cas entraîné normalement ce jeudi matin avec le reste de l’effectif non convié pour le déplacement à Vienne. Il n'empêche que ce dossier est épineux pour le club lombard, qui peut difficilement se permettre de perdre le cinquième meilleur buteur de son histoire. Car en cas de conflit prolongé, de nombreux clubs européens devraient tenter d'attirer le joueur formé au Barça, sujet à de nombreuses rumeurs sur le marché des transferts depuis quelques années.

RD Congo : quand Serge Akakpo fait les louanges de Mputu

Trésor Mputu - RD Congo Copyright -OFC
L'international togolais, Serge Akakpo, était l'invité de l'émission sportive "Tout Feu Tout Foot" sur Africa Radio. Il a profité de sa présence pour louer les qualités de Trésor Mputu. « Trésor Mputu, c’est l’un des joueurs qui peut décider de l’issue d’un match », à déclaré le natif de Lomé, qui a déjà croisé le Léopard en équipe nationale. A lire aussi >> RD Congo - Trésor Mputu : "Nous n’avons pas droit à l’erreur" « C’est l’un des joueurs qui m’a beaucoup plus impressionné quand je l’ai croisé dans ma carrière », a ajouté la star des Éperviers, pas qualifié pour la CAN 2019. Serge Akakpo pense que Trésor Mputu va briller de mille éclats et marquer les esprits pendant cette Coupe d’Afrique des Nations, une dernière peut-être pour Mputu au regard de son âge : « Sûrement, il est entrain de jouer sa dernière CAN. Et, il voudra mieux la jouer… », a-t-il conclu. A lire aussi >> Les cinq plus grandes bêtises de Trésor Mputu dans sa carrière de joueur

La Panthère Noire, Salif Keita donne ses favoris pour la CAN 2019

Salif Keita Copyright -Salif Keita
Le légendaire canonnier malien, Salif Keita s'est imposé comme l'une des plus grandes légendes du football africain, méritant une septième place dans le Top 100 des meilleurs joueurs africains de tous les temps, établi par OFC. Attaquant hors pair, idole de toute une génération au Mali et en Afrique des années 60, «La Panthère Noire», fut l’un des premiers joueurs africains à s’imposer de son vivant, comme étant une légende reconnue à travers l’Europe et le Monde. Le Malien a donné ses favoris pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019 qui se jouera en Egypte, lors d'une interview accordée à Jeune Afrique. "L’Égypte est le favori, mais des sélections comme celles du Nigeria, du Sénégal, du Maroc ou de la Côte d’Ivoire peuvent aussi prétendre au titre", lance l’ancienne star de l’AS Saint-Etienne. "Je n’oublie pas non plus le Cameroun, tenant du titre, ni le Ghana. Je pense que ce ne sera pas un handicap pour les Subsahariens d’évoluer en Afrique du Nord, même à cette période de l’année", poursuit le Ballon d’Or africain 1970. A lire aussi >> Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 7e - Salif Keïta, la Panthère Noire

Wydad Casablanca : Faouzi Benzarti proche d'une prolongation

Faouzi Benzarti
Le Wydad Casablanca pourrait prolonger son entraîneur, Faouzi Benzarti, dont le contrat se termine cet été. Le président du club marocain souhaiterait conserver certains éléments du staff technique des Rouges dont l'entraîneur de la première équipe. Le fils et agent de Faouzi Benzarti, Aymen, se trouve actuellement à Casablanca afin de s’entretenir avec Said Naciri, le président des Rouges, en vue d’une prolongation de son client. Le champion du Maroc souhaiterait également prolonger les deux autres tunisiens dans son staff technique à savoir Manaf Nabi, le préparateur physique, et Karim Sebai, l’entraîneur des gardiens. Le Wydad a vécu une saison pleine, clôturée par un 20e titre de champion du Maroc. Les Casablancais sont également toujours en lice pour la finale de la Ligue des Champions de la CAF qui va être rejouée, face à l'Espérance Sportive de Tunis.

CAN 2019 - Kanouté : "Le Mali peut remporter la CAN"

Frédéric Kanouté - Mali Copyright -OFC
L'ancien international malien, Frédéric Oumar Kanouté, pense que les Aigles du Mali, peuvent remporter cette 32e édition de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, qui aura lieu en Égypte, du 21 juin au 19 juillet 2019. "C'est un peu difficile de dire qui est favori de la Coupe d’Afrique des nations", a indiqué l'ex-attaquant du FC Séville dans une interview accordée au "Group Perform". "Le niveau en Afrique est assez homogène aujourd’hui. C’est très difficile de dire qui est favori, et puis nous avons eu ce gros désagrément. La CAN devrait se passer en février, elle a été reportée à cet été. J’espère simplement que la compétition sera très bien organisée et que le Mali la remportera cette fois-ci", a-t-il ajouté. A lire aussi >> Le meilleur joueur africain du monde selon Kanouté est ...

CAN 2019 - Algérie : Adam Ounas a repris l'entraînement

Ménagé depuis quelques jours pour une blessure à la cheville, Adam Ounas a repris lundi l'entraînement avec l'Algérie.
Adam Ounas va mieux. Remis de sa légère blessure à la cheville, l'ailier international algérien du Napoli a repris l'entraînement avec les Fennecs lundi soir. Blessé mercredi dernier lors du stage à Doha, l'ancien Bordelais fait bien partie du groupe qui va s'envoler ce mardi pour l'Egypte. Un doute avait un instant plané sur sa participation, mais avait rapidement été dissipé par la Fédération algérienne de football ; l'instance avait évoqué une blessure "sans gravité". Pour rappel, l'Algérie évoluera dans le groupe C de la CAN 2019 avec pour adversaires le Kenya (23 juin), le Sénégal (27 juin) et la Tanzanie (1er juillet).