Drogba, Bakambu, Koulibaly… ces valeureux expatriés qui ont répondu à l’appel de l’Afrique

C. Bakambu - D. Drogba - K. Koulibaly Copyright -OFC
Quand on est footballeur de haut niveau, être binational, c’est devoir faire face à un sacré dilemme : jouer pour le pays où on a grandi ou pour celui de ses racines ?

Si plusieurs enfants prodiges du Continent-mère ayant fait l'histoire de l'équipe de France ont choisi de défendre le maillot bleu plutôt que celui de leur pays d'origine (Zinédine Zidane, Jean Tigana, Basile Boli, Patrick Vieira, N’Golo Kanté ou encore Karim Benzema…) d'autres n’ont pas hésité longtemps avant de faire parler leur cœur pour opter pour leur patrie d’origine et ils en sont fiers !

En effet, nés en France ou naturalisés, fruits de la formation tricolore ou d'ailleurs, de nombreux joueurs binationaux font aujourd’hui la fierté de l'Afrique. Top 11 :

1) Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, 59 sélections, 24 buts) :


Né à Laval (France) et possédant la double nationalité franco-gabonaise, le capitaine des Panthères du Gabon Pierre-Emerick Aubameyang a été sélectionné en équipe de France Espoirs en 2009, avant d’opter pour le Gabon avec la perspective de disputer la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2012 à domicile.



 

2) Didier Drogba (Côte d'Ivoire, 105 sélections, 65 buts) :


Né en Côte d'Ivoire, à Abidjan, le légendaire Didier Drogba a rejoint son oncle en France à l'âge de 6 ans. Il aurait pu défendre le maillot de l'Equipe de France, après avoir fait toute sa formation dans l'hexagone, mais il a finalement penché pour son pays d'origine.

La suite, pour l'ex-capitaine des Eléphants, c'est 105 capes et 65 réalisations avec la sélection ivoirienne !

A lire aussi >> Top 100 des joueurs africains de l'histoire: 2e - Didier Drogba



 

3) Yannick Yala Bolasie (RD Congo, 41 sélections, 9 buts)


L’attaquant vedette des Léopards de la République Démocratique du Congo est né à Lyon, mais ses parents ont déménagé en Angleterre alors qu’il était âgé de six mois seulement.

L'ailier d'Anderlecht qui a grandi dans un quartier de Londres a fait officiellement ses débuts avec la sélection congolaise lors d'un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, contre la Libye.



 

4) Frédéric Kanouté (Mali, 39 sélections, 23 buts)


Considéré comme l'un des meilleurs attaquants africains de tous les temps, Frédéric Omar Kanouté a débuté sa carrière par quelques sélections en équipe de France espoirs en 1999 et une sélection en équipe A' en 2001.

Optant pour le Mali en 2004, le Ballon d'or africain 2007, reste à ce jour le meilleur buteur de l'histoire des Aigles avec 23 buts en 39 sélections.



 

5) Kalidou Koulibaly (Sénégal, 38 sélections)


Né à Paris et issu du centre de formation du FC Metz, Kalidou Koulibaly porte aujourd'hui fièrement les couleurs du Sénégal. Mais avant de se décider, à vingt-quatre ans (en 2015), il avait évolué avec l'équipe de France U20.



 

6) Riyad Mahrez (Algérie, 53 sélections, 13 buts)


Ballon d'or africain 2016, champion d'Afrique 2019, Mahrez a grandi en région parisienne à Sarcelles, où il a débuté au club de l'AAS Sarcelles.

Possédant la double nationalité, il choisit de représenter son pays d'origine en mai 2014. Le 31 mai 2014, il honore sa première sélection avec l'Algérie face à l'Arménie lors d'un match amical.



 

7) Cédric Bakambu (RD Congo, 24 sélections, 11 buts)


Né à Ivry-sur-Seine et formé à Sochaux, Bakambu a été appelé pour la première fois chez les Léopards le 9 juin 2016 face au Cameroun (1-1).

Champion d’Europe en 2010 avec l'équipe de France des moins de 19 ans, Bakagoal a longtemps hésité avant d’opter pour sa patrie d’origine.

A lire aussi >> Cédric Bakambu : « Je suis fier d’honorer mes origines »



 

8) Serge Aurier (Côte d'Ivoire, 50 sélections, 1 but)


Né à Abidjan, Serge Aurier a débarqué en France à l'âge de 7 ans. Formé au Racing Club de Lens, le "Guerrier" ivoirien a connu sa première sélection avec les Eléphants le 8 juin 2013, face à la Gambie, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014, sous la houlette de Sabri Lamouchi.



 

9) André Ayew (Ghana, 84 sélections, 15 buts)


L'ancien pensionnaire de l'OM et du LOSC, fils du légendaire canonnier des Black Stars Abedi Pelé, a vu le jour à Seclin, dans l'arrondissement de Lille. Mais, très jeune, André Ayew a intégré les sélections ghanéennes et suivi les pas de son illustre paternel.



 

10) Mehdi Benatia (Maroc, 62 sélections, 2 buts)


Mehdi Benatia avait le choix entre trois sélections. Né et formé en France, d'un père marocain et d'une mère algérienne, le défenseur central a privilégié le lien paternel en optant pour les Lions de l'Atlas.



 

11) Moussa Sow (Sénégal, 50 sélections, 19 buts)


Né à Mantes-la-Jolie (France), Moussa Sow a été sélectionné avec l'équipe de France des moins de 19 ans, avec laquelle il a remporté l'Euro 2005 de la catégorie.

Elu meilleur footballeur sénégalais de l'année 2011, «Super Sow» a honoré sa première sélection avec les Lions de la Téranga en juin 2009, à l'occasion d'un match disputé face au Congo .

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Weah chante contre le coronavirus

Auteur d'une chanson anti-coronavirus, le président du Liberia George Weah a reçu le soutien de l'ONU.
« Ce pourrait être ta maman, ce pourrait être ton papa, tes frères ou tes sœurs. Dressons-nous tous ensemble pour combattre ce sale virus » : la voix est grave, comme le sujet. Contre le coronavirus, George Weah a pris le micro. Entouré de choristes, le président du Liberia préfère les paroles simples d'une chanson enjouée aux longs discours politiques. Accompagnée d'un clip très direct et explicite, le morceau a récemment reçu le soutien de l'Organisation des Nations Unies (ONU), qui l'a intégré à #DontGoViral, une campagne en ligne lancée par l'UNESCO afin d'informer les populations du continent sur le Covid-19, avec à l'esprit la lutte contre les fausses nouvelles.

Le message se veut simple et pédagogique : écrite par l'ancien Ballon d'Or et joueur du PSG, cette Awareness Song (chanson de la prise de conscience) insiste sur la nécessité de bien se laver les mains et de respecter les gestes barrières. Quant au format old school avec un titre diffusé sur les ondes, il se veut adapté aux réalités locales. « La majorité des gens au Liberia n'a pas accès à internet ni à Facebook, mais tout le monde écoute la radio. La chanson passera sur différentes stations du pays pour diffuser convenablement le message », a expliqué George Weah, président du Liberia depuis janvier 2018.

Ligue des Champions : Le format de la fin de saison connu le 18 juin

Le format de la fin de la saison de Ligue des Champions, interrompue pendant les huitièmes de finale, sera dévoilé le 18 juin par l'UEFA.



Tous deux engagés en Ligue des champions, le Paris Saint-Germain et l'Olympique Lyonnais, respectivement qualifiés au stade des quarts et des huitièmes de finale, seront bientôt fixés. La formule retenue pour la fin de cette édition 2019-20 devrait être communiquée le jeudi 18 juin. Le comité exécutif de l'UEFA compte en effet étendre ses discussions sur deux journées, les 17 et 18 juin, pour fixer les prochaines mesures de ses compétitions.

Il sera donc question de la fin de la campagne européenne, mais également de l'Euro, autre compétition phare de l'instance, reportée en 2021. L'UEFA devra notamment valider les villes hôtes du tournoi continental. « Je pense que tous les calendriers internationaux, les reprises de Championnats et les dates de Ligue des champions et Ligue Europa seront officiels le 18 juin après-midi », a déclaré le président de la FFF Noël Le Graët dans des propos repris par L’Équipe.




Manchester United : Andy Cole compte toujours sur Paul Pogba

Ancien attaquant de légende de Manchester United, Andy Cole estime que Paul Pogba a encore beaucoup de choses à apporter aux Red Devils.
Paul Pogba sera-t-il encore un joueur de Manchester United la saison prochaine ? Le doute est permis car l’international français n’a plus qu’un a de contrat du côté d’Old Trafford. De plus, le Real Madrid, qui l’a courtisé l’année dernière, est toujours intéressé par ses services. Enfin, on pourrait citer les nombreuses critiques qu’il a essuyées outre-Manche comme un motif suffisant pour l'inciter à partir et à relever un nouveau challenge. En dépit de ce contexte, il y en a cependant encore qui le voient poursuivre chez les Diables Rouges et y briller même comme il n’a encore jamais pu le faire depuis son retour au club en 2016.

« Hâte de voir Pogba au côté de Fernandes et Rashford »


Un certain Andy Cole fait partie de ceux qui voient l’international français étirer son parcours dans le Nord-Ouest de l’Angleterre. Pour le champion d’Europe 1999, Pogba ne peut pas partir sur un échec, et le fait de retrouver une équipe qui tourne désormais à plein régime a de quoi l’enthousiasmer. «MU a commencé à jouer un football très sympa, à gagner des matchs et ils sont aussi revenus dans la course au Top 4. Je suis vraiment content de voir Paul de retour, je pense que c'est un joueur de haut niveau, a déclaré l’ancien attaquant à The Mirror. Indépendamment de tous les bruits qui l'entourent, quand il s’y met, il prouve constamment à quel point il est bon. Fernandes, ce qu'il a fait depuis son arrivée en janvier est absolument phénoménal. J'ai hâte de le voir jouer avec Paul au milieu de terrain. Ce fut aussi la meilleure saison de Marcus [Rashford], jouant dans sa position préférée et j'espère qu'il pourra revenir en forme quand il n'aura plus de problèmes de dos. J'ai donc hâte de voir ce trio jouer ensemble ». Une impatience que doit très certainement partager Ole Gunnar Solskjaer, le manager de l’équipe mancunienne.

St-Etienne : Deux jeunes signent pro

L'AS Saint-Etienne a annoncé ce vendredi la signature du premier contrat professionnel du milieu de terrain Lucas Gourna-Douat et du gardien Etienne Green.
L'AS Saint-Etienne a annoncé ce vendredi que deux jeunes espoirs de son centre de formation avaient paraphé leur premier contrat professionnel. Il s'agit du milieu de terrain international U17 français Lucas Gourna-Douath (16 ans) et du gardien au nom prédestiné Etienne Green (19 ans).

"C'est une immense fierté de signer mon premier contrat professionnel au sein d'un club aussi prestigieux, a indiqué Lucas Gourna-Douath. Je suis un enfant issu de la formation stéphanoise et j’aspire à devenir un homme sur qui l'ASSE peut et pourra compter ! Le stade Geoffroy-Guichard et ses supporters donnent envie de tout arracher pour ce club. Voir des joueurs comme Loïc Perrin, formés au club, réussir sous nos belles couleurs me motive énormément. Je veux suivre ce genre d’exemple !"

Leverkusen : Ballack pousse pour Havertz

Michael Ballack estime que Kai Havertz doit absolument disputer la Ligue des Champions la saison prochaine pour progresser.
Kai Havertz, la pépite du Bayer Leverkusen, est actuellement la cible de plusieurs grands clubs d’Europe. Son nom est surtout mentionné du côté de Manchester, afin de renforcer la formation d’Ole Gunnar Soslkjaer. Mais, il n’y a pas encore eu d’offre concrète transmise pour sa signature et son club employeur n’est pas particulièrement enclin à le libérer dès cet été. Interrogé sur le cas de ce jeune prodige de 20 ans, Michael Ballack, l’une des anciennes stars du football allemand, a indiqué que sans une qualification pour la C1 le talentueux gaucher devrait changer de club.

Ballack a dû attendre ses 30 ans pour tenter sa première expérience à l’étranger. Et ce n’est qu’à 26 ans qu’il avait quitté son cocon du Bayer. Cependant, il invite Havertz à prendre plus rapidement son envol si ses aspirations ne correspondent pas à celles du club. « Je pense que c'est un grand talent. Il a des qualités techniques exceptionnelles et joue très librement, a confié l’ex-capitaine de la Mannschaft à Sport 1. Il sera important pour lui de toujours jouer en Ligue des champions afin de pouvoir rivaliser avec les meilleurs. Et c’est pourquoi il sera important pour le Bayer de décrocher la quatrième place ». Actuellement, et alors qu’il reste encore cinq journées à disputer en Bundesliga, Leverkusen occupe le 5eme place du classement, à égalité de points avec Moenchengladbach (4eme).