Huddersfield : Mooy prêté à Brighton

Copyright : Panoramic
Ce jeudi, Brighton a annoncé l'arrivée en prêt d'Aaron Mooy, le milieu australien, en provenance d'Huddersfield Town.





Lié jusqu’en juin 2022 avec Huddersfield Town, le milieu de terrain international australien Aaron Rooy (28 ans) fait l’objet d’un prêt. Auteur de trois buts la saison passée en Premier League (+ une passe décisive), l’ancien joueur de Manchester City a été envoyé à Brighton.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Meilleur joueur de Premier League : Henderson préféré à Mané, Aubameayng fait part de son incompréhension

Auteur d'une excellente saison avec Liverpool Sadio Mané (15 buts et 9 passes décisives) est l'un des éléments clés du titre bien mérité du club de la Mersey. Malgré ses statistiques impressionnantes avec les Reds, le Lion de la Teranga n'a pas été choisi comme meilleur joueur de Premier League par les journalistes qui ont voté pour son coéquipier Jordan Brian Henderson Un choix aussi surprenant qu'incompréhensible pour Pierre-Emerick Aubameyang. “Il est incompréhensible que Mané ne soit pas récompensé de sa saison énorme. Je ne sais pas sur quoi est basé les critères pour attribuer les prix en Premier League mais je ne suis pas le seul à penser que Mané mérite le titre”, a déclaré le Gabonais avant d’ajouter: “je ne parle généralement au nom de personne, mais je vois le besoin de défendre Sadio Mané qui mérite au moins une récompense pour sa grande saison. Je dois dire que c’est très décevant de le voir repartir les mains vides.” Une opinion partagée par beaucoup d’observateurs… A lire aussi sur OFC >>Sadio Mané dans le onze type de la saison d'Alan Shearer

George Weah revient sur son transfert avorté à l'Africa Sports d'Abidjan

George Weah Copyright -AFP
Véritable phénomène du football mondial des années 90, George Weah, unique africain ballon d'or, a indéniablement marqué toute une génération en Afrique et dans le monde entier. Son sens du but, sa technique et ses exploits hors normes ont fait de ‘Mister George’ une légende. L’enfant de Monrovia a commencé sa carrière dans son pays natal avant de rejoindre Tonnerre de Yaoundé. Une saison au Cameroun lui a suffi pour se faire remarquer par Claude le Roy, alors entraîneur de des Lions Indomptables. Le technicien français impressionné par les qualités footballistiques du libérien le recommande à Arsene Wenger, coach de l’AS Monaco. L'ancien joueur du PSG et du Milan AC est revenu sur ses débuts : « La première fois que j’ai signé un contrat en dehors de mon pays, c’était en 1987, à l’Africa Sport d’Abidjan. J’ai eu la grosse chance de rencontrer Simplice ZINSOU, qui m’a tout facilité. Alors que je venais de signer dans son club, le Tonnerre de Yaoundé m’a sollicité. Simplice ZINSOU n’a pas fait d’obstacle et m’a libéré. Je n’ai jamais joué à l’Africa Sport parce qu’il a eu la gentillesse d’annuler mon contrat, pour me permettre d’aller continuer ma carrière au Cameroun. L’ancien président de l’Africa Sport a d’ailleurs facilité mon départ au Cameroun en me remettant une somme de 17 millions de francs Cfa. Tout est parti de là. C’est le vrai déclic de ma carrière ». A lire aussi sur OFC >> Hommage : Diego Maradona salue la mémoire de Tataw Stephen

Serge Aurier à l'AC Milan ? Les précisions de Maldini

Serge Aurier et Paolo Maldini Copyright -AFP
Auteur d'une saison mitigée avec les Spurs de Tottenham, Serge Aurier pourrait changer d'air cet été. Une rumeur l'annonçait du côté de l'AC Milan, et qui a eu un peu plus de crédibilité quand elle a été reprise par Sky Sport. Le très sérieux médias a même évoqué que l'Ivoirien figure parmi les priorités pour devenir coéquipier de Zlatan Ibrahimovic. Sauf que le directeur sportif des Rossoneri a jeté un froid dans ce dossier, lorsqu'il a été interrogé sur le sujet. "Ça, c’est nouveau… L’année dernière, il y a eu une possibilité, on avait parlé à son agent. Mais pour le moment, on pense à terminer la saison", a indiqué l'ancien défenseur de la Squadra Azzurra. Alors qu'il vient de regagner la confiance de son coach, José Mourinho, Aurier ne pense de toute façon pas à un départ. A lire aussi >> Côte d'Ivoire : L'hommage de Serge Aurier à son frère

« Conte ne voudrait pas de Messi à l’Inter »

Un ancien attaquant italien estime qu’Antonio Conte ne serait pas favorable à la venue de Lionel Messi dans son club de l’Inter.

Ces derniers temps, le nom de Lionel Messi a circulé du côté de l’Inter Milan. Des rumeurs ont fait état d’un possible engagement de la star argentine avec le club lombard. Mais, elles ont vite été démenties par les différents camps intéressés. L’entraineur nerazzurro a lui-même indiqué qu’il était impossible que son club fasse l’énorme effort financier nécessaire au recrutement du sextuple Ballon d’Or. « Messi ? Si vous aviez seulement ce que j’ai dû faire pour avoir Romelu Lukaku… », a-t-il plaisanté dimanche, au milieu d’un monologue incriminant la gestion de sa direction.


« Si Messi vient, on parlera plus de lui que de l’équipe »


Mais si ce transfert était finalement possible, Conte serait-il content de compter la star argentine au sein de son effectif ? Un certain Paolo Di Canio n’en est pas si sûr. Lors d’une intervention sur Sky Sports, l’ex-joueur de la Lazio et de la Juventus a indiqué que son ex-coéquipier n’est pas du genre à accepter des stars au sein de ces équipes. « Si l'Inter a vraiment décidé de se positionner sur Messi et que ses responsables ont dit au coach qu’ils feraient tout pour le prendre, êtes-vous vraiment sûr que Conte aimerait Messi à l'Inter? Je dis non. Car cela voudrait dire que nous parlerions plus de Messi que de l'Inter, comme c'est le cas avec Cristiano Ronaldo à la Juventus, ou même plus. »


Conte n’apprécierait donc pas de noms ronflants dans son vestiaire. Mais, il se peut qu’il n’ait pas du tout voix au chapitre concernant la composition de l’effectif intériste pour la saison 2020/2021. Actuellement, et en raison d’un sérieux différend avec ses responsables, il est fortement pressenti pour abandonner son poste. Depuis dimanche, Massimiliano Allegri est annoncé comme son possible successeur du côté de San Siro. Et ce dernier sait parfaitement comment accueillir les stars dans ses équipes, l’ayant déjà fait avec CR7 il y a deux ans à Turin.


Ligue des champions : l'incroyable série du Barça au Camp Nou

Avant le match face à Naples, en huitième de finale retour de la Ligue des champions, le Barça peut compter sur une série d’invincibilité très imposante au Camp Nou.
Le FC Barcelone ne s'avance pas avec beaucoup de certitudes dans l'optique de son huitième de finale retour de Ligue des champions face à Naples, samedi au Camp Nou (21h). Assez irrégulier durant la saison, et resté en course dans le titre pour la Liga principalement grâce à l'impact de Lionel Messi, les catalans ont pour objectif de poursuivre la route dans la compétition après le match aller disputé en Italie (1-1), lors duquel Antoine Griezmann avait été buteur.

Après le sacre du Real Madrid en Liga, Messi avait encore pointé du doigt certaines lacunes chez les joueurs dirigés par Quique Setien. "Je l’ai déjà dit il y a un moment, mais si on continue de cette manière, ce sera très difficile de gagner la Ligue des champions. Il va falloir que l’on change en profondeur si on veut se battre pour la Ligue des champions, parce que sinon, le match contre Naples, on le perdra aussi."

35 rencontres consécutives sans s'incliner au Camp Nou


Le pichichi du championnat espagnol (25 buts) pourra se rassurer en regardant la statistique impressionnante de son équipe au Camp Nou dévoilée par Sport. En effet, depuis le 1er mai 2013 et une défaite cuisante concédée face au Bayern Munich (3-0), le Barça a enchaîné 35 rencontres sans être battu à domicile. Lors de cette époque, Messi avait été sur le banc, et Barcelone s'était déjà lourdement incliné à l'aller face au club munichois (4-0).



Depuis, le Barça connaît une série remarquable : 31 matches gagnés et 4 matches terminés sur un score de parité, 104 buts marqués et seulement 17 encaissés. Lors de ces rencontres, les partenaires de Messi ont su infliger quelques cartons aux opposants : 6-1 au Celtic en 2013, 6-1 à la Roma en 2015, 6-1 au PSG en 2017, et également un 5-1 face à Lyon, en 2019. Lionel Messi, avec 36 buts inscrits lors de ces matches, est le grand artificier de cette série et voudra, à coup sûr, continuer sur cette voie face aux napolitains de Gennaro Gattuso.

Ce dernier a d'ailleurs plaisanté au sujet de la Pulga. "J’ai essayé de l’attraper quand je jouais à Milan et que j’avais 10-15 kilos de moins qu’aujourd’hui. Je peux seulement marquer Messi dans mes rêves. Ou bien sur la PlayStation de mon fils", a déclaré le technicien italien.