George Weah revient sur son transfert avorté à l'Africa Sports d'Abidjan

George Weah Copyright -AFP
Véritable phénomène du football mondial des années 90, George Weah, unique africain ballon d'or, a indéniablement marqué toute une génération en Afrique et dans le monde entier.



Son sens du but, sa technique et ses exploits hors normes ont fait de ‘Mister George’ une légende.

L’enfant de Monrovia a commencé sa carrière dans son pays natal avant de rejoindre Tonnerre de Yaoundé. Une saison au Cameroun lui a suffi pour se faire remarquer par Claude le Roy, alors entraîneur de des Lions Indomptables. Le technicien français impressionné par les qualités footballistiques du libérien le recommande à Arsene Wenger, coach de l’AS Monaco.

L'ancien joueur du PSG et du Milan AC est revenu sur ses débuts :

« La première fois que j’ai signé un contrat en dehors de mon pays, c’était en 1987, à l’Africa Sport d’Abidjan. J’ai eu la grosse chance de rencontrer Simplice ZINSOU, qui m’a tout facilité. Alors que je venais de signer dans son club, le Tonnerre de Yaoundé m’a sollicité. Simplice ZINSOU n’a pas fait d’obstacle et m’a libéré. Je n’ai jamais joué à l’Africa Sport parce qu’il a eu la gentillesse d’annuler mon contrat, pour me permettre d’aller continuer ma carrière au Cameroun. L’ancien président de l’Africa Sport a d’ailleurs facilité mon départ au Cameroun en me remettant une somme de 17 millions de francs Cfa. Tout est parti de là. C’est le vrai déclic de ma carrière ».

A lire aussi sur OFC >> Hommage : Diego Maradona salue la mémoire de Tataw Stephen
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Europa League : Galatasaray se qualifie grâce à ses africains

Galatasaray a composté son billet pour le troisième tour de l’Europa League en s'imposant face à la formation azerbaïdjanaise, Neftchi 3-1. Galatasaray n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout de la modeste formation azerbaïdjanaise, Neftchi. Les "Cimbom" se sont imposés 3-1. Le club turc peut remercier ses africains. En effet, Mbaye Diagne et Christian Luyindama ont été les grands artisans de ce succès. L'international sénégalais a inscrit un doublé alors que l'international congolais a redonné l'avantage aux siens après l'égalisation des Azéris. A noter que le sénégalais Mamadou Mbodj a inscrit l'unique but du club azerbaïdjanais Galatasaray affrontera, au prochain tour, les Croates du Hajduk Split, le 24 septembre prochain. A lire aussi >> Ligue Europa : Eteki et Faï Collins passent, Clinton Njie cale

Ligue Europa : Eteki et Faï Collins passent, Clinton Njie cale

Si Yan Brice Eteki et Faï Collins ont décroché une place pour le troisième tour qualificatif de la Ligue Europa avec leurs clubs respectifs, Clinton Njie et le Dinamo Mouscou sont éliminés.

Clinton Njie n’ira pas plus loin que le deuxième tour qualificatif de la Ligue Europa. La faute au Lokomotiv Tbilisi. Le club géorgien de football a mis fin aux espoirs de l’attaquant camerounais. En déplacement dans un stade Mikheil Meskhi de Tbilisi vidé de ses spectateurs en raison de la crise du Covid-19, jeudi, Njie et le Dinamo Moscou se sont inclinés (2-1). Pourtant en forme en championnat de Russie, Clinton Njie et ses coéquipiers ont eu de la peine à exister offensivement. On les croyait au-dessus techniquement, mais les Moscovites ont été incapables de produire du jeu et de créer du danger dans un match pauvre en occasions nettes. Conséquence, les locaux sont les premiers à marquer, grâce notamment à Sikharulidze (1-0, 54e). Le club géorgien va même ensuite mener 2-0 après un but de Gavashelishvili (76e). Avant que Komlichenko ne réduise l’écart en fin de match (2-1, 90e).

Faï vainqueur, Eteki spectateur

La soirée s’est mieux déroulée pour Faï Collins. De nouveau indispensable dans l’effectif de Philippe Montanier, le défenseur camerounais était titulaire avec le Standard de Liège, tombeur de Bala Town (2-0). Supérieurs à la possession de balle (58%), Faï et les siens n’ont pas tremblé face à une équipe galloise peu inspirée en attaque. Les Belges ont fait le job grâce à Avenatti (1-0, 19e) et Amallah (2-0, 34e). Le club liégeois passe au troisième tour qualificatif de la Ligue Europa. Comme Yan Brice Eteki qui a assisté en spectateur, au large succès de son club, Granada face aux Albanais de Teuta (0-4).

Juan Bernat blessé, le PSG réactive la piste Mattia De Sciglio (Juventus Turin)

Suite à la grave blessure de Juan Bernat, le PSG devrait se mettre en quête d'un nouveau latéral gauche. D'après Sky Sport Italia, la piste menant à Mattia De Sciglio pourrait de nouveau être étudiée.

Ce début de saison 2020-21 est décidément bien compliqué pour le PSG. Après deux défaites inaugurales à Lens (0-1) et contre Marseille (0-1), les champions de France ont relevé la tête face à Metz mercredi soir (1-0). Mais Thomas Tuchel doit quand même se faire du souci car, entre les suspendus (Neymar, Leandro Paredes, Abdou Diallo, Layvin Kurzawa), l'incertitude planant au-dessus de Kylian Mbappé (Covid-19) et les blessés (Marco Verratti, Thilo Kehrer), bâtir une équipe capable d'être compétitive à Nice dimanche (13h) devient un sacré challenge. Et ce d'autant plus que Juan Bernat vient de s'ajouter à la liste des absents, pour une longue durée qui plus est. Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche contre les Grenats, le latéral espagnol sera éloigné des terrains pendant cinq à six mois.




De Sciglio aurait déjà pu débarquer à Paris en janvier


Face à une telle situation, il ne serait pas étonnant que les Parisiens cherchent à profiter des derniers jours du Mercato - qui fermera exceptionnellement ses portes le 5 octobre cette année - pour se renforcer. En janvier, le club de la Capitale avait déjà étudié la piste menant à Mattia De Sciglio, dans le cadre d'un éventuel échange avec Layvin Kurzawa. Cela ne s'était finalement pas concrétisé mais, à en croire les informations de Sky Sport Italia, Leonardo aurait décidé de rouvrir ce dossier. Gêné par des pépins physiques récurrents, le latéral italien (27 ans) n'est apparu que treize fois toutes compétitions confondues au cours de l'exercice écoulé. L'AS Rome souhaiterait également le recruter.


Rennes – Chelsea, le dialogue se poursuit pour Edouard Mendy

Les négociations concernant un éventuel transfert d'Edouard Mendy (Rennes) vers Chelsea n'ont pas abouti mais elles se poursuivraient d'après L'Equipe. Les Rouge et Noir aimeraient inclure Fikayo Tomori, le jeune défenseur des Blues, dans la transaction.

Il ne reste qu'un peu plus de trois semaines d'ici la fin du Mercato, programmée le 5 octobre. Chelsea aura-t-il le temps d'obtenir la signature d'Edouard Mendy avant cette date butoir ? En tout cas, les négociations poursuivraient leur cours, tant entre le joueur et le club londonien qu'entre ce dernier et Rennes. D'après les informations de L'Equipe, les dirigeants bretons n'accepteraient de céder leur dernier rempart que contre un chèque de 30 millions d'euros minimum. Les Blues, dont l'offre initiale de 20 millions d'euros a par conséquent été refusée, n'auraient pas abdiqué.


Tomori, la pièce manquante pour débloquer le dossier Mendy ?


Un élément pourrait toutefois faire pencher la balance sans atteindre la somme escomptée : Fikayo Tomori. Désireux de renforcer sa défense centrale, le SRFC - qui a échoué à attirer Tanguy Kouassi (Bayern Munich) et Axel Disasi (Reims) - lorgnerait l'international anglais de 22 ans. Sous contrat avec Chelsea jusqu'en 2024, le natif de Calgary pourrait être prêté aux Rouge et Noir, qui faciliteraient en contrepartie le départ de Mendy. Le quotidien sportif précise en outre que Florian Maurice et sa cellule de recrutement suivraient toujours Diego Godin (Inter Milan).


PSG : Encore un peu de patience pour Mbappé ?

Remis du coronavirus, Kylian Mbappé espère être en mesure de jouer ce dimanche à Nice mais le retour à la compétition de l'international français pourrait être retardé d'une semaine.
[/EMBED]

Les bonnes nouvelles ne sont pas légion en ce moment du côté de Paris. L’équipe championne de France est confrontée actuellement à de nombreuses défections, et quand le retour d’un cadre se profile il y a une absence qui est enregistrée. Quand ce n’est pas le retour en question qui est finalement annulé. C’est ce qui risque de se produire ce week-end puisque Kylian Mbappé, que Thomas Tuchel espérait récupérer pour l’opposition face à Nice (dimanche à 12h), a de bonnes chances de voir son indisponibilité se prolonger.

Ça sera à la commission Covid de trancher


L’attaquant international avait été testé positif au coronavirus le 7 septembre dernier alors qu’il se trouvait en regroupement avec les Bleus. Le protocole de la Ligue prévoit dans ce cas 15 jours d’arrêt. L’ancien monégasque et son club tablaient cependant sur l’allègement de cette règle, avec une période d’inactivité qui correspondrait désormais à celle d’isolation (7 jours). C’est ce qu’avait notamment décrété le premier ministre français Jean Castex. Or, ce n’est pas encore applicable au championnat de football car la commission Covid n’a pas validé ce changement. De fait, et si rien n’évolue d’ici le week-end, Mbappé ratera le déplacement à l’Allianz Riviera Mbappé a déjà dû manquer deux matches de son équipe. Il était absent lors du Classique face à l’OM (0-1) et aussi lors de la victoire contre Metz (1-0). Sans lui, la formation francilienne a beaucoup peiné pour être efficace offensivement. Son éventuel forfait conduirait certainement Tuchel à reconduire le trio Sarabia, Di Maria et Icardi aux avant-postes. A noter que pour ce match en terre azuréenne, Paris devra également composer sans Juan Bernat (blessé), ainsi que Neymar, Paredes et Kurzawa (tous suspendus).