Fracture tibia-péroné pour Jean-Marc Makusu (AS Vita Club)

Copyright : Panoramic
Victime d'une double fracture tibia-péroné, Jean-Marc Makusu (AS Vita Club) devrait être absent de longues semaines.
Coup d'arrêt pour Jean-Marc Makusu. L'attaquant vedette de l'AS Vita Club s’est gravement blessé dimanche lors de la rencontre du championnat qui opposait son équipe au FC Renaissance (0-0). Victime d’un tacle très appuyé sur sa jambe gauche, le serial buteur souffre d'une double fracture tibia-péroné. Une absence longue durée est à prévoir.

"Makusu est à l’hôpital et il a passé une radio qui confirme la fracture de deux os de la jambe gauche (tibia-péroné). Nous sommes en train de voir dans quelle mesure une intervention chirurgicale peut avoir lieu et avec quel matériel. Mais, si tout va bien, il sera opéré ce lundi dans la soirée. C’est une fracture comme toutes les autres. Il y en a eu d’autres avant lui et sont revenus sur le terrain. Ce sera le cas pour lui également. Il va rejouer après un temps de convalescence", a dit à Foot.cd le docteur Matthieu Matusimwa, médecin de V.Club.

Pour rappel, l'international congolais, a déjà été annoncé ces dernières semaines à la RS Berkane, avant que son entraîneur ne vienne démentir un tel transfert.

PSG : Neymar et maintenant Gueye… L’hécatombe de blessures est-elle inquiétante ?

Privé de Neymar pour quatre semaines, le PSG devra aussi se déplacer à Nice sans Idrissa Gueye, également touché. Les nombreuses blessures dont souffre l’effectif parisien est-il inquiétant ?
Neymar, Mbappé, Cavani, Herrera, Dagba ou encore Gueye… : Ce ne pourrait être qu’une liste non exhaustive des joueurs importants du Paris Saint-Germain, c’est finalement devenu une partie du recensement des hommes passés par l’infirmerie du club depuis le début de la saison. Avant même d’aborder le deuxième quart du championnat, ce vendredi, à Nice (20h45), l’effectif parisien a déjà été considérablement impacté par les blessures.

La question de la préparation physique


Est-ce inquiétant ? Pas encore. Après tout, le club de la Capitale a su tenir son rang en Ligue 1, malgré un groupe souvent restreint. Certes, il n’a que deux points de marge sur le surprenant FC Nantes, mais au moins six sur la puissance du championnat la mieux classée, Lille (5eme, 15 points). Mieux encore, les absences à répétitions n’ont pas affecté le début de campagne européenne. Il n’empêche, les allers-retours des joueurs parisiens à l’infirmerie ont semé quelques doutes pour la suite de la saison du champion de France.

Les méthodes du préparateur physique Rainer Schrey, qui a accompagné Thomas Tuchel à Mayence puis à Dortmund, ont forcément été remises en cause alors qu’elles ont toujours été réputées intenses et exigeantes. Il y a un an, une préparation estivale calamiteuse et tronquée à cause du large renouvellement de l’effectif lors du Mercato avait plombé toute la saison de l’AS Monaco. Le PSG jouit d’un groupe bien mieux fourni en qualité pour aligner les résultats satisfaisants à défaut d’être convaincants.

Le PSG cherche un responsable




Mais en interne, le PSG semble déjà chercher à limiter d’éventuelles nouvelles pertes. Il y a quelques jours, nos confrères de L’Equipe dévoilaient que le jardinier du club, Jonathan Calderwood, avait lui aussi été pointé du doigt. Plusieurs joueurs auraient jugé les pelouses du Camp des Loges trop dures. Face à la presse, Thomas Tuchel fait ce que tous les coachs des grands clubs européens font : il s’en prend au calendrier.

« Il y a trop de matchs. Des matchs, du repos, des matchs, des petites vacances et encore des matchs, jouer sans cesse... C’est un rythme difficile, a-t-il encore souligné jeudi, en conférence de presse, avant le déplacement à Nice, ce vendredi (20h45), en ouverture de la dixième journée de Ligue 1. Pour moi, ça tue les joueurs. Et à la fin ça tue les matchs. On peut sentir qu’ils manquent d'intensité et de santé, on manque de phase pour se préparer à jouer au meilleur niveau. »

Chez les mastodontes, seul le Real Madrid fait pire en Europe


Le club de la Capitale se cherche des excuses et cela suffit à démontrer qu’il ne considère pas la kyrielle de blessures comme une infortune momentanée et passagère. Depuis le début de la saison, quinze joueurs parisiens ont subi une blessure ayant entraîné un forfait pour au moins un match. Trois ont été sur le flanc à deux reprises (Neymar, Mbappé, Cavani). A titre de comparaison, Manchester City et Liverpool, qui ont disputé le même nombre de matchs que le PSG depuis le début d’exercice, ont été beaucoup moins impactés : quatre Citizens et cinq Reds se sont blessés.

Le Barça, qui compte quelques joueurs réputés « fragiles » physiquement dans son effectif (Umtiti, Ousmane Dembélé, Luis Suarez…) a envoyé onze joueurs à l’infirmerie. Finalement, seul le Real Madrid a fait « pire » que le Paris Saint-Germain. Quinze joueurs ont été touchés et quatre d’entre eux l’ont été à deux reprises (Marcelo, Ferland Mendy, Modric, Brahim Diaz). Hasard ou non, le préparateur physique désigné comme l’un des piliers des titres européens glanés par la Casa Blanca ces dernières saisons, Antonio Pintus, a quitté le club au début du mois du juillet dernier…

L1 (J10) : Tout savoir sur Nice - PSG

Nice n’a remporté qu’un seul de ses 13 derniers matchs de Ligue 1 contre Paris (2 nuls, 10 défaites), c’était le 30 avril 2017 (3-1).

Nice - PSG, où et quand voir le match


En direct sur Canal+ Sport le vendredi 18 octobre à 20h45.

Nice - PSG, les compos probables


Nice


Benitez - Burner, Hérelle, Dante (cap), M.Sarr - Danilo, Cyprien - Ganago, Claude-Maurice, Lees-Melou - Dolberg

PSG


K.Navas - Meunier, Ab.Diallo, Kimpembe, L.Kurzawa - Verratti, Marquinhos (cap), Herrera - Sarabia, Icardi, Di Maria

Nice - PSG, les groupes


Nice


Benitez, Clémentia - Burner, Pelmard, Herelle, Dante, M.Sarr, R.Coly - Cyprien, Tameze, Lees-Melou, Danilo, Lusamba - Claude-Maurice, Srarfi, Myziane, Ganago, Dolberg.

PSG







K.Navas, Rico, Bulka, Meunier, Thiago Silva, Marquinhos, Kimpembe, Ab.Diallo, Mbe Soh, Kurzawa, Verratti, Herrera, Paredes, Mbappé, Sarabia, Di Maria, Icardi, Cavani, Choupo-Moting.





Nice - PSG, la forme du moment


Les trois derniers matchs de Nice


05/10/2019 : Nantes - Nice (1-0 / L1)
28/09/2019 : Nice - Lille (1-1 / L1)
24/09/2019 : Monaco - Nice (3-1 / L1)

Les trois derniers matchs du PSG


05/10/2019 : PSG - Angers (4-0 / L1)
01/10/2019 : Galatasaray - PSG (0-1 / C1)
28/09/2019 : Bordeaux - PSG (0-1 / L1)

Nice - PSG, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Nice n’a remporté qu’un seul de ses 13 derniers matches de Ligue 1 contre Paris (2 nuls, 10 défaites), c’était le 30 avril 2017 (3-1).

  • Nice n’a remporté aucun de ses 3 derniers matches en Ligue 1 (1 nul, 2 défaites), sa pire série dans l’élite cette saison.

  • Paris a remporté 6 de ses 7 derniers matches de Ligue 1, la seule exception étant sa défaite contre Reims le 25 septembre dernier au Parc des Princes (0-2).

  • Nice n’a perdu que 2 de ses 18 derniers matches à domicile en Ligue 1 (11 victoires, 5 nuls) : contre Caen le 20 avril dernier (0-1) et Marseille le 28 août dernier (1-2).

  • Nice a encaissé au moins un but lors de chacun de ses 9 derniers matches de Ligue 1, plus longue série en cours.

  • Paris a gardé sa cage inviolée à 7 reprises en Ligue 1 2019/20, plus que toute autre équipe des 5 grands championnats européens.

  • Paris a marqué lors de chacun de ses 23 derniers déplacements en Ligue 1, seuls Sedan (32), Rennes (26) et Metz (24) ont fait mieux dans l’histoire.

  • Nice est la seule équipe de Ligue 1 2019/20 qui a marqué plus de buts sur coup de pied arrêté (8) que dans le jeu (4). D’ailleurs l’OGCN est l’équipe qui a marqué le plus de buts sur coup de pied arrêté dans l’élite cette saison (8), alors que Paris est l’une des 4 équipes de L1 à ne pas avoir encaissé le moindre but sur CPA depuis le début de la saison (avec Bordeaux, Reims et Strasbourg).

  • Kasper Dolberg a marqué 2 des 4 derniers buts de Nice en Ligue 1. Il affiche le même bilan lors de ses 5 premiers matches de Ligue 1 que lors de ses 5 premiers matches d’Eredivisie (2 buts).

  • Paris a remporté chacun de ses 6 matches de Ligue 1 avec Idrissa Gueye sur le terrain, gardant sa cage inviolée à chaque fois.

Algérie : Riyad Mahrez dans le Top 10 des buteurs de la sélection

Mahrez Copyright -AFP
Le capitaine de l'Algérie, Riyad Mahrez, a rejoint le classement des dix meilleurs buteurs des Verts grâce à son doublé marqué contre la Colombie en amical (3-0). L'ailier de Manchester City a inscrit ses 14e et 15e buts avec les Verts lors de la rencontre amicale face à l'équipe sud-américaine. Il pointe désormais à la dixième place du classement des meilleurs buteurs. Ils sont trois joueurs algériens encore en exercice à faire partie de ce top 10 : Ryad Mahrez (15 buts), El Arbi Hilal Soudani (22 buts) et enfin le deuxième du classement, Islam Slimani (30 buts). A lire aussi >>Premier League : quand Mahrez joue, Manchester City gagne toujours

Nice : Youcef Atal, le joueur le plus rapide de la Ligue 1

Youcef Atal intéressé par le PSG Copyright -OFC
Brillant depuis le début de la saison avec l'OGC Nice, Youcef Atal fait parler de lui. Le champion d'Afrique est désormais le joueur le plus rapide de la Ligue 1. Le Fennec a été flashé dans le derby face à Monaco à 36,6 km/h, l'ancien joueur du Paradou est celui dont la pointe de vitesse est la plus importante en Ligue 1. Rappelons que Youcef Atal a marqué un but dans ce début de saison et sera absent pour le choc face au Paris Saint-Germain pour cause de suspension pour cumul de cartons. A lire aussi >> Mercato : Youcef Atal dans le viseur de la Juventus

Naples : Faouzi Ghoulam serein pour son avenir en club

Ghoulam
Le latéral gauche algérien, Faouzi Ghoulam, a évoqué les derniers revers de son équipe ainsi que sur sa forme actuelle chez Radio Kiss Kiss. « En ce moment, nous nous sentons un peu comme seule face à tout le monde. Mais le groupe est solide et uni. Nous sommes plus forts qu'avant », a indiqué le défenseur des Verts. « Nous venons de concéder deux matchs nuls face à Genk et le Torino dans lesquels nous méritions de gagner. Nous avons manqué de la lucidité offensive mais l'équipe a toujours fourni de bonnes performances. Nous allons continuer sur ce chemin et travailler afin d'atteindre les sommets », a-t-il ajouté. L'international algérien a enchaîné : « Je travaille beaucoup, l’objectif est de revenir à mon meilleur niveau ainsi reproduire les performances que je pouvais réaliser avant ma blessure ». « Je suis confiant, je sais que cela demandera des efforts et de la patience mais je sens que je peux encore beaucoup donner à ce maillot. Depuis que je suis arrivé ici, je me suis tout de suite senti Napolitain », a conclu l'ancien défenseur de Saint-Etienne. A lire aussi >> Algérie : Belmadi explique les raisons de la non convocation de Ghoulam