Ferland Mendy (Lyon) s’engage pour six ans avec le Real Madrid (officiel)

Copyright : Panoramic
Comme prévu, Ferland Mendy n’a pas attendu bien longtemps après la fin de son rassemblement avec l’équipe de France pour finaliser son transfert au Real Madrid. Le club espagnol a officialisé dans la soirée de mercredi la signature du latéral des Bleus (24 ans, 4 sélections).


Ce dernier a paraphé un contrat de six saisons, qui courra jusqu’en juin 2025, et sera présenté à Santiago-Bernabéu la semaine prochaine. L’Olympique lyonnais a communiqué de son côté les chiffres détaillés de la transaction. Il touchera ainsi 48 millions d’euros, plus 5 millions d’éventuels bonus. Ce qui en fait la deuxième plus belle vente de l’histoire du club, derrière celle d'Alexandre Lacazette à Arsenal (environ 60 millions d'euros.




Mendy confirme les ambitions du Real Madrid


Avec l’arrivée de Mendy, bouclée après avoir terminé sa visite médicale ce mercredi, le Real Madrid poursuit la refonte en profondeur de son effectif. Les Merengue ont ainsi déboursé déjà plus de 300 millions d’euros, avec les transferts d’Eden Hazard (100 millions d’euros en provenance de Chelsea), de Luka Jovic (60 millions / Eintracht Francfort), Eder Militao (50 millions / FC Porto) et Rodrygo (45 millions /Santos). Avant de possiblement casser encore sa tirelire pour débaucher Paul Pogba à Manchester United. Le recordman de victoires en Ligue des Champions (13 titres) affiche clairement ses ambitions avec ce recrutement XXL, après avoir bouclé une saison sans avoir remporté la C1, la Liga ou la Coupe du Roi. Ce que le retour de Zinedine Zidane sur le banc début mars laissait déjà sous-entendre.

Mendy remplacé par Digne, un concurrent chez les Bleus ?


Du côté de l’OL, l’opération financière est particulièrement réussie, avec une sacrée plus-value à la revente. Acheté pour 5 millions d’euros au Havre, Mendy est revendu pour 10 fois plus deux ans plus tard. Mais c’est aussi un premier titulaire indiscutable de la saison qui quitte Lyon, avant possiblement Tanguy Ndombélé et/ou Memphis Depay. Pour pallier le départ du natif de Meulan-en-Yvelines, les dirigeants lyonnais pensent notamment à Lucas Digne, qui sort d’une belle saison avec Everton (4 buts et 4 passes décisives en 35 matchs de Premier League) et qui est un concurrent de Mendy en équipe de France. Le Progrès citait aussi ce mercredi des joueurs au profil plus jeune, comme Romain Perraud (Nice) et Stanley N’Soki (PSG), ainsi que des Brésiliens (Renan Lodi, Diego Palacios). Avec déjà Marçal sous contrat en latéral gauche, Lyon pourrait aussi faire le choix de reconvertir définitivement Rafael à ce poste.

đź”´Ligue des Champions UEFA (J1): Dortmund - FC Barcelone en direct

Borussia Dortmund - FC Barcelone Copyright -AFP
Vivez en direct commenté sur notre portail la rencontre Borussia Dortmund - FC Barcelone, comptant pour la première journée de la phase de poules de la Ligue des Champions UEFA. Le coup d’envoi est prévu à 19h00 GMT. A lire aussi >> Ligue des Champions (J1): calendrier et résultats

Drogba, Eto’o, Salah… le Top 10 des meilleurs buteurs africains de l'histoire de la LDC UEFA

Top 10 des meilleurs buteurs africains de l'histoire de la LDC UEFA Copyright -OFC
L’hymne de la Ligue des Champions UEFA résonnera de nouveau sur le "Vieux Continent" avec la très attendue première levée de la phase de poules de l'édition 2019–2020 qui nous offre ce mardi 17 septembre huit alléchantes affiches >> C1 : Barcelone, Liverpool, Naples, Dortmund... Le programme de la journée de mardi Il serait ainsi opportun de jeter la lumière sur les performances de nos représentants africains dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs avec le classement des meilleurs buteurs africains de l’histoire de la "Coupe aux grandes oreilles". A lire aussi >> Le Top 20 des meilleurs buteurs de l’histoire de la Ligue des Champions UEFA Si les statistiques sont parfois réductrices, elles confirment toutefois une certitude : les légendaires Didier Drogba et Samuel Eto'o fils, dignes ambassadeurs de l'Afrique à travers l'Europe, sont de loin les deux meilleurs buteurs africains de l'histoire de la C1. L’Eléphant possède une belle avance avec 44 buts inscrits, contre 33 marqués par le Lion Indomptable, tandis que le double Ballon d'or africain, Mohamed Salah, complète désormais le podium avec 22 réalisations dans son escarcelle. La super star égyptienne de Liverpool devance l'ex canonnier ivoirien du CSKA Moscou, Seydou Doumbia (19 buts) ainsi que le buteur vedette d'Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang (15 unités). Ci-après le classement des meilleurs buteurs africains de l’histoire de la Ligue des Champions UEFA (tours préliminaires inclus) (17/09/2019): 44 buts : Didier Drogba (Côte d’Ivoire – Marseille, Chelsea, Galatasaray) 33 buts: Samuel Eto’o fils (Cameroun – Real Madrid, Mallorca, Barcelone, Inter, Chelsea) 22 buts: Mohamed Salah (Egypte - FC Bâle, AS Roma, Liverpool) 19 buts: Seydou Doumbia (Côte d’Ivoire– CSKA Moscou, FC Bâle, Sporting Lisbonne) 15 buts: Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon -Borussia Dortmund) 14 buts: Sadio Mané (Sénégal – Liverpool) 14 buts: George Weah (Liberia – Paris Saint-Germain, AC Milan) 14 buts: Vincent Aboubakar (Cameroun– Porto, Besiktas) 13 buts: Emmanuel Adebayor (Togo– Monaco, Arsenal, Real Madrid) 11 buts: Rabah Madjer (Algérie– Porto) 11 buts: Michael Essien (Ghana– Chelsea, Real Madrid, AC Milan)

Achraf Hakimi : "les autres clubs doivent avoir peur de nous"

Achraf Hakimi : "les autres clubs doivent avoir peur de nous"
Prêté par le Real Madrid à Dortmund, Achraf Hakimi fait les beaux jours du club de Bundesliga. Le joueur a livré une interview pour Marca avant d'affronter le FC Barcelone en Ligue des champions. "Nous allons affronter de grands clubs mais nous savons que nous aussi nous sommes grands. Je crois que les autres équipes doivent avoir peur de nous. On joue bien et nous sommes en forme. Ce gorupe est difficile et nous devrons lutter", a commenté le Marocain. Achraf, formé au Real Madrid, a assuré qu'il y avait une motivation en plus en jouant contre le FC Barcelone : "Je le vis comme toujours. Je pense que c'est juste un match en plus et que je dois joué aussi bien que possible." Il s'est aussi confié sur le Real Madrid : "Je pense qu'ils vont faire une grande saison et j'ai suis convaincu. Toutes les équipes ont des hauts et des bas mais ils en sont capables. Je vois tous les matches, j'aime suivre le football espagnol." Enfin, il a évoqué les performances et sa progression à Dortmund : "Ce fut un grand changement. J'ai plus d'expérience et le Borussia Dortmund m'a permis d'avoir plus de régularité que quand j'étais à Madrid. Je suis un nouveau Achraf."

Mercato : le Celtic reviendra en charge pour Wanyama en janvier

Victor Wanyama à refusé Bruges à cause ... du décès de Sala !
L'entraîneur du Celtic Glasgow, Neil Lennon, a indiqué que son club tentera de recruter l'attaquant kényan de Tottenham, Victor Wanyama, cet hiver. Le joueur s'y était révélé avant de partir en Premier League il y a quelques années. Il n'a joué aucune minute cette saison. Wanyama a connu les meilleurs moments de sa carrière statistiquement parlant, avec le Celtic, en disputant 49 matchs, dont 47 en tant que titulaire, pour 9 buts. Des chiffres qui feraient du bien au club leader du championnat d'écosse.

Arsenal : Aubameyang en boîte de nuit après le nul contre Watford

Aubameyang Copyright -AFP
Pierre-Emerick Aubameyang a crée une polémique en allant à une boite de nuit, la nuit du nul contre Watford en championnat. Le joueur a été photographié à 3 heures du matin par des journalistes du 'Mirror' en train de sortir d'une boite de nuit londonienne appelée "Libertine". Une sortie qui a fait polémique et qui s'est produite seulement quelques heures après un triste match nul pour les Gunners, grâce notamment à un doublé du Gabonais. C'est d'ailleurs cette grande performance de la part du joueur qui a permis aux critiques de ne pas être aussi violentes qu'elles auraient pu l'être. Depuis le retour de la Premier League, l'international gabonais s'est montré vital pour son équipe et a déjà inscrit cinq buts en cinq matches, malgré un début mitigé de la part du collectif des Gunners.