Euro Espoirs : L’Italie remporte un match de folie contre l’Espagne

Menée 0-1 par le tenant du titre, l’Italie a renversé l’Espagne dimanche pour remporter son premier match de l’Euro Espoirs organisé dans son pays (3-1). Un succès-référence après une rencontre de haut niveau, alors que la Rojita est déjà dos au mur dans le groupe A.
Le premier choc de l’Euro Espoirs a tenu toutes ses promesses. Armées de joueurs parmi les plus prometteurs du continent, l’Italie et l’Espagne se sont livrées dimanche un formidable combat pour leur entrée en lice dans la compétition. Devant leur public à Bologne, la Squadra Azzurra ont renversé la Rojita (3-1), tenante du titre, pour prendre la tête du groupe A et s’affirmer déjà comme un candidat très sérieux pour la victoire finale. La première demi-heure n’incitait pourtant pas à l’optimisme pour les hommes de Luigi Di Biagio, ballottés par une équipe espagnole particulièrement inspirée. Cette dernière a largement dominé l’entame de match, avec sur le terrain six joueurs déjà sacrés à l’Euro 2017 de la catégorie. C’est l’un d’eux, Dani Ceballos, qui lui a donné l’avantage d’une frappe distillée dans la lucarne d’Alex Meret (0-1, 9eme).


Chiesa homme du match


Ce but a quelque peu éteint le stade et les Italiens, contraints de courir après le ballon face à la maîtrise technique de leurs adversaires, étaient réduits au statut de spectateurs. C’est un exploit personnel qui les a sortis de leur torpeur. Après un renversement de jeu, Federico Chiesa s’est occupé de tout, de son contrôle délicieux à sa finition dans un angle très fermé en passant par une accélération dévastatrice balle au pied (1-1, 36eme). Les tifosi revigorés, le match a pris une autre tournure, avec une toute autre intensité imposée par les Azzurini et des débats dans l’ensemble beaucoup plus animée. Incontestablement homme du match, Chiesa a fait passer un nouveau frisson dans la défense espagnole d’un exploit personnel, avant de réaliser le doublé avec opportunisme (2-1, 64eme), pour faire exploser le Stadio Renato Dall’Ara.


L’Espagne n’a déjà plus de joker


Supérieurs physiquement sur la dernière demi-heure, les Italiens ont fait preuve de solidité et de solidarité pour concéder un minimum de situations à l’Espagne. Et quand il y avait le feu, Meret était là pour éteindre l’incendie sur un tir de Carlos Soler (56eme) ou Ceballos était trop maladroit pour conclure après un beau numéro (79eme). L’Italie a même réussi à se mettre à l’abri, sur un penalty provoqué loin du ballon par Lorenzo Pellegrini, que le milieu de l’AS Rome a transformé lui-même (3-1, 82eme). Avec la victoire de la Pologne sur la Belgique dans l’autre match de la poule (3-2), les Azzurini pourraient faire un immense pas vers le dernier carré avec un succès sur les Polonais dans trois jours. Les Espagnols seront eux condamnés à remporter leurs deux derniers matchs en espérant un concours de circonstances favorables dans leur groupe, ou un statut de meilleur deuxième. Mais le doublé 2017-2019 a déjà pris du plomb dans l’aile pour la Rojita.

Maroc : Hervé Renard proche du banc de l'Arabie Saoudite

Renard
Après l'élimination précoce du Maroc, des huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations, le sélectionneur des Lions de l'Atlas, Hervé Renard aurait démissionné. Ce n'est pas (encore) officiel, mais selon la télévision marocaine Arryadia, le technicien français a démissionné de son poste de sélectionneur des Lions de l'Atlas. Alors que son avenir avait été beaucoup commenté avant et pendant la dernière Coupe d'Afrique des nations, l'élimination catastrophique du Maroc dès les huitièmes de finale face au Bénin pourrait donc avoir été le dernier match de Renard. En poste depuis 2016, l'ancien coach de Lille n'a pas réussi à marquer l'histoire avec le Maroc. Un quart de finale de CAN en 2017, une belle phase de poules de Coupe du monde 2018 mais une élimination dès le premier tour, et donc cette CAN très décevante en Egypte en 2019. Selon les dernières nouvelles, le champion d'Afrique 2012 et 2015 est dans le viseur de la fédération de l'Arabie Saoudite qui a entamé des négociations avec lui pour le signer. Reste à voir s'il a envie de tenter une aventure en Asie.

Trophées OFC : Elisez le meilleur sélectionneur de la CAN 2019

A. Cissé - D.Belmadi - A.Giresse - N.Dupuis Copyright -OFC
Orange Football Club vous invite à primer les acteurs de la CAN 2019. A cet effet, vous êtes conviés à désigner, dans le cadre des Trophées OFC, le meilleur sélectionneur de la grande messe du football africain en Egypte. A vous de jouer ! Si la Coupe d’Afrique des Nations 2019 a été riche en surprises, émotions et rebondissements, on le doit en grande partie aux vedettes du banc de touche. En effet, les sélectionneurs de l’élite africaine ont su proposer un jeu séduisant et des tactiques ambitieuses pour mener leurs protégés à atteindre les sommets au pays des Pharaons. Les prouesses prodiguées par ces techniciens hors pair mériteraient d’être soulignées à l’heure de décerner le Trophée OFC du "meilleur sélectionneur de la CAN 2019". Pour vous aider à voter, la rédaction d’OFC a sélectionné pour vous cinq illustres techniciens qui ont obtenu des résultats probants à la compétition suprême du football africain. A vous de voter :
Rendez-vous le mardi 16 juillet sur notre page Facebook Orange Football Club pour découvrir l’heureux élu.

L'OM a trouvé son buteur

Selon Sky Sport Italia, l’OM aurait revu son offre à la hausse pour l’attaquant international argentin Dario Benedetto (Boca Juniors).


A la recherche du successeur de Mario Balotelli, l’OM aurait décidé de casser sa tirelire pour arracher la signature de l’attaquant international argentin Dario Benedetto (29 ans, Boca Juniors). Lié jusqu’en juin 2021 avec la formation entraînée par Gustavo Alfaro, l’ancien joueur du CF América, qui est aussi passé par Tijuana et Sarandi, aurait fait l’objet d’une nouvelle offre de la part des Phocéens. Après avoir vendu Lucas Ocampos au FC Séville (15 M€), l’écurie du président Jacques-Henri Eyraud serait montée autour de seize millions d’euros pour arracher la signature du natif de Berazategui, a-t-on appris chez nos confrères de Sky Sport Italia.

L'Argentin comme première recrue estivale 


En attendant l’arrivée d’un défenseur central, notamment, Marseille pourrait lancer son marché estival avec la venue de Darío Benedetto. Le dossier pourrait être bouclé dans les prochaines semaines. « Je connais très bien Dario, notamment parce que je suis un véritable aficionado de Boca Juniors, a récemment indiqué le André Villas-Boas, le successeur de Rudi Garcia, dans des propos relayés par L’Equipe. J‘apprécie ses qualités, il est un joueur qui peut entrer dans notre système, on va voir dans les prochaines semaines si ça peut être une possibilité. On étudie également d’autres pistes, car nous sommes obligés de faire un jugement sérieux entre notre enveloppe Mercato et la valeur des joueurs à recruter. Peut-être qu’il y aura de la nouveauté sur le dossier de Dario, mais ça dépendra des conditions et de nos capacités à finir cette négociation. »

Yves Dabila (Lille) prêté en Belgique

Yves Dabila, le défenseur ivoirien de Lille, a été prêté pour une saison au Cercle Bruges. Un deal officialisé ce lundi.
Sous contrat jusqu’en juin 2023 avec Lille, le défenseur central (ou latéral droit) ivoirien Yves Dabila, 22 ans, va poursuivre son apprentissage en Belgique. En manque de temps de jeu chez les Dogues, l’ancien Monégasque a été prêté pour une saison au Cercle Bruges, où évoluent notamment Loïc Badiashile, Jérémy Taravel, Julien Serrano, Lloyd Palun, Giulian Biancone, Isaac Koné, Kevin Hoggas et Idriss Saadi.

Mattia Perin (Juventus) se rapproche de Benfica

Mattia Perin, le gardien de but de la Juventus Turin, serait très proche du Benfica Lisbonne, selon La Gazzetta dello Sport.
Barré par Wojciech Szczesny et Gianluigi Buffon, Mattia Perin (26 ans), le gardien de but de la Juventus Turin, serait très proche du Benfica Lisbonne. Selon les informations de La Gazzetta dello Sport, les Portugais auraient transmis une nouvelle offre de quinze millions d’euros pour racheter les trois dernières années de contrat de l’international italien (2 sélections). L’ancien joueur du Genoa pourrait parapher un bail de quatre ans avec la formation entraînée par Rio Vitoria, qui lui aurait proposé un salaire annuel de 2,5 M€ (+ des bonus).