Euro Espoirs : L’Italie remporte un match de folie contre l’Espagne

Copyright : Panoramic
Menée 0-1 par le tenant du titre, l’Italie a renversé l’Espagne dimanche pour remporter son premier match de l’Euro Espoirs organisé dans son pays (3-1). Un succès-référence après une rencontre de haut niveau, alors que la Rojita est déjà dos au mur dans le groupe A.
Le premier choc de l’Euro Espoirs a tenu toutes ses promesses. Armées de joueurs parmi les plus prometteurs du continent, l’Italie et l’Espagne se sont livrées dimanche un formidable combat pour leur entrée en lice dans la compétition. Devant leur public à Bologne, la Squadra Azzurra ont renversé la Rojita (3-1), tenante du titre, pour prendre la tête du groupe A et s’affirmer déjà comme un candidat très sérieux pour la victoire finale. La première demi-heure n’incitait pourtant pas à l’optimisme pour les hommes de Luigi Di Biagio, ballottés par une équipe espagnole particulièrement inspirée. Cette dernière a largement dominé l’entame de match, avec sur le terrain six joueurs déjà sacrés à l’Euro 2017 de la catégorie. C’est l’un d’eux, Dani Ceballos, qui lui a donné l’avantage d’une frappe distillée dans la lucarne d’Alex Meret (0-1, 9eme).


Chiesa homme du match


Ce but a quelque peu éteint le stade et les Italiens, contraints de courir après le ballon face à la maîtrise technique de leurs adversaires, étaient réduits au statut de spectateurs. C’est un exploit personnel qui les a sortis de leur torpeur. Après un renversement de jeu, Federico Chiesa s’est occupé de tout, de son contrôle délicieux à sa finition dans un angle très fermé en passant par une accélération dévastatrice balle au pied (1-1, 36eme). Les tifosi revigorés, le match a pris une autre tournure, avec une toute autre intensité imposée par les Azzurini et des débats dans l’ensemble beaucoup plus animée. Incontestablement homme du match, Chiesa a fait passer un nouveau frisson dans la défense espagnole d’un exploit personnel, avant de réaliser le doublé avec opportunisme (2-1, 64eme), pour faire exploser le Stadio Renato Dall’Ara.


L’Espagne n’a déjà plus de joker


Supérieurs physiquement sur la dernière demi-heure, les Italiens ont fait preuve de solidité et de solidarité pour concéder un minimum de situations à l’Espagne. Et quand il y avait le feu, Meret était là pour éteindre l’incendie sur un tir de Carlos Soler (56eme) ou Ceballos était trop maladroit pour conclure après un beau numéro (79eme). L’Italie a même réussi à se mettre à l’abri, sur un penalty provoqué loin du ballon par Lorenzo Pellegrini, que le milieu de l’AS Rome a transformé lui-même (3-1, 82eme). Avec la victoire de la Pologne sur la Belgique dans l’autre match de la poule (3-2), les Azzurini pourraient faire un immense pas vers le dernier carré avec un succès sur les Polonais dans trois jours. Les Espagnols seront eux condamnés à remporter leurs deux derniers matchs en espérant un concours de circonstances favorables dans leur groupe, ou un statut de meilleur deuxième. Mais le doublé 2017-2019 a déjà pris du plomb dans l’aile pour la Rojita.

Ligue des Champions UEFA : 109 joueurs africains sur la ligne de départ !

Ligue des Champions UEFA 2019/2020 Copyright -OFC
Cent-neuf joueurs africains sont inscrits sur les listes A de vingt-huit des trente-deux clubs participant à la phase de groupes de la Ligue des champions UEFA, cette saison. Avec pas moins de 13 ambassadeurs africains, l’Olympique Lyonnais est le club qui fait le plus confiance aux enfants du continent devant le FC Bruges (11) et le LOSC (8). Au niveau des nationalités, les Sénégalais et les Congolais sont les plus représentés (13 joueurs) devant les Nigérians (12), les Marocains (11) puis les Ivoiriens (9) et les Maliens (8). Ci-après la liste complète de tous les joueurs africains engagés dans l’édition 2019/2020 de la Ligue des Champions :

Groupe A :

Paris Saint-Germain (FRA) : Idrissa Gana Gueye (Sénégal) Eric Maxim Choupo-Moting (Cameroun) Colin Dagba (France & Bénin) Abdou Diallo (France & Sénégal)   Real Madrid (ESP) : Brahim Diaz (Espagne-Turquie & Maroc)   Galatasaray (TUR): Christian Luyindama (RD Congo) Younès Belhanda (Maroc) Sofiane Feghouli (Algérie) Mario Lemina (Gabon) Jean-Michaël Seri (Côte d’Ivoire).   FC Bruges (BEL) : Simon Deli (Côte d’Ivoire) Odilon Kossounou (Côte d’Ivoire) Clinton Mata (Angola) Krépin Diatta (Sénégal) Emmanuel Bonaventure (Nigeria) Mbaye Diagne (Sénégal) David Okereke (Nigeria) Amadou Sagna (Sénégal) Percy Tau (Afrique du Sud) Cyrille Ngonge (Belgique & RD Congo) Loïs Openda (Belgique & RD Congo).  

Groupe B :

Bayern Munich (ALL) : (Aucun joueur africain dans l'effectif)   Tottenham (ANG): Serge Aurier (Côte d’Ivoire) Victor Wanyama (Kenya) Ryan Sessegnon (Angleterre & Bénin).   Olympiacos (GRE): Pape Abou Cissé (Sénégal) Bruno Gaspar (Angola) Yassine Meriah (Tunisie) Yassine Benzia (Algérie) Mady Camara (Guinée) Youssef El Arabi (Maroc) Ruben Semedo (Portugal & Cap-Vert).   Etoile Rouge Belgrade (SER): Richmond Boakye (Ghana).  

Groupe C :

Manchester City (ANG): Riyad Mahrez (Algérie).   Shakhtar Donetsk (UKR) : (Aucun joueur africain dans l'effectif)   Dinamo Zagreb (CRO) : Iyayi Atiemwen (Nigeria).   Atalanta Bergame (ITA) : Musa Barrow (Gambie).  

Groupe D :

Atlético Madrid (ESP): Thomas Partey (Ghana).   Juventus Turin (ITA) : (Aucun joueur africain dans l'effectif)   Bayer Leverkusen (ALL) : Moussa Diaby (France & Mali).   Lokomotiv Moscou (RUS) : Bryan Idowu (Nigeria).  

Groupe E :

Liverpool (ANG) : Joël Matip (Cameroun) Naby Keita (Guinée) Sadio Mané (Sénégal) Mohamed Salah (Egypte).   Naples (ITA) : Faouzi Ghoulam (Algérie) Kalidou Koulibaly (Sénégal) Kévin Malcuit (France & Maroc).   RB Salzbourg (AUT) : Jérôme Onguéné (Cameroun) Majeed Ashimeru (Ghana) Enock Mwepu (Zambie) Patson Daka (Zambie) Sekou Koita (Mali).   Racing Genk (BEL): Ismaël Saibari (Maroc) Dieumerci Ndongala (RD Congo) Stephen Odey (Nigeria) Paul Onuachu (Nigeria) Joseph Paintsil (Ghana) Mbwana Samatta (Tanzanie) Shawn Adewoye (Belgique & Nigeria) Bryan Limbombe (Belgique & RD Congo).  

Groupe F :

FC Barcelone (ESP) : Moussa Wagué (Sénégal) Ansu Fati (Guinée-Bissau)*.   Borussia Dortmund (ALL) : Achraf Hakimi (Maroc) Dan-Axel Zagadou (France & Côte d’Ivoire).   Inter Milan (ITA): Kwadwo Asamoah (Ghana).   Slavia Prague (TCH) : Ibrahim Traoré (Côte d’Ivoire) Peter Olayinka (Nigeria).  

Groupe G :

Zénith Saint-Pétersbourg (RUS) : (Aucun joueur africain dans l'effectif)   Benfica Lisbonne (POR): Tyronne Ebuehi (Nigeria) Adel Taarabt (Maroc) Celton Biai (Portugal & Guinée-Bissau) Luis Florentino (Portugal & Angola).   Olympique Lyonnais : Malcolm Barcola (Togo) Youssouf Koné (Mali) Maxwel Cornet (Côte d’Ivoire) Bertrand Traoré (Burkina Faso) Issiar Dramé (France & Mali) Pierre Kalulu (France & Rwanda) Oumar Solet (France & Centrafrique) Houssem Aouar (France & Algérie) Modeste Duku Mbenga (France & RD Congo) Ousseynou Ndiaye (Sénégal) Bradley Barcola (France & Togo) Moussa Dembélé (France & Mali) Amine Gouiri (France & Algérie).   RB Leipzig (ALL) : Amadou Haidara (Mali) Nordi Mukiele (France & RD Congo) Malik Talabidi (Allemagne & Togo) Dayot Upamecano (France & Guinée-Bissau) Christopher Nkunku (France & RD Congo) Ademola Lookman (Angleterre & Nigeria).  

Groupe H :

Chelsea (ANG) : Marc Guehi (Angleterre & Côte d’Ivoire) Tammy Abraham (Angleterre & Nigeria).   Ajax Amsterdam (NL) : André Onana (Cameroun) Noussair Mazraoui (Maroc) Zakaria Labyad (Maroc) Hakim Ziyech (Maroc) Hassane Bandé (Burkina Faso) Lassina Traoré (Burkina Faso) Issam El Maach (Maroc & Pays-Bas).   FC Valence (ESP): Geoffrey Kondogbia (Centrafrique) Mouctar Diakhaby (France & Guinée) Francis Coquelin (France & Sénégal) Yunus Musah (Angleterre & Ghana).   Lille (FRA) Reinildo Mandava (Mozambique) Cheikh Niasse (Sénégal) Abou Ouattara (Burkina Faso) Victor Osimhen (Nigeria) Tiago Djalo (Portugal & Guinée-Bissau) Adama Soumaoro (France & Mali) Boubakary Soumaré (France & Sénégal) Jonathan Bamba (France & Côte d’Ivoire).   >> Ligue des Champions UEFA: résultats et classements

Qui peut succéder à Messi ? Le choix étonnant de Xavi Hernandez

Messi et Xavi
Le légendaire milieu du FC Barcelone, Xavi Hernandez, a désigné le successeur à Lionel Messi, son ancien coéquipier au FC Barcelone. Et à la surprise générale ce n'est ni Neymar, ni Mbappé ou Mohamed Salah mais ... Raheem Sterling ! L'ailier de Manchester City a débuté la saison de la plus belle des façons, inscrivant huit buts, club et sélection confondus. Son efficacité fait de lui un élément indispensable dans l'effectif de Pep Guardiola. "Messi est le meilleur joueur de tous les temps pour moi, a déclaré Xavi au Mirror. Et même s'ils jouent tous les deux [Messi et Ronaldo] encore à un très haut niveau, le jour viendra, dans pas si longtemps, où quelqu'un d'autre devra prendre la relève." "Quand vous regardez les jeunes joueurs qui peuvent devenir les futurs meilleurs joueurs du monde vous pensez à Neymar, Mbappé, Salah et bien sûr, Sterling. Je regarde sur le moment et Sterling est en train de gagner cette course. Il a toujours été un bon joueur, un joueur dangereux, mais avec Pep [Guardiola] il est devenu l'un des meilleurs, dit-il à propos du Golden Boy 2014. Je sais comment Pep fonctionne. Il a forcément beaucoup travaillé avec lui depuis son arrivée, où il doit s'améliorer et ce sur quoi il doit travailler." "Nous voyons maintenant les résultats de cela. Il est encore jeune et peut devenir le meilleur joueur du monde", a conclu l'ancien international espagnol. La saison dernière, Sterling a inscrit 17 buts en 34 apparitions, un total bien supérieur à ses standards de l'époque où il portait le maillot de Liverpool.

Betis Séville : Kaptoum victime d'une lésion musculaire

Wilfried Kaptoum avec le FC Barcelone Copyright -Twitter FCB
Le milieu du terrain camerounais, Wilfrid Kaptoum a été victime d'une lésion musculaire à la cuisse après avoir subi un coup lors du dernier match de championnat opposant le Betis Séville à Getafe. Kaptoum a été remplacé à la mi-temps et, après avoir passé des examens, sa participation au match face à Osasuna vendredi prochain s'annonce très compliquée. Le Betis, qui s'est entraîné ce mercredi au centre d'entraînement, devra faire sans Cristian Tello à Pampelune, qui n'a toujours pas eu le feu vert médical après s'être blessé le 28 août dernier à l'entraîenement. William Carvalho et Loren Morón, expulsés le week-end dernier à Getafe, seront eux aussi absents pour la rencontre.

Mali : les Aigles pourraient changer de sélectionneur

Mali Copyright -OFC
Alors que Mohamed Magassouba est en poste depuis deux ans, l'intérimaire peut mettre fin à ses collaborations avec les Aigles du Mali. Le remplaçant d'Alain Giresse pourrait être remplacé. En effet, c'est le nouveau président de la Femafoot Mamoutou Touré qui le dit. Il a indiqué que Magassouba devrait choisir entre son poste de sélectionneur ou celui de directeur technique national. Les deux postes n'étant pas compatibles selon lui...

Officiel: La Coupe de la Ligue est supprimée !

Coupe de la Ligue - PSG Copyright -AFP
Selon L’Equipe, le conseil d’administration de la LFP a décidé ce mercredi de supprimer la Coupe de la Ligue, remportée à 8 reprises par le PSG (un record). Réclamée depuis des années par ses détracteurs, la suppression de la Coupe de la Ligue est actée. Selon L’Equipe, ce mercredi matin, le conseil d’administration de la LFP a décidé de mettre fin à la deuxième coupe nationale française à partir de la saison prochaine. Pour que ce choix soit définitif, il ne restait plus qu’à obtenir l’aval de l’assemblée générale. Une AG composée en grande partie des clubs professionnels français, entre les mains desquels l’avenir de la Coupe de la Ligue a été tranché dans l’après-midi, ajoute le quotidien sportif. Lors du conseil d’administration, deux nouveaux formats avaient été présentés pour donner un nouveau souffle à cette compétition créée en 1994. Mais le CA n’a pas été convaincu par les propositions qui lui ont été soumises.  Le successeur de Strasbourg, qui sera sacré au printemps 2020, sera donc le dernier vainqueur de la compétition.