Enock Kwateng (Nantes) penche pour Bordeaux

Libre à l'issue de la saison, Enock Kwateng ne prolongera vraisemblablement pas l'aventure avec Nantes. Selon 20 Minutes, le latéral de 22 ans pourrait s'engager en faveur des Girondins de Bordeaux.
Formé à Nantes - où il est passé professionnel en décembre 2015 -, Enock Kwateng devrait changer d'air pendant l'été. Malgré une proposition de ses dirigeants, l'international français U20 n'aurait en effet toujours pas prolongé son contrat, qui court jusqu'en juin 2019. Le latéral droit des Canaris sera donc libre de s'engager avec qui il souhaite lors du prochain Mercato. A en croire 20 Minutes, son choix se serait porté sur Bordeaux. Les discussions seraient très avancées entre les deux parties, avec un éventuel contrat de quatre ans à la clé. Des clubs anglais et allemands auraient également un œil sur le natif de Mantes-la-Jolie.

Saido Berahino à l’essai à Nîmes

L’Equipe indique que Nîmes va mettre à l’essai Saido Berahino, qui évolue à Stoke City, en Championship.
A Stoke City depuis deux ans et demi, Saido Berahino a du mal à s’imposer. Après la relégation en 2018, l’ancien joueur de West Bromwich a disputé une vingtaine de rencontres de Championship la saison dernière, mais envisage désormais de résilier son contrat. Une venue en France est à l’étude pour l’international burkinabé, qui a participé à la CAN 2019 avec son pays cet été. Selon L’Equipe, l’attaquant de 25 ans va être mis à l’essai par Nîmes cette semaine. Le club gardois cherche à se renforcer offensivement après avoir Denis Bouanga, Rachid Alioui et Umut Bozok. Le Monégasque Irvin Cardona fait aussi partie des pistes explorées par les dirigeants nîmois.

Deux clubs sur Sidibé

Ce mardi, on apprend dans France Football que Djibril Sidibé suscite l’intérêt de deux clubs : Crystal Palace et Valence.
Il y a un an, après le titre de champion du monde décroché avec les Bleus, Djibril Sidibé intéressait les plus grands clubs d’Europe. Douze mois plus tard, sa valeur a chuté. Parce que son physique, fragile, l’a longtemps éloigné des terrains en 2018-19, et parce que ses performances sportives, décevantes, se sont confondues dans la médiocrité dégagée par le collectif monégasque. Maintenu de justesse avec Monaco, l’ancien joueur de Troyes et de Lille doit maintenant se poser la bonne question : a-t-il besoin d’un départ pour repartir du bon pied, ou préfère-t-il prendre sa revanche sur le Rocher, où son contrat court jusqu’en 2022. Les dirigeants de l’ASM préparent plutôt la vente de Benjamin Henrichs, qui a des touches en Allemagne, mais sont aussi prêts à relancer Ruben Aguilar (Montpellier) si Djibril Sidibé décidait d’aller voir ailleurs.

Crystal Palace doit remplacer Wan-Bissaka


Mais ailleurs, où ? D’après France Football, l’international français de 26 ans possède aujourd’hui deux touches sérieuses. Deux pistes qui n’ont rien à voir avec les destinations évoquées la saison dernière : Crystal Palace et Valence. Le club anglais dispose de liquidités importantes et pourrait payer les 15 millions d’euros attendus pour Djibril Sidibé. Surtout que les Eagles sont à la recherche d’un nouvel arrière droit depuis la vente très lucrative (55 M€) d’Aaron Wan-Bissaka à Manchester United au début du Mercato. Mais il faudra composer avec la concurrence de Valence, qui a l’avantage de participer à la prochaine édition de la Ligue des Champions. Les prochains jours devraient permettre à Sidibé d’avancer dans sa réflexion. En attendant, il faut évidemment que les deux équipes en question proposent une offre à Monaco de manière concrète…

Mercato : Correa, de Madrid à Milan ?

Selon Sky Italia, Angel Correa (24 ans) serait sur le point de quitter l’Atlético Madrid pour rejoindre le Milan AC.
Malgré un contrat courant jusqu’en 2024, Angel Correa a de bonnes chances de quitter l’Atlético Madrid dès cet été. Quatre ans après son arrivée, l’ailier argentin peine à franchir un palier, comme en témoignent ses statistiques de la dernière saison de Liga (3 buts et 2 passes) et risque de subir de plein fouet la concurrence du prodige portugais Joao Felix, recruté à prix d’or pendant ce Mercato. Du coup, le club de la Capitale espagnole devrait le céder au Milan AC. Sky Italia annonce qu’un accord est tout proche entre les deux clubs, et que le directeur sportif lombard, Zvonimir Bobna, est actuellement à Madrid pour finaliser le dossier. L’indemnité de transfert, hors bonus, pourrait atteindre 50 millions d’euros. Une somme qui pourrait permettre à l’Atlético Madrid d’avancer sur l’achat de James Rodriguez.

Mercato : Officiel pour Fekir !

C'est désormais officiel : Nabil Fekir quitte Lyon et rejoint le Betis Séville, où il a signé lundi soir un contrat de quatre ans.
Nabil Fekir n'est plus un joueur de l'Olympique Lyonnais. C'est ce lundi soir, tard, que le club rhodanien a officalisé la vente de son capitaine au Betis Séville. Le club espagnol a déboursé 19,75 millions d'euros pour recruter le champion du monde français. Des bonus allant jusqu'à 10 M€, ainsi qu'un intéressement de 20% sur une éventuelle plus-value ont aussi été négociés par l'OL. Nabil Fekir a signé un contrat de quatre ans en faveur du Betis. Il rejoint l'Espagne avec son frère Yassin, lui aussi formé à Lyon et lancé en équipe première en fin de saison dernière par Bruno Genesio. Pour ce dernier, le club du président Jean-Michel Aulas a négocié un joli pourcentage à la revente de l'ordre de 50%. Ce départ de Fekir marque la fin de la génération dorée du club rhodanien aux côtés d'Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso ou encore Samuel Umtiti.

Fekir voulait partir


Des joueurs issus du centre de formation et qui ont permis à Jean-Michel Aulas de conserver une ambition sportive alors que les robinets étaient vides à cause de la construction du Groupama Stadium. Auteur de 69 buts en six saisons professionnelles avec Lyon, le natif de Vaux-en-Velin n'avait plus qu'un an de contrat avec son club formateur et avait clamé son désir de connaître quelque chose de nouveau après son vrai-faux départ la saison dernière vers Liverpool. Débarqués il y a quelques semaines entre Rhône et Saône, Sylvinho et Juninho n'ont cessé de vanter les qualités du champion du monde 2018 afin de pourquoi pas lui faire changer d'avis mais Fekir était bien décidé à se lancer dans un nouveau challenge qui ne sera donc pas Naples. Un challenge sportif sans Coupe d'Europe et bien loin des clubs rejoints par ses anciens coéquipiers des classes lyonnaises. A lui de prouver désormais qu'il a fait le bon choix.



Can 2019 - Sénégal : le bilan de la compétition !

Sadio Mané - Sénégal
Attendu comme le grand favori de la coupe d’Afrique des nations, le Sénégal a terminé vice-champion de la compétition continentale. Les lions de la Téranga ont été battus par l’Algérie en finale sur le score d’un but à 0.  Le Sénégal était très attendu avant le début de la coupe d’Afrique des nations 2019. Malgré un jeu très critiqué, les lions ont réussi à atteindre la finale de la compétition, après 17 ans.  Aliou Cissé et ses hommes ont réussi à atteindre ce stade de la compétition grâce à une bonne défense. Malgré la blessure de Salif Sané dès le premier match contre la Tanzanie (2-0), le Sénégal n’a encaissé que 2 buts en 7 matchs. Avec un Kalidou Koulibaly exceptionnel dans ce tournoi et un Cheikhou Kouyaté repositionné en défenseur central, les lions de la Téranga ont terminé 5 matchs sans encaisser de buts. Les cages de la sélection sénégalaise n’ont été violées que deux fois dans ce tournoi et les deux fois, c’était face à l’Algérie en match de poule (0-1) et en finale (0-1). Le Sénégal a terminé la compétition en étant la meilleure défense avec l’Algérie, le vainqueur de la coupe d’Afrique.  Malgré des attaquants de pointe muets, le Sénégal a marqué 8 buts dans cette compétition loin derrière l’Algérie meilleur attaque du tournoi avec les 13 buts inscrits. Les lions affichent aussi un bilan de 5 victoires et deux défaites.