CAN 2021 (Eliminatoires): le programme complet, groupe par groupe

Bakambu - Mané - Zaha - Choupo-Moting Copyright -AFP
La crème du football africain se retrouve une nouvelle fois pour fêter ses grands talents. En effet, quatre mois après la clôture de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, remportée par l'Algérie, les éliminatoires de l’édition 2021, qui aura lieu au pays des Lions Indomptables, débutent cette semaine à travers les quatre coins de l'Afrique.



Au total, 152 matches de qualification se disputeront entre novembre 2019 et novembre 2020 à l’issue desquels nous connaitrons l’identité des 24 nations qualifiées au plus grand événement sportif africain du millésime 2021.

Les deux premières journées de la phase de poules démarrent ce mercredi 13 novembre. Ci-après le programme complet groupe par groupe:

Groupe A : Mali, Guinée, Namibie, Tchad


Les Aigles du Mali et le Syli National de la Guinée, éliminés en huitièmes de finale de la CAN 2019, croisent le fer dès la première journée. Ce choc entre favoris donnera le ton d’une poule qui compte deux gros outsiders avec la Namibie et le Tchad, rescapés des préliminaires.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Namibie – Tchad (16h gmt)

Jeudi 14 novembre : Mali – Guinée (19h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Guinée – Namibie (16h gmt)

Dimanche 17 novembre : Tchad – Mali (13h gmt)

 

Groupe B : Burkina Faso, Ouganda, Malawi, Soudan du Sud


Absent de l’édition 2019, le Burkina Faso entend retrouver la phase finale. Les Etalons, désormais coachés par le technicien local Kamou Malo, auront pour principal adversaire l’Ouganda, qui s’affirme comme une puissance montante.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Burkina Faso – Ouganda (19h gmt)

Mercredi 13 novembre : Malawi – Soudan du Sud (13h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Ouganda – Malawi (13h gmt)

Dimanche 17 novembre : Soudan du Sud – Burkina Faso (12h gmt)

 

Groupe C : Ghana, Afrique du Sud, Soudan, Sao Tomé-et-Principe


Le Ghana, en pleine transition, et l’Afrique du Sud, quart-finaliste de la CAN 2019 après une masterclass tactique contre l’Egypte, seront les deux grands favoris du groupe, à condition de bien négocier les déplacements au Soudan et à Sao Tomé.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Soudan – Sao Tomé-et-Principe (19h gmt)

Jeudi 14 novembre : Ghana – Afrique du Sud (19h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Afrique du Sud – Soudan (13h gmt)

Lundi 18 novembre : Sao Tomé-et-Principe – Ghana (16h gmt)

 

Groupe D : RD Congo, Gabon, Angola, Gambie


Désormais dirigés par Christian Nsengi, les Léopards entendent démarrer du bon pied face au Gabon de Pierre-Emerick Aubameyang, désireux de reconquête après avoir manqué l’édition 2019.

Il ne faudra pas à ces deux favoris négliger la valeureuse formation de l'Angola, brillante en Egypte, mais également la Gambie, décidée à se qualifier pour sa première phase finale.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Angola – Gambie (19h gmt)

Jeudi 14 novembre : RD Congo – Gabon (19h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Gabon – Angola (19h gmt)

Lundi 18 novembre : Gambie – RD Congo (16h gmt)

 

Groupe E : Maroc, Mauritanie, Centrafrique, Burundi


Vahid Halilhodzic a remplacé Hervé Renard sur son banc, mais le Maroc demeure ambitieux. Favoris de ce groupe, les Lions de l’Atlas ne devront pas sous-estimer les trois outsiders que sont la Mauritanie et le Burundi, qui ont joué cette année leur première CAN, et la Centrafrique, qui ambitionne de les imiter.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Centrafrique – Burundi (13h gmt)

Vendredi 15 novembre : Maroc – Mauritanie (19h gmt)

Journée 2 :

Mardi 19 novembre : Mauritanie – Centrafrique (16h gmt)

Mardi 19 novembre : Burundi – Maroc (13h gmt)

 

Groupe F : Cameroun (Q), Cap-Vert, Mozambique, Rwanda


Dans cette poule, seule la nation la mieux classée, hormis le Cameroun, pays organisateur, sera qualifiée. le Cap-Vert a pour lui de meilleures performances récentes mais ne devra sous-estimer ni le Mozambique ni le Rwanda.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Cameroun – Cap-Vert (16h gmt)

Jeudi 14 novembre : Mozambique – Rwanda (16h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Rwanda – Cameroun (16h gmt)

Lundi 18 novembre : Cap-Vert – Mozambique (16h gmt)

 

Groupe G : Egypte, Kenya, Togo, Comores


Même si elle est passée à côté de "sa" CAN à domicile, l’Egypte reste la grande favorite de ce groupe également composé du Kenya, qui a changé de sélectionneur cet été, ainsi que du Togo et des Comores, qui sont restés fidèles au leur.

Journée 1 :

Jeudi 14 novembre : Egypte – Kenya (16h gmt)

Jeudi 14 novembre : Togo – Comores (16h gmt)

Journée 2 :

Lundi 18 novembre : Kenya – Togo (16h gmt)

Lundi 18 novembre : Comores – Egypte (13h gmt)

 

Groupe H : Algérie, Zambie, Zimbabwe, Botswana


Championne d’Afrique, l’Algérie part grande favorite de cette poule qui lui réserve de longs déplacements en Afrique australe.

Journée 1 :

Jeudi 14 novembre : Algérie – Zambie (19h gmt)

Vendredi 15 novembre : Zimbabwe – Botswana (16h gmt)

Journée 2 :

Lundi 18 novembre : Botswana – Algérie (19h gmt)

Mardi 19 novembre : Zambie – Zimbabwe (16h gmt)

 

Groupe I : Sénégal, Congo, Guinée-Bissau, eSwatini


Finaliste de l’édition 2019, le Sénégal de Sadio Mané mise sur la stabilité pour parvenir à ses fins en 2021. Sauf énorme surprise, ses adversaires se disputeront la seconde place qualificative. Avec un petit avantage pour la Guinée-Bissau, qui reste sur deux qualifications.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Sénégal – Congo (19h gmt)

Mercredi 13 novembre : Guinée-Bissau – eSwatini (16h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : eSwatini – Sénégal (13h gmt)

Dimanche 17 novembre : Congo – Guinée-Bissau (16h gmt)

 

Groupe J : Tunisie, Libye, Tanzanie, Guinée équatoriale


Le sort a été facétieux avec la Tunisie. Les Aigles de Carthage affronteront en effet la Libye, qui recevait ces dernières années en… Tunisie et qui a également pour coach le Tunisien Faouzi Benzarti.

Les partenaires de Youssef Msakni croiseront également le fer avec la Guinée équatoriale, qui les avait éliminés à la CAN 2015 grâce à un penalty controversé. La Tanzanie complète ce groupe.

Journée 1 :

Vendredi 15 novembre : Tanzanie – Guinée équatoriale (16h gmt)

Vendredi 15 novembre : Tunisie – Libye (19h gmt)

Journée 2 :

Mardi 19 novembre : Libye – Tanzanie (18h gmt)

Mardi 19 novembre : Guinée équatoriale – Tunisie (19h gmt)

 

Groupe K : Côte d’Ivoire, Niger, Madagascar, Ethiopie


Ambitieux, les Eléphants de la Côte d’Ivoire devront assumer leur statut de favoris face à Madagascar, confronté au défi de la confirmation après sa magnifique CAN, au Niger et à l’Ethiopie, en difficulté ces dernières années.

Journée 1 :

Samedi 16 novembre : Côte d’Ivoire – Niger (19h gmt)

Samedi 16 novembre : Madagascar – Ethiopie (13h gmt)

Journée 2 :

Mardi 19 novembre : Niger – Madagascar (16h gmt)

Mardi 19 novembre : Ethiopie – Côte d’Ivoire (13h gmt)

 

Groupe L : Nigeria, Bénin, Sierra Leone, Lesotho


Montés sur la troisième marche du podium continental en Egypte, les Super Eagles paraissent au-dessus du lot dans ce groupe. Les hommes de Gernot Rohr devront se méfier de leur tendance au retard à l’allumage, face à un Bénin galvanisé par son quart de finale surprise cet été. Le Lesotho et la Sierra Leone feront office de grosses cotes.

Journée 1 :

Mercredi 13 novembre : Nigeria – Bénin (16h gmt)

Mercredi 13 novembre : Sierra Leone – Lesotho (16h gmt)

Journée 2 :

Dimanche 17 novembre : Bénin – Sierra Leone (13h gmt)

Dimanche 17 novembre : Lesotho – Nigeria (16h gmt)
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Le CA règle les émoluments en retard de huit jeunes joueurs

Club Africain Copyright -OFC
"La situation financière de huit jeunes joueurs a été régularisée", annonce lundi le Club Africain sur sa page officielle facebook. Le vice-président, M.Hamza Oueslati a rencontré les joueurs en question pour régler les salaires et primes en retard. Il s'agit des joueurs suivants: Skander Laâbidi, Khalil Kassab, Chiheb Laâbidi, Aziz Rezgui, Driss Taboubi, Moez Haj Ali, Oussama Hanzouli et Louay Aloui. Reprise mercredi La reprise des entrainements se fera au Club Africain mercredi 30 septembre sous la conduite de Lassaâd Dridi dans la perspective du coup d'envoi de la saison 2020-2021 qui sera donné le 24 octobre prochain. A lire aussi >> Club Africain : Hichem Mannaï nouveau trésorier

Coronavirus : des sérieuses menaces sur le championnat de Tunisie

FTF Copyright -OFC
Prévu le 24 octobre prochain, le coup d'envoi du championnat de Tunisie 2020-2021 pourrait être repoussé. En effet, l'épidémie COVID-19 s'installe avec force au sein des clubs de l'élite, les derniers en date étant l'Espérance Sportive de Tunis et le promu, l'Avenir Sportif de Rejiche. A l'EST, battue (2-0) par l'Union Sportive Monastirienne dimanche dernier en finale de la coupe de Tunisie édition Habib Bourguiba, les deux entraineurs assistants Mejdi Traoui et Othmane Najjar ont effectué des tests positifs, alors que l'entraineur en chef Mouine Chaâbani attend les résultats de son PCR pour ce mardi ou demain mercredi. Pour sa part, le médecin du club, Dr Yassine Ben Ahmed a indiqué sur facebook qu'il a été contrôlé positif. L'effectif sang et or se trouve en auto-quarantaine sanitaire. Prenant les devants, l'Union Sportive Monastirienne, adversaire dimanche dernier de l'EST va soumettre ses joueurs à des tests contre le nouveau coronavirus.

14 cas à l'ASR

A l'Avenir Sportif de Rejiche, le nombre de personnes contaminées par le COVID-19 a atteint mardi la barre des 14 personnes entre joueurs et staff technique. Tout l'effectif est entré en auto-confinement sanitaire. L'ASR a disputé la semaine dernière à Aïn Draham deux matches amicaux (dont un inachevé en raison de tensions entre les joueurs des deux camps) contre l'autre nouveau promu, l'Olympique de Béja. Celui-ci déplore un lourd bilan de 28 cas positifs.

Mercato : Pape Alioune Ndiaye signe à Fatih Karagümrük

Nouveau challenge pour le milieu de terrain Sénégalais, Pape Alioune Ndiaye ! Il s'est engagé avec Fatih Karagümrük, son troisième club en Turquie après Galatasaray et à Trabzonspor. C'était dans l'air et c'est désormais officiel, le joueur de Stoke City a été prêté à Fatih Karagümrük pour une saison. Il rejoint ainsi le leader du championnat turc qui compte 7 points après trois journées (2 victoires, 1 nul). Le joueur de 29 ans a gagné une Super Lig avec Galatasaray en 2019, ainsi que la Coupe de Turquie, la même année. L’ancien pensionnaire de Diambarss’est révélé en Norvège au FK Bodo où il a évolué entre 2012 et 2015 (110 matches joués et 29 buts marqués). Il devrait être aidé le promu par son expérience. >A lire aussi >> Pape Alioune Ndiaye : « Je n’ai aucun problème avec Cissé »

Alfred Gomis pour remplacer Mendy à Rennes, c'est imminent !

Alfred Gomis - Dijon Copyright -AFP
Alfred Gomis au Stade Rennais, c'est une question de temps ! Le gardien Sénégalais de Dijon débarque pour remplacer un certain Edouard Mendy, qui a choisi de rejoindre Chelsea en Angleterre. Selon les informations de RMC, le gardien des Lions de la Téranga est arrivé ce mardi pour passer sa visite médicale à Rennes où il lui attend un contrat de cinq ans. Le montant du transfert devrait être aux alentours des 16 millions d'euros. L'ancien gardien de la SPAL a passé une seule année à Dijon, avec lequel il dispose d'un contrat qui court jusqu'en 2024. Il jouera la Ligue des Champions pour la première fois de sa carrière, tout comme son équipe, qui découvrira également la compétition après avoir terminé troisième la saison passée. A lire aussi >> Sangaré, Gomis, Depay... toutes les infos mercato du 28 septembre

Cameroun : Conceiçao explique les absences de Nkoulou, Choupo…

Toni Conceiçao - Cameroun Copyright -OFC
Le sélectionneur du Cameroun, Toni Conceiçao, a réduit sa pré-sélection à seulement 24 joueurs, pour le match amical face au Japon, qui se jouera aux Pays-Bas, le 9 octobre à Utrecht. Et on déplore plusieurs absences qui ont fait réagir les fans des Lions Indomptables à travers les réseaux sociaux. Le technicien Portugais s'est trouvé obligé à donner des explications concernant les absences de plusieurs cadres comme Nicolas Nkoulou, Eric Maxim Choupo-Moting, Clinton Njie, Vincent Aboubakar ou encore Yvan Neyou, qui ont été dans la pré-sélection. Un communiqué a été publié par la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot) dans ce sens. «La liste initiale des présélectionnés a été confrontée à certaines restrictions lors de la convocation des joueurs. Compte tenu de l’épidémie de covid-19 et d’une possible contagion des joueurs de pays considérés comme étant sur la ligne rouge, l’organisation de santé des Pays-Bas n’autorisait pas l’entrée sur le territoire néerlandais sans mise en quarantaine préalable. Ce qui hypothéquait la tenue même du stage. Pour cette raison principale, j’ai été obligé d’utiliser la liste étendue que nous avons établie à partir de notre département d’observation et d’analyse afin d’avoir 2 joueurs disponibles pour chaque poste», a d'abord indiqué l'ancien sélectionneur du FC Porto.

Plusieurs indisponibles pour le Cameroun

«Certains joueurs n’ont pu être retenus pour ce stage. Ce sont ceux évoluant en Chine, en Turquie, en Amérique, dans les pays arabes, certains pays de l’Est et bien entendu les joueurs résidant en Afrique. Disons globalement, les joueurs évoluant dans les pays dits de zone rouge. (…) Il faut noter que certains joueurs qui figuraient sur la liste des 32 présélectionnés, ont vite fait savoir qu’ils ne sont pas encore disponibles pour l’équipe nationale du Cameroun», a ajouté le coach des Lions Indomptables qui parlait à coup sûr de Nicolas Nkoulou, refusant de porter le maillot de la sélection depuis la Coupe d'Afrique des nations 2017. A lire aussi >> Cameroun : Une liste finalement sans Choupo-Moting ni Nkoulou