Dortmund : Un ancien recruteur tacle Ousmane Dembélé

Copyright : Panoramic
Ousmane Dembélé n'a pas laissé que de bons souvenirs du côté du Borussia Dortmund, comme le montre ce témoignage de Sven Mislintat.
A l’été 2017, Ousmane Dembelé est allé au clash avec ses dirigeants du Borussia Dortmund pour rejoindre le FC Barcelone. Une démarche qui a porté ses fruits mais qui, inévitablement, a terni son image auprès du club allemand et tous ses supporters. Du côté de la Ruhr, on n’a d’ailleurs toujours pas digéré la manière dont il s’est comporté. Un certain Sven Mislintat, qui fut derrière sa venue du côté de Signal Iduna Park, l’a même violemment chargé dans une interview récente à « Welt ». « Ousmane, comme je l'ai déjà dit à maintes reprises, est en quelque sorte un bandit, a-t-il lâché. Si vous le comprenez et le soutenez, alors il fera tout pour gagner des matchs et Dortmund en a tiré profit, mais d’un autre côté s'il veut aller partir, alors il fait tout pour parvenir à ses fins ».

Mislintat : « Il n’y a pas de bon ou de mauvais dans le football »


Mislintat, qui officie désormais comme recruteur au VfB Stuttgart, n’a donc pas trop apprécié le manque de gratitude de Dembelé. Néanmoins, il connait assez bien pour le football pour reconnaitre que ce transfert a profité à tout le monde et qu’il serait hypocrite d’avancer que le Borussia s’est fait flouer dans cette affaire : « Je trouve ça incongru que ce transfert, qui était une réussite sportive avec le rôle qu’Ousmane a eu dans le succès en Coupe et aussi une réussite financière puisqu’il y a eu un bénéfice à trois chiffres, ne soit commenté que négativement, s’est-il étonné. Les clubs doivent cesser de désigner le joueur comme le méchant ou dire que c’est le club qui a raison. Nous, les clubs, nous sommes aussi souvent en conflit entre nous et contre les joueurs. » Pour rappel, le BVB a arraché Dembelé à Rennes pour 15M€ avant de le vendre pour 120M€ un an plus tard.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Dembélé, Diallo, Kamano... toutes les infos mercato du 11 août

O. Dembélé - H. Diallo - F. Kamano Copyright -AFP
Manchester United courtiserait la pépite barcelonaise Ousmane Démbélé, le prodige sénégalais Habib Diallo devrait poursuivre sa carrière en Premier League, l'attaquant guinéen François Kamano serait sur le point de rejoindre le Lokomotiv Moscou... Voici notre bulletin mercato du jour:

Manchester United veut Démbélé comme alternative à Sancho

Après avoir longtemps espéré se payer les services de la pépite anglaise Jadon Sancho, Manchester United a désormais d’autres pistes pour son secteur offensif. A en croire le site anglais ESPN, les Red Devils ont identifié le prodige barcelonais Ousmane Démbélé comme alternative au joueur du Borussia Dortmund. Le jeune ailier franco-malien est sous contrat avec le FC Barcelone, mais l’enrôler devrait être une opération moins compliquée que celle qui consiste à convaincre Dortmund de céder son joyau, Sancho. La deadline pour le recrutement de Sancho a en effet expiré lundi. Michael Zorc, le directeur sportif des vice-champions d’Allemagne, s’est alors empressé d’annoncer que l’ailier anglais effectuera une quatrième saison au Signal Iduna Park. >> Officiel: Sancho reste au Borussia Dortmund Après avoir pris note de cette nouvelle, les responsables mancuniens ont donc activé leurs contacts et leurs réseaux pour trouver une solution à leur quête d’ailier. C’est ainsi que leur dévolu s’est porté vers le champion du monde 2018. Les négociations avec la direction blaugrana auraient même déjà commencé.

Habib Diallo a la cote en Premier League

Habib Diallo devrait poursuivre sa carrière en Premier League. Déjà annoncé sur le départ l’hiver dernier, l’attaquant sénégalais du FC Metz dispose d’un bon de sortie en bonne et due forme pour le prochain Mercato. Selon L’Equipe, qui fait ce mardi le point sur le dossier, l’ancien de Génération Foot intéresse de longue date Tottenham, mais aussi depuis peu Leeds United, promu dans l’élite d’outre-Manche sous les ordres de Marcelo Bielsa. Le club lorrain attendrait une somme de 15 à 20 millions d’euros pour son prodige de 25 ans, auteur de 12 buts et 3 passes décisives cette saison en Ligue 1.

Kamano (Bordeaux) au Lokomotiv Moscou, c'est imminent

Bénéficiaire d’un bon de sortie, François Kamano est sur le point de quitter Bordeaux à un an de la fin de son contrat. Du moins si l’on en croit les informations de RMC, un accord aurait été trouvé entre les Girondins et le Lokomotiv Moscou pour le transfert de l’attaquant international guinéen. Une somme de 5,5 millions d’euros est évoquée pour cette transaction. Titularisé à sept petites reprises en Ligue 1 la saison dernière, le buteur vedette du Sily National parapherait un bail de quatre ans.

Fin du prêt d'Alphonse Areola (PSG) au Real Madrid

C’était annoncé, c’est désormais officiel : Alphonse Areola ne poursuivra pas l’aventure à Madrid. Le Real a confirmé ce mardi qu’il ne lèverait pas l’option d’achat pour le gardien international français. Areola, qui a fait 9 apparitions avec le club espagnol, va donc rentrer au PSG et devrait chercher un nouveau défi dans le but de retrouver une place de numéro 1. Il est sous contrat avec Paris jusqu’en 2023. Il avait quitté le club à la fin du mercato estival, Keylor Navas effectuant le chemin inverse.

Takefusa Kubo (Real Madrid) prêté à Villarreal

La nouvelle a été officialisée ce mardi et elle fait suite à plusieurs rumeurs dans les médias espagnols :Takefusa Kubo a été prêté par le Real Madrid à Villarreal pour la saison 2020-2021. Le "Sous-Marin Jaune" communique sur un prêt payant de 3 millions d’euros. Le club de Valence prendra en charge l’intégralité du salaire du milieu japonais, débarqué au Real Madrid en juin 2019 et sous contrat jusqu’en 2024 avec la Casa Blanca. Après un premier prêt au Real Majorque, l’international japonais va donc découvrir une nouvelle formation ibérique afin de continuer son adaptation en vue de revenir garnir les rangs merengue dans le futur.

Jonathan David débarque au LOSC (Officiel)

Le LOSC a officialisé la venue dans ses rangs de l’attaquant canadien, Jonathan David. Montant de la transaction : 27M€.

Le Lille OSC vient de battre son record en matière des transferts. Comme c’était attendu depuis plusieurs jours, le club nordiste a mis la main sur l’avant-centre canadien de La Gantoise, Jonathan David. Une acquisition qui a coûté 27M€ aux Nordistes. Ce jeune joueur de 20 ans a comme mission de faire oublier le Nigérian Victor Osimhen, parti dernièrement à Naples après seulement une saison passée au club.


David : « Lille, l’endroit parfait pour progresser »


David, qui a terminé meilleur réalisateur de la Jupiler League la saison dernière, a fait part de sa joie en rejoignant Lille et le championnat français. Une étape idéale pour poursuivre sa progression et confirmer les belles promesses qu’il a affichées en Belgique. « Je suis très content, a-t-il confié après avoir paraphé son contrat de cinq ans. J'ai beaucoup attendu cette journée, et c'est un plaisir d'être un Dogue aujourd'hui. Je connais le projet mis en place au LOSC par le Président, Luis Campos et Christophe Galtier. Il y a une très bonne équipe avec de bons joueurs. Je veux jouer et progresser, et je pense que c'est l'endroit parfait. Je suis un joueur qui sait se placer sur le terrain. J'aime jouer avec mes qualités : la technique et la vitesse notamment. J'ai hâte de rencontrer les supporters. »





Marc Ingla, le directeur général du LOSC, a aussi commenté cette arrivée. « C’est un grand talent qui a déjà démontré à son jeune âge tout son potentiel et ses nombreuses qualités au sein du championnat belge, a-t-il souligné. Il s’agit d’un joueur qui dispose de grandes qualités physiques, techniques mais aussi mentales, qui le rendent particulièrement vif, agile et décisif. Jonathan est un garçon très intelligent qui, j’en suis sûr, s’intégrera parfaitement au style de jeu du LOSC et du championnat France. Nous le remercions d’avoir fait le choix de rejoindre notre projet et lui souhaitons la meilleure réussite sous notre maillot. »


David est déjà le deuxième renfort offensif du LOSC en cette intersaison 2020. Auparavant, le club a aussi accueilli le Turk Burak Yilmaz en provenance du Besiktas Istanbul. Les deux joueurs sont attendus pour composer le duo d’attaque de la bande à Galtier. Le premier match de la saison est prévu le samedi 22 aout contre le Stade Rennais.


Ligue 1 : Glik quitte Monaco pour rejoindre Benevento

Kamil Glik (32 ans) quitte l'AS Monaco. Le club princier a officialisé le départ du défenseur central, qui rejoint Benevento, récent promu en Serie A.


Kamil Glik et l'AS Monaco, c'est officiellement terminé. Après quatre ans passés au sein du club princier, le rugueux défenseur polonais de 32 ans va retourner en Serie A, un championnat qu'il avait connu en évoluant sous le maillot de Palerme (2010-2011), avant de rejoindre Bari (2011) puis le Torino (2011-2016). Ce mardi, l'AS Monaco a officialisé le départ du Polonais.

Un renfort pour Filippo Inzaghi




"Au club depuis l’été 2016 et sacré Champion de France 2017, l’international polonais effectue son retour en Italie où il s’apprête à retrouver la Serie A. L’AS Monaco et le club de Benevento Calcio ont trouvé un accord pour le transfert du défenseur international polonais Kamil Glik. Arrivé en provenance du Torino FC lors de l’été 2016, le défenseur central aux 73 sélections avec la Pologne a disputé 167 rencontres et marqué 16 buts, toutes compétitions confondues, sous le maillot Rouge et Blanc.

Joueur cadre de l’équipe ces dernières années, nommé capitaine la saison passée, Kamil Glik fut, avec 53 apparitions cette saison-là, un des acteurs majeurs du titre de champion 2016-17 et de la merveilleuse épopée européenne (demi-finale de Ligue des Champions). L’ensemble du Club le remercie pour toutes ces années et lui souhaite le meilleur pour la suite !", peut-on lire sur le site officiel de l'AS Monaco.


Champion de France en 2017 avec l'AS Monaco, Glik s'est donc engagé en faveur de Benevento, récent promu en Serie A sous la direction de Filippo Inzaghi, l'ancien attaquant de l'AC Milan.

Togo: Dix ans après Cabinda, Kodjovi Obilalé reçoit une aide de la CAF

Kodjovi Obilalé - Togo Copyright -AFP
Dix ans après le terrible attentat de Cabinda qui allait le laisser handicapé à vie, l’ancien portier des Eperviers du Togo, Kodjovi Obilalé, a annoncé avoir reçu une aide financière de la CAF. A lire aussi >> Togo : Emmanuel Adebayor se souvient de l'attaque du Cabinda La Confédération Africaine de Football soutient enfin Kodjovi Dodji Obilalé (35 ans). L’ancien gardien de but togolais, grièvement blessé lors de l’attaque contre le bus des Eperviers survenue à Cabinda avant la CAN 2010 en Angola, a reçu cette semaine une aide financière de la part de l’instance panafricaine. Cette somme, de 10.000 dollars US, devrait venir alimenter le projet Agrofoot, centré sur l’agriculture durable, développé par le rescapé de cet attentat. «Lorsque j’étais passé au Caire [siège de la CAF, ndlr], la CAF avait promis de m’aider dans mes activités agricoles, a expliqué l’intéressé, cité par RFI. Je voulais les remercier parce qu’ils m’ont envoyé une lettre avec un chèque. » Il convient de rappeler que l’ancien gardien de l’Etoile Filante de Lomé avait également reçu un prix spécial pour son courage et sa reconversion à l’occasion des derniers Trophées de la CAF. Grièvement blessé lors de l’attaque contre le bus de la sélection, Obilalé a perdu l’usage de ses jambes et n’a jamais pu renfiler les gants.

Atalanta : Gasperini aurait préféré une rencontre aller-retour

En conférence de presse, l'entraîneur de l'Atalanta Gian Piero Gasperini a confié que disputer son quart de finale de Ligue des Champions face au PSG sur un seul match et sur terrain neutre ne va pas favoriser son équipe.
A 24 heures de leur opposition contre le PSG, l’équipe de l’Atalanta et son entraineur Gian Piero Gasperini s’attèlent-ils à enlever toute pression inutile pesant leurs épaules ? On pourrait le penser à l’écoute des propos tenus par le technicien italien lors de la conférence de presse d’avant-match. Ce dernier a tenu à souligner que le format choisi pour ces derniers matches de Ligue des Champions n’avantage pas vraiment son équipe. Par ailleurs, il a aussi évoqué l’état de son équipe, en dévoilant quelques détails concernant la préparation du match.

« L’Atalanta peut s’asseoir à la table des grands »


« Certains disent que c’est un avantage de jouer sur un match sec. Pas pour moi, a-t-il confié aux journalistes. Nous jouons toujours mieux nos deuxièmes matchs. On connaît alors notre adversaire, on le cerne plus facilement... Cette fois, nous devrons être prêts dès le premier match ». S'il aurait préféré avoir un filet lors de cette opposition, l’entraineur de la formation lombard a tout de même exprimé sa confiance envers ses troupes : « Je suis là aussi pour montrer qu’une équipe sans une grande expérience européenne peut aussi arriver en quarts de finale de Ligue des Champions. Avec du beau jeu, de l’enthousiasme, des valeurs. On prouve qu’une équipe comme l’Atalanta peut aussi s’asseoir à la table des grands »

« On est dans les meilleures conditions mentales »


Il existe une grande interrogation par rapport à la fraicheur physique qu’afficheront les deux équipes lors de cette confrontation, sachant que l’Atalanta a été nettement plus sollicitée que Paris depuis la reprise de la compétition. Gasperini le sait, il l’a reconnu auparavant, mais aujourd’hui il préfère insister sur un autre aspect. « On arrive dans les meilleures dispositions mentales, a-t-il clamé. On a fait de très bons résultats qui nous permettent de jouer la C1 la saison prochaine. C’est un match de prestige, je me suis concentré sur notre équipe et sur le PSG évidemment. »

« Limiter l’efficacité de Neymar »


Avant de quitter l’estrade, l’ancien coach de l’Inter s’est aussi exprimé sur les individualités parisiennes. Concernant Kylian Mbappé, dont la présence reste douteuse, il a avoué qu’il préparait ses ouailles comme si l’attaquant français allait jouer : « C’est un joueur extraordinaire. On se prépare comme s’il sera sur le terrain demain. On verra bien, pour l’instant on ne sait pas ». Pour ce qui est de Neymar, il a également mis en avant son talent, tout en révélant qu’un plan était concocté pour tenter de réduire son impact : « C’est un des joueurs les plus forts au monde. C’est un problème pour tous ses adversaires. On pourra peut-être le mettre en position de défendre lui aussi quelques fois demain. Avec la concentration de tous les joueurs, je pense qu’on peut limiter son efficacité. »