Des joueurs de Ligue 1 dans les matchs sauvages ?

Copyright : Panoramic
D'après Le Parisien, plusieurs joueurs de Ligue 1 et de Ligue 2 auraient pris part à ces fameux matchs "sauvages", proscrits en raison de la crise sanitaire.


La passion plus forte que tout. En dépit du confinement ou des mesures sanitaires en vigueur, plusieurs quartiers ont vu certains matchs de football "sauvages" d'ampleur plus ou moins importante se dérouler. Deux exemples frappants, la tenue d'une rencontre à Strasbourg au quartier des Poteries ou un match à Grigny (Essonne). Des parties fortement relayées sur les réseaux sociaux, qui font forcément débat quand l'on constate l'affluence et l'irrespect des gestes barrières. Un phénomène décrit comme grandissant depuis le 11 mai.

Le Parisien explique dans son édition du jour que certains joueurs professionnels de Ligue 1, Ligue 2, ainsi que des aspirants ou stagiaires de centre de formation auraient participé à certains matchs. Sans citer aucun nom, le journal avance un défenseur de Ligue 1 originaire de Marseille, et recueille les témoignages anonymes d'un jeune du PSG et d'un joueur de National 2.

Quand pros et amateurs défient l'interdit


Une attitude expliquée par un manque de compétition et la volonté de se remettre en forme par ce dernier "C'est la première fois depuis mon enfance que je n'ai pas tapé dans un ballon pendant deux mois". Quant à lui, le jeune Parisien atténue le danger de ces rencontres : "Il y a des risques de contamination, mais pas plus que si je vais faire mes courses dans un supermarché".

Les témoignages d'amateurs recueillis par Le Parisien décrivent la présence d'un joueur d'Angers, de Metz et en provenance de Belgique dans un match sauvage du Val-de-Marne, et d'un joueur de Troyes dans un match joué à Paris. Un moment unique pour les adversaires qui peuvent se mesurer à des professionnels, mais sûrement pas au goût des autorités.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

PSG : prolongation de Mbappé ? De nouvelles précisions sont tombées !

Kylian Mbappé - PSG Copyright -AFP
Le quotidien L’Équipe fait le point ce dimanche sur la situation de Kylian Mbappé au PSG. Le champion du monde n'exclut aucune possibilité pour son avenir. C’est assurément LE dossier majeur en coulisses dans la capitale. Trois ans après son arrivée au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé voit son contrat expirer en 2022. Cette échéance met la direction parisienne sous pression. Si le champion du monde ne rempile pas durant la saison 2020-21, il arrivera alors à un an du terme de son bail et les décideurs parisiens se retrouveront face à un dilemmeL’Équipe apporte quelques précisions dans ses colonnes ce dimanche.

Mbappé n’exclut pas une prolongation au PSG

Selon les informations du quotidien, Kylian Mbappé « se donnerait le temps » pour prendre une décision sur son avenir. Le buteur et son entourage ne souhaitent pas se précipiter. Plus que la question financière, celle de la compétitivité du Paris Saint-Germain et de ses courtisans (le Real Madrid en prime) prime pour le prodige de Bondy, toujours avide de titres. La fin de saison du club de la capitale, avec deux finales de Coupe et le Final 8 de la Ligue des champions, revêt donc une importance capitale. L’Équipe précise un point important : si Mbappé joue la montre, l’attaquant n’exclut pas une prolongation au Paris Saint-Germain. Enfin, comme chaque année, l’international français dressera un bilan précis de sa saison. Pour le moment, elle laisserait un sentiment contrasté au buteur, « entre trophées et frustration », avec notamment une blessure qui l’avait éloigné des terrains pendant plusieurs mois. A lire aussi : >> Classement Soulier d'Or : Ronaldo prêt à coiffer tout le monde ! >> Toute l'actualité du PSG

OFC Légendes: Nwankwo Kanu, le géant d’Owerri

Kanu Nwankwo Copyright -AFP
Redoutable buteur au gabarit impressionnant (1,97m, plus de 90 kilos du temps de sa splendeur) Nwankwo Kanu, alias «Papilo» fait partie du cercle très fermé des légendes du «Continent-mère» qui ont réussi à remporter le Ballon d’or africain à deux reprises, à l’instar des Didier Drogba, Roger Milla, George Weah et El-Hadji Diouf. Doté de qualités techniques exceptionnelles, mêlées à une redoutable efficacité devant les buts, sa facilité et son aisance à accomplir les gestes les plus subtils malgré son physique imposant ont construit sa fame. C’est dans sa ville natale à Owerri que le géant nigérian a débuté sa riche carrière longue de plus de vingt ans. D’abord sous les couleurs du Fed Works et ensuite avec Heartland, le club le plus prestigieux de sa région, avec lequel Kanu décrocha à seulement 17 printemps le titre de champion du Nigeria en 1993. Le jeune prodige acheva l’exercice footballistique avec 15 réalisations dans son escarcelle et fut alors sélectionné avec les « Golden Eaglets » (surnom de l’équipe nationale nigériane des moins de 17 ans) pour disputer la Coupe du Monde de la catégorie au Japon. Formant un duo d’attaque de feu avec son illustre compatriote Tijjani Babangida, "Papilo" mena alors son équipe vers le sacre mondial, en faisant parler la poudre à cinq reprises durant la compétition. Alléchés par les prouesses du surdoué nigérian de 17 ans, les dirigeants de l’Ajax Amsterdam décident alors, sous les recommandations de Louis Van Gaal, de s’attacher ses services en août 1993. Avec les Amstellodamois, l’enfant d'Imo va connaître une ascension fulgurante. Eclaboussant de son talent les pelouses néerlandaises et européennes malgré son jeune âge, il remporta trois titres de champion des Pays-Bas de 1994 à 1996 et décrocha la prestigieuse Ligue des Champions UEFA en 1995 face au grand Milan AC. Agé à l’époque de 20 ans, Kanu était l’un des jeunes talents les plus convoités du « Vieux Continent ». L’homme aux 87 capes avec le Nigeria connaîtra l’année suivante sa plus grande émotion en équipe nationale en offrant à son pays l’or olympique lors des JO d'Atlanta en 1996. Au sommet de son art, le champion olympique fut élu ballon d’or africain à seulement 21 printemps. Il rallia dans la foulée les rangs de l’Inter Milan et semblait promis à un avenir doré. Mais lors de son transfert en Italie les médecins du club milanais lui décèlent une anomalie cardiaque. Le diagnostic est formel : sans opération à cœur ouvert, Kanu ne pourra plus fouler de nouveau le rectangle vert ! Beaucoup le pensait alors perdu pour le foot, mais le roc nigérian s'est battu, a retrouvé son niveau après une longue période de repos, avant de rejoindre le « Royaume de sa Majesté » du côté d’Arsenal. Arrivé chez les Gunners sur la pointe des pieds, il en est parti en légende, avec son nom lié à jamais à la saison historique des invincibles. En six saisons sous les ordres d’Arsène Wenger, il décrocha notamment deux titres de champion d’Angleterre (2002 et 2004) ainsi qu’une FA Cup (2002). Ses prouesses sur les terrains britanniques lui valurent le titre de « joueur africain de l’année » pour la deuxième fois de sa carrière. Après deux nouvelles brillantes expériences au sein de la prestigieuse Premier League du côté du West Bromwich Albion (de 2004-2006) et Portsmouth (de 2006 à 2012), celui qui a défendu le maillot des Super Eagles pendant 17 années (1994-2011) fit ses adieux au football à l’issue de la saison 2010/2011. Hommage au "géant d’Owerri" qui possède sans conteste l’un des plus beaux palmarès du football africain. A lire aussi >> Il était une fois l'Afrique au Mondial: Nigeria 1994

Chelsea : Lampard ne s'en fait pas

Si les Blues se sont lourdement inclinés contre Sheffield United samedi (0-3), leur entraîneur Frank Lampard reste optimiste pour la fin de saison.
Chelsea cale. Le club londonien a encore démontré qu'il pouvait souffler le chaud et le froid cette saison en s'inclinant lourdement contre Sheffield United (0-3). Pas question de tirer la sonnette d'alarme pour autant. Conscient que l'irrégularité de son équipe est inhérente à sa jeunesse, Frank Lampard veut rester positif pour l'avenir.

"Se battre pour le top 4"


« J'ai beaucoup appris aujourd'hui sur les joueurs, a-t-il expliqué dans des propos repris par L’Équipe. On a tendance à apprendre plus pendant les moments durs et les matches difficiles. C'est à moi de travailler avec cela et de gérer pendant que nous avançons. La chose la plus importante est le collectif, et non pas de pleurer tous les jours. On est dans une situation où les matches arrivent rapidement. On sait où on est. On a l'opportunité de se battre pour le top 4, ce que peu de gens attendaient de nous en début de saison. On nous disait qu'on allait prendre des coups en Premier League... Mais on est loin d'avoir terminé le job. »

PSG : Mbappé va-t-il prolonger ?

Kylian Mbappé - PSG Copyright -AFP
En fin de contrat avec le Paris Saint-Germain en 2022, Kylian Mbappé n'exclurait aucune option pour son avenir. Et le champion du monde ne compterait pas se précipiter.


C'est assurément LE dossier majeur en coulisses dans la capitale. Trois ans après son arrivée au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé voit son contrat expirer en 2022. Cette échéance met la direction parisienne sous pression. Si le champion du monde ne rempile pas durant la saison 2020-21, il arrivera alors à un an du terme de son bail et les décideurs parisiens se retrouveront face à un dilemme. L’Équipe apporte quelques précisions dans ses colonnes ce dimanche.


Mbappé n'exclut pas une prolongation au PSG


Selon les informations du quotidien, Kylian Mbappé "se donnerait le temps" pour prendre une décision sur son avenir. Le buteur et son entourage ne souhaitent pas se précipiter. Plus que la question financière, celle de la compétitivité du Paris Saint-Germain et de ses courtisans (le Real Madrid en prime) prime pour le prodige de Bondy, toujours avide de titres. La fin de saison du club de la capitale, avec deux finales de Coupe et le Final 8 de la Ligue des champions, revêt donc une importance capitale. L’Équipe précise un point important : si Mbappé joue la montre, l'attaquant n'exclut pas une prolongation au Paris Saint-Germain. Enfin, comme chaque année, l'international français dressera un bilan précis de sa saison. Pour le moment, elle laisserait un sentiment contrasté au buteur, "entre trophées et frustration", avec notamment une blessure qui l'avait éloigné des terrains pendant plusieurs mois.

Raphaël Varane réagit à la polémique de la VAR, Décès de Jacky Charlton, Un joueur interpellé par la police durant l’entraînement... Les immanquables du jour

Copyright -OFC
Raphaël Varane réagit à la polémique de la VAR, Décès de Jacky Charlton, Un joueur interpellé par la police durant l’entraînement... Revivez les moments forts de la journée 

Raphaël Varane réagit à la polémique de la VAR

Alors que le Real Madrid a de nouveau bénéficié d'un penalty contre Alaves, Raphaël Varane a défendu son club, que certains estiment favorisé : "Nous ne contrôlons pas la VAR". Le défenseur français de l’équipe, a été questionné à propos de l’arbitrage. L’ancien Lensois s’est vite braqué et a clamé que si son équipe se retrouve aussi bien placée pour remporter le titre c’est grâce à son seul mérite et non pas à la faveur d’une quelconque intervention extérieure. « Les bruits extérieurs n'ont pas d'importance pour nous. Nous nous concentrons sur la victoire et sur le fait de tout donner sur le terrain, a-t-il affirmé à Movistar. Nous ne contrôlons pas le VAR, nous contrôlons l'effort et l'attitude que nous montrons sur le terrain. » >> Real Madrid : Varane et les penaltys

Décès de Jacky Charlton

Âgé de 85 ans, Jacky Charlton, frère aîné de Bobby et lui aussi vainqueur de la Coupe du monde 1966, est décédé vendredi en Angleterre.
Il était l’un des vainqueurs de la seule Coupe du monde remportée par l’Angleterre, en 1966. Jacky Charlton est décédé vendredi, à l’âge de 85 ans. Frère aîné du légendaire Bobby Charlton (82 ans), il souffrait de lymphomes, un cancer du système immunitaire. "Jack est mort en paix ce dimanche. Il était chez lui à Northumberland, avec sa famille à ses côtés. En plus d’être un ami pour beaucoup, il était un mari, un père, un grand-père et un arrière-grand-père très aimé. Nous ne pouvons exprimer à quel point nous sommes fiers de la vie extraordinaire qu’il a menée, et le plaisir qu’il a pu amener à tant de gens dans différents pays. Sa disparition va laisser un grand vide dans nos vies mais nous le remercions de tous les souvenirs heureux qu’il nous laisse", a communiqué sa famille. >> Angleterre : Jacky Charlton est décédé

Un joueur interpellé par la police durant l’entraînement

Une scène très inhabituelle s’est nouée en début de week-end. Un joueur du club a ainsi été arrêté samedi en fin de matinée par la police alors que la formation était à l’entraînement, sous les ordres de Sébastien Desabre, nouvel entraîneur qui a pris la suite de Franck Passi. Un événement intervenu avant 11 heures d’après France Bleu Poitou qui a appris l’information de source policière. Interpellé sur la pelouse, ce joueur des Chamois aurait été menotté puis emmené par les policiers présents ce samedi matin. >>Niort : Un joueur interpellé par la police durant l’entraînement

Liverpool accroché par Burnley

Pour la première fois de la saison en Premier League, Liverpool n'a pas quitté la pelouse d'Anfield avec la victoire. Les Reds ont été accrochés par Burnley (1-1) pour le compte de la 35eme journée. Liverpool est déjà sacré en Premier League, mais les hommes de Klopp veulent décrocher la mythique des barres des 100 points acquis en Championnat.  Lors de la réception de Burnley, le club de la Mersey a contraint au partage des points 1-1.  Les Reds auraient pu prétendre à mieux au vu de leur domination pendant la majeure partie du match. >>Premier League (J35) : Burnley réussit l'exploit d'accrocher Liverpool à Anfield

Premier League : Un joueur dévoile son homosexualité dans la presse

Sans dévoiler ni son identité, ni le nom du club pour lequel il évolue, un joueur de Premier League s’est exprimé dans le tabloïd britannique The Sun pour y faire son coming-out.
Malgré l’anonymat de l’intéressé, c’est une déclaration qui va faire grand bruit en Premier League. Dans une lettre ouverte adressée au tabloïd britannique The Sun, un joueur de Premier League a fait son coming-out mais ce dernier n’a pas voulu que son identité soit dévoilée. « Je suis gay. Simplement l'écrire, est déjà une grosse étape pour moi, assure ce joueur dans le document publié par The Sun. Mais seulement des membres de ma famille et un petit groupe de mes amis le savent. Je ne me sens pas prêt à le partager avec mon équipe ou mon entraîneur. C'est dur. » >>Premier League : Un joueur dévoile son homosexualité dans la presse