Covid-19 : Le Casa-Sports fait un don de 1 million FCFA

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du COVID-19, le Casa sports via son comité directeur a remis une enveloppe d un million de francs pour appuyer le comité régional de prévention et de lutte contre cette pandémie.

L’élan de solidarité des sportifs pour lutter contre le coronavirus continue toujours. C’est dans le sud du pays que le sport a encore montré sa générosité. Le Casa Sports qui fait un don à la population ziguinchoroise. Selon Seydou Sane le président du club , ce geste entre dans le cadre de la synergie de toutes les forces pour éradiquer ce mal vu que le Coronavirus a impacté négativement sur les activités sportives du pays.

Il a aussi demandé au gouverneur et au préfet de sensibiliser les délégués de quartier pour arrêter les regroupements des jeunes dans les terrains de football des quartiers afin d’éviter la propagation du coronavirus. Très sensible a ce geste , le gouverneur a aussi magnifié l’implication de toutes les bonnes volontés dans la lutte et a demandé aux populations de se conformer aux recommandations édictées par les autorités sanitaires pour éviter les cas communautaires.

En effet, la région de Ziguinchor a enregistré ce week-end, son premier cas positif, un homme de 73 ans qui est revenu de la France. Les personnes en contact sont suivies.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Tottenham : Mourinho promet un titre

Alors que Tottenham n'a plus gagné le moindre titre depuis 2008, José Mourinho a promis qu'il ne quitterait pas les Spurs avant d'avoir remporté un trophée.
José Mourinho va bientôt boucler sa première année à la tête de Tottenham. Jusque-là, le bilan de The Special One avec la formation londonienne est assez décevant. Les Spurs se sont vus distancés dans la course à la Ligue des Champions et se sont faits éliminés des différentes coupes dans lesquelles ils étaient engagés. La fin de la saison s’annonce donc longue au sein de ce club, mais le technicien lusitanien n’est pas démoralisé pour autant. Surtout, il reste convaincu qu’il peut redonner des couleurs à Tottenham.

Mourinho ne pense plus à son palmarès


Les Spurs n’ont plus gagné le moindre trophée depuis 2008 (League Cup). À ceux qui lui demandent des comptes, Mourinho ne manque pas d’afficher cette réalité. Et il promet surtout d’y remédier, si on lui en laissait la possibilité. "Combien de temps a-t-il fallu pour Jurgen (Klopp) et Liverpool? Quatre ans, quatre saisons, a-t-il commencé par rappeler aux journalistes. Acheter l'un des meilleurs gardiens de but du monde, acheter l'un des meilleurs défenseurs centraux du monde et ainsi de suite et ainsi de suite et ainsi de suite. Je suis concentré sur mon contrat de trois ans. Je crois qu’à l’issue de mon contrat de trois ans, nous pouvons gagner des trophées. Si nous ne le faisons pas, mais le club le fait dans la nouvelle ère que j’aurais entamée, alors j’en serai heureux. "

Mourinho a aussi réservé une réponse à ceux qui le jugent aujourd’hui comme étant un manager démodé, et dont les principes de management et de coaching sont largement révolus. « Je travaille pour le club. Je ne pense pas à moi-même. Je continue de dire que mon ambition est la même, mon ADN est le même, mais je suis probablement dans la phase où je me regarde moins et mes records et je regarde plus au club. Je suis optimiste parce que j’ai commencé à travailler dès le premier jour. Parce que je crois que nous allons faire quelques changements dans notre équipe, et pour cela nous n'avons pas besoin d'un investissement énorme comme le club fait l'été dernier. Je ne peux pas croire que la saison va être remplie seulement d'épisodes négatifs comme nous l'avons eu depuis pratiquement le premier jour. Il y a de nombreuses raisons de croire que ce sera différent ». Les fans de Tottenham ne demandent qu’à le croire.

Real Madrid : Varane et les penaltys

Alors que le Real Madrid a de nouveau bénéficié d'un penalty contre Alaves, Raphaël Varane a défendu son club, que certains estiment favorisé : "Nous ne contrôlons pas la VAR".
[/EMBED]
Vendredi soir, le Real Madrid a poursuivi sa série de victoires dans le championnat espagnol. À domicile, les Merengue ont pris le dessus sur Deportivo Alaves (2-0). Un succès convaincant et qui s’est dessiné dès la 11e minute avec un pénalty transformé par Karim Benzema. Ce penalty est le troisième de suite que la formation madrilène obtient. Cela ne lui était plus arrivé en Liga depuis 2006. Il n’en fallait pas plus aux mauvaises langues pour relancer le débat sur un prétendu favoritisme dont bénéficie le club de la capitale espagnole.

« Ce qui se dit à l’extérieur ne nous déstabilise pas »


La rencontre à peine terminée, Raphaël Varane, le défenseur français de l’équipe, a été questionné à propos de l’arbitrage. L’ancien Lensois s’est vite braqué et a clamé que si son équipe se retrouve aussi bien placée pour remporter le titre c’est grâce à son seul mérite et non pas à la faveur d’une quelconque intervention extérieure. « Les bruits extérieurs n'ont pas d'importance pour nous. Nous nous concentrons sur la victoire et sur le fait de tout donner sur le terrain, a-t-il affirmé à Movistar. Nous ne contrôlons pas le VAR, nous contrôlons l'effort et l'attitude que nous montrons sur le terrain. »

Le Real doit encore se mesurer à Grenade, à Villarreal et à Leganes. S’ils gagnent deux de ces matches, les hommes de Zidane seront couronnés champions. Varane assure que rien ne détournera, lui et ses coéquipiers, de cet important objectif : « Nous sommes concentrés sur notre objectif et il nous reste trois finales. C'était important de gagner, bien sûr, mais il est très important d’assurer le clean sheet aussi. Cela nous donne beaucoup de confiance. Nous allons continuer avec la dynamique positive que nous avons. »

Ligue des Champions, les affiches des quarts de finale, Real Madrid : Saison terminée pour Marcelo ? Ligue Europa : Les quarts sont connus... Les immanquables du jour

Copyright -OFC
Ligue des Champions, les affiches des quarts de finale, Real Madrid : Saison terminée pour Marcelo ? Ligue Europa : Les quarts sont connus... Revivez les moments forts de la journée

Ligue des Champions, les affiches des quarts de finale

De retour au mois d’août, la Ligue des Champions a effectué son tirage au sort de ce format inédit. Les affiches des quarts sont donc connues. Le tirage au sort du « Final 8 » s’est déroulé ce vendredi 10 juillet à Nyon. Le PSG connait son prochain adversaire, de même pour l’OL en cas de qualification face à la Juventus de Turin. Le programme des quarts de finale : >> Ligue des Champions : Voici les affiches des quarts de finale

Real Madrid : Saison terminée pour Marcelo ?

Après Eden Hazard ou Raphaël Varane la semaine passée, le Real Madrid doit désormais se priver de Marcelo. Le club de la capitale a indiqué que l'international Auriverde souffrait "d'une blessure de l'adducteur gauche." Le Real n'a toutefois pas communiqué la durée de l'indisponibilité du défenseur. La probabilité de ne plus revoir le Brésilien d'ici la fin de saison existe. >> Real Madrid : Marcelo rejoint l'infirmerie

Ligue Europa : Les quarts sont connus

Ce vendredi, s'est déroulé le tirage au sort du tableau final de la Ligue Europa. Un tirage particulièrement favorable à Manchester United. On connait les affiches des quarts de finale de la Ligue Europa. Ou, du moins, les potentielles oppositions. Alors qu’il reste encore les 8es de finale retour à disputer dans cette épreuve, l’UEFA a procédé ce vendredi au tirage au sort du Final 8 de cette compétition. Plusieurs grandes équipes européennes sont concernées, telles que Manchester United, l’AS Rome et l’Inter Milan.

Un point de chute pour Salomon Kalou

L’attaquant international ivoirien Salomon Kalou s’est engagé un an en faveur de Botafogo, au Brésil, ce jeudi.
C'est un sacré défi pour Salomon Kalou. L’ancien joueur de Chelsea vient de s’engager avec le club de Botafogo, ce jeudi. L'international ivoirien (97 sélections, 28 buts), qui a disputé deux Coupes du Monde (2010, 2014), a signé un contrat jusqu’en juin 2021 avec le club de Rio de Janeiro. >> Brésil : Salomon Kalou rejoint Botafogo

Jordan Henderson forfait jusqu’à la fin de la saison

Le capitaine des Reds, Jordan Henderson, est forfait pour le reste de la saison en Premier League, a annoncé Jürgen Klopp. Indispensable dans le onze formé par Jürgen Klopp, Jordan Henderson a été touché au genou lors de la rencontre face à Brighton, remportée par son équipe (3-1). Il ne rejouera plus de la saison, comme l'a affirmé son coach, ce vendredi en conférence de presse. "Hendo est en fait vraiment la meilleure des mauvaises nouvelles. Il s'agit d'une blessure au genou, mais aucune intervention chirurgicale n'est nécessaire. Il ne jouera plus dans la dernière étape de cette saison, mais je suis assez certain qu'il commencera avec nous la nouvelle saison. Nous étions tous inquiet", a commenté le technicien allemand. >> Liverpool : Jordan Henderson ne rejouera plus de la saison

Liga (J35) : Le Real Madrid se rapproche du titre grâce à Benzema

Ce vendredi soir, le Real Madrid a dominé Alavés (2-0), avec un nouveau but de Benzema, et conserve son avance en tête de la Liga. Avec quatre points d'avance à trois journées de la fin, le titre se rapproche.
[/EMBED]
L'affaire est presque réglée. Les spectateurs avides de fins spectaculaires peuvent laisser planer le suspense, il faudrait un cataclysme pour que le Real Madrid ne soit pas sacré champion d'Espagne. Il y a fort à parier que tout se soit joué dans ce début d'été, lorsque le Barça a perdu du terrain en s'égarant quand les Merengue, eux, multiplient les succès en souffrant. Cette équipe a de la moelle. Elle l'a encore démontré dans ce match à sa portée où les absences avaient contraint Zinédine Zidane à concocter un onze inédit.

Benzema, le détonateur


Héros de ces dernières semaines, Sergio Ramos n'était pas là. Pas plus que Dani Carvajal ou Marcelo. C'est donc avec une défense bricolée, où l'ailier Lucas Vazquez jouait latéral droit, que le Real a entamé cette rencontre. Loin d'être ridicule, Alavés aurait même pu passer devant si Joselu n'avait pas vu sa tentative échouer sur la barre (3eme). Le temps que la machine madrilène se mette en route pour débloquer la situation grâce à ses Français. Ferland Mendy, très entreprenant, a obtenu un penalty que Karim Benzema a transformé sans trembler pour l'ouverture du score (1-0, 11eme).

Les détracteurs du Real Madrid pourront toujours énumérer ces pénos à répétition pour dévaluer la performance de cette équipe. Toujours est-il que les hommes de Zidane ont encore brillé dans leur gestion des temps forts et des temps faibles. Car les Merengue, friables sur le côté droit de Vazquez, ont eu quelques sueurs face au 17eme de Liga, mais Burke (26eme et 35eme) a manqué de promptitude et l'orage est passé sans encombre.

Au retour des vestiaires, le Real a passé la seconde pour faire le break au meilleur moment. Buteur, Karim Benzema a cette fois-ci enfilé son costume de passeur sur une merveille de mouvement collectif que l'opportuniste Marco Asensio a conclu facilement (2-0, 50eme). Les Madrilènes ont ensuite bien géré leur affaire dans une dernière demi-heure tranquille, où les opportunités se sont multipliées, sans succès (Rodrygo 60eme et 75eme, Isco 84eme). Une soirée sans histoire pour une équipe sûre de sa force. La délivrance est proche.

Ligue des Champions : Simeone redoute le RB Leipzig

Ce vendredi, Diego Simeone, l'entraîneur des Colchoneros, est revenu sur le tirage au sort de la Ligue des Champions, avec un Atlético de Madrid - RB Leipzig en quart de finale.


C'est avec une grande prudence que Diego Simeone a abordé le quart de finale de Ligue des Champions entre l'Atlético de Madrid et le RB Leipzig. « Comme d'habitude, au stade des quarts de finale, tu dois affronter des grandes équipes, a expliqué le technicien argentin dans des propos repris par L’Équipe. Cette année, on a droit à une équipe allemande qui fait une saison incroyable, qui s'est battue toute la saison pour jouer les premiers rôles en Bundesliga avec un jeu très offensif, beaucoup de joueurs sur les côtés et un jeu très rapide. Je suis sûr que ça va être un match très compliqué, chaque équipe aura 50 % de chances de gagner et de passer ces quarts de finale. Donc évidemment, on est excités et on va essayer de préparer ce match du mieux possible. »