Coupe de la CAF: Génération Foot chute au Bénin, voici les 16 qualifiés

Coupe de la CAF Copyright -AFP
Les Béninois de l'ESAE FC se sont emparés du dernier ticket qualificatif pour la phase de poules de la Coupe de la CAF, et ce, en écartant les Sénégalais de Génération Foot aux tirs au but, mardi soir à Cotonou.

Les valeureux Universitaires béninois de l'ESAE FC viennent d'écrire une toute nouvelle page de l'histoire du football de leur pays, en obtenant leur qualification pour la phases de poules de la Coupe de la Confédération, mardi soir au Stade René Pleven d'Akpakpa de Cotonou.

Vainqueurs à Thiès (1-0) la semaine dernière, les Cotonois se sont fait remonter par les Académiciens de Génération Foot, sur un but signé Chérif Bayo (40eme). Aux tirs aux buts, les Béninois l'emportent (4-3) avec un Marcel Dandjinou héroïque, auteur de deux parades sur les tentatives sénégalaises.

L'ESAE FC rejoint ainsi dans l'histoire Dragon FC et Mogas 90. De leur côté, les Sénégalais enregistrent une nouvelle déception deux semaines après leur élimination de la Ligue des Champions face au Zamalek (2-1, 0-1).

Ci-après la liste complète des 16 qualifiés pour la phase de groupes de la Coupe de la CAF:

FC San Pedro (Cote d’Ivoire)

DC Motema Pembe (RD Congo)

Horoya AC (Guinée)

Djoliba (Mali)

Hassania Agadir (Maroc)

RS Berkane (Maroc)

Paradou AC (Algérie)

ESAE FC (Bénin)

Bidvest Wits (Afrique du Sud)

Al-Masry (Egypte)

Pyramids FC (Egypte)

Al-Nasr (Libye)

FC Nouadhibou (Mauritanie)

Enyimba (Nigeria)

Enugu Rangers (Nigeria)

Zanaco (Zambie).

 

Rendez-vous le 12 novembre pour le tirage au sort des poules.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

C1 et C3 : L’UEFA annulera les cartons jaunes après les huitièmes

Le comité exécutif de l’UEFA a pris la décision d’effacer les cartons jaunes dans ses deux Coupes après le déroulement de 8es.

Les dérogations exceptionnelles en cette période très particulière, liée à la crise du Covid-19 et ses différentes répercussions sur la saison du football, s’accumulent. Après l’autorisation d’effectuer cinq changements par match dans les différentes compétitions, il a été décidé au niveau européen d’annuler le compteur des cartons jaunes dès le déroulement des huitièmes de finale. En Ligue des Champions comme en Europa League, les menacés de suspension à l’entame des quarts ne le sont plus. En revanche, ceux qui étaient suspendus pour les quarts le sont toujours.


« Exceptionnellement, les suspensions non purgées suite à des avertissements répétés et tous les cartons jaunes sont annulés à la fin des matches de barrage. Ils ne sont pas reportés dans la phase de matches de groupe. De plus, tous les cartons jaunes sont annulés à l’issue des huitièmes de finale. Ils ne sont pas reportés dans les quarts de finale », a fait savoir le communiqué.


Neymar et Bernat soulagés


Il s’agit là d’une bonne nouvelle pour tous les participants, et en particulier pour les deux clubs français. Pour Paris, par exemple, cela signifie que Neymar et Juan Bernat, qui étaient à un jaune de se retrouver en tribunes, ne joueront pas le match contre l’Atalanta avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Cela ne change rien par contre pour Angel Di Maria, qui va bien manquer l’opposition face aux Lombards.


« Sadio Mané et Mohamed Salah sont deux joueurs explosifs »

Mané et Salah Copyright -AFP
Le défenseur du FC Barcelone, Clément Lenglet, a couvert d'éloges les deux stars des Reds, Sadio Mané et Mohamed Salah. Il a qualifié les deux joueurs d'explosifs. Salah a marqué 19 buts alors que Mané en a planté 16 cette saison en Premier League. 35 buts importants qui ont contribué au sacre de Liverpool après de longues années d'attente. "Sadio Mané et Mohamed Salah sont deux joueurs explosifs qui complètent très bien Roberto Firmino , car il crée des espaces pour les deux autres", a déclaré le défenseur Français à Barca TV. A lire aussi >> Mané se rappelle quand il s'est rendu en France à l’insu de sa mère

PSG : Neymar vit ses « meilleurs moments à Paris »

Sur son site officiel, Neymar a fait le bilan de ses trois saisons passées au Paris Saint-Germain.
Il y a trois ans, Neymar débarquait en grandes pompes dans la capitale française au terme d'un feuilleton retentissant. L'attaquant brésilien a connu son lot de péripéties à Paris. L'an passé, il manifestait encore son souhait de quitter le PSG pour retourner à Barcelone, mais de l'eau a coulé sous les ponts. Et après le temps de la rédemption, Neymar clame publiquement sa joie d'évoluer en France.

"Nous formons une famille qui partage le même grand objectif"


Ces dernières semaines, plusieurs photos sur les réseaux sociaux témoignaient de l'état d'esprit actuel du Brésilien. Le principal intéressé s'est montré encore plus direct en prenant la parole, sur son site officiel. « Je pense que je vis mes meilleurs moments à Paris. Nous formons une famille qui partage le même grand objectif qui se trouve devant nous. Nous voulons marquer cette saison avec la Ligue des Champions. Nous nous battrons pour ça, parce qu’on a jamais été aussi proche de la remporter. »

Le numéro 10 parisien, qui reconnait s'être acclimaté au style de la Ligue 1 - les ajustements se font match après match -, a dressé un bilan de ses trois années dans la capitale. « Ces trois années ont été riches en expériences. J’ai vécu des moments de joie et d’autres plus compliqués, surtout quand je n’étais pas capable de jouer à cause des blessures. Grâce à l’aide de mes coéquipiers, j’ai pu dépasser tout ça et me concentrer sur ce qui compte vraiment pour tout le monde, à savoir des performances sur le terrain qui rapportent des titres. Nos supporters et tout le club peuvent le voir dans nos prestations livrées à chaque match. »

Ligue des champions : le Real Madrid, un roi en péril

Vainqueur de la Ligue des champions à treize reprises, le Real Madrid n'est pas dans la meilleure position possible avant une rencontre décisive face à Manchester City, vendredi en huitième de finale retour de la compétition.
Le Real Madrid a enfin su gagner le tournoi de la régularité après une attente longue de 3 ans. Sacré champion d'Espagne pour la 34ème fois de son histoire, le club merengue, sous la direction de Zinédine Zidane, a pris le meilleur face au Barça à l'échelle nationale en cet exercice 2019-2020. Ce n'était pas la chose la plus aisée à réaliser, alors que l'équipe était située à deux points derrière le club catalan lors de la reprise de la Liga. Grâce à une défense très efficiente (25 buts encaissés cette saison), et une certaine efficacité au moment de gérer ses avantages, le club s'est hissé au sommet du championnat.



En Ligue des champions, le Real est dos au mur, comme rarement depuis ces dernières saisons. Triple vainqueur de façon consécutive en 2016, 2017 et 2018, l'équipe était tombée contre l'Ajax la saison passée. Lors de cette campagne européenne 2019-2020, le Real Madrid était dans un groupe à sa portée, en compagnie du PSG, du Club Bruges, et de Galatasaray. Au classement, le club merengue a terminé second de son groupe (11 points), à 5 unités du PSG, les deux équipes se qualifiant pour la suite du tournoi.

Sans Ramos, mais avec un Benzema en feu, le Real Madrid jouera sous pression


Lors du huitième de finale aller face à Manchester City, disputé le 26 février en Espagne, le Real s'était incliné (2-1) malgré un but d'Isco face à des réalisations de Gabriel Jesus et Kevin de Bruyne. Sergio Ramos ayant été expulsé, le club devra faire sans son emblématique capitaine vendredi, lors du huitième de finale retour (21h). Et en pensant au potentiel offensif des joueurs de Guardiola (102 buts marqués en 38 matches de Premier League cette saison), il y a de quoi avoir des craintes du côté des supporters madrilènes.

La force principale du Real sera son expérience dans la compétition. Habitué des soirées de C1, le club madrilène n'a que rarement déçu dans la compétition. Pep Guardiola, lui, n'a d'ailleurs cessé de le rappeler quand il était interrogé sur cette rencontre. "D'abord, nous devons jouer contre le Real Madrid. Si nous pensons au prochain tour, les rois de la compétition vont nous expulser. Il n'y a personne à Manchester City qui connaît le Real Madrid aussi bien que moi. Je sais comment nous devons jouer", avait notamment commenté l'ancien entraîneur du Barça.

Sans son leader, Sergio Ramos, en défense centrale, le Real Madrid pourra compter sur le leader de son attaque, Karim Benzema, rayonnant dans de nombreuses rencontres et qui a été élu meilleur joueur de la saison en Liga par les supporters. Auteur de 26 buts et 11 passes décisives, l'ancien élément de l'OL s'était montré concentré sur le défi face à Manchester City.

"Je trouve l’équipe bien. La Ligue des champions arrive, nous savons que c’est un match important que nous devons gagner. Je me sens très bien et nous allons préparer de la meilleure des manières la rencontre contre Manchester City", avait-il indiqué. Zinédine Zidane et l'ensemble des supporters madrilènes peuvent espérer le voir dans une grande forme afin de tenter de renverser une situation compromise pour le roi de la Ligue des champions.

Maroc : Halilhodzic s'intéresse à Louza

En vue des prochaines échéances avec les Lions de l'Atlas, Vahid Halilhodzic, le sélectionneur du Maroc, aimerait prochainement faire appel à Imran Louza (Nantes).
Vahid Halilhodzic pense à l'avenir. Même si les prochaines journées des éliminatoires de la CAN 2022 n'ont pas encore été programmées, la faute à la pandémie de Covid-19, le sélectionneur du Maroc planche déjà sur ses prochaines échéances, qui opposeront les Lions de l'Atlas aux Fauves de Centrafrique. Si l'on en croit le quotidien Al Ahdath Al Maghribia, deux milieux de terrain binationaux, tous deux internationaux Espoirs dans le pays où ils évoluent, sont dans le viseur : le Germano-Marocain Abdelhamid Sabiri (Paderborn) et le Franco-Marocain Imran Louza (Nantes). Le premier est apparu à 24 reprises en Bundesliga cette saison (4 buts inscrits), quand le second, également titulaire, est bien connu de "coach Vahid", qui l'a eu sous ses ordres chez les Canaris. Dans sa dernière édition, l'hebdomadaire France Football confirme une telle piste.

Huit joueurs de Botola surveillés


Les joueurs de Botola Pro ne sont pas négligées par le technicien franco-bosnien. Toujours selon Al Ahdath Al Maghribia, quatre éléments du Raja Casablanca seraient sur sa liste : le gardien de but Anas Zniti, le défenseur Badr Benoun, le meneur de jeu Abdelilah Hafidi et l'attaquant Hamid Ahaddad. Trois cadres du Wydad, le milieu défensif Yahya Jabrane et les offensifs Walid El Karti et Ismaïl El Haddad, y figureraient aussi, tout comme le latéral droit du Hassania d’Agadir, Abdelkarim Baaddi.