Coupe de France : Le PSG humilie l'OL

Copyright : Panoramic
Le Paris Saint-Germain s'est qualifié avec la manière pour la finale de la Coupe de France, en s'imposant mercredi sur la pelouse de l'Olympique Lyonnais (1-5). Kylian Mbappé a notamment signé un triplé.
Le Paris Saint-Germain n'a fait qu'une bouchée de l'Olympique Lyonnais, en demi-finale de Coupe de France ce mercredi soir. Si Martin Terrier a ouvert le score (11eme), le PSG a rapidement égalisé par Kylian Mbappé (14eme). Après un penalty inscrit par Neymar (64eme), l'international français a inscrit deux nouveaux buts (70eme, 90eme+2). Pablo Sarabia a également participé à la fête (82eme).

UN DUEL ÉQUILIBRÉ EN PREMIÈRE PERIODE


Dans un duel prometteur entre les deux équipes françaises encore engagées en Ligue des Champions, c'est Martin Terrier qui était dangereux le premier. Mais la frappe du droit de l'ancien Strasbourgeois était contrée par Idrissa Gueye de justesse, à l'entrée de la surface (5eme). Un Martin Terrier déterminé, puisque c'est lui qui ouvrait le score sur un centre de Karl Toko Ekambi (1-0, 11eme minute). Un beau cadeau pour les 23 ans de l'attaquant lyonnais. Joie et plaisir de courte durée, puisque Kylian Mbappé égalisait rapidement sur un corner de Neymar dévié par Layvin Kurzawa (1-1, 14eme minute).

L'EXCLUSION DE MARÇAL A TOUT CHANGÉ


Au retour des vestiaires, les hommes de Rudi Garcia continuaient à faire jeu égal avec les champions de France. Jusqu'à une main de Fernando Marçal dans la surface, au duel avec Edinson Cavani sur un centre de Kylian Mbappé (61eme). Second carton jaune pour le défenseur brésilien et penalty, que s'est fait une joie de convertir Neymar (1-1, 64eme). A dix contre onze, les Gones n'ont pu faire illusion. Kylian Mbappé, au terme d'une géniale action partie de son camp (1-3, 70eme), Pablo Sarabia, plus que jamais meilleur buteur de la compétition (7 buts) avec ce joli but de l'extérieur du droit sur un corner mal repoussé (1-4, 82eme) et de nouveau Kylian Mbappé, auteur d'un triplé, sur une frappe repoussée une première fois par Anthony Lopes (1-5, 90eme+2) entérinaient l'écrasante domination parisienne en seconde période. Les Parisiens se rassurent avant leur déplacement à Strasbourg, samedi (17h30) et surtout, leur huitième de finale retour de C1 contre Dortmund, mercredi prochain. Les hommes de Thomas Tuchel affronteront en finale de la Coupe de France, le 25 avril prochain,  le vainqueur de Saint-Étienne-Rennes, qui se déroule jeudi soir. Les Gones de Moussa Dembélé auront l'occasion de prendre leur revanche face aux coéquipiers de Marquinhos dans un mois, le 4 avril au Stade de France pour la finale de la Coupe de Ligue.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

▷Vidéo: Okocha révèle le nom du meilleur joueur qu’il a côtoyé

Jay-Jay Okocha Copyright -@BBC
Adulé par tout un pays et idolâtré par tout un Continent, le légendaire maître à jouer des Super Eagles du Nigeria, Jay-Jay Okocha, a régalé les supporters de clubs par où il était passé en Europe. De l’Eintracht Francfort en passant par le Fenerbahçe d’Istanbul, le Paris Saint-Germain ou encore Bolton, le génie d’Enugu a éclaboussé de son talent et de son génie toutes les pelouses mondiales qu’il a foulées. A lire aussi >> Jay-Jay Okocha : portrait d'un artiste du ballon rond Champion d’Afrique 1994, huitième de finaliste des Mondiaux 1994 et 1998 et vice-champion d’Afrique 2000, l’homme aux 87 capes avec le Nigeria a donc côtoyé les meilleurs joueurs de la planète foot. Mais pour lui, un seul footballeur sort du lot : le surdoué auriverde, Ronaldinho Gaúcho !

Le nouveau chantier de Sadio Mané à Bambali estimé à 2 milliards de FCFA (Vidéo)

Sadio Mané ne s’arrête plus. Après le Lycée construit dans son village natal, l’international Sénégalais fiance la construction d’un hôpital à Bambaly. Son agent, Bjorn Bezemer, était au Sénégal pour l’annoncer. Comme il l’avait annoncé, Sadio Mané veut moderniser son village natal. L’enfant de Bambaly a financé la construction d’un lycée dans la localité. L’international Sénégalais ne s’en limite pas à là. En effet, selon son agent, le joueur de Liverpool va financer la construction d’un hôpital à Bambaly. L’annonce a été faite par son agent Bjorn Bezemer. « Nous sommes satisfaits de l’évolution des travaux après 13 mois de chantier. Tout est presque fini et je crois que cela sera une fierté et une motivation non seulement pour le village, mais pour toutes les populations de la région. Beaucoup parler, c’est bien, mais il faut réaliser surtout au village où les conditions de vie sont difficiles », a déclaré l’agent de l’attaquant sénégalais dans les colonnes de Les Echos. Bjorn Bezemer ajoute aussi que l’hôpital qui sera construit dans la localité, prendra en charge les questions sanitaires « non seulement de Bambali, mais aussi de la Casamance ». Lors du dernier rassemblement des lions au Sénégal, le joueur a été reçu par le président de la République, Macky Sall pour le féliciter de son engagement citoyen.

Benzema : « Mbappé a encore beaucoup à apprendre »

Tout en mettant en avant ses qualités, Karim Benzema a indiqué que son jeune compatriote Kylian Mbappé a encore beaucoup d’étapes à franchir.

Lors d’un live Instagram, Karim Benzema a livré dimanche son avis sur deux de ses principaux successeurs au sein de l’attaque tricolore. S’il a égratigné Olivier Giroud en le comparant à une voiture de « karting », la star du Real Madrid a, en revanche, dit beaucoup de bien de Kylian Mbappé. Pour lui, l’attaquant du PSG a tout d’un joueur de classe mondiale. « Si tu m'entends Kylian, grosse dédicace. Il est chaud, il est fort, c'est un très bon joueur. Moi j'aime bien », a confié le buteur merengue.



Benzema : "Mbappé n'a pas la grosse tête"


Benzema est fan de Mbappé. Cependant, il ne s’est pas gêné pour souligner qu’à 21 ans ce dernier ne doit pas se reposer sur ses lauriers, sous peine de n’être qu’une étoile filante. « Mbappé il est jeune, il est très fort, mais il a encore beaucoup à apprendre », a-t-il ajouté. Enfin, quand son interlocuteur lui a fait remarquer que le natif de Bondy avait peut-être la grosse tête, KB9 a rétorqué : « La grosse tête ? Mais toi t'es un fumier parce que c'est un Parisien. Il est fort ». Des propos auxquels le jeune champion du monde ne sera certainement pas insensible. A noter que Benzema et Mbappé n’ont jamais évolué ensemble en Bleu. Par contre, ils se sont croisés à deux reprises en Ligue des Champions lors des oppositions entre leurs clubs respectifs.


Manchester United : Pogba veut gagner des trophées avec les Red Devils

Dans une vidéo, le milieu de terrain de Manchester United Paul Pogba a indiqué qu'il voulait gagner des trophées avec les Reds Devils. Il ne serait donc pas sur le départ ?
Ceux qui ont clamé que Paul Pogba se projette déjà à l’après-MU doivent peut-être revoir leur jugement. Non, l’international tricolore n’est pas vraiment pressé de quitter sa formation anglaise. Et il l’a prouvé à travers un message posté sur les réseaux sociaux du club. Le champion du monde a affirmé qu’il avait hâte de reprendre la compétition afin de mener les Diables Rouges vers de nouvelles conquêtes. L'ex-Turinois a, pour rappel, été arrêté en décembre à cause d’une blessure à la cheville. Et son retour à la compétition devait se faire en ce début de printemps, mais a été différé à cause de la suspension du championnat.

Pogba attend son premier trophée depuis trois ans


Accompagné dans cette vidéo de son coéquipier Jesse Lingard, Pogba s’est d’abord adressé aux fans en les priant de « rester chez eux » et apporter leur contribution à la lutte contre le coronavirus. Ensuite, il a fait part de son état d’esprit actuel et de la volonté qui l’anime pour le reste de la saison. « J'espère que les choses vont s'améliorer très vite et nous pourrons reprendre la compétition. J'espère que nous pourrons vous montrer que nous sommes prêts et que nous voulons renouer avec la conquête des trophées », a-t-il déclaré. Le dernier titre glané par la Pioche avec son club est la Ligue Europa en 2017. Il ne l’a pas oublié et espère pouvoir bientôt revivre les mêmes moments de joie. « C'était notre deuxième trophée de la saison et j'étais vraiment content. C'est de cela qu'il s'agit pour Manchester United: gagner des trophées », a-t-il conclu.

Antonio Cassano : « Messi est plus grand que Maradona »

Dans une interview au Corriere dello Sport, l'ancien international italien Antonio Cassano a estimé que Lionel Messi était meilleur que Diego Maradona.
Messi ou Maradona, Maradona ou Messi ? Le sempiternel débat concernant l’identité du meilleur joueur argentin de tous les temps n’est pas prêt de s’éteindre. Les avis divergent, et à chaque intervention de nouveaux arguments sont avancés, à même d'alimenter encore plus les discussions. Le dernier à s’être exprimé sur le sujet est Antonio Cassano, l’enfant terrible du football italien. Dans une interview accordée à Corriere dello Sport, ce dernier a choisi son camp en louant la Pulga et tout ce qu’il a accompli depuis ses débuts en professionnel.

Cassano est un ancien joueur du Real Madrid. Mais, son passé de merengue n’a en rien altéré son jugement quand il a fallu livrer son avis sur l’opposition Messi-Maradona. « Maradona a fait quelque chose du jamais vu pendant quatre ou cinq ans, mais Messi en a fait de même pendant une période de 15 ans, a-t-il souligné. Il a marqué 710 buts et offert 300 passes décisives. Quand il joue, vous commencez avec une avance de 1-0. Les « Maradoniens » doivent l’accepter: il y a quelqu'un qui l’a évincé. »

« Le Brésilien Ronaldo était le dieu du football et Messi l’a remplacé »


L’ex-joueur de l’AS Roma a beaucoup d’admiration pour le génie blaugrana. Cela étant, dans le football, son premier coup de cœur était destiné à Ronaldo, le brillant attaquant brésilien qu’il a côtoyé brièvement au Real Madrid. Et il a décrit sa grandeur à travers une anecdote : "Nous perdions 1-0 à domicile. Tout le stade sifflait, et en particulier lui. Dans les vestiaires, l'entraîneur décide de sortir Ronaldo pour lancer Van Nistelrooy, mais il [Ronaldo] l'interrompt et dit "non, vous me remplacerez après un quart d’heure si je n'ai pas marqué deux buts. Minute 15: 2-1 et deux buts de Ronaldo. J'ai dit que s'il y a un dieu du football, c'est Ronaldo. Mais c’était avant que je ne découvre que Messi est au-dessus de lui ».