Côte d'Ivoire - Ligue 1 : zoom sur les 5 génies de la mi-saison

La phase aller de la Ligue 1 s’est achevée officieusement depuis le 06 janvier. C’est l’occasion de faire un bilan sur les joueurs qui ont brillé durant cette mi-saison du championnat. Voici les 5 cracks de la première partie de la Ligue 1.



Magbi Gbagbo, le hacker des Afadistes

Gbagbo Laurent Junior  a marqué les esprits du football local lors de cette première partie de saison. Auteur de 6 buts (2ex au classement des buteurs) lors de la première phase de saison, le désormais ex attaquant de l’AFAD apparaît comme un véritable crack pour son club. Excellent dos au but, le joueur de 26 ans est devenus particulièrement précis durant cet exercice où il a été récompensé du prix du meilleur joueur du mois d’août du Challenge AFI. Ses performances lui ont permit de prendre la direction du Maroc lors de ce mercato hivernal et de s'engager en faveur du WAC Casablanca pour un bail de deux ans .


Nangui Mockey, le canonnier de Bassam


Arrivé chez les bassamois en été 2017 en provenance de l'ES de Bingerville, l'attaquant ivoirien , Nangui Mockey a réalisé une excellente première moitié de saison avec l’USC Bassam en inscrivant 7 buts en 10 matches disputés. Faisant de lui le meilleur buteur de la Ligue 1 ivoirienne devant Magbi Laurent Gbagbo Junior et Doumbia Aboubacar, avec 6 buts chacun. Il aurait pu accroître son total de but si une blessure au bas-ventre ne l’avait pas privé des 3 dernière rencontres de la phase aller. En plus d’être finisseur, l’attaquant bassamois s’est aussi montré altruiste en délivrant 4 passes décisives. Autrement dit, Nangui Mockey a été prépondérant dans le rendement offensif du club des Insulaires en étant impliqué dans 11 des 15 buts de son équipe.



Ouattara Brahima, le super-héros du Racing Club d’Abidjan

Offensivement bon, Ouattara Brahima est l’un des joueurs clés des Lions d’Abidjan. Racing d’Abidjan, champion de la première partie du championnat de Côte d'Ivoire , 1er avec 24 points + 5, a eu besoin de son génie Brahima pour s’imposer dans cette moitié de saison.q En effet, l’international Ivoirien a usé de tout son talent pour se démarquer des autres. Technique, bon finisseur, le numéro 10 du RCA a tantôt été le maître à jouer des Lions, tantôt leur buteur providentiel avec à la clé 5 buts. Il est, donc, le 4e derrière Nanguy Mockey (7 buts), Magbi Gbagbo Laurent Junior (6 buts) et Doumbia Aboubacar (6 buts). Milieu offensif de formation, ce jeune joueur, formé au RCA, s’est métamorphosé pour devenir un véritable buteur qui porte à bout de bras les Abidjanais, depuis le début de la saison. En tous cas, il est dans la continuité de sa belle saison de l’année dernière où il a été désigné meilleur espoir du football ivoirien.

Salif Bagaté, le Mimos de la mi-saison

Salif Bagaté aura été le seul joueur Mimos qui a marqué positivement la première phase de la Ligue 1 de l'ASEC Mimosas. En effet, l’attaquant de 29 ans a su tirer son épingle du jeu et a permis à son équipe de finir à la 3e marche du podium de la Ligue 1 ivoirienne avec 21 points+7. Il est auteur de 5 réalisations et de 3 passes décisives dans cette première partie de saison.



Doumbia Aboubacar, l’espoir des Militaires

Chose promise chose due. Doumbia avait juré en début de saison de briller avec la SOA et il l’a tenu sa promesse. Âgé de 21 ans, l’international ailier gauche ivoirien compte également 6 buts pour cette première phase du championnat. Finaliste malheureusement à la Coupe d’Afrique des U23, la petite ivoirienne a été l’un des joueurs important de coach Haidara qui a réussi à qualifier la Côte d’Ivoire aux JO de Tokyo 2020. Les champions en titre, actuellement 5ème du classement avec 20 points détiennent une puissance qui est Doumbia Aboubacar pour préserver leur titre de champion.

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ligue des Champions : Messi-Ronaldo, les retrouvailles

Le tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des Champions a livré son verdict. On connait désormais la composition des poules. Cet évènement tant attendu par les fans du football a accouché d'une belle affiche. Deux des principaux favoris de la compétition, en l'occurrence le FC Barcelone et la Juventus Turin, figurent dans le même groupe. Un tirage synonyme d'un beau duel palpitant entre Leo et CR7. La phase de poules sera cette année marquée par des retrouvailles entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. En effet, le FC Barcelone a été placé dans le groupe G en compagnie de la Juventus Turin. Il s'agira d'une confrontation inédite puisque les deux génies du ballon rond ne se sont jamais affronté en phase de groupes, ce sera une première dans l'histoire ! En ligue des Champions les deux mastodontes se sont affrontés à 5 reprises. L'Argentin a remporté 2 matchs, contre un seul pour le Portugais. Deux matchs se sont soldés par par un résultat nul. A lire aussi >> Ligue des Champions UEFA 2020-2021 : le tirage complet des groupes

🔴Ligue des Champions UEFA 2020-2021 : le tirage complet des groupes

La planète football avait les yeux rivés sur le siège de l'UEFA, à Nyon (Suisse), pour connaître le tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des champions ! Un peu plus d'un mois après la finale 2020, la Coupe aux grandes oreilles est de retour avec le tirage au sort de la phase de groupes! On connaît désormais la composition des poules de la plus prestigieuse des compétitions européennes ! Des groupes globalement équilibrés et de belles affiches. Voici la tirage complet des groupes de la Ligue des Champions 2020-2021 : Groupe A : FC Bayern Munich, Atlético de Madrid, FC Salzbourg, Lokomotiv Moscou Groupe B : Real Madrid, Shakhtar Donetsk, Inter, Borussia Mönchengladbach Groupe C : FC Porto, Manchester City, Olympiakos, Olympique de Marseille Groupe D : Liverpool, Ajax, Atalanta, Midtjylland Groupe E : FC Séville, Chelsea, FC Krasnodar,Stade Rennais Groupe F : Zenit, Borussia Dortmund, Lazio, Club Brugge Groupe G : Juventus, FC Barcelone, Dynamo Kiev,Dynamo Kiev Groupe H : Paris Saint-Germain, Manchester United, RB Leipzig,Istanbul Basaksehir Les dates de la phase de poules : 1re journée : 20-21 octobre 2e journée : 27-28 octobre 3e journée : 3-4 novembre 4e journée : 24-25 novembre 5e journée : 1er-2 décembre 6e journée : 8-9 décembre A lire aussi >> Ligue Europa 2020-2021: le tirage des groupes en direct

Ligue des Champions : Toutes les réactions au tirage rennais

Le Stade Rennais est tombé dans la poule de Chelsea, du FC Séville et de Krasnodar. Les Bretons abordent cette aventure avec motivation et humilité.
Julien Stéphan (entraîneur de Rennes, RMC Sport) : "On est ravis parce qu'on va retrouver Édouard Mendy. On s'était dit en se disant en revoir qu'on se retrouverait très vite. Ensuite il y a le FC Séville qui est le vainqueur de l'Europa League et Krasnodar qui est plus habitué à l'Europa League. L'objectif il est simple, c'est de prendre de l'expérience. Je crois qu'on était l'avant-dernier coefficient. L'objectif est de prendre le maximum de points, jouer avec beaucoup de bravoure. On n'a pas de certitudes mais de la confiance. On a peu d'expérience. Dans l'effectif on a des joueurs qui vont découvrir cette compétition, qui sont à la fois très ambitieux et ont beaucoup de motivation. On la jouera avec toutes nos forces, toute notre énergie et l'envie de donner des émotions aux gens qui nous suivront".

Damien Da Silva (défenseur de Rennes, RMC Sport) : "On était excités avant le tirage, on l'est d'autant plus après. On est impatients de découvrir cette compétition. On sait déjà qu'on va avoir beaucoup de boulot, on le savait même avant. Les plus gros talent font la Ligue des Champions, c'est toujours excitant de se confronter à eux. Une chose est sûre : on est très motivés. Je suis convaincu que ça va être un moment vraiment magique pour tous les joueurs qui seront sur le terrain. On rêve tous depuis notre plus jeune âge d'entendre cette musique donc je suis vraiment impatient de l'écouter. C'est une consécration perso mais surtout collective. C'est un niveau supplémentaire, une étape de plus dans une carrière. Je ne sais pas si on peut dire que l'objectif est de sortir de cette poule. Déjà on va engranger de l'expérience. On a quelques jours qui l'ont déjà joué donc on va s'appuyer sur eux. On va tout faire pour prendre des points et gagner des matchs."

Nicolas Holveck (président de Rennes, la chaîne Téléfoot) : « Quand on participe à une compétition c’est pour bien y figurer, pas juste pour participer. Après, bien s’en tirer… On tire quand même Séville, tenant du titre en Europa League, qui a perdu de peu en finale de Supercoupe contre le Bayern, Chelsea qui a fait le plus gros mercato de cet été, et de très loin. Donc deux très gros morceaux. Après il y a Krasnodar, qui est une très bonne équipe russe et qui sera notre concurrent direct, je pense, dans ce groupe. Mais bien évidemment qu’on va essayer d’aller embêter Séville et Chelsea".


Edouard Mendy (gardien de Chelsea, la chaîne Téléfoot) : « C’est beaucoup d’émotion mais avant de partir, pour avoir discuté avec plusieurs joueurs, le coach et mon coach des gardiens, c’est comme si c’était écrit que j’allais revenir rejouer un match au Roazhon ».


Ligue des Champions : Les réactions au tirage parisien

Le Paris Saint-Germain défiera Manchester United, Leipzig et Istanbul Basaksehir en phase de poules de Ligue des champions. Retrouvez les réactions des joueurs parisiens après ce tirage au sort.
Marquinhos (défenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « Ce sont des équipes qu’on a affrontées il n’y a pas si longtemps. Ce sont de très bonnes équipes. Ce n’est pas un groupe facile. Il va falloir de faire de bonnes choses pour passer. Un esprit de revanche contre Manchester United ? Chacun a façon de se séparer. Beaucoup de choses se sont passées depuis notre élimination contre Manchester il y a deux ans. Mais si le prendre comme une revanche peut nous motiver pour faire un bon match, alors il n’y a pas de souci. »

Ander Herrera (milieu de terrain du PSG sur Téléfoot) : « Un groupe très fort, je pense. Peut-être le plus relevé de tous. Mais on est prêts. On a déjà fait une bonne Champions League. Ça sera des défis face à Leipzig et MU qu’on connait bien. Et une nouveauté avec Basakshir, ce n’est jamais facile de jouer en Turquie. Si on est prêts à refaire la même chose ? On a fait un très bon Final 8, mais on a perdu la finale. C’est la sensation qui nous reste. Il y a un sentiment de revanche. On veut montrer à tout le monde pour batailler de nouveau pour cette Ligue des Champions. Mais, ce groupe du premier tour est très fort. Si on se loupe lors d’un match, on peut être éliminé. Il faudra être attentif. Il faudra préparer tous les matchs comme des finales. L’erreur est interdite. Tout le monde rêve de gagner cette Ligue des Champions. On doit jouer avec optimisme et la conviction d’aller la gagner, mais on ne peut pas avoir la prétention de le faire. Je pense qu’on a perdu des joueurs importants, mais c’est aussi une opportunité pour d’autres joueurs de faire un pas en avant et jouer au même niveau que ceux qui sont partis ».

Thomas Tuchel (entraîneur du Paris Saint-Germain, PSGTV) : « Nous sommes heureux et impatients de revenir bientôt en Champions League. C’est un tirage très difficile, mais l'objectif est de passer cette phase de groupes. Nous connaissons très bien Manchester United. Nous allons bien sûr essayer de répéter le résultat obtenu il y a deux saisons à Old Trafford (2-0), et faire mieux au Parc des Princes (1-3). Nous allons également retrouver Leipzig après la demi-finale (3-0), et tout le monde est pleinement conscient de la force de cette équipe après sa campagne la saison dernière. Je ne connais pas grand-chose d'Istanbul Basaksehir pour le moment, mais jouer des matches internationaux en Turquie est toujours un gros défi. »

Ligue des Champions : Les réactions au tirage de l'OM

L'OM a hérité de Manchester City, de Porto et de l'Olympiakos pour la phase de poules de la Ligue des Champions. Retrouvez les réactions marseillaises à ce tirage.

Pablo Longoria (directeur sportif de l’OM, au micro de la chaîne Téléfoot) : « Un tirage au sort de Ligue des Champions est toujours compliqué. Il y a les 32 meilleures équipes européennes et c’est toujours dur. On est heureux de faire partie de ce tirage au sort, l’équipe a très bien travaillé la saison dernière. On a un groupe ouvert. Avec Villas-Boas, on a échangé quelques messages, je lui ai dit qu’il était de retour chez lui ».


Mathieu Valbuena (milieu de l'Olympiakos passé par l'OM, au micro de RMC) : "Ça fait plaisir de retrouver Marseille. Tout le monde a sa chance. Manchester City est au-dessus du lot, après ce sont trois équipes homogènes. On va tout faire pour embêter tout le monde et faire bonne figure. C’est un groupe homogène, un groupe de qualité où tout le monde peut prétendre à finir deuxième".

Jacques-Henri Eyraud (président de l’OM sur Téléfoot) : « On joue chaque match pour le gagner. Ça va être très dur. A-t-on une chance ? Probablement. On a une grande envie, en tous cas. Envie de faire le mieux pour nos supporters, qui ne seront pas là. Et c’est un déchirement. On retourne dans cette compétition pour figurer du mieux que possible. Il faut essayer de se qualifier pour la phase éliminatoire. Mais une fois qu’on a dit, il faut rester modestes (…) Ca a été un contexte particulier cette année, avec une pandémie qui a tout bouleversé. Tout le monde est logé à la même enseigne. Et on fera avec, avec ces contraintes. Chez nous, sans les supporters, c’est ça le plus difficile. On y va en tous cas beaucoup de détermination, d’espoir et de fierté (…) Un OM revanchard par rapport à la dernière participation ? On a joué 12 fois cette compétition lors des 30 dernières années. Ce n’est pas un ratio si mauvais. C’est notre place, je pense. Mais le penser c’est une chose, et le montrer sur le terrain c’en est une autre. On y va avec beaucoup d’ambition. Villas-Boas ? Il est touché. Car on sait ce que Porto représente pour lui. Il aurait aimé jouer une autre équipe, je peux vous le dire. Mais c’est un compétiteur »