Côte d'Ivoire : Didier Zokora tacle sévèrement Drogba

Didier Drogba Copyright -OFC
L'ancien coéquipier de Didier Drogba en sélection, Didier Zokora, ne soutiendra pas l'attaquant des Blues dans sa candidature pour devenir président de la Fédération Ivoirienne de Football. Zokora n'a pas mâché ses mots quand il a évoqué la candidature de l'Eléphant.



Drogba ne pourrait pas compter sur le soutien de l’Association des anciens joueurs. Et pour savoir les raisons, il faut écouter la dernière déclaration de Didier Zokora sur Radio Jam.

« Ce que nous (les anciens footballeurs) reprochons à Didier Drogba, est qu’en tant que président d’honneur de l’association des anciens de la Côte d’Ivoire, il n’a jamais été présent à une seule réunion. Didier Drogba ne nous a même pas prévenus de sa candidature pour la Présidence de la FIF. C’est un gros manque de respect », a-t-il fait savoir.

L'ancien joueur de Séville n'a pas hésité à critiquer le projet de Didier Drogba : « Son programme n’est pas convainquant car il ne met pas à profit le football ivoirien. Mr Sory nous a proposé un projet très intéressant voilà pourquoi nous sommes avec lui. En plus il n’est même pas entouré de personnes qui maîtrisent le football ivoirien. Mr Sory a 17 participations à la CAN à son actif et maîtrise mieux le sujet que Didier Drogba ».

Réunie jeudi dernier, l'Union des Anciens Footballeurs de Côte d'Ivoire (UAFCI) a apporté son soutien à Sory Diabaté, actuel vice-président de la FIF et incarnation de la continuité. Prise en absence du président Alain Gouamené, confiné en France, cette décision à vu 11 des 14 présents se prononcer contre Didier Drogba : il s'agit d'Abdoulaye Traoré Ben Badi, Oumar Ben Salah, Basile Aka Kouamé, Jean Soro, Zézéto, Didier Zokora, Ibrahim Koné, Siby Aliou Badra, Youssouf Fofana, Eugène Beugré Yago, Didier Keita et Lucien Kassi Kouadio.

Pour rappel, trois candidats sont encore en course pour la présidence de la FIF : Sory Diabaté, actuel vice-président de l’instance, Idriss Diallo, ancien vice-président, et donc Didier Drogba.

A lire aussi >> Côte d'Ivoire : Drogba promet de remporter la Coupe du Monde !

 
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Arsenal : Aubameyang révèle les raisons de sa prolongation

Aubameyang (Arsenal) Copyright -AFP
Pierre-Emerick Aubameyang, arrivé à Arsenal à l'hiver 2018 en provenance du Borussia Dortmund a récemment prolongé de trois saisons le contrat qui le lie aux Gunners. Le Gabonais est revenu sur les raisons qui l'ont poussé à prolonger son bail avec le club londonien. L’histoire entre l'international Gabonais et le club londonien est bien partie pour durer encore quelques temps. L’ancien stéphanois a annoncé avoir paraphé un nouveau deal de trois ans avec la formation londonienne. Un engagement qui est assorti d’une revalorisation salariale. Étincelant la saison dernière avec les Gunners, PEA, très convoité, aurait pu rejoindre un cador européen. Mais le capitaine des Panthères a finalement décidé de prolonger son contrat avec Arsenal. L'attaquant a expliqué les principales raisons de sa décision lors d'une interview à Sky Sports "Deux choses m'ont persuadé de rester. La première, c'est le coach. Parce que depuis qu'il est arrivé, il a apporté une énergie positive et une nouvelle philosophie. Je pense que c'est important car il connait mon jeu et je sens que je peux progresser avec lui. Je pense que c'était le facteur clé avec bien sûr tout l'amour que j'ai reçu de la part des supporters et de l'ensemble du club... Nous avons eu une discussion pendant la coupure. Il m'a dit, nous allons parler de l'avenir et de ce que tu veux faire. Je lui ai dit que je me sentais bien depuis qu'il était là, que j'aimais la philosophie de jeu et que je progressais, que je voulais rester. Il m'a répondu, qu'il était sûr que si je restais je pouvais laisser une trace ici. Que je pouvais gagner des trophées ailleurs, mais qu'il pensait que je pouvais laisser une trace dans ce club si formidable. Cela a été une discussion clé pour moi et je me suis dit que tout était clair pour moi et que je devais rester" a ainsi confié le serial buteur des Gunners. A lire aussi >> FC Barcelone : Le départ de Suarez, une erreur ?

PSG : Un défenseur allemand pour remplacer Thiago Silva ?

Le PSG, qui cherche à se renforcer en défense, aurait entamé des négociations avec Chelsea au sujet d'Antonio Rüdiger. Juste après le « Final 8 » de la Ligue des Champions, Thiago Silva (fin de contrat) a quitté le PSG afin de rejoindre Chelsea. Et si Antonio Rüdiger effectuait le chemin inverse ? A en croire les informations de RMC Sport, le club de la Capitale aurait en tout cas débuté des négociations avec les Blues au sujet de l'international allemand, lié aux Londoniens jusqu'en 2022. Désireux de se renforcer en défense centrale, les Parisiens auraient ainsi jeté leur dévolu sur le joueur de 27 ans, qui ne devrait pas être retenu par ses dirigeants si une offre intéressante venait à se présenter sur leur bureau. Rüdiger plaît à Tuchel C'est d'ailleurs là une possible pierre d'achoppement dans les discussions : alors que Paris, qui doit composer avec un budget limité, préférerait un prêt, Chelsea serait davantage partisan d'un transfert définitif. Formé à Stuttgart, où il a débuté sa carrière professionnelle (2012-2015), Rüdiger plairait à Thomas Tuchel. L'entraîneur du PSG ne compte pas pléthore de solutions dans le secteur défensif depuis les départs de Thiago Silva et Tanguy Kouassi, même si Alessandro Florenzi est arrivé pour remplacer Thomas Meunier au poste de latéral droit. A lire aussi >> PSG : Di Maria recadré par le sélectionneur argentin

Une légende du Barça ouvre la porte à un retour

Andrés Iniesta lance un énorme appel du pied au Barça ! Après 22 ans de bons et loyaux services, le maître à jouer espagnol a décidé de quitter le FC Barcelone pour rejoindre le Vissel Kobe au Japon. Toutefois, l'ancien joueur emblématique du club catalan n’exclut pas de retourner en Catalogne. Et si Iniesta faisait son retour au Barça ? La légende vivante des Blaugrana se verrait bien faire son grand retour au FC Barcelone qu’il considère comme sa « maison ». « Mon temps est passé, et je ne sais pas de quoi sera fait l’avenir. Barcelone est ma maison, j'y suis depuis de nombreuses années et j'espère qu'un jour je pourrai revenir. […] Visualiser les choses sur le long terme est difficile, mais comme je l’ai dit, je le voudrais ». a déclaré l'Espagnol lors d'une interview relayée par la Cadena COPE A lire aussi >> FC Barcelone : Le remplaçant de Semedo trouvé ?

Guinée : La reprise du championnat reportée

A l'issue d'une réunion tenue jeudi 24 septembre, la Ligue guinéenne de football professionnel a décidé de reporter la reprise de la saison 2020-2021. Prévue pour le 2 octobre prochain, celle-ci est repoussée à une date ultérieure. L’incertitude plane autour de la rentrée footballistique en Guinée. Annoncé pour le 02 octobre, le début de la saison 2020-2021 vient d’être reporté pour des raisons techniques et logistiques. Le championnat guinéen va finalement commencer le 14 octobre. “Après les doléances formulées par les clubs à propos de la date du 02 octobre 2020 pour le démarrage du championnat jugé un peu juste. La réunion restreinte du bureau exécutif de la LGFP qui s’est tenue pour la circonstance, il a été décidé l’ajournement de la date du 02 octobre initialement prévue pour le démarrage. La ligue par la voix de Mikailou Sampou, membre du bureau exécutif, invoque les raisons techniques et logistiques. Une autre date sera donnée les heures où les jours à venir”. précise la Ligue-pro sur son site officiel. A lire aussi >> Guinée / Sénégal : Iron Gomis aurait pris sa décision !

Egypte : Nouveau coach au Zamalek, rumeurs de départ à Al-Ahly

Le Zamalek a intronisé cette semaine le successeur de Patrice Carteron sur son banc, tandis qu'Al-Ahly est dans l'incertitude quant à l'avenir de René Weiler sur le sien.

A trois semaines des demi-finales de la Ligue des Champions africaine, il y a du mouvement sur les bancs des clubs égyptiens. Le Zamalek, tout d'abord, qui a trouvé un successeur à Patrice Carteron, parti rejoindre Al-Taawoun en Arabie Saoudite après avoir payé sa clause libératoire. L'heureux élu, Jaime Pacheco, n'est pas un inconnu pour les Chevaliers Blancs, puisque le technicien portugais, sans club depuis trois ans, avait déjà occupé le banc en 2014-2015. Comme celui qu'il remplace aujourd'hui, Pacheco avait quitté le club présidé par le bouillant Mortada Mansour pour une formation saoudienne (Al-Shabab). Sa mission consistera à gagner la Ligue des Champions, chose que le Zamalek n'a plus réussi depuis 2002.




Réputé plus stable et mieux géré, le rival local d'Al-Ahly n'est pas en reste. Le chamboulement du calendrier par le Covid-19 est en train de jouer un mauvais tour aux Diables Rouges, sacrés champions pour la cinquième année consécutive. Le contrat de l'entraîneur René Weiler (photo) arrive à son terme à la fin du mois, et le technicien suisse a jusqu'alors refusé de prolonger son bail. Certaines sources locales annoncent déjà la nomination d'Emad El-Nahas, actuellement sur le banc d'Arab Contractors, qui ont déjà fait savoir qu'ils ne s'opposeraient pas à un tel départ. "Aucune communication officielle n'a encore été faite concernant l'équipe première", a indiqué Al-Ahly, histoire de calmer les rumeurs.