Les dossiers OFC: Foot vs Coronavirus, pronostic vital engagé

Coronavirus Copyright -AFP
Souillée, malade et défigurée, la planète bleue jadis si resplendissante se rebiffe. De ses chaudes entrailles surgit un tueur implacable: le coronavirus, alias Covid-19. Sournoisement, il exécute son effroyable besogne.



De Wuhan à Paris, en passant par Milan et Dakar, les rues se vident, les stades aussi. Les temples mythiques du football sont désertés par leurs fidèles les plus inconditionnels. San Siro, Camp Nou, Bernabéu ainsi que le Stade de France sont désespérément vides. Il y règne un silence de mort.

Si en Afrique l’ampleur du coronavirus semble moins sévère, l’inquiétude monte face à la propagation galopante de la pandémie à travers le Monde. Cette appréhension se trouve pleinement justifiée eu égard à l’impact dévastateur du Covid-19 sur l’ensemble des secteurs d’activité dans un monde désemparé. Ni le sport en général, ni le football en particulier n’en sont épargnés.

Le spectre du coronavirus plane sur le football mondial


Touché de plein fouet par le fléau du coronavirus, le football est mis en sommeil. Pour les dirigeants des instances footballistiques la gestion de cette crise inédite est un vrai casse-tête "chinois".

Le péril est dans la demeure. La panique qui saisit le sport mondial provoque reports, suspensions et annulations en cascade. Circuits et pistes sont désespérément vides. Les stades ne font pas exception à la règle suite à la suspension jusqu’à nouvel ordre des championnats européens de football.

L’Euro 2020 reporté


Le doute a longtemps persisté avant que l’UEFA ne statue ce jour sur le sort de l’Euro 2020. L’instance européenne a fait le choix de reporter le championnat d’Europe des Nations, initialement programmé le 11 juin 2020. Le coup d’envoi de la plus prestigieuse des compétitions européennes sera donné le 11 juillet 2021.

Hier encore, l’atmosphère générale était bien morose car les plus optimistes osaient à peine affirmer que le football reprendrait ses droits au fur et à mesure d’une évolution positive du risque sanitaire lié au Covid-19 et de la libération des dates d’une façon progressive.

Autre point d’orgue de cette situation rocambolesque : le report à une date ultérieure par l’UEFA des derniers 8èmes de finale retour de la Ligue des Champions, initialement programmés mardi 17 et mercredi 18 mars.

L’annonce du contrôle positif des joueurs Daniele Rugani (Juventus Turin), Callum Hudson-Odoi (Chelsea), Eliaquim Mangala (Valence) ainsi que la mise en quarantaine de l‘ensemble de l’effectif du Real Madrid, de la Juventus ainsi que de l’Atalanta Bergame, ont certainement pesé sur les délibérations de l’UEFA.


La CAN 2021 menacée ?


Face à la propagation fulgurante du coronavirus, la décision de la CAF ne s’est pas faite attendre. Après avoir insisté sur le maintien de toutes les compétitions, en dépit de la prolifération alarmante du mal, la Confédération africaine a fait marche arrière. Les matches de qualification à la CAN 2021 ont été ainsi ajournés à une date ultérieure.

Ce revirement fait suite aux nombreuses requêtes de report émanant des Fédérations locales. La mise en quarantaine des joueurs africains évoluant en Europe aura eu certainement raison des atermoiements de l’instance panafricaine.


Le sort des stars africaines évoluant en Chine


Longtemps considérée avec les pays du Golfe comme un terrain de prédilection pour les stars africaines du ballon rond, la Chine a subi un coup d’arrêt fatal pour cause de coronavirus. Le championnat qui devait démarrer le 22 février a dû être suspendu. De ce fait, nos valeureux guerriers se retrouvèrent dans des situations bien embarrassantes.

A lire aussi >> La Chine, nouvel Eldorado des footballeurs africains

C’est le cas notamment de Christian Bassogog (Cameroun), sociétaire depuis 2017 du club Henan Jianye. Contraint de demeurer à Yaoundé, le meilleur joueur de la CAN 2017 s’est engagé à venir en aide à ses compatriotes étudiants vivant en Chine en leur faisant don d’un montant de 10 millions de CFA.

La situation de l’attaquant ivoirien Jean Evrard Kouassi est bien plus singulière. Le joueur de 25 ans a été tout simplement contraint de ne pas quitter l’Espagne où il effectuait un stage de pré-saison avec son club et quel club : le Wuhan Zall FC, ville où s’est déclarée la terrible pandémie du Covid-19.

Pour la petite histoire, l’équipe chinoise a été conviée par la ligue espagnole à assister au dernier Clasico qui a opposé le Real au Barça, le 1er mars. Un geste de solidarité bien appréciable, à ne pas douter… (Sic).

Autre figure emblématique du football africain, Cédric Bakambu, sociétaire du club chinois Beijing Guoan. Suite à son transfert manqué au FC Barcelone lors du dernier mercato, l’attaquant vedette des Léopards de la RDC est dans l’expectative d’une reprise hypothétique du championnat chinois.

L’unique "Lion de l’Atlas" de la Chinese Super League est le virevoltant gaucher, Ayoub El Kaabi, meilleur buteur du CHAN 2018. Sous contrat avec le Hebei China Fortune jusqu’au 30-12-2021, il évolue actuellement sous forme de prêt de six mois au Wydad Casablanca. Il est appelé à regagner le club chinois dès l’apaisement de la pandémie.

Quant à la superstar nigériane, Odion Ighalo, parti monnayer son talent au Shanghai Shenhua, il a atterri sous forme de prêt durant le dernier mercato à Manchester United. Passée la période de quarantaine (14 jours d’isolement), le meilleur artificier de la CAN 2019 a rechaussé les crampons, pour ouvrir son compteur but face au FC Bruges en Ligue Europa.

Le bout du tunnel ? L’après-coronavirus


Un seul mot d’ordre unit les professionnels du ballon rond = «wait and see». Le coronavirus finira bien par s’estomper. En attendant des jours meilleurs, la principale préoccupation des staffs techniques est de maintenir les joueurs en forme et de préserver leur intégrité physique face à ce fléau effroyable.

A lire aussi >> Coronavirus: RDC, Sénégal, Guinée… Le football s'arrête en Afrique !

Les répercussions économiques du passage du coronavirus seront certainement désastreuses, mais non irréparables. En fin de compte, on se souviendra dans quelques mois, ou dans quelques décennies peut-être, qu’un microscopique agent infectieux dénommé Covid-19 a empoisonné notre existence en nous privant de football durant le printemps 2020. Un printemps sans football, c’est bien triste.

Quelle ironie du sort ! Comme pour mieux assombrir ce tableau, le fâcheux virus a entravé le voyage de la flamme olympique pour l’Empire du Soleil Levant. Partie du site antique d’Olympie, la flamme n’est pas allée plus loin que Sparte
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

OL : Pas de prolongation pour Garcia cet été ?

D'après les informations de L'Equipe, Rudi Garcia ne devrait visiblement pas être prolongé cet été, alors que son contrat à l'OL arrivera à son terme.
Cinq journées, seulement six points pris. L’Olympique Lyonnais est retombé dans le marasme qui avait caractérisé sa saison dernière, débutée avec Sylvinho, conclue prématurément avec Rudi Garcia. Et ratée, surtout. Le constat ne souffre d’aucune contestation : malgré une parenthèse enchantée lors du Final 8 à Lisbonne, le club rhodanien n’a pour le moment pas progressé depuis l’arrivée de l’ex-entraîneur de l’OM, qui présente la moyenne de points la plus basse en Ligue 1 depuis Guy Stéphan. Et si un licenciement en cours de saison n’est pas (encore) à l’ordre du jour, L’Equipe explique que l’aventure devrait se terminer l’été prochain.

Galtier, Favre, Sampaoli… Plusieurs noms pour remplacer Garcia


Le quotidien indique en effet que sauf titre de champion, Garcia s’en ira à l’issue de son contrat, en juin prochain. Celui dont le management est également pointé du doigt - et qui a surpris ses joueurs dimanche en faisant le choix d’une défense à cinq contre Lorient - devrait en effet faire partie intégrante du grand ménage souhaité par l’OL. Tout le staff rhodanien sera en fin de contrat à ce moment-là, et le club de Jean-Michel Aulas compte en profiter pour repartir sur une feuille blanche, ou presque, pour re-construire à moyen terme. Des premiers noms sont évoqués pour remplacer Garcia sur le banc. Christophe Galtier ferait l’unanimité, Lucien Favre est également apprécié, tout Jorge Sampaoli et d’autres. Les rumeurs iront bon train d’ici-là. En attendant, l’actualité de l’OL sera très animée par le mercato… des joueurs cette semaine.

Ligue des Champions : Le plateau se précise

Ce mardi soir, 29 des 32 qualifiés pour la prochaine Ligue des Champions sont connus. L'Olympiacos, Ferencvaros et le Dynamo Kiev ont fait le nécessaire pour participer à la phase de poules de la C1.
A deux jours du tirage au sort de la phase de poules de la Ligue des Champions, on connaît presque tous les participants. Trois équipes se sont qualifiées ce mardi soir grâce aux barrages. Elles viennent rejoindre les cadors du football européen. Il y a eu ni surprise, ni retournement de situation durant ces matchs retour. L'Olympiacos de Mathieu Valbuena est allé faire 0-0 sur la pelouse de l'Omonia Nicosie pour bonifier son succès du match aller et participer à la Ligue des Champions, telle qu'on la connaît, une 20eme fois. Ce cap n'a été franchi que par six autres équipes, Barcelone, Real Madrid, Porto, Bayern Munich, Manchester United et la Juventus Turin.

L'entraîneur le plus vieux de la Ligue des Champions et des conséquences sur le statut de l'OM


C'est aussi avec un 0-0 que Ferencvaros a obtenu sa qualification pour la phase de poules de la C1. Les Hongrois ont résisté aux Norvégiens de Molde. C'est la première fois depuis 25 ans que le club basé à Budapest va atteindre ce niveau sur la scène continentale. Enfin, le Dynamo Kiev a aussi validé son billet pour le prochain tour. Et en marquant des buts ! Les Ukrainiens ont largement battu La Gantoise grâce à des réalisations de Buyalskyy, De Pena (pénalty) et Rodrigues (pénalty) (3-0). Ce succès va permettre à l'entraîneur du Dynamo Kiev de battre un record. A 75 ans, Mircea Lucescu sera le plus vieux coach de l'histoire de la Ligue des Champions. Avec ces résultats, l'OM est presque certain d'être dans le chapeau 4 lors du tirage au sort de la phase de poules. Mais tout reste possible en fonction de l'identité des trois derniers qualifiés. Mercredi, ces trois places seront mises en jeu lors de Midtjylland-Slavia Prague, PAOK-Krasnodar et Red Bull Salzbourg-Maccabi Tel Aviv

League Cup : Tottenham renverse Chelsea

Grâce à une victoire aux tirs au but sur Chelsea, Tottenham a obtenu son billet pour les quarts de finale de la League Cup.
Tottenham et Chelsea s’affrontaient ce mardi soir pour le compte des 8es de la League Cup. La bataille a été disputée entre les deux voisins, et ce n’est que dans l’épreuve des tirs au but qu’ils ont pu se départager. Ce sont les Spurs qui ont eu le dernier mot en se montrant plus adroits dans cet exercice. Alors qu’il avait déclaré en conférence de presse que cette compétition ne faisait pas partie de ses objectifs, José Mourinho peut être fier de ses hommes. Ces derniers lui ont évité l’humiliation d’une élimination face à son ancien joueur, Frank Lampard.

Les Spurs peuvent rêver d’un trophée


Dans cette rencontre, les Blues avaient pourtant mené au score pendant plus d’une heure. Timo Werner avait donné l’avantage aux siens dès la 19e minute. Les visiteurs ont tenu cet avantage jusqu’à la 83e minute et une égalisation signée Erik Lamela. Aux tirs au but, c’est Mason Mount qui a raté son essai côté Chelsea. Tottenham n’est désormais qu’à deux matches d’une éventuelle finale à Wembley. Pour rappel, la League Cup est le dernier trophée que Tottenham a remporté. C’était il y a déjà dix-huit ans.

Cameroun : Conceiçao justifie ses choix

Le sélectionneur du Cameroun, Toni Conceiçao, s'est expliqué sur ses choix en vue du rassemblement des Lions Indomptables, le mois prochain aux Pays-Bas.
La Fédération camerounaise de football publie ce mardi des précisions quant à la liste des joueurs retenus pour le match amical face au Japon, programmé le 9 octobre à Utrecht (Pays-Bas). « La liste initiale des présélectionnés a été confrontée à certaines restrictions lors de la convocation des joueurs, peut-on lire dans cette communication signée Toni Conceiçao. Compte tenu de l’épidémie de Covid-19 et d’une possible contagion des joueurs de pays considérés comme étant sur la ligne rouge, l’organisation de santé des Pays-Bas n’autorisait pas l’entrée sur le territoire néerlandais sans mise en quarantaine préalable. Ce qui hypothéquait la tenue même du stage. Pour cette raison principale, j’ai été obligé d’utiliser la liste étendue que nous avons établie à partir de notre département d’observation et d’analyse afin d’avoir 2 joueurs disponibles pour chaque poste. »

« Certains joueurs n’ont pu être retenus pour ce stage. Ce sont ceux évoluant en Chine, en Turquie, en Amérique, dans les pays arabes, certains pays de l’Est et bien entendu les joueurs résidant en Afrique », poursuit le technicien portugais, avant de conclure par une précision. « Il faut noter que certains joueurs qui figuraient sur la liste des 32 présélectionnés, ont vite fait savoir qu’ils ne sont pas encore disponibles pour l’équipe nationale du Cameroun. » De quoi expliquer notamment l'absence de Nicolas Nkoulou (Torino), jamais revenu en sélection depuis la CAN 2017 et non retenu dans la liste définitive.

Mercato : Saint-Etienne accepte le départ de Wesley Fofana

Wesley Fofana va quitter Saint-Etienne. Les dirigeants stéphanois se sont mis d'accord pour vendre le défenseur à Leicester.
Au bout de longues négociations, l’ASSE a fini par valider le transfert de son prometteur défenseur Wesley Fofana vers Leicester City. La confirmation d’un accord avec les Foxes est intervenue mardi soir à travers un communiqué publié par le club forézien. Les Stéphanois précisent que « le montant de ce transfert est le plus important jamais obtenu par le club ». Le prix serait de 40M€ (bonus compris), d’après ce que révèle l’Equipe. Le transfert devrait être officialisé d’ici la fin de la semaine, une fois que le joueur aura passé sa visite médicale.

Une offre que l’ASSE ne pouvait pas refuser


Dans sa note, l’ASSE a aussi précisé que « la décision de céder le joueur a été prise de manière collégiale par le Directoire et les actionnaires. L’ASSE a accepté l’offre exceptionnelle de Leicester compte tenu notamment du contexte économique incertain engendré par la crise sanitaire ».

Âgé de 19 ans, Fofana a disputé 30 matches avec l’équipe première des Verts. La saison dernière, sous la coupe de Claude Puel, il a été l’une des révélations de cette formation. A noter que Leicester City n’était pas le seul à le cibler. Ces dernières heures, l’AC Milan s’est également positionné pour le recruter, mais il n’a pas pu rivaliser avec le pouvoir financier d’un pensionnaire de PL.