Club Africain : deux candidatures attendues ce lundi

Club Africain Copyright -OFC
C'est ce lundi 13 juillet que seront clôturés les délais de candidature pour la présidence du Club Africain.

Jusque-là, aucune candidature n'a été présentée. Mais selon certaines sources, on doit s'attendre à ce que deux candidatures soient déposées ce lundi à quelques heures de la clôture des délais.
Attendons pour voir...

27 demandes d'adhésion rejetées


27 demandes de cartes d'adhérent au Club Africain ont été rejetées par la commission indépendante des élections relevant de la FTF qui a pris en main l'ensemble du processus électoral conduisant à l'assemblée générale élective du 19 juillet.

Ce rejet est expliqué par le fait que ces demandes ne répondent pas aux conditions énoncées par le statut du club.

De ce fait, le nombre des cartes d'adhérent vendues est de 3161, ce qui représente un record. Sachant que l'ancien record était détenu par la Jeunesse Sportive Kairouanaise avec 1927 cartes.

Les supporters qui ont vu leur demande d'achat d'adhésion refusée peuvent poursuivre cette décision devant le comité d'appel de la Fédération dans des délais ne dépassant pas 48 heures.
Les cartes d'adhésion seront remises du 14 au 17 juillet.

Un record absolu d'adhérents en vue des élections


Le Club Africain a enregistré un record d'adhérents. En effet, samedi à 13h, à la clôture des délais de la vente des cartes d'adhérent permettant de participer à l'assemblée générale élective du 19 juillet, on enregistrait 3188 cartes commercialisées.

Le record était jusque-là détenu par la Jeunesse sportive Kairouanaise avec 1927 cartes d'adhésion vendues.
Par ailleurs, on sait que c'est la fédération de football qui a pris en charge tout le processus des élections, dont la vente des cartes d'adhérent, et ce à travers les Ligues nationale et régionales.

Il lui faudra par conséquent à présent trouver un lieu aussi vaste que possible permettant la présence lors des élections de plus de trois mille personnes.

La répartition des adhésions par Ligue se présente comme suit:
-Ligue nationale de football amateur: 1263
-Ligue régionale de Tunis: 1034
-Ligue régionale de Nabeul: 225
-Ligue régionale de Gabès: 119
-Ligue régionale de Bizerte: 96
-Ligue régionale du Kef: 95
-Ligue régionale de Sfax: 92
-Ligue régionale de Gafsa: 69
-Ligue régionale de Medenine: 67
-Ligue régionale de Sidi Bouzid: 54
-Ligue régionale de Monastir: 37
-Ligue régionale de Sousse: 30
-Ligue régionale de Kairouan: 7

Hamoudia n'est pas candidat


M.Marwane Hamoudia, président du comité provisoire de gestion du Club Africain en 2017-2018 ne présentera pas sa candidature à la présidence du club.

C'est le président de la fédération, M.Wadii Al Jary qui l'a annoncé samedi suite à sa réunion la veille avec M.Hamoudia.

A lire aussi >> Club Africain : 101 cartes d'adhérent vendues
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ligue des Champions (Quarts de finale): Atalanta Bergame - PSG en direct

Atalanta Bergame vs PSG Copyright -AFP
De retour en quart de finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis l'exercice 2015-2016, le PSG croise le fer avec l'Atalanta Bergame, ce mercredi (19h gmt), en ouverture du "Final 8" à Lisbonne. > Ligue des Champions: calendrier et résultats du "Final 8" >> Suivez la rencontre en direct commenté : Les compositions probables: Atalanta : Sportiello - Palomino, Tolói, Djimsiti - Hateboer, de Roon, Freuler, Gosens - Gomez (c), Malinovskyi – Zapata. PSG : Navas - Kehrer, Thiago Silva (c), Kimpembe, Bernat - Herrera, Marquinhos, Gueye – Neymar - Sarabia, Icardi.

Ligue des Champions : Leipzig - Atlético Madrid en direct

Leipzig - Atlético Madrid Copyright -OFC
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant l'Atlético Madrid et Leipzig, disputé dans le cadre des huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu à 19h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes de finale

Coronavirus : le match JSK-CA ne sera pas délocalisé

Club Africain Copyright -OFC
Le Club Africain a demandé lundi à délocaliser sa sortie du mercredi 12 août (16h GMT) contre la Jeunesse Sportive Kairouanaise ailleurs qu'au stade Hamda Laâouani de Kairouan. Les dirigeants clubistes ont exprimé leurs craintes suite au dernier bilan sanitaire préoccupant de la région de Kairouan en rapport avec la pandémie du nouveau coronavirus. La fédération de football s'est contentée d'annoncer que c'est aux services sanitaires compétents de décider de la délocalisation de cette affiche comptant pour la 19e journée du championnat de Ligue 1. Or, jusqu'au mardi 11 août, ces mêmes services n'ont pas déconseillé le déroulement du match à Kairouan. Au contraire, le directeur de la santé de base à la direction générale de la Santé de Kairouan, Dr Amara Jemni a expliqué qu'il n'y a aucune raison de transférer ce match hors de la ville de Kairouan. "Du moment que cette rencontre se déroulera à huis clos, et à condition de continuer à observer le protocole sanitaire, je ne vois pas de raison pour exprimer de telles craintes, a-t-il affirmé à radio Sabra FM. Il n'y a actuellement aucune raison de paniquer. L'essentiel consiste à respecter les règles sanitaires habituelles. Dire que Kairouan constitue aujourd'hui un cluster est faux". De son côté, le président de la Chabiba, M.Mohamed Memni a sèchement répliqué ce mardi sur les ondes de Radio Jeunes: "Non, il n'y a pas de coronavirus au stade Laâouani". Le club de Bab Jedid va néanmoins devoir changer d'hôtel où il a élu domicile.

Anniversaire Rachid Mekhloufi: la légende algérienne souffle ses 84 bougies

Rachid Mekhloufi Copyright -AFP
L’illustre footballeur algérien, Rachid Mekhloufi, quatre-vingts quatre ans aujourd’hui, se distingue par son parcours unique dans l’histoire du sport-roi. Né entre les deux guerres, il a fait ses premières armes lors des années sombres de la colonisation. Mais à force de persévérance et grâce à un talent hors pair, il a fait le bonheur de l’AS Saint-Etienne, de l’équipe de France ainsi que de la sélection algérienne. Fait peu commun dans les annales du football. Pour beaucoup il demeure encore le plus grand joueur africain de tous les temps. Durant sa longue carrière de près de vingt ans, l’emblématique attaquant de l’AS Saint-Etienne des années 50 et 60, Rachid Mekhloufi, a fait vibrer les férus du ballon rond en France, au Maghreb et en Afrique comme personne ne l’a fait avant lui. Pétri de talent, doté de qualités techniques exceptionnelles, sa facilité et son aisance à réaliser les gestes les plus compliqués ont construit sa légende. Un génie qui a traversé les époques sans jamais se démoder. Marquer le football africain c’est également servir son pays et son continent, en écrire l'histoire grâce à son talent. Et l’homme qui a offert ses premières lettres de noblesses à la grande AS Saint-Etienne n’a pas eu peur de tourner le dos à la gloire durant la lutte pour la libération, afin de défendre son idéal et servir son pays qui n’existait pas encore, mais qui était déjà le sien. La légende de Mekhloufi a débuté au sein du club de sa ville natale, l’USM Sétif. Au-dessus du lot dès les équipes de jeunes, le «gamin en or» ne tarda pas à attirer l’attention des dirigeants de l’AS Saint-Etienne qui le recrutent en 1954 dès ses 18 printemps. Son impressionnante palette technique, sa pointe de vitesse, sa créativité, son sens du but inné et son pied gauche de velours, lui permettent d’éclater rapidement au grand jour et de s'imposer comme étant le plus grand joueur algérien de son époque. L’exercice 1956-1957 est le sien. Formant un duo d’attaque de feu en compagnie de l’illustre canonnier camerounais Eugène N’Jo Léa, ils marquent 54 buts à eux deux et offrent le premier titre de champion à l'ASSE. Un autre sacre de champion du monde militaire sous le maillot de l’équipe de France vient couronner la saison époustouflante de l’enfant de Sétif qui est présenté à l’époque comme un modèle d’une intégration fraternelle réussie, en pleine crise d’Algérie française. Durant la guerre d'Algérie entre 1958 et 1962, et alors qu'une carrière exceptionnelle l'attendait en France avec notamment une participation au Mondial 58 en Suède qui lui tendait les bras, sa carrière prend une tournure totalement inattendue. Le chouchou du Chaudron surprend son monde en quittant l’AS Saint-Etienne pour rejoindre la Tunisie afin de participer à la création de l’équipe du FLN (Equipe du Front de Libération Nationale algérien) pour porter la voix du gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA). Dès lors, il s’impose comme étant le footballeur de la Révolution, et le talentueux Mekhloufi sillonne le monde pendant quatre ans, disputant plusieurs matches de gala, et ce, afin de populariser la lutte de libération nationale algérienne (1958-1962). En 1962, l'équipe du FLN se dissout avec la libération de l’Algérie. Le surdoué Fennec décide alors de retrouver le chemin des pelouses françaises. En décembre, et après une courte période de transition au Servette de Genève en Suisse, celui qui a entre-temps abandonné sa nationalité française pour redevenir algérien à part entière retrouve enfin son club de cœur, l’AS Saint-Etienne. Le retour de l’ancien enfant chéri chez les Verts fut de nouveau fabuleux. Pendant six saisons, le buteur métamorphosé en meneur de jeu n’a cessé de régaler les fans stéphanois. Le brassard de capitaine au bras, il s’impose de nouveau comme étant l’un des meilleurs joueurs du championnat de France et se constitue un palmarès conséquent. Artiste par excellence et chef d’orchestre d’une redoutable armada verte, il mena ses partenaires de la Ligue 2 à trois titres de champions de France (1964, 1967 et 1968) ainsi qu’un doublé historique à l’issue de sa dernière saison à Geoffroy-Guichard. Elu meilleur joueur de Ligue 1 en 1964, 1966 et 1967, il demeure à ce jour le deuxième meilleur buteur de la prestigieuse écurie stéphanoise (151 buts en 315 apparitions toutes compétitions confondues) derrière l’illustre Hervé Revelli (209 buts) et devant le légendaire buteur malien Salif Keïta (140 buts).

Comment arrêter Messi ? Goretzka a son idée

Le milieu de terrain du Bayern Munich a évoqué l'impact de l’inévitable Lionel Messi dans les rangs du FC Barcelone.

Vendredi, c'est bien le Bayern Munich qui abordera son quart de finale de Ligue des champions contre le FC Barcelone avec le costume de favori. Le plus grand club d'Allemagne impressionne les observateurs depuis le retour du football, au contraire des Blaugrana, toujours empruntés collectivement. Mais le Barça peut compter dans ses rangs l'inévitable Lionel Messi. Un danger bien identifié que les Bavarois devront stopper par des prises à deux, selon Leon Goretzka.


Goretzka ne veut pas laisser de liberté à Messi


"Des milliers de joueurs avant moi ont déjà essayé de répondre à cette question. Ça ne marche que collectivement, car c'est un footballeur hors du commun, a expliqué le milieu international allemand en conférence de presse. Je ne sais pas si on peut lui couper son envie de jouer, mais nous devons leur imposer notre jeu. Pour nous, tous les adversaires sont prenables. Nous avons beaucoup de respect, mais nous savons aussi ce dont nous sommes capables et nous y allons la tête haute".