🔮CHAN 2020 : Le tirage au sort complet !

CHAN 2020 Copyright -OFC
"Alea jacta est" (les dĂ©s sont jetĂ©s). Lors d'une magnifique cĂ©rĂ©monie aux saveurs africaines organisĂ©e au Palais Polyvalent des Sports de YaoundĂ©, au Cameroun, la CAF a procĂ©dĂ© ce lundi au tirage au sort de la phase finale du CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux).

Ci-aprĂšs le tirage complet des quatre groupes du Championnat d'Afrique des Nations 2020 au Cameroun avec de trĂšs belles affiches en perspective !

Groupe A :


1) Cameroun

2) Mali

3) Burkina Faso

4) Zimbabwe

 

Groupe B :


1) Libye

2) RD Congo

3) Congo

4) Niger

 

Groupe C :


1) Maroc

2) Rwanda

3) Ouganda

4) Togo

 

Groupe D :


1) Zambie

2) Guinée

3) Namibie

4) Tanzanie

 

Il convient de rappeler que la compétition se disputera du 4 au 25 avril dans les villes de Yaoundé, Garoua, Douala et Limbe au Cameroun.

A lire aussi >> 42 arbitres sélectionnés pour le CHAN 2020



Revivez la cérémonie du tirage au sort en vidéo:







Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Mbappé, Haaland ou Kane ? le Real Madrid a fait son choix

Selon les informations du quotidien Marca, le Real Madrid aurait fixé sa cible prioritaire en attaque pour le prochain mercato : Erling Haaland.

Il ne se passe pas une journée sans que la presse espagnole relaie des noms ronflants pour l'attaque du Real Madrid. Une tradition pour la Maison Blanche, habituée à attirer des "galactiques" depuis des décennies. Le départ de la superstar Cristiano Ronaldo n'a toujours pas été comblé, et Karim Benzema reste trop isolé sur le front de l'attaque madrilÚne. Parmi les joueurs cités, Kylian Mbappé fait évidemment office de favori. Le champion du monde français a vu Zinédine Zidane lui déclarer publiquement sa flamme avant un match de Ligue des champions, cet automne. Mais il est aussi le joueur le plus cher du monde aujourd'hui et le Paris Saint-Germain prépare une offre exceptionnelle pour le convaincre de prolonger son contrat. D'autres alternatives sont donc étudiées, d'Erling Haaland à Harry Kane, en passant par Timo Werner.


Le Real Madrid aurait jeté son dévolu sur Haaland


Selon les informations de Marca, c'est Erling Haaland qui serait aujourd'hui la cible prioritaire du Real Madrid pour le prochain mercato d'été. Sensation de cette saison, le Norvégien a fait une entrée fracassante dans le paysage du football européen en s'illustrant notamment en Ligue des champions, avec Salsbourg puis Dortmund. Puissant, efficace et ambitieux, Haaland n'a pas le potentiel marketing de Kylian Mbappé, mais il est beaucoup moins onéreux que le Français. Le journal madrilÚne précise enfin que l'attaquant du Borussia Dortmund était déjà dans le viseur du Real Madrid l'hiver dernier.


Real Madrid : Kroos ne veut pas diminuer son salaire

Dans une interview accordĂ©e Ă  SWR Sport, le milieu de terrain allemand Toni Kroos a expliquĂ© qu'il souhaitait ĂȘtre payĂ© comme d'habitude en cette pĂ©riode de crise, pour pouvoir faire le don qu'il veut.
La crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 n'est pas sans conséquence pour les clubs de football. Comme toutes les entreprises, les grandes écuries européennes doivent trouver des solutions pour limiter les pertes. Les négociations engagées avec les joueurs sont évidemment en premiÚre ligne au vu des revenus en question. Mais pour le milieu de terrain du Real Madrid Toni Kroos, cette initiative n'est pas appropriée à la situation.

Kroos "favorable au paiement du plein salaire et à ce que tout le monde fasse des choses sensées avec"


"Une baisse de salaire est comme un don en vain ou pour le club. Je suis favorable au paiement du plein salaire et Ă  ce que tout le monde fasse des choses sensĂ©es avec. Tout le monde est invitĂ© Ă  apporter son aide si nĂ©cessaire, et il existe de nombreux endroits oĂč cela est nĂ©cessaire", a dĂ©clarĂ© le champion du monde 2014 dans des propos accordĂ©s Ă  SWR Sport. Des propos qui ne passeront pas inaperçus dans le contexte actuel.

Covid-19 - CĂŽte d'Ivoire (Maracana) : Bleu Charlemagane (Pr.) ''Je salue la bravoure des maracaniers ivoiriens"

Depuis le dĂ©but des mesures prises par le gouvernement ivoirien pour empĂȘcher la propagation de la pandĂ©mie du Coronavirus, la grande famille du Maracana ivoirien est trĂšs sensible Ă  cette situation difficile. Le PrĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration Ivoirienne de Maracana et Disciplines AssociĂ©es (FIMADA), le Caire Bleu Charlemagne, fait le point. Pouvez-vous faire le point de la vie du Maracana ivoirien dans cette situation difficile de la pandĂ©mie du Coronavirus ? Je voudrais d'abord saluer et remercier la presse nationale pour son implication dans la lutte contre la propagation du Coronavirus ou Covid-19. Le lundi 16 mars 2020, le jour de la dĂ©cision gouvernementale, j'ai Ă©tĂ© reçu en audience par le Ministre des Sports, M. Danho Paulin Claude, dans la mi-journĂ©e. Je lui ai dit la disponibilitĂ© des Maracaniers Ă  appliquer tout ce qui pouvait ĂȘtre pris comme dĂ©cisions pour annihiler l'accĂšs de cette maladie dans notre pays. Ça ne devrait pas passer sur le corps des Maracaniers pour rentrer en CĂŽte d'Ivoire. AprĂšs donc les dĂ©cisions du Conseil National de SĂ©curitĂ© (CNS) dans la soirĂ©e du mĂȘme lundi, nous avons pondu un communiquĂ© le lendemain mardi 17 mars sur le Site Officiel et la page Facebook de notre fĂ©dĂ©ration. Mais Ă©galement, nous avons adressĂ© un courrier Ă  l'ensemble des acteurs actifs du Maracana ivoirien, notamment les PrĂ©sidents de club, les PrĂ©sidents de Ligue et autres associations opĂ©rant sous l'Ă©gide de notre fĂ©dĂ©ration. Nous leur avons demandĂ© de respecter toutes les consignes du gouvernement ivoirien. Nous sommes mĂȘme allĂ©s au-delĂ . Nous avons dĂ©cidĂ© d'arrĂȘter carrĂ©ment les sĂ©ances d'entraĂźnement collectif et notre championnat national qui Ă©tait Ă  sa 10Ăšme journĂ©e. En pensant mĂȘme au confinement. Je vous rappelle qu'au Maracana, les pratiquants sont autour de 6 millions. Et ici, on peut faire une sĂ©ance d'entraĂźnement sans atteindre 50 joueurs. A 6 contre 6 au plus, on joue un match. Mais, nous sommes contraints Ă  respecter les mesures du gouvernement. Depuis lors, nos athlĂštes font des sĂ©ances individuelles. Et nous avons demandĂ© Ă  tous de se mettre Ă  l'abri avec leurs familles respectives. VoilĂ  un peu comment avec le cƓur meurtri, les Maracaniers sont contraints. Parce qu'ils en souffrent Ă©normĂ©ment. Ils sont obligĂ©s d'ĂȘtre loin de leur passion. La phase finale du championnat national dĂ©nommĂ©e "Super Division" qui est normalement prĂ©vue cette annĂ©e Ă  Gagnoa du 30 au 31 mai 2020, semble ĂȘtre hypothĂ©quĂ©e
 Si les mesures sont levĂ©es effectivement en avril comme prĂ©vues, le programme va ĂȘtre maintenu. Parce que nous avions fait en sorte que notre saison prenne fin au plus tard en juillet Ă  cause des Ă©lections prĂ©sidentielles. Mais, Ă  l'impossible nul n'est tenu. Si cette pandĂ©mie continue, nous sommes obligĂ©s de changer notre programme. Nous sommes prĂȘts Ă  faire des Ă©liminatoires Ă©clatĂ©s. Nous pouvons jouer un seul week-end simultanĂ©ment Ă  Man, Anyama, Gagnoa, etc. Nous avons le personnel adĂ©quat pour organiser toutes ces rencontres rĂ©gionales. Nous connaissons dĂ©jĂ  12 clubs qualifiĂ©s sur 24 qui prendront part Ă  la Super Division Ă  Gagnoa. AprĂšs 10 journĂ©es. De toutes les façons, nous avons la possibilitĂ© de nous adapter quel que soit ce qui arrivera. Nous prions tout simplement Dieu afin que la CĂŽte d'Ivoire retrouve ses habitudes. Avez-vous les nouvelles de vos clubs dans cette pĂ©riode difficile que vit la CĂŽte d'Ivoire ? Bien sĂ»r. La derniĂšre nouvelle en date, c'est celle de Man. Le week-end dernier, le PrĂ©sident de la Ligue me donnait les nouvelles fraiches de tous les clubs de sa RĂ©gion. Tout le monde a compris que le Coronavirus n'est pas du jeu. Au dĂ©but quand je parlais avec certains PrĂ©sidents de club, ils pensaient qu'on pouvait jouer en tenant compte de la restriction de l'effectif et des spectateurs. Mais, aprĂšs, nous avons tous constatĂ© qu'avec la vitesse de la propagation de cette vilaine maladie, c'Ă©tait imprudent de pratiquer notre discipline. Le confinement est rĂ©el chez les Maracaniers. Puisque nous ne pratiquons plus. Il faut que tout le monde comprenne que c'est d'ordre vital. Ce n'est pas d'ordre martial. C'est humanitaire. On ne peut pas faire autrement. Nous sommes donc contraints. Ce n'est pas une dĂ©cision anti-dĂ©mocratique. Nous vivons tous les rĂ©alitĂ©s du terrain. On n'avait jamais pensĂ© que cette maladie allait sortir des frontiĂšres chinoises pour se propager dans le Monde entier aujourd'hui. Nous sommes vraiment au regret de vivre ce genre de situation pour la premiĂšre fois dans notre vie. On a entendu parler de la peste et de la grippe espagnoles. Mais, c'Ă©tait endĂ©mique. Pour le Coronavirus, ce sont les cinq continents qui sont touchĂ©s. Malheureusement. Que Dieu garde le Monde. Un appel Ă  lancer Ă  tous les Maracaniers? Je voudrais d'ores et dĂ©jĂ  les remercier pour leur discipline et surtout pour leur esprit civique. Je les exhorte Ă  continuer Ă  accorer une considĂ©ration Ă©norme aux mesures gouvernementales. Ils dĂ©montrent une fois de plus que le Maracana a Ă©tĂ© toujours Ă  la pointe du civisme dans ce pays. Cette attitude des Maracaniers ne nous surprend guerre. Je vous rappelle qu'aux premiĂšres heures de la crise post-Ă©lectorale, c'est le Maracana qui avait Ă©tĂ© la premiĂšre discipline sportive Ă  rĂ©pondre Ă  l'appel de la reprise lancĂ©e par le pouvoir actuel. Aujourd'hui, le Maracana est encore prĂ©sent pour respecter les consignes du gouvernement. Je voudrais sincĂšrement saluer la bravoure de tous les Maracdaniers

Elections FIF 2020 : Kalou ne soutiendra pas Drogba

Didier Drogba Copyright -AFP
Plusieurs rumeurs annonçaient un duo Kalou-Drogba pour la prĂ©sidence de la FĂ©dĂ©ration Ivoirienne de Football. L'ancien-attaquant du Paris Saint-Germain a coupĂ© court au chemin de cette rumeur, qui emballait les rĂ©seaux sociaux, indiquant, dans l'Ă©mission La Grande Team de La 3, qu'il ne sera pas aux cĂŽtĂ©s de Drogba pour la succession de Sidy Diallo. Bonaventure Kalou soutient plutĂŽt Idriss Diallo : « Tous mes choix sont faits par conviction et j'essaie de regarder la mentalitĂ© de la personne avec laquelle je veux cheminer. Et si elle converge avec la mienne, j'y vais. Je l'ai dĂ©jĂ  dit, j'Ă©tais avec Malick TohĂ© qui s'est aujourd'hui associĂ© Ă  Idriss Diallo, Ă  partir de ce moment, je soutiens Idriss Diallo », a-t-il indiquĂ©. Bonaventure Kalou a rencontrĂ© Drogba, mais c'Ă©tait trop tard pour conclure un accord : « On s'est croisĂ© mais tard. J'avais dĂ©jĂ  donnĂ© ma parole et ma parole elle est sacrĂ©e », a-t-il ajoutĂ©. « On a jouĂ© ensemble et il n’y a pas d'animositĂ© », a-t-il conclu. « Ce que vous devez comprendre c'est que (Oumar) Ben Salah a le droit de donner son avis sur un candidat. Aussi, il n'y a pas de candidature mandatĂ©e par le Saint Esprit et d'autres candidatures Ă  cĂŽtĂ© de celle-lĂ . Chacun devra sĂ©duire par son programme. Il n'y a pas un candidat intouchable et les autres. Ce n'est pas un vote populaire il y a 81 votants et tout ce qui se passe sur les rĂ©seaux sociaux n'est qu'une tempĂȘte dans un vers d'eau. Pour moi, toutes les candidatures se valent. AprĂšs, on regardera les aptitudes nĂ©gatives ou positives, la valeur de chaque candidat pour se faire une idĂ©e », a-t-il poursuivi. « Ça me gĂȘne que cette histoire ait pris une tournure si dramatique. Le plus important aujourd’hui pour les footballeurs est de se demander comment on sortira de la pandĂ©mie du Covid-19. Pour revenir sur ce qui s'est passĂ©, J'ai Ă©tĂ© mandatĂ© par le prĂ©sident de l'association des anciens footballeurs (Alain GouamĂ©nĂ©) qui est en France en ce moment avec sa famille, Ă  la rĂ©union convoquĂ©e par le candidat Sory DiabatĂ©. Quand je suis arrivĂ© KonĂ© (Ibrahim) m'a apostrophĂ© d'une maniĂšre qui ne m'a pas plu. C'est une question de respect. Les gens confondent souvent le caractĂšre Ă  la mauvaise Ă©ducation. Il n'y a pas eu de bagarre, il y a eu des Ă©clats de voix et des ainĂ©s ont calmĂ© la situation. Nous sommes aujourd'hui Ă  l'Ă©tape de la mĂ©diation. Mais moi, je suis passĂ© Ă  autre chose. J'espĂšre que lui aussi », a-t-il prĂ©cisĂ©. A lire aussi >> CĂŽte d'Ivoire - FIF : un pro Sidy Diallo rejoint le staff de Didier Drogba

Coronavirus : Drogba nourrit 5000 familles vulnérables

Didier Drogba Copyright -AFP
La pandĂ©mie de Coronavirus continue Ă  faire des dĂ©gĂąts partout dans le monde, notamment en CĂŽte d'Ivoire. Didier Drogba s'est inscrit dans la lutte avec sa fondation. La fondation de Drogba a offert 5000 kits pour des familles nĂ©cessiteuses en CĂŽte d'Ivoire, en collaboration avec la Fondation Magic System et l'Union europĂ©enne. Il s'agit de lots de sac de riz, bouteille d’huile, sucre, savon et des flacons de 500 ml de gel hydro-alcoolique. « Le Coronavirus est une maladie trĂšs grave qui peut conduire Ă  la mort. Elle a dĂ©jĂ  tuĂ© des milliers de personnes dans le monde. Et elle est maintenant ici chez nous. C’est donc pour soutenir la stratĂ©gie de l’État que la Fondation Didier Drogba a rejoint cette caravane de solidaritĂ© pour la distribution de 5 000 kits alimentaires, en complĂ©ment des kits dĂ©jĂ  distribuĂ©s par la Fondation Magic System et l’Union europĂ©enne dans plusieurs communes d’Abidjan dont Treichville », a fait savoir la directrice exĂ©cutive de la Fondation Drogba, dans des propos relayĂ©s par L-FRII. A lire aussi >> Les 5 dates marquantes de la carriĂšre de Drogba avec les ElĂ©phants