CAN 2021 - Tunisie : Khazri rappelé, Badri et Bguir de retour

Copyright : Panoramic
Le sélectionneur de la Tunisie, Mondher Kebaier, a convoqué 25 joueurs pour les rencontres des éliminatoires de la CAN 2021, le 15 novembre à Radès face à la Libye et le 19 à Malabo contre la Guinée équatoriale.
Le sélectionneur de la Tunisie, Mondher Kebaier, a communiqué jeudi la liste des 25 joueurs retenus pour les deux premières journées des éliminatoires de la CAN 2021. Pour affronter la Libye, le 15 novembre à Radès, puis la Guinée équatoriale, le 19 à Malabo, le technicien tunisien a choisi de rappeler Wahbi Khazri, qui n'avait pas eu cet honneur depuis la CAN en Egypte. On note également les retours d'Anice Badri, laissé le mois dernier à la disposition de l'équipe A', et de Saad Bguir, parti en Arabie Saoudite après son second sacre continental avec l'Espérance sportive de Tunis. Pour le reste, aucun cadre ne manque à l'appel, alors que se confirme le retour en grâce d'Aymen Abdennour. Le défenseur central a retrouvé cette saison du temps de jeu en Süper Lig turque, sous les couleurs de Kayserispor.

Gardiens de but : Farouk Ben Moustapha (Al-Shabab, Arabie Saoudite), Mouez Ben Cherifa (ES Tunis), Aymen Dahman (CS Sfaxien).

Défenseurs : Mohamed Dräger (Paderborn, Allemagne), Wajdi Kechrida (ES Sahel), Hamdi Nagguez (Zamalek, Egypte), Oussama Haddadi (Al-Ettifaq, Arabie Saoudite) Ali Maaloul (Al-Ahly, Egypte) Yacine Meriah (Olympiakos, Grèce), Dylan Bronn (La Gantoise, Belgique), Aymen Abdennour (Kayserispor, Turquie), Saddam Ben Aziza (ES Sahel).

Milieux de terrain : Ellyes Skhiri (Cologne, Allemagne), Ferjani Sassi (Zamalek, Egypte), Aymen Ben Mohamed (Le Havre, France), Hamza Rafia (Juventus Turin, Italie), Saîf-Eddine Khaoui (Marseille, France), Anice Badri (ES Tunis), Mohamed Ali Ben Romdhane (ES Tunis), Ghaylene Chaalali (Yeni Malatyaspor, Turquie), Naim Sliti (Al-Ettifaq, Arabie Saoudite), Saad Bguir (Abha Club, Arabie Saoudite).

Attaquants : Taha Yassine Khennisi (ES Tunis), Wahbi Khazri (Saint-Etienne, France), Youssef Msakni (Al-Duhail, Qatar).
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

🔴Premier League (J16): City-United, suivez le derby de Manchester en direct

Manchester City - Manchester United Copyright -OFC
Manchester City (3e avec 32 unités) reçoit ce samedi son grand rival Manchester United (6e avec 21 points), et ce, dans le cadre de la 16ème journée de Premier League. >>> Toute l’actualité de la Premier League Orange Football Club vous propose de suivre le prestigieux derby mancunien en direct commenté, samedi, à partir de 17h30 gmt:

Real Madrid : Fini la Liga, place à la Superligue européenne ?

Real Madrid
Florentino Perez, le président du Real Madrid, s’apprête à proposer un projet qui serait à même de remodeler totalement le monde du football. On croyait avoir tout vu au niveau des inventions, des idées curieuses ou stratagèmes sans queue ni tête, il semblerait que l’imagination des grands dirigeants européens n’a pas de limite. Selon le New York Times, Florentino Pérez, l’homme fort du Real Madrid militerait de toutes ses forces pour la création d’une Superligue européenne. Et pour parvenir à ses fins, il serait même prêt à retirer son club du championnat espagnol. Ce projet n’a pas encore été évoqué de manière officielle, et Pérez a simplement profité d’une rencontre avec Gianni Infantino, le président de la FIFA, pour lui soumettre la proposition.

PEREZ ENCLIN À « RUINER » LE FOOTBALL DES CLUBS POUR FAIRE PLUS D’ARGENT ?

Comme plusieurs de ses homologues européens, il serait convaincu que la Superligue européenne (un championnat à 40 clubs et deux divisions qui regrouperait les meilleurs clubs des cinq grands pays du continent) serait profitable aux grands clubs. Certains hésitent cependant à franchir le pas et c’est pourquoi il soumet ce nouveau plan pour convaincre enfin les plus réfractaires. Une rupture complète avec le monde d’en bas, avec ce que cela offre comme avantage sur le plan financier, est l’argument utilisé pour faire accepter la révolution. Une saison de football sans compétition domestique ? Cela s’apparente à une hérésie qui défie toute logique. De fait, il est difficile d’imaginer qu’il voit jour, surtout que la Superligue elle-même a encore de nombreux opposants. Si Pérez ou l’ECA (l’Association européenne des clubs) songeaient à faire fructifier cette réforme, ils se heurteraient à coup sûr à une résistance des plus farouches. Et pas uniquement auprès des petits clubs ou Fédérations de seconde zone. Et pour cause : les compétitions domestiques perdraient tout intérêt sportif, tout en s’affaiblissant financièrement avec des revenus TV moindres.

CEFERIN EST FERMEMENT OPPOSÉ À L’IDÉE

Aleksandr Ceferin, le président de l’UEFA, aurait déjà eu vent de cette idée et le Slovène se dit prêt à la combattre et faire en sorte qu’elle ne reste justement qu’une simple idée. « J’ai lu ce plan insensé. Si l’on en croit les informations, elles proviennent d’un seul président de club, et non du propriétaire, et d’un administrateur solitaire dans le football. Il est difficile d’imaginer un schéma plus égoïste, a-t-il déclaré. Cela ruinerait clairement le football dans le monde entier : pour les joueurs, pour les fans et pour tous ceux qui sont impliqués dans ce – le tout pour le bénéfice d’un nombre réduit de personnes. » Des paroles intelligentes, mais qu’il convient de maintenir et ne surtout pas ravaler face à la pression des géants. À lire aussi : >>> Platini réagit aux critiques de De Bruyne sur le tirage de l’Euro

Bundesliga : Gladbach se paie le Bayern

Mönchengladbach, leader de Bundesliga, n'en finit plus d'étonner avec une nouvelle victoire face au Bayern (2-1, 14eme journée).
Leader surprise de la Bundesliga depuis quelques semaines, le Borussia Moenchengladbach passait un sacré test ce samedi. À domicile, l’équipe de Marco Rose s’est montrée à la hauteur du rendez-vous. Evoluant sans complexe et avec beaucoup de combativité, elle a réussi l’exploit de l’emporter. Une victoire de prestige qui porte la signature d’un ancien de la Ligue 1. Alors que son équipe était menée au score, l’Algérien Ramy Bensebaini a claqué un doublé.

Bensebaini, ce héros


M’Gladbach a dû beaucoup souffrir dans cette rencontre face au tenant du titre. Mais, Marcus Thuram et ses coéquipiers l’ont fait sans rompre, ou plutôt en limitant la casse. Durant le premier acte de la partie, le Bayern a eu une multitude d’occasions nettes mais n’en a transformé aucune. Robert Lewandowski, muet depuis deux matches, a raté le cadre à deux reprises dans des positions avantageuses, tandis que Joshua Kimmich a vu sa frappe rasante de 20 mètres sortie sur la ligne par Yann Sommer. Des tentatives non converties que les Munichois ont fini logiquement par regretter.

Car s’ils ont trouvé la faille par l’intermédiaire d’Ivan Perisic (49e), qui avait remplacé Corentin Tolisso (blessé), l’équipe de Hansi Flick a fourni une seconde période d’une moins bonne facture que la première. Sentant qu’ils avaient un coup à jouer, les locaux sont sortis progressivement de leur camp. Et bien leur en a pris puisque dès l’heure du jeu ils égalisaient par Ramy Bensebaïni. Le champion d’Afrique a rétabli la parité d’un merveilleux coup de casque à la suite d’un corner. 1-1, on pensait ce choc parti pour s’achever sans vainqueur, mais à la 90e un autre tournant s’est produit. Javi Martinez a fauché Marcus Thuram dans la surface. Le pénalty était indiscutable, et Bensebaini s’en est donné à cœur joie pour le transformer. Le natif de Constantine devenait alors le héros du Borussia Park.

Le Borussia Dortmund se déchaine


En s’inclinant face au leader, le Bayern réalise une très mauvaise opération dans la course au titre. Et au-delà de cela, les Munichois se retrouvent dans une situation très inquiétante puisqu’ils reculent au 6e rang du classement. Ils se sont fait notamment devancer par Dortmund et Fribourg. Le BVB a confirmé son redressement en atomisant Dusseldorf (5-0) à domicile, tandis que la formation bavaroise a battu Wolfsburg sur la plus petite des marges (1-0). Cet après-midi de Bundesliga a aussi vu le RB Leipzig, futur adversaire de l’OL en Ligue des Champions, prendre le dessus sur Hoffenheim. L’équipe de Julian Nagelsmann reste bien calée en haut du classement, à un point seulement du leader.

Sénégal - Ligue 1 : le calendrier de la première journée

Génération Foot Copyright -StarAfrica.com
Enfin ! La ligue 1 Sénégalaise débute ce samedi 7 décembre 2019 sur toutes les pelouses sénégalaises. Après une longue attente, le public sénégalais pourra aller au stade et vibrer pour le championnat sénégalais. Pour cette première journée, les rencontres sont alléchantes avec le choc entre les deux derniers vainqueurs de la Ligue 1 Sénégalaise. La première journée de la Ligue 1 Sénégalaise débute, ce samedi, sur les chapeaux de roues. En effet, en levée de rideau, le public sénégalais aura à un choc de titan. Génération Foot, tenante du titre, reçoit le Jaraaf de Dakar pour le coup d’envoi de la ligue 1. Les deux équipes sont les deux dernières vainqueures du championnat sénégalais et elles sont les grandes favorites pour remporter la ligue 1 en fin de saison. Considéré comme un des favoris pour la victoire finale, le Dakar Sacré-Cœur se déplace au stade Alassane Djigo pour affronter l’Us Gorée. Par la suite, Niarry Tally reçoit Mbour PC au stade Amadou Barry pour un des chocs de cette première journée. La suite des matchs, notamment le très attendu Casa Sport contre Teungueth Fc, aura lieu dimanche. Programme 1ère journée Samedi 7 décembre 2019 Stade Djibril Diagne - 16h00 Génération Foot vs Jaraaf Stade Alassane Djigo - 16h30 Us Gorée vs Dakar Sacré Cœur Stade Amadou Barry - 16h30 NGB vs Mbour PC Dimanche 8 décembre Stade Aline Sitoé Diatta - 16h30 Casa Sports vs Teungueth FC Stade Alassane Djigo - 17h00 As Pikine vs Ndiambour Stade Caroline Faye - 17h00 Stade Mbour vs As Douanes Stade Lat Dior - 17h30 CNEPS vs Diambars

Ballon d’Or 2019: Sadio Mané brise enfin le silence !

Sadio Mané Copyright -@lfc
Sadio Mané est sorti de sa réserve concernant sa quatrième place au Ballon d’Or 2019 qui avait déçu tous les férus du football sénégalais et africain. Il a réalisé une saison d’anthologie. Il a enfilé les buts comme des perles, en a offert tant d’autres aux siens. Il a également porté son club sur le toit de l’Europe et conquis les cœurs des fidèles de Liverpool. En meneur d’hommes, il a conduit les Lions du Sénégal à la finale de la CAN. Il était aussi le co-meilleur buteur de Premier League. Il a ainsi battu des records qui semblaient impossibles ! Tout cela a été accompli par Sadio Mané. Mais, tous ses exploits n’ont guère été appréciés à leur juste valeur. Résultat: l’enfant de Bambali ne figure même pas sur le podium du Ballon d'Or 2019.

Sadio Mané est "fier" de sa quatrième place

Pour Mané, cette quatrième place est pourtant loin d’être une déception. C’est même une fierté:« Je suis très fier et heureux d’être nommé quatrième. Je veux aller de l’avant et pourquoi pas être numéro un dans le futur. Je ferai tout mon possible pour gagner la Ligue des champions et la Premier League avec Liverpool et nous verrons ce qui se passera », a confié le joueur sénégalais sur le site officiel de Liverpool, lui qui a félicité le club de la Mersey. Pour rappel, les Reds avaient placé 4 joueurs dans le Top 10 du Ballon d’Or. « Cela signifie que nous sommes une grande équipe avec de grands joueurs et une grande qualité. Les gars ont encore beaucoup à montrer et j’espère que nous pourrons le montrer cette saison », s’est enorgueilli le Lion de la Téranga. A lire aussi >> Ballon d'or 2019: l'Afrique n'a pas voté Mané
 
Voir cette publication sur Instagram
 

💫 Magic Mane 💫 Sadio reflects on November and being voted @StanChart Player of the Month 👌🔴 #LFC #LiverpoolFC #Mane

Une publication partagée par Liverpool Football Club (@liverpoolfc) le