CAN 2021 : le Cap-Vert impose le nul au Cameroun

En panne de réalisme et d’efficacité sur le plan offensif, les Lions Indomptables et les Requins Bleus ont fait jeu égal (0-0) ce mercredi à Yaoundé, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021.

Les Lions n’avaient visiblement pas faim. Pourtant, il y avait du Requin Bleu au menu ce soir. En match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, l’équipe nationale du Cameroun a concédé le nul (0-0) face au Cap-Vert. Au terme d’un match insipide et sans actions de but véritables, la bande à Eric-Maxim Choupo-Moting a terminé la partie sous les sifflets du public du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Un match incolore, inodore….

Dans l’antre surchauffée de la cuvette de Mfandena, le début de la rencontre est pourtant très serré avec les attaquants des deux équipes qui hésitent à prendre leurs responsabilités. Avec néanmoins une maigre frappe de Christian Bassogog contrée par un défenseur (4e), ou un Toko Ekambi qui gâchait une belle occasion en envoyant la balle dans les nuages (8e), les Camerounais essaient de donner du rythme au jeu. Sans que cela ne porte des fruits. Les Lions font circuler la balle, quand, soudain, coup de froid au stade Omnisports de Yaoundé. Jérôme Onguéné a proposé une ouverture à Garry Mendes qui manque malheureusement de précision dans le dernier geste (20e). Si elle était cadrée, la frappe de l’attaquant cap-verdien aurait filé droit dans les filets d’André Onana. Difficile de voir une nouvelle occasion au cours de cette première période.

…Et sans saveur

Après la pause, les visiteurs prennent leurs hôtes à la gorge avec un pressing. Mais les assauts des Requins Bleus sont sans danger et de courte durée. Heureusement pour les hommes d’Aguas, les Camerounais eux-mêmes ne parvenaient pas à créer des sensations sur le plan offensif. Excepté l’entrée en jeu de Vincent Aboubakar (60e) qui a permis aux supporters de se chauffer les mains, l’attente d’une occasion nette de but fut longue : 21 minutes, pour voir cette frappe cadrée de Christian Bassogog repoussée in extrémis par le gardien adverse (66e). Les Camerounais pressaient davantage, mais les hommes de Toni Conceiçao devront se contenter d’un nul, avant le déplacement au Rwanda dimanche, pour le compte de la deuxième journée de ces éliminatoires.

Arthur Wandji

 

Fiche technique

Eliminatoires CAN 2021

Première journée : groupe

Cameroun – Cap-Vert : 0-0

Avertissements : Cap-vert (Sanchez, 44e – Viera Tavares, 84e)

Cameroun : Onana – Onguéné - Faï – Kunde – Moumi Ngamaleu (Aboubakar, 60e) – Ngadeu – Oyongo – Toko – Zambo – Choupo-Moting (Lamkel, 85e) – Bassogog (Ganago, 71e). Entraîneur : Toni Conceiçao

Cap-Vert : Dias – Tavares – Rodrigues – Almeida – Luis Lopes – Mendes – Leite – Sanchez – Julio Tavares (Ricardo, 81e) – Ryan Mendes (Ramos, 69e) – Fortes. Entraîneur : Aguas
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Les révélations de Djemba-Djemba sur Cristiano Ronaldo

Copyright -OFC
L'ancienne star Camerounaise,Éric Djemba-Djemba, n'a pas brillé avec Manchester United (2003-2005) à cause de son style de jeu ultra agressif. L'ancien Lion Indomptable n'est pas adapté à la Premier League mais il a quant même soulevé un FA Cup avec le club mancunien, en 2004. Durant les deux saisons passés sous le maillot des Red Devils, Djemba-Djemba a côtoyé Cristiano Ronaldo... Pour le Camerounais Ronaldo est un bosseur infatigable, jamais rassasié... "Ronaldo a tout fait! Il arriverait au terrain d’entraînement avant tout le monde. Il était toujours dans le gymnase, la piscine, courir après l’entraînement. Il allait au gymnase tous les jours, faisant des abdos à chaque fois.Il pratiquait ses coups francs tous les jours. Il était au gymnase tous les jours. Il était fou!, Il était toujours obsédé par l’amélioration. Même quand il était à la maison, il travaillait à s’améliorer. Il se concentrerait sur une alimentation saine. Il n’y avait rien dans son style de vie en dehors du football" a confié l'ancien joueur du FC Nantes A lire aussi >> Ghana : Le penalty raté contre l'Uruguay hante toujours Asamoha Gyan

Dijon : Gregory Coupet qualifie Alfred Gomis d'un vrai numéro 1

Alfred Gomis - Dijon Copyright -AFP
Le club de Ligue 1, Dijon, a nommé Gregory Coupet, comme nouvel entraîneur des gardiens et l'a présenté à la presse. L'ancien portier de Lyon aimerait faire de ses gardiens, de vrais leaders, notamment Alfred Gomis. « On a un vrai numéro 1, a-t-il indiqué, en parlant d’Alfred Gomis. Il a un coté solaire, un vrai impact sur le groupe, un sourire magnifique, je vois le leader qu’il est, charismatique ». « Je sais qu’il a été élu meilleur joueur du DFCO la saison dernière, ça place la barre haute », a déclaré l’ancien entraîneur des gardiens de Lyon. Alfred Gomis a été élu meilleur joueur dijonnais de la saison, récompensant ses belles performances. A lire aussi >> Dijon : Alfred Gomis élu joueur de la saison par les fans 

Quand un ancien de Manchester United compare Fernandes à Cantona

Gary Neville, l’ancien défenseur emblématique de MU, estime qu’il ne serait pas exagéré de citer Bruno Fernandes au côté de l’illustre Eric Cantona.

Transféré de Sporting en janvier dernier, Bruno Fernandes a fait plus que répondre aux attentes lors de ses premiers mois du côté de Manchester United. Parfaitement intégré à sa nouvelle formation, le milieu lusitanien empile les performances convaincantes et les gestes décisifs. Il a d’ailleurs été impliqué sur 8 réalisations des Red Devils lors des 8 dernières sorties des Red Devils. Une adaptation express et qui lui vaut déjà d’être comparé aux plus grands. Gary Neville, un ancien de la maison mancunienne, pense par exemple qu’il n’est pas inconvenant de mentionner Cantona en cherchant d’autres joueurs ayant eu un impact aussi conséquent et rapide sur l'équipe immédiatement après leur arrivée.





« Comme Cantona, Bruno Fernandes a illuminé la scène »


A la question à qui Bruno Fernandes lui fait penser, posée par Premier League Productions, Neville a répondu : « Cantona a probablement eu la plus grande influence comme recrue dans l’histoire du club. A l’époque, United est resté longtemps sans remporter un titre de champion, au moment où il a débarqué et a illuminé toute la scène. Il (Fernandes) a illuminé tout le monde et fait que tout le monde autour de lui fasse mieux, mais je pense toujours qu'il a encore un long chemin à parcourir. Il faudra qu’il fasse aussi bien lors des mois d'hiver - janvier, février quand il fait froid et les terrains sont mauvais - mais pour le moment son impact est phénoménal ». Cantona a été pour rappel transféré à MU en janvier 2012 en provenance de Leeds. Il a ensuite mené cette équipe à quatre titres de champion en cinq ans. Fernandes a beau avoir impressionné lors de ses premiers mois outre-Manche, il reste encore très loin de ce bilan.


Ghana : Le penalty raté contre l'Uruguay hante toujours Asamoha Gyan

Copyright -OFC
Le 2 juillet 2010, le représentant africain au Mondial 2010, le Ghana, était en passe d'entrer dans l'histoire en étant le premier pays du "Continent-mère" à réussir l'exploit d'accéder au dernier carré de la Coupe du Monde. Mais la vie n'est pas toujours juste. Une performance qui ne se réalisera finalement pas, la faute à une main du roublard Luis Suárez qui s'est mué ce jour-là en gardien de but mais aussi au penalty manqué d'Asamoah Gyan, à l'ultime minute des prolongations. Lors de la séance des tirs au but, le Ghana s'est incliné et a quitté le tournoi avec un sentiment d'injustice. Un match qui restera l'un des plus mauvais souvenirs dans la vie de l'attaquant ghanéen. C'était il y a 10 ans mais le souvenir est encore vivace du côté de Gyan, toujours hanté par le penalty raté. "Honnêtement, je n’ai plus jamais regardé le match. Il m’arrive de regarder juste le penalty. Je donnerais tout pour repartir en arrière mais la vie continue. D’autres grands joueurs ont été dans ma position...C’est quelque chose que je n’oublierai jamais" a déclaré le joueur à TV3 une chaine ghanéenne. Pas épargné par les critiques, l'ancien joueur du stade rennais a marre qu’on lui rappelle cette situation à chaque fois. "Nous célébrons l’échec plus que les réalisations. Moi je suis mon coin et je m’amuse. Ma famille est très fière de moi. C’est ce qui m’importe le plus" a écrit Gyan sur son compte twitter. A lire aussi >> Mohamed Salah revient sur la colère de Sadio Mané

Mercato : Naples fait une grosse offre pour Osimhen

Victor Osimhen - LOSC Copyright -AFP
Révélation de la saison 2019-20 en Ligue 1, Victor Osimhen (14 buts en Ligue 1, même total que Neymar) a vu sa cote grimper en flèche. Efficace, rapide, doté d'une excellente qualité d'appel et d'une vitesse d'exécution redoutable, le jeune attaquant nigérian attise les convoitises. Selon La Gazzetta dello Sport, le nouveau lauréat du prix Marc-Vivien Foé serait tout proche de rejoindre Naples. le club transalpin aurait transmis une proposition de 60 millions d’euros (plus de 2.5M€ de bonus) aux Nordistes. Toutefois, les Dogues espérant récupérer au moins 70 millions d’euros. Le Super Eagle devrait s’engager pour une durée de quatre ans avec le club napolitain. A lire aussi >> Bayern Munich : Sané s'explique