CAN 2021 : le Cap-Vert impose le nul au Cameroun

En panne de réalisme et d’efficacité sur le plan offensif, les Lions Indomptables et les Requins Bleus ont fait jeu égal (0-0) ce mercredi à Yaoundé, lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021.

Les Lions n’avaient visiblement pas faim. Pourtant, il y avait du Requin Bleu au menu ce soir. En match comptant pour la première journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, l’équipe nationale du Cameroun a concédé le nul (0-0) face au Cap-Vert. Au terme d’un match insipide et sans actions de but véritables, la bande à Eric-Maxim Choupo-Moting a terminé la partie sous les sifflets du public du stade Omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Un match incolore, inodore….

Dans l’antre surchauffée de la cuvette de Mfandena, le début de la rencontre est pourtant très serré avec les attaquants des deux équipes qui hésitent à prendre leurs responsabilités. Avec néanmoins une maigre frappe de Christian Bassogog contrée par un défenseur (4e), ou un Toko Ekambi qui gâchait une belle occasion en envoyant la balle dans les nuages (8e), les Camerounais essaient de donner du rythme au jeu. Sans que cela ne porte des fruits. Les Lions font circuler la balle, quand, soudain, coup de froid au stade Omnisports de Yaoundé. Jérôme Onguéné a proposé une ouverture à Garry Mendes qui manque malheureusement de précision dans le dernier geste (20e). Si elle était cadrée, la frappe de l’attaquant cap-verdien aurait filé droit dans les filets d’André Onana. Difficile de voir une nouvelle occasion au cours de cette première période.

…Et sans saveur

Après la pause, les visiteurs prennent leurs hôtes à la gorge avec un pressing. Mais les assauts des Requins Bleus sont sans danger et de courte durée. Heureusement pour les hommes d’Aguas, les Camerounais eux-mêmes ne parvenaient pas à créer des sensations sur le plan offensif. Excepté l’entrée en jeu de Vincent Aboubakar (60e) qui a permis aux supporters de se chauffer les mains, l’attente d’une occasion nette de but fut longue : 21 minutes, pour voir cette frappe cadrée de Christian Bassogog repoussée in extrémis par le gardien adverse (66e). Les Camerounais pressaient davantage, mais les hommes de Toni Conceiçao devront se contenter d’un nul, avant le déplacement au Rwanda dimanche, pour le compte de la deuxième journée de ces éliminatoires.

Arthur Wandji

 

Fiche technique

Eliminatoires CAN 2021

Première journée : groupe

Cameroun – Cap-Vert : 0-0

Avertissements : Cap-vert (Sanchez, 44e – Viera Tavares, 84e)

Cameroun : Onana – Onguéné - Faï – Kunde – Moumi Ngamaleu (Aboubakar, 60e) – Ngadeu – Oyongo – Toko – Zambo – Choupo-Moting (Lamkel, 85e) – Bassogog (Ganago, 71e). Entraîneur : Toni Conceiçao

Cap-Vert : Dias – Tavares – Rodrigues – Almeida – Luis Lopes – Mendes – Leite – Sanchez – Julio Tavares (Ricardo, 81e) – Ryan Mendes (Ramos, 69e) – Fortes. Entraîneur : Aguas
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Coronavirus : Pape Diouf décédé

Pape Diouf - OM Copyright -AFP
Une bien triste nouvelle vient d'être communiquée. Pape Diouf, l’emblématique président de l’Olympique de Marseille (2005 à 2009) est décédé des suites du Coronavirus, ce mardi 31 mars 2020. L'homme de 68 ans, hospitalisé depuis samedi, à Dakar (Sénégal) était placé sous assistance respiratoire. Selon la télévision sénégalaise, Diouf a rendu l'âme à l'hôpital de Fann. Il devait être transféré en France afin d'être pris en charge dans un hôpital niçois. Malheureusement, le dirigeant sénégalais n'a pas survécu. Le Sénégal enregistre, de ce fait, son premier cas de décès lié au coronavirus. A lire aussi sur Orange Football Club >>Coronavirus: Pape Diouf placé sous assistance respiratoire !

Van Dijk : « Messi, l’adversaire le plus dur que j’ai affronté »

Le défenseur de Liverpool, Virigil Van Dijk, a désigné Lionel Messi comme l’opposant le plus redoutable qu’il a eu à défier durant sa carrière.

Virgil Van Dijk a vu le Ballon d’Or lui échapper au profit de Lionel Messi, en décembre dernier. Un échec douloureux pour le Néerlandais, mais qui ne l’a pas empêché de garder une haute estime envers le talentueux attaquant du Barça. Fair-play, l’arrière central des Reds a même admis qu’il n’a jamais eu à se mesurer à un adversaire aussi relevé que l’international albiceleste.




Van Dijk s’inspire de Hyypia


Le colosse hollandais a fait part de son admiration envers la Pulga lors d’un questionnaire avec les fans sur twitter. « Il y a beaucoup d’attaquants difficiles que j’ai croisés, et le plus compliqué c’est certainement Messi », a-t-il répondu. L’ancien défenseur de Southampton a aussi été impressionné par un autre argentin, en la personne de Sergio Aguero, tandis qu’il a mentionné Sami Hyypia comme ancienne légende des Reds érigée en source d’inspiration. Enfin, Van Dijk a indiqué que « ses débuts pro, ceux avec la sélection des Pays-Bas et aussi la finale gagnée de Ligue des Champions » font partie de ses meilleurs souvenirs de carrière.


Real Madrid : Eduardo Camavinga toujours dans le viseur

Eduardo Camavinga ferait l'objet d'un intérêt toujours plus prononcé de la part du Real Madrid.
Depuis plusieurs mois, le Real Madrid et son staff technique surveillent les progrès d’Eduardo Camavinga. L’intérêt merengue envers le jeune prodige tricolore n’est pas feint, et les Castillans seraient disposés à le matérialiser rapidement. C’est ce que révèle le site ESPN, précisant que le milieu de terrain Eduardo Camavinga est perçu à Santiago Bernabeu comme un potentiel successeur du Brésilien Casemiro.

Le prix de Casemiro est évalué entre 40 et 60M€. Un montant qui n’est pas de nature à décourager l’état-major du club espagnol. Toutefois, sur ce dossier, le Real devrait être confronté à une rude concurrence. Le Borussia Dortmund, Liverpool, le FC Barcelone et le PSG ont aussi tous dans leur viseur le natif d’Angola. Reste à savoir vers quelle équipe, le cœur du principal intéressé balance.

Chelsea : La piste menant à Moussa Dembélé relancée

Déjà ciblé lors du dernier Mercato, Moussa Dembélé serait à nouveau dans les petits papiers de Chelsea.
A en croire ce que révèlele tabloïd britannique The Daily Mirror, la direction de Chelsea songe de nouveau à enrôler l’attaquant de l’OL, Moussa Dembélé. Les décideurs londoniens sont prêts à retenter leur chance pour faire signer l’international espoir tricolore, après avoir déjà cherché à mettre la main dessus en janvier dernier. Dembélé aurait été identifié comme le potentiel remplaçant d’Olivier Giroud. Ce dernier ne devrait pas rester à Stamford Bridge au-delà de l’exercice en cours. Le contrat du champion du monde expire en juin prochain et rien ne plaide en faveur d’une prolongation.

Dembélé plairait aussi à Manchester United


Dembélé connait déjà assez bien la capitale anglaise. Entre 2013 et 2016, il a fait un bref passage à Fulham, le club rival de Chelsea. A noter qu’un autre club anglais cherche à se payer les services de l’attaquant des Gones, à savoir Manchester United. Dembélé a marqué 16 buts en 27 parties de Ligue 1 cette saison. Avant l’interruption du championnat, il était en pleine bourre, signant notamment un doublé décisif lors du derby contre l’ASSE.

Afrique : L'équipe type des joueurs locaux

Découvrez le onze type des joueurs évoluant en Afrique, établi d'après leur valeur marchande.
Coronavirus oblige, le football est en pause en Afrique comme sur les autres continents. Pendant cette période de confinement, le média sud-africain KickOff.com s'est amusé à établir un onze type des joueurs locaux. Le critère de sélection choisi ? La valeur marchande, établie par le site de référence en la matière, Transfermarkt. Le verdict ? Les sociétaires des clubs du nord se taillent la part du lion. C'est ainsi que l'on retrouve pas moins de quatre joueurs d'Al-Ahly : le gardien de but Mohamed El Shenawy, le latéral gauche tunisien Ali Maaloul et les milieux de terrain offensifs Mohamed Afsha Magdy et Hussein El Shahat.

Le "nouveau riche" de la Premier League égyptienne, Pyramids FC, place dans ce onze son défenseur ivoirien Wilfried Kanon et son meneur de jeu Abdallah El Saïd. Le Raja Casablanca y est représenté par son défenseur central Badr Benoun (photo), vainqueur du CHAN 2018, et l'Espérance de Tunis par son milieu de terrain défensif ivoirien Fousseny Coulibaly, lauréat avec les Sang et Or des deux dernières éditions de la Ligue des Champions. Les seuls représentants de club subsahariens sont les Sud-Africains Thapelo Morena et Andile Jali (Mamelodi Sundowns) et le Zimbabwéen Khama Billiat (Kaizer Chiefs), qui occupe la pointe de l'attaque.