CAN 2021 - Eliminatoires (J1) : L'Algérie entre en lice, le programme du jour

Copyright : Panoramic
La première journée des éliminatoires de la CAN 2021 se poursuit ce jeudi, avec deux sommets régionaux (Mali-Guinée, RDC-Gabon), un choc entre outsiders (Togo-Comores), et l'entrée en lice de l'Algérie, qui reçoit la Zambie en soirée. Le programme du jour.
Programme du jeudi 14 novembre :

Groupe A :
20h : Mali – Guinée

Groupe C :
20h : Ghana – Afrique du Sud

Groupe D :
20h : RD Congo – Gabon

Groupe F :
17h : Mozambique – Rwanda

Groupe G :
17h : Togo – Comores
17h : Egypte – Kenya

Groupe H :
20h : Algérie – Zambie
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Sénégal : Demba Ba fait une croix sur la sélection ?

Demba Ba, l'attaquant des Lions de la Téranga Copyright -OFC
Demba Ba n'a pas été appelé avec la sélection Sénégalaise depuis longtemps. Toutefois l'international sénégalais n'a pas fermé la porte à un retour. L'attaquant d'Istanbul Basaksehir ( 11 buts et 5 passes décisives cette saison) vient de retrouver sa forme et à 35 ans, il ne compte pas raccrocher les crampons. Le joueur rêve certainement d’un retour dans la tanière des Lions mais il a complètement perdu espoir. Ba pense laisser la place aux jeunes joueurs "Je pense aux lions du Sénégal et je pense à la prochaine coupe d’Afrique des nations et je pense que le Sénégal la gagnera... Vous savez, des espoirs j’en ai plus beaucoup avec l’équipe nationale du Sénégal. Il y’a une nouvelle génération qui est arrivée et qui fait du bon boulot. Malheureusement, le compteur, il est toujours à zéro. Mais, on espère que cela va changer" a déclaré le sénégalais dans l’émission Talents d’Afrique sur Canal+ A lire aussi >> Officiel : fin de saison pour la star de Liverpool !

Samuel Eto'o réagit après l'annonce de sa mort prochaine !

Samuel Eto'o et le pasteur ivoirien Christ Joshua Copyright -AFP
Le légendaire capitaine des Lions Indomptables, Samuel Eto’o, indigné par les récents propos du pasteur ayant prédit sa mort prochaine, a apporté une cinglante réplique. S’il est accoutumé à voir circuler un tas de racontars le concernant, la superstar camerounaise Samuel Eto’o fils a cette fois peu affectionné les récents propos tenus par le pasteur ivoirien Christ Imela Joshua. Et on peut comprendre l’ancien buteur du FC Barcelone puisque "l’homme de foi" a tout simplement prédit la mort prochaine d’Eto’o dans des conditions similaires à celles de DJ Arafat, le célèbre chanteur ivoirien décédé l’année dernière suite à un accident de moto ! >> DJ Arafat :le roi du coupé-décalé parti trop tôtPrions pour Samuel Eto’o fils. Je vois un départ prématuré type Arafat. Amos 3:7 Dieu ne fait rien sans le révéler aux prophètes“, avait écrit sur Facebook, le modérateur de l’église catholique divine consolation, basée à Anono en Côte d’Ivoire. Le quadruple Ballon d’or africain a eu vent de la nouvelle ce weekend et n’a pas manqué de réagir sur ses réseaux sociaux : «Pour avoir des visions sur la mort d’une personne, vous êtes champions. Mais pour voir que le monde devait subir une crise sanitaire sans précédent, on a vu personne. Je passerai un jour... adrénaline !», a sèchement taclé Eto’o.

Qui aurait soulevé le Ballon d'Or si Messi et Ronaldo n'avaient pas existé ?

Ballon d'Or 2018 Copyright -OFC
Depuis plus d'une décennie, les deux mastodontes Lionel Messi et Cristiano Ronaldo dominent le monde du ballon rond, raflant presque tous les titres possibles. Ces deux géants n’ont laissé aucune miette aux autres joueurs. A l'échelle du XXIe siècle, les deux génies dominent de la tête et des épaules la plus prestigieuse compétition européenne... Les deux stars ont remporté 11 des 12 derniers Ballon d'or, seul Luka Modric a réussi à briser le règne de ce duo, en remportant le BO en 2018. Mais qui aurait remporté ce prix si La Pulga et CR7 n'avaient pas existé ? 2008 : Fernando Torres Au sommet de son art El Nino a remporté en 2008 l'Euro avec la Roja. L'Espagnol échoue sur le podium du Ballon d'Or derrière Ronaldo et Messi. 2009 : Xavi Hernandez Homme à tout faire du FC Barcelone, le milieu catalan a été le grand artisan du sacre du Barça en Ligue des Champions. Xavi termine cependant à la 3e place du Ballon d'Or derrière son coéquipier Messi et Ronaldo. 2010 : Andres Iniesta Héros de la finale de la Coupe du Monde qui opposait l'Espagne aux Pays Bas, le joueur du FC Barcelone méritait de remporter ce trophée, mais le jury lui a curieusement préféré Messi, malgré son "Mondial raté" en Afrique du Sud. 2011 : Xavi Encore une fois. Le joueur du FC Barcelone auteur d'une saison exceptionnelle avec le club catalan aurait du remporter le BO mais l'Espagnol se glisse sur le podium 2012 : Andres Iniesta Au tour d'Andres Iniesta de nourrir des regrets pour la deuxième fois, avec une troisième place au concours. En 2012, le joueur de la sélection espagnole a réalisé des performances XXL en particulier lors de l'Euro. 2013 : Franck Ribéry En 2013, le Français a brillé de mille feux, contribuant au triplé du Bayern Munich. Ribery était promis à un sacre incontestable, mais il a finalement terminé derrière l'indéboulonnable duo. 2014 : Manuel Neuer Meilleur gardien du monde à l'époque, le mur humain a été le grand artisan du sacre de l'Allemagne en Coupe du Monde 2014. Exceptionnel avec le Bayern Munich et la Mannscaft, le portier partait avec les faveur des pronostics pour détrôner le fameux duo. Mais L'Allemand termine sur le podium 2015 : Neymar En concurrence avec son équipier Lionel Messi et Cristiano Ronaldo pour la quête du Ballon d'Or Fifa 2015, Ney a échoué sur la troisième marche du podium. 2016 : Antoine Griezmann Meilleur buteur de la Coupe du Monde 2016, l'international français a pris la troisième place du Ballon d'Or derrière l'incontournable duo Cristiano Ronaldo, Lionel Messi. 2017 : Neymar Sorti de l’ombre de Messi en quittant le FC Barcelone pour le PSG, Neymar est allé chercher pour la 2e fois une place dans le trio de tête du BO. 2018 : Luka Modric En 2018, Luca Modric a mis fin à 10 ans de domination Messi-Ronaldo. Auteur d'un Mondial époustouflant a réussi à détrôner les deux Mastodontes 2019 Virgil Van Dijk Héros de l'épopée des Reds jusqu'au sacre en Ligue des champions, le défenseur néerlandais, réputé infranchissable a terminé à la 2e place derrière Lionel Messi. A lire aussi sur OFC >> Ballon d'Or 2020 : Van Persie dévoile ses favoris

Real-Barça : Le classement de la Liga sans les erreurs de la VAR !

Liga Copyright -AFP
Qui du Real Madrid ou du FC Barcelone est favorisé par les erreurs d’arbitrages causées par la VAR ? Au pays de la Roja, la question est lancinante. Le président barcelonais, Josep Bartomeu, a récemment affirmé que l’assistance vidéo favorisait une seule équipe: le Real ! Sans la VAR, le classement de la Liga serait-il différent ? >> Barcelone - Bartomeu : «La VAR avantage toujours le Real» Alors que le débat autour de l’arbitrage fait rage en Espagne et surtout en Catalogne suite à des décisions de la VAR jugées favorables au Real Madrid ces dernières semaines, le quotidien madrilène AS a eu la bien bonne idée d’alimenter de nouveau la polémique. Le journal espagnol a en effet publié le classement du prestigieux championnat espagnol sans les erreurs d'arbitrage causées par la VAR, censées privilégier les protégés de Zinédine Zidane. A lire aussi >> Liga: Tebas avoue l'existence d'un coup de fil du Real Madrid aux arbitres ! Si le classement virtuel obtenu par AS ne peut être considéré comme exact, d’après les calculs du quotidien pro-Real Madrid, aucun des deux clubs n’a gagné ou perdu le moindre point au classement actuel de la Liga à cause des erreurs de l’assistance vidéo. Dans le détail, la "Casa Blanca" a bien décroché 4 points grâce aux interventions de la VAR mais en a perdu tout autant. Le FCB de son côté a glané deux unités mais en a perdu deux également à la suite des interventions de l’assistance vidéo. Sans la VAR, le classement de la Liga demeurerait ainsi inchangé concernant les quatre premières places. Ce n’est qu’à partir de la 5ème place que les rangs des équipes se retrouvent quelque peu chamboulés. Ci-après le classement de la Liga sans les décisions "controversées" de la VAR selon AS (calculé jusqu'à la 34e journée): 1) Real Madrid: 77 points (23v/ 8n/ 3d - 62 buts marqués/21 buts encaissés) >> Sans la VAR : 77 points (23v/ 8n/ 3d - 63 buts marqués/23 buts encaissés) 2) FC Barcelone: 73 points (22v/ 7n/ 5d - 78 buts marqués/36 buts encaissés) >> Sans la VAR : 73 points (22v/ 7n/ 5d - 79 buts marqués/33 buts encaissés) >> Liga: calendrier et résultats

Naples : Kalidou Koulibaly fait une annonce sur son avenir

Kalidou Koulibaly Copyright -AFP
Le feuilleton Kalidou Koulibaly se poursuit. Courtisé par le gratin européen depuis de longs mois, l'international sénégalais  pourrait finalement poursuivre l'aventure avec Naples.  Annoncé sur le départ, le roc du club napolitain disposerait de plusieurs portes de sortie (PSG, Liverpool, Manchester City, Newcastle...). Mais le vice-champion champion d'Afrique a pris tout le monde à contre-pied. Le Lion de la Teranga a confié ne pas être vraiment pressé de quitter le formation italienne. « Rester à Naples à vie ? Je ne dirais pas non, mais je ne voudrais tromper personne. Nous savons comment les choses se passent dans le football. Peut-être que vous dites que vous restez à vie, et qu'après vous êtes vendu. Je dis donc aux fans que je donnerai 200 à 300% pendant que je porterai ce maillot. J'ai une relation spéciale avec le peuple de Naples, un sentiment vraiment pur... Je n'ai jamais parlé de départ au club, mais j'ai également lu des rumeurs sur mon avenir dans les journaux et ça m'ennuie de lire que je suis approché, tous les jours, par tel ou tel club européen. Nous verrons ce que le président décidera s’il me propose de prolonger le contrat, ce qui me permettrait donc de terminer ma carrière ici. Pour le moment, j'ai encore un contrat de trois ans: c'est beaucoup et je ne pense à rien d'autre qu'à Naples », a lâché l'international sénégalais dans un entretien accordé à La Gazzetta dello Sport A lire aussi >> Ligue des Champions : Tuchel se méfie de l'Atalanta