CAN 2021 - Centrafrique : Les Fauves pour le Burundi et la Mauritanie, avec Kondogbia

Copyright : Panoramic
Le sélectionneur de la Centrafrique, François Zahoui, a convoqué 22 joueurs pour les rencontres des éliminatoires de la CAN 2019, face au Burundi et en Mauritanie, les 13 et 19 novembre prochains. Geoffrey Kondogbia figure sur la liste.
Les 22 Fauves :

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

🔴Premier League (23e J): Liverpool - Manchester United en direct

Liverpool - Manchester United Copyright -AFP
C’est le choc du weekend au Royaume de sa Majesté. Anfield, l’antre mythique des Reds, sera ce dimanche le théâtre d’une scintillante affiche britannique qui mettra aux prises Liverpool (1er avec 61 points) et Manchester United (5ème avec 34 unités), et ce, à l’occasion de la 23ème levée du championnat anglais. >> La rencontre en direct commenté : >>> Toute l’actualité de la Premier League

La CAN 2021 en hiver, les dessous d'une volte-face

Ahmad au Cameroun Copyright -AFP
Les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football ont annoncé cette semaine un accord sur la programmation de la CAN 2021 en période hivernale, un semestre plus tôt que prévu. L'épreuve aura lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février, officiellement pour des raisons d'ordre météorologique. Que cache en réalité ce revirement ? Décryptage. Dans l’air du temps ces dernières semaines, l’information est devenue officielle ce mercredi, à l'occasion d'une visite au Cameroun d'Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF) : la CAN 2021 sera bien avancée. Initialement programmée en juin-juillet, la compétition continentale va finalement se dérouler du 9 janvier au 6 février 2021. Un accord a été trouvé entre les autorités camerounaises et la CAF. A lire aussi >> Klopp : «La CAN 2021 en hiver ? Une catastrophe pour Liverpool» Officiellement, cette nouvelle programmation répond à des impératifs d'ordre météorologique et serait à l'initiative du pays organisateur. « Face aux conditions climatiques défavorables pendant la période initialement fixée, le Cocan en a souhaité le réexamen, a expliqué la CAF. Après avoir entendu les différents arguments exprimés, notamment ceux des responsables de la météorologie du Cameroun, et des représentants d’entraîneurs et joueurs, la commission d’organisation de la CAN qui a reçu mandat du comité exécutif de la CAF pour décider, a accédé favorablement à cette demande. » Si la décision doit encore être entérinée lors du prochain comité exécutif de l'instance panafricaine, le 6 février prochain, elle peut être considérée comme acquise.

L'agenda de la FIFA

Le ministre camerounais des Sports avait préparé le terrain. « Nous voulons d’emblée dire, ici, haut et fort, au Cameroun, que sur toute l’étendue du territoire, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, que la période de juin à septembre (…) correspond à la grande saison des pluies », avait déclaré Narcisse Mouelle Kombi. Cette réalité météorologique, nul ne saurait la contester. Mais pourquoi cette pluviométrie abondante est-elle subitement devenue un obstacle à l'organisation de la CAN, dont la programmation en juin-juillet n'avait jamais été remise en cause depuis que la CAF avait décidé, en 2017, d'aligner le calendrier de son épreuve reine sur ceux de l'Euro ou de la Copa América ? Dans un contexte de mise sous tutelle de l'instance panafricaine, la véritable raison de ce revirement est à chercher dans l'agenda de la FIFA. L'été 2021 verra l'instance mondiale lancer la nouvelle formule de sa Coupe du monde des clubs. Cette dernière réunira désormais 24 équipes et aura lieu tous les quatre ans, en remplacement de la défunte Coupe des Confédérations. Organiser la CAN à la même période aurait fait de l'ombre à cette nouvelle compétition, et suscité des dilemmes pour certains joueurs (Sadio Mané aurait par exemple dû choisir entre Liverpool et le Sénégal).

Un mauvais coup porté aux joueurs

Disputer la CAN en été faisait pourtant sens du point de vue des joueurs. Une fois terminées les compétitions en clubs, il est moins dommageable pour sa carrière de se rendre disponible pour son équipe nationale. Ancien international malien et actuel adjoint du sélectionneur des Aigles, Fousseni Diawara regrette ce retour de la CAN en hiver, lorsque la saison bat son plein. « Quand on prend ce genre de décision, on ne pense pas aux joueurs, estime-t-il, avec en mémoire les difficultés rencontrées avec les clubs pendant sa carrière de défenseur. Ils me demandaient si j’allais participer à la CAN. C’était une sorte de menace, de chantage. Tu vas à la CAN ? Bon, on ne peut pas te faire signer. Donc il y a plein de joueurs qui refusent d’aller en sélection pour signer dans un club. » Pour Fousseni Diawara, la CAF a eu tort de tergiverser de la sorte : « La CAN au mois de juin, c’était beaucoup mieux. Le climat, c’est une fausse excuse. Il va pleuvoir au Cameroun ? Et bien on fait le forcing pour qu’il y ait de belles pelouses. Quand on fait un pas en avant, il ne faut pas faire deux pas en arrière. »

Quelle crédibilité pour la CAF ?

Si la question de la météo estivale est sans doute davantage qu'un prétexte (une bonne partie du continent vit en été des conditions climatiques extrêmes, peu compatibles avec la pratique du football de haut niveau), le retour de la CAN en période hivernale n'en pose pas moins divers problèmes. A fortiori depuis que le nombre de participants est passé de 16 à 24, et que l'épreuve ne dure plus trois mais quatre semaines : problèmes de pressions sur les joueurs, que les clubs renâclaient déjà parfois à libérer avant l'élargissement du plateau ; problèmes de crédibilité de la Confédération africaine de football, qui semble naviguer à vue quand il s'agit de programmer ses compétitions (le CHAN 2020 a été programmé en avril, moment de dénouement de bien des championnats nationaux, à tel point que la Tunisie a décidé d'y renoncer) ; et problèmes de capacité à relever le défi et de respect des délais pour les pays organisateurs. Déjà pas en avance pour accueillir l'événement à l'été 2021, le Cameroun sera-t-il en mesure d'y faire face avec six précieux mois de préparation en moins ? A lire aussi >> CAN 2021: résultats et classements des éliminatoires

Sondage : Qui remportera le choc Liverpool-Manchester United ?

Sadio Mané - Eric Bailly Copyright -AFP
Seule formation à avoir pris des points face aux "Reds" cette saison, le Manchester United du roc ivoirien Eric Bailly est en quête d’un nouvel exploit à Anfield ce dimanche (16h30 gmt), contre l’intraitable Liverpool du duo magique africain Mané-Salah.

>> Suivez la rencontre en direct commenté sur notre portail

Quel est votre pronostic pour ce choc au sommet de la 23ème journée de Premier League ? Votre avis nous intéresse !

Abderrahmane Meziane (Al-Aïn) arrive pour remplacer Anice Badri à l'Espérance

L'Algérien Abderrahmane Meziane quitte Al-Aïn pour l'Espérance de Tunis, où il compensera le départ d'Anice Badri.
L'Espérance de Tunis n'a pas mis longtemps à dénicher le remplaçant d'Anice Badri, parti à l'Ittihad Djeddah en Arabie Saoudite. Il s'agit de l'Algérien Abderrahmane Meziane, parti cet été de l'USM Alger pour Al-Aïn. La formation émirienne a officiellement annoncé son départ. Déjà pisté par l'Espérance l'an dernier, ce joueur de 25 ans a peu joué cette saison (5 matchs, 1 but) en raison d'une blessure au genou.

Neymar, Sané, Kadewere… toutes les infos mercato du 19 janvier

Neymar - L. Sané - N. Kadewere Copyright -AFP
Le PSG relance le clan Neymar en vue d’une prolongation, Leroy Sané rêve toujours du Bayern Munich, le buteur zimbabwéen Tino Kadewere se rapproche de l’Olympique Lyonnais... Voici notre bulletin mercato du jour:

Neymar plus ouvert que jamais à une prolongation ?

Inimaginable il y a encore quelques mois, la possibilité de voir Neymar rempiler au PSG serait redevenue réelle. La star brésilienne arrive au terme de son bail en 2022 et les dirigeants franciliens réfléchiraient sérieusement à la possibilité de le prolonger. Et c’est dans ce but qu’ils viennent de se rapprocher du clan du joueur, si l’on se fie à ce que révèle Téléfoot ce dimanche. L’idée de faire parapher un nouveau contrat à l’ancien Barcelonais n’est pas nouvelle. Mais, jusque-là, il n’y a pas eu de véritables démarches entreprises en ce sens. Avec ce premier pas fait, Leonardo et le reste de la direction manifestent clairement à leur joueur l’envie qu’ils ont de poursuivre ensemble. Un signe auquel le principal intéressé ne devrait pas rester insensible, surtout que lui aussi serait favorable à un nouveau deal. Une position qui contraste totalement avec celle qu’il affichait lors du dernier mercato estival. Affaire à suivre…

Leroy Sané change d’agent et rêve encore du Bayern

L’ailier international allemand, Leroy Sané, reste très séduit par l’idée de retourner en Bundesliga et signer en faveur du Bayern Munich. Ça serait même son objectif pour le prochain mercato, d’après ce que rapporte The Daily Mirror ce dimanche. Le joueur de Manchester City, qui s’apprête à retrouver le chemin des terrains après de longs mois d’absence, a récemment changé d’agent. Le fils de l’ancien capitaine des Lions de la Téranga Souleymane Sané, est désormais représente par l’agence LIAN Sports.

Tino Kadewere déjà d'accord avec Lyon ?

Ces derniers jours, le nom de l'attaquant zimbabwéen Tino Kadewere est apparu à de nombreuses reprises dans la rubrique des rumeurs Mercato. Courtisé par des écuries de Premier League (Southampton, Bournemouth) et de Bundesliga (Eintracht Francfort), le meilleur buteur de la Ligue 2 française (18 réalisations en 20 matchs) aurait aussi la cote auprès d’un cador de l’élite française, à savoir l’Olympique Lyonnais. D’après les informations de Paris-Normandie, l'OL aurait d’ores et déjà trouvé un accord avec le joueur de 24 ans. Ainsi, le natif d’Harare aurait désormais l’esprit résolument tourné vers le Rhône, qu’il pourrait rejoindre en début de semaine prochaine. Le quotidien régional précise en effet que des représentants des deux clubs devraient se rencontrer lundi ou mardi afin de préciser les conditions du transfert et, donc, de boucler définitivement ce dossier. L'offre rhodanienne est de l’ordre de quinze millions d’euros .

Podolski quitte le Japon pour la Turquie

Lukas Podolski ne sera pas resté trop longtemps sans club. Quelques heures après que son départ de Vissel Kobé a été officialisé, le chevronné attaquant allemand a pris la direction de la Turquie et de la ville d’Antalya. A 34 ans, il devrait s’offrir un nouveau challenge dans ce championnat, lui qui avait porté les couleurs du Galatasaray entre 2015 et 2017. Comme toutes les vedettes qui débarquent dans la Super Lig, l’ex-joueur du Bayern a eu droit à un accueil très chaleureux de la part des fans locaux à l’aéroport suite à son arrivée la nuit dernière.

L'Atalanta lève l'option d'achat de Duvan Zapata

Duvan Zapata est définitivement un joueur de l’Atalanta. Prêté depuis l’été 2018 par la Sampdoria, l’attaquant international colombien a vu le club de Bergame lever son option d’achat, estimée à 12 millions d’euros, comme annoncé ce weekend dans un communiqué. Le joueur de 28 ans a inscrit 35 buts et délivré 11 passes décisives toutes compétitions confondues depuis son arrivée au sein de la formation de Gian Piero Gasperini. « Il s’agit d’un investissement important qui représente pour le club une volonté claire de maintenir le niveau technique de l’équipe première et d’affronter les défis de la Serie A et de la Ligue des Champions », peut-on notamment lire dans le communiqué.