La CAN 2021 en hiver, les dessous d'une volte-face

Ahmad au Cameroun Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
Les autorités camerounaises et la Confédération africaine de football ont annoncé cette semaine un accord sur la programmation de la CAN 2021 en période hivernale, un semestre plus tôt que prévu. L'épreuve aura lieu au Cameroun du 9 janvier au 6 février, officiellement pour des raisons d'ordre météorologique. Que cache en réalité ce revirement ? Décryptage.



Dans l’air du temps ces dernières semaines, l’information est devenue officielle ce mercredi, à l'occasion d'une visite au Cameroun d'Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF) : la CAN 2021 sera bien avancée. Initialement programmée en juin-juillet, la compétition continentale va finalement se dérouler du 9 janvier au 6 février 2021. Un accord a été trouvé entre les autorités camerounaises et la CAF.

A lire aussi >> Klopp : «La CAN 2021 en hiver ? Une catastrophe pour Liverpool»

Officiellement, cette nouvelle programmation répond à des impératifs d'ordre météorologique et serait à l'initiative du pays organisateur. « Face aux conditions climatiques défavorables pendant la période initialement fixée, le Cocan en a souhaité le réexamen, a expliqué la CAF. Après avoir entendu les différents arguments exprimés, notamment ceux des responsables de la météorologie du Cameroun, et des représentants d’entraîneurs et joueurs, la commission d’organisation de la CAN qui a reçu mandat du comité exécutif de la CAF pour décider, a accédé favorablement à cette demande. » Si la décision doit encore être entérinée lors du prochain comité exécutif de l'instance panafricaine, le 6 février prochain, elle peut être considérée comme acquise.

L'agenda de la FIFA


Le ministre camerounais des Sports avait préparé le terrain. « Nous voulons d’emblée dire, ici, haut et fort, au Cameroun, que sur toute l’étendue du territoire, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest, que la période de juin à septembre (…) correspond à la grande saison des pluies », avait déclaré Narcisse Mouelle Kombi. Cette réalité météorologique, nul ne saurait la contester. Mais pourquoi cette pluviométrie abondante est-elle subitement devenue un obstacle à l'organisation de la CAN, dont la programmation en juin-juillet n'avait jamais été remise en cause depuis que la CAF avait décidé, en 2017, d'aligner le calendrier de son épreuve reine sur ceux de l'Euro ou de la Copa América ?

Dans un contexte de mise sous tutelle de l'instance panafricaine, la véritable raison de ce revirement est à chercher dans l'agenda de la FIFA. L'été 2021 verra l'instance mondiale lancer la nouvelle formule de sa Coupe du monde des clubs. Cette dernière réunira désormais 24 équipes et aura lieu tous les quatre ans, en remplacement de la défunte Coupe des Confédérations. Organiser la CAN à la même période aurait fait de l'ombre à cette nouvelle compétition, et suscité des dilemmes pour certains joueurs (Sadio Mané aurait par exemple dû choisir entre Liverpool et le Sénégal).

Un mauvais coup porté aux joueurs


Disputer la CAN en été faisait pourtant sens du point de vue des joueurs. Une fois terminées les compétitions en clubs, il est moins dommageable pour sa carrière de se rendre disponible pour son équipe nationale. Ancien international malien et actuel adjoint du sélectionneur des Aigles, Fousseni Diawara regrette ce retour de la CAN en hiver, lorsque la saison bat son plein.

« Quand on prend ce genre de décision, on ne pense pas aux joueurs, estime-t-il, avec en mémoire les difficultés rencontrées avec les clubs pendant sa carrière de défenseur. Ils me demandaient si j’allais participer à la CAN. C’était une sorte de menace, de chantage. Tu vas à la CAN ? Bon, on ne peut pas te faire signer. Donc il y a plein de joueurs qui refusent d’aller en sélection pour signer dans un club. » Pour Fousseni Diawara, la CAF a eu tort de tergiverser de la sorte : « La CAN au mois de juin, c’était beaucoup mieux. Le climat, c’est une fausse excuse. Il va pleuvoir au Cameroun ? Et bien on fait le forcing pour qu’il y ait de belles pelouses. Quand on fait un pas en avant, il ne faut pas faire deux pas en arrière. »

Quelle crédibilité pour la CAF ?


Si la question de la météo estivale est sans doute davantage qu'un prétexte (une bonne partie du continent vit en été des conditions climatiques extrêmes, peu compatibles avec la pratique du football de haut niveau), le retour de la CAN en période hivernale n'en pose pas moins divers problèmes.

A fortiori depuis que le nombre de participants est passé de 16 à 24, et que l'épreuve ne dure plus trois mais quatre semaines : problèmes de pressions sur les joueurs, que les clubs renâclaient déjà parfois à libérer avant l'élargissement du plateau ; problèmes de crédibilité de la Confédération africaine de football, qui semble naviguer à vue quand il s'agit de programmer ses compétitions (le CHAN 2020 a été programmé en avril, moment de dénouement de bien des championnats nationaux, à tel point que la Tunisie a décidé d'y renoncer) ; et problèmes de capacité à relever le défi et de respect des délais pour les pays organisateurs. Déjà pas en avance pour accueillir l'événement à l'été 2021, le Cameroun sera-t-il en mesure d'y faire face avec six précieux mois de préparation en moins ?

A lire aussi >> CAN 2021: résultats et classements des éliminatoires
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Sondage: Elisez le meilleur joueur africain du mois de Septembre

Joueurs africains du mois de septembre Copyright -OFC
Nombreux ont été les joueurs africains à briller de mille feux dans ce début d’exercice 2020/2021. Aux quatre coins du Monde, ils ont porté haut les couleurs du "Continent-mère" en enchaînant les performances de haute volée. Le moment semble donc opportun pour vous, fidèles amis d’Orange Football Club, d’honorer nos dignes champions, et ce, en désignant le meilleur joueur africain du mois de septembre parmi les cinq nominés ci-après : A lire aussi >> Sadiq, Ganago, Mboyo... Le Top 10 des meilleurs buteurs africains en Europe

1) 🇸🇳 Sadio Mané (Sénégal/ Liverpool)

Poste: Ailier > 3 matches – 3 buts - 1 passe décisive > 2 fois élu homme du match > Actuel co-meilleur buteur africain de Premier League en compagnie de Salah et Zaha > Note: 8,5  

2) 🇨🇩 Cédric Bakambu (RD Congo/Beijing Guoan)

Poste: Attaquant > 7 matches – 8 buts - 2 passes décisives > 4 fois élu homme du match > Actuel meilleur buteur de la Chinese Super League (avec 11 buts) > Note: 9  

3) 🇨🇮 Wilfried Zaha (Côte d'Ivoire/ Crystal Palace)

Poste: Ailier > 3 matches – 3 buts - 1 passe décisive > 2 fois élu homme du match > Actuel co-meilleur buteur africain de Premier League en compagnie de Salah et Mané > Note: 8,5  

4) 🇨🇲 Ignatius Ganago (Cameroun/ RC Lens)

Poste: Attaquant > 4 matches – 4 buts > 3 fois élu homme du match > Actuel co-meilleur buteur de la Ligue 1 française (à égalité avec Depay) > Note: 8,5  

5) 🇳🇬 Paul Onuachu (Nigeria/ Genk)

Poste: Attaquant > 3 matches – 5 buts - 1 passe décisive > 2 fois élu homme du match > Actuel co-meilleur buteur du championnat belge > Note: 9

Le CA règle les émoluments en retard de huit jeunes joueurs

Club Africain Copyright -OFC
"La situation financière de huit jeunes joueurs a été régularisée", annonce lundi le Club Africain sur sa page officielle facebook. Le vice-président, M.Hamza Oueslati a rencontré les joueurs en question pour régler les salaires et primes en retard. Il s'agit des joueurs suivants: Skander Laâbidi, Khalil Kassab, Chiheb Laâbidi, Aziz Rezgui, Driss Taboubi, Moez Haj Ali, Oussama Hanzouli et Louay Aloui. Reprise mercredi La reprise des entrainements se fera au Club Africain mercredi 30 septembre sous la conduite de Lassaâd Dridi dans la perspective du coup d'envoi de la saison 2020-2021 qui sera donné le 24 octobre prochain. A lire aussi >> Club Africain : Hichem Mannaï nouveau trésorier

Coronavirus : des sérieuses menaces sur le championnat de Tunisie

FTF Copyright -OFC
Prévu le 24 octobre prochain, le coup d'envoi du championnat de Tunisie 2020-2021 pourrait être repoussé. En effet, l'épidémie COVID-19 s'installe avec force au sein des clubs de l'élite, les derniers en date étant l'Espérance Sportive de Tunis et le promu, l'Avenir Sportif de Rejiche. A l'EST, battue (2-0) par l'Union Sportive Monastirienne dimanche dernier en finale de la coupe de Tunisie édition Habib Bourguiba, les deux entraineurs assistants Mejdi Traoui et Othmane Najjar ont effectué des tests positifs, alors que l'entraineur en chef Mouine Chaâbani attend les résultats de son PCR pour ce mardi ou demain mercredi. Pour sa part, le médecin du club, Dr Yassine Ben Ahmed a indiqué sur facebook qu'il a été contrôlé positif. L'effectif sang et or se trouve en auto-quarantaine sanitaire. Prenant les devants, l'Union Sportive Monastirienne, adversaire dimanche dernier de l'EST va soumettre ses joueurs à des tests contre le nouveau coronavirus.

14 cas à l'ASR

A l'Avenir Sportif de Rejiche, le nombre de personnes contaminées par le COVID-19 a atteint mardi la barre des 14 personnes entre joueurs et staff technique. Tout l'effectif est entré en auto-confinement sanitaire. L'ASR a disputé la semaine dernière à Aïn Draham deux matches amicaux (dont un inachevé en raison de tensions entre les joueurs des deux camps) contre l'autre nouveau promu, l'Olympique de Béja. Celui-ci déplore un lourd bilan de 28 cas positifs.

Mercato : Pape Alioune Ndiaye signe à Fatih Karagümrük

Nouveau challenge pour le milieu de terrain Sénégalais, Pape Alioune Ndiaye ! Il s'est engagé avec Fatih Karagümrük, son troisième club en Turquie après Galatasaray et à Trabzonspor. C'était dans l'air et c'est désormais officiel, le joueur de Stoke City a été prêté à Fatih Karagümrük pour une saison. Il rejoint ainsi le leader du championnat turc qui compte 7 points après trois journées (2 victoires, 1 nul). Le joueur de 29 ans a gagné une Super Lig avec Galatasaray en 2019, ainsi que la Coupe de Turquie, la même année. L’ancien pensionnaire de Diambarss’est révélé en Norvège au FK Bodo où il a évolué entre 2012 et 2015 (110 matches joués et 29 buts marqués). Il devrait être aidé le promu par son expérience. >A lire aussi >> Pape Alioune Ndiaye : « Je n’ai aucun problème avec Cissé »

Alfred Gomis pour remplacer Mendy à Rennes, c'est imminent !

Alfred Gomis - Dijon Copyright -AFP
Alfred Gomis au Stade Rennais, c'est une question de temps ! Le gardien Sénégalais de Dijon débarque pour remplacer un certain Edouard Mendy, qui a choisi de rejoindre Chelsea en Angleterre. Selon les informations de RMC, le gardien des Lions de la Téranga est arrivé ce mardi pour passer sa visite médicale à Rennes où il lui attend un contrat de cinq ans. Le montant du transfert devrait être aux alentours des 16 millions d'euros. L'ancien gardien de la SPAL a passé une seule année à Dijon, avec lequel il dispose d'un contrat qui court jusqu'en 2024. Il jouera la Ligue des Champions pour la première fois de sa carrière, tout comme son équipe, qui découvrira également la compétition après avoir terminé troisième la saison passée. A lire aussi >> Sangaré, Gomis, Depay... toutes les infos mercato du 28 septembre