CAN 2019 : que retenir de la participation du Cameroun

Alors qu’ils ont été éliminés de manière prématurée en huitièmes de finale avec un André Onana finalement pas si bon que ça, et un Bahoken affamé, les Lions ont perçu 32,5 millions de francs CFA chacun en guise de primes.

Une fin inattendue

Depuis trois semaines, le continent vibre, respire et pense football. La fête qu’impose la 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football continue en terre égyptienne. Sans le pays organisateur. Ni le pays tenant du titre. Comme les Pharaons d’Egypte emmenés par leur joueur vedette Mohamed Salah, les Lions Indomptables du Cameroun sont eux-aussi sortis à la phase des huitièmes de finale de la compétition. Les hommes de Clarence Seedorf ont été éliminés par le Nigeria (2-3), après avoir mené 2-1 au terme de la première période d’un match plein de rebondissement. Si le beau jeu n'a pas toujours été au rendez-vous, le suspense était présent et ce jusqu'au dernière minute de cette rencontre qui a vu le Nigeria l'emporter aux dépens du Cameroun. Une fin un peu inattendue pour le tenant du titre qui est allé en Egypte avec l’ambition ferme de conserver son trophée.

Animation : le baffle « maudit »

Les coéquipiers de Vincent Aboubakar ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. S’ils voulaient vraiment aller plus loin, ils auraient dû terminer premiers de leur groupe F. Après une belle entame en effet face à la Guinée Bissau (2-0), Eric-Maxim Choupo-Moting et ses coéquipiers ont perdu de leur superbe, alignant deux matchs nuls consécutifs sans marquer face au Ghana et au Bénin, le petit poucet du groupe qui a finalement atteint les quarts de finale du tournoi. S’ils avaient terminé à la première place de leur groupe, les Camerounais auraient rencontré la Tunisie, un adversaire moins dangereux que le Nigeria, en huitièmes de finale. Les Lions étaient pourtant très confiants avant le coup d’envoi de cette CAN. Quand ils arrivaient dans les stades, les Lions Indomptables, emmenés par un Ambroise Oyongo en véritable chef d’orchestre, montraient tout de suite leur sérénité à travers des chants et danse de ralliement. C’était beau à voir. Seulement, l’enceinte bluetooth (baffle sans fil qui permet de jouer de la musique) de « DJ » Oyongo a semblé leur apporter plus de poisse que de chance sur le terrain où ils auraient dû se montrer plus déterminés.

Bahoken avait faim

Avec sa jeunesse et sa fougue, l’équipe du Cameroun faisait partie des favoris de cette CAN. Et pourtant, ça n’a pas suffit pour atteindre le dernier carré tel que fixé comme objectif. Cette compétition aura néanmoins permis à quelques jeunes recrues d'exploser et de se révéler intéressants, comme le nouveau numéro « 9 », Stéphane Bahoken. Meilleur scoreur camerounais à cette CAN avec un but inscrit contre la Guinée Bissau d’entrée et un autre face au Nigeria, l’attaquant du SCO Angers en Ligue 1 de France a prouvé qu’il peut être le futur leader offensif de la sélection fanion du Cameroun. Pour sa première CAN, le néo-Lion Indomptable a réussi là où des joueurs comme Christian Bassogog, Karl Toko Ekambi et autre Eric-Maxim Choupo-Moting, pourtant plus expérimentés ont échoué.

Onana, pas si bon que ça finalement ? 

Jamais inquiété durant le premier tour de la compétition, André Onana a enfin eu un « vrai » adversaire lors de match des huitièmes de finale. Et ça s’est mal terminé pour celui que beaucoup considèrent comme le meilleur gardien africain de l’heure. Battu à trois reprises, le joueur de l’Ajax Amsterdam a fait preuve d’un manque de sérénité et d’expérience sur les occasions nigérianes. Intraitable en club, André Onana a totalement été différents sous le maillot national. Le joueur formé au Barça a commis des erreurs d’appréciation qui ont tout de suite fait regretter un certain Fabrice Ondoa, meilleur gardien de la précédente CAN remportée par la nation vert-rouge-jaune.

32,5 millions de francs dans la poche

L’argent ne fait pas bruit. On l’a bien compris avec les joueurs de la sélection du Cameroun. Ainsi donc, après avoir disputé 4 matchs dans cette compétition, les Lions Indomptables ont perçu chacun 32,5 millions de francs CFA. De façon détaillée, des sources officielles parlent de : 20 millions de francs CFA, correspondant à la prime de qualification ; 4 millions pour la victoire obtenue face à la Guinée Bissau (2-0) ; 4 millions de francs CFA pour les deux matchs nuls concédés ensuite contre le Ghana et le Bénin (soit 2 millions de francs CFA par match nul, Ndlr.) ; 2,5 millions de prime dite de performance payée par la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ; 1,5 millions de francs relatifs à la prime de top sponsor et enfin, 500 000 francs CFA de prime de présence.

Banana et Zambo, deux fois distingués

Déjà retenu dans le onze-type de la première journée de la compétition après son but et sa belle prestation contre la Guinée Bissau, Yaya Banana a été retenu dans l’équipe-type du premier tour de la compétition. Malgré une bourde qui a permis au Nigeria d’inscrire son troisième but et de battre les Lions en huitièmes de finale de la compétition, le joueur de Panionios a été le seul Camerounais dans ce onze. Alors que ses compatriotes, le gardien André Onana et Frank Zambo Anguissa, élu deux fois « Homme du match » au terme des rencontres Cameroun – Guineé Bissau et Cameroun – Ghana, faisaient partie des remplaçants.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Ligue des Champions : Tout ce qu'il faut savoir sur PSG - Galatasaray

Déjà assuré de terminer 1er de son groupe, le PSG accueille Galatasaray ce mercredi (21h00), autant avec l'ambition de boucler la phase de poules en étant invaincu que de se rassurer dans le jeu.

PSG - Galatasaray, les compos probables


PSG


K.Navas - Dagba, T.Silva (cap), A.Diallo, Bernat - Draxler, Marquinhos, Paredes - Di Maria, Mbappé, Neymar

Galatasaray


Muslera (cap) - Mariano, Donk, Marcao, Nagatomo - N'Zonzi - Belhanda, Lemina, Seri, Bayram - Mor

PSG - Galatasaray, les groupes


PSG


Innocent, K.Navas, Rico - Bernat, A.Diallo, Kehrer, Kouassi, Kurzawa, T.Silva - Draxler, Marquinho, Paredes, Sarabia, Verratti - Cavani, Choupo-Moting, Icardi, Mbappé, Neymar

Galatasaray


A venir...

PSG - Galatasaray, la forme du moment


Les trois derniers matchs du PSG


07/12/2019 : Montpellier - PSG (1-3 / L1)
04/12/2019 : PSG - Nantes (2-0 / L1)
26/11/2019 : Real Madrid - PSG (2-2 / LDC)

Les trois derniers matchs de Galatasaray


07/12/2019 : Galatasaray - Alanyaspor (1-0 / Süper Lig)
04/12/2019 : Galatasaray - Tuzlaspor (0-2 / Coupe de Turquie)
01/12/2019 : Trabzonspor - Galatasaray (1-1 / Süper Lig)

Chelsea - Lille, les stats à retenir (avec OPTA)



  • Paris a gagné ses 2 matches à domicile face à Galatasaray en compétition européenne : 4-0 en Coupe des Coupes en octobre 1996 et 2-0 en mars 2001 en Ligue des Champions.

  • Les 2 dernières rencontres de Galatasaray face à Paris en compétition européenne se sont soldées par 2 défaites : 0-2 en mars 2001 et 0-1 en octobre 2019, à chaque fois en Ligue des Champions.

  • Paris est invaincu lors de ses 4 matches à domicile face à des clubs turcs en compétition européenne (3 victoires, 1 nul), dont 2 succès contre Galatasaray

  • Galatasaray a perdu 6 de ses 8 derniers déplacements chez un club français en compétition européenne (1 victoire, 1 nul), sa seule victoire datant de septembre 2001 à Nantes (1-0).

  • Paris est invaincu lors de ses 10 derniers matches de phase de groupes de Ligue des Champions (7 victoires, 3 nuls), sa dernière défaite remontant à septembre 2018 contre Liverpool (3-2).

  • Galatasaray est resté muet lors de 8 de ses 10 derniers matches de Ligue des Champions (seulement 3 buts marqués). Il n’a mené qu’une seule fois au score sur la période, c’était lors de son dernier match contre Bruges (1-1 score final).

  • Galatasaray a marqué son 1er but en Ligue des Champions cette saison lors de son dernier match contre le Club Bruges, mettant ainsi fin à une série de 38 tirs sans trouver le chemin des filets. Au total, le club turc n’a inscrit qu’un seul but sur ses 43 frappes en LdC 2019-20.

  • L’attaquant de Paris Kylian Mbappé a marqué 18 buts en 29 matches de Ligue des Champions. S’il trouve le chemin des filets par 2 fois contre Galatasaray, il deviendrait le plus jeune joueur de l’histoire de la compétition à atteindre les 20 buts (20 ans et 356 jours).

  • Parmi les joueurs ayant débuté au moins 10 matches de Ligue des Champions, le seul Sud-Américain à afficher un meilleur ratio buts/minutes dans la compétition que l’attaquant de Paris Mauro Icardi (un but toutes les 109 minutes) est Lionel Messi (un but toutes les 101 minutes).

  • Le dernier buteur en déplacement pour Galatasaray en Ligue des Champions est Lukas Podolski en novembre 2015 contre le Benfica. Depuis, le club turc n’a pas trouvé la faille lors de ses 6 matches à l’extérieur en LdC.

🔴Officiel - Mondial 2022: La date du tirage de la zone Afrique révélé !

Mondial 2022 Copyright -OFC
Nous connaissons désormais la date du tirage au sort de la phase de poules des éliminatoires du Mondial 2022 en zone Afrique. Celui-ci aura lieu le 21 janvier 2020 à 18h GMT au Caire a annoncé la FIFA ce mercredi. Comme lors de l’édition précédente, 40 sélections africaines seront réparties en 10 groupes de 4 équipes. L’instance dirigeante du football mondial précise que les chapeaux utilisés pour le tirage seront basés sur le Classement FIFA des Nations qui sera publié au mois de décembre. >> Zone Afrique : Le classement FIFA du mois de Novembre A l’issue des six journées de qualifications, les dix premiers de chaque groupe croiseront le fer en matchs de barrages. Les cinq vainqueurs représenteront l’Afrique à la Coupe du Monde. Il convient de noter également que la 1ère journée des groupes sera au programme dès le mois de mars prochain. Pour rappel, la compétition suprême du football mondial aura lieu au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. Ci-après la liste des 40 nations qualifiées pour la phase de groupes des éliminatoires du Mondial 2022:
  1. Sénégal
  2. Tunisie
  3. Nigeria
  4. Algérie
  5. Maroc
  6. Egypte
  7. Ghana
  8. Cameroun
  9. RD Congo
  10. Côte d’Ivoire
  11. Mali
  12. Burkina Faso
  13. Afrique du Sud
  14. Guinée
  15. Cap Vert
  16. Ouganda
  17. Zambie
  18. Bénin
  19. Gabon
  20. Congo
  21. Madagascar
  22. Niger
  23. Libye
  24. Mauritanie
  25. Kenya
  26. Centrafrique
  27. Malawi
  28. Djibouti
  29. Zimbabwe
  30. Mozambique
  31. Angola
  32. Rwanda
  33. Togo
  34. Guinée Bissau
  35. Namibie
  36. Soudan
  37. Ethiopie
  38. Tanzanie
  39. Guinée équatoriale
  40. Liberia.

Ole Gunnar Solskjaer (Manchester United) évoque un retour prochain de Pogba

Ole Gunnar Solskjaer, l'entraîneur de Manchester United, a évoqué un retour de son milieu de terrain actuellement blessé Paul Pogba.
Pour un joueur blessé, Paul Pogba fait tout de même énormément parler de lui. Les médias anglais et espagnols font leurs choux gras de l'intérêt du Real Madrid pour le milieu international français et le moulin à rumeurs ne risque pas de ralentir à l'approche du mercato de janvier. En attendant un dénouement à cette saga qui devrait s'étirer au moins jusqu'à l'été, son entraîneur chez les Red Devils, Ole Gunnar Solskjaer, a donné de ses nouvelles en conférence de presse : « Il est trop tôt pour qu'il joue jeudi. Il travaille dur pour être en forme, alors j'espère que nous le verrons en 2019. Paul va jouer des tas de matches. Pour moi, il est l'un des meilleurs joueurs du monde et nous avons hâte de le retrouver ».



Pour rappel, l'ancien turinois, touché à la cheville, n'est plus apparu sur un terrain de football depuis le 30 septembre dernier et sera donc à nouveau absent jeudi pour la réception des Néerlandais de l’AZ Alkmaar en Ligue Europa.

Il y a 24 ans, George Weah devint le premier africain lauréat du Ballon d’Or

George Weah - Ballon d'Or 1995 Copyright -AFP
Le 25 décembre 1995, lorsque le gratin du football mondial attendait la nomination annuelle du Ballon d’Or, très peu d’amateurs du ballon rond s’attendaient à vivre un moment historique pour le ‘Continent-Mère’. Certes George Weah brillait de mille feux cette année-là sous les couleurs du "Grand Milan AC", mais de là à devenir le premier Africain à se parer d’or, peu auraient osé en rêver. Et pourtant, le nom de l’ancienne idole de San Siro et des ‘Lone Stars‘ du Liberia est inscrit en lettres indélébiles dans le grand livre du Ballon d’Or. A lire aussi >> Mister George, l’épopée d’une légende Véritable phénomène du football mondial des années 90, l’enfant de Monrovia a indéniablement marqué toute une génération en Afrique et dans le monde entier. Son sens du but, sa technique et ses exploits hors normes ont fait de ‘Mister George’ une légende. Dans l’histoire du football africain, peu de joueurs peuvent se targuer d’être devenus, de leur vivant, des légendes mondialement reconnues et Weah ne serait pas l’un des plus grands, mais peut-être le plus grand de tous ! Espérons revoir un autre joueur du continent africain le rejoindre sur son piédestal. A lire aussi >> Weah, Eto’o Drogba… Les joueurs africains les plus nommés au Ballon d'Or !

🔴 PSG - Galatasaray: Mauvaise nouvelle pour les Parisiens !

Mauvaise nouvelle pour le PSG ! Angel Di Maria est absent du groupe de 19 joueurs convoqués par Thomas Tuchel pour le match contre Galatasaray ce mercredi (21h00). En revanche, Thilo Kehrer sera bien de la partie. Le PSG composera à nouveau sans Angel Di Maria. Déjà absent à Montpellier samedi dernier (1-3), l’ailier argentin a déclaré forfait pour la réception de Galatasaray mercredi en Ligue des Champions (21h00). Il est « ménagé pour une gêne musculaire », comme le précise le club parisien. Même chose pour Colin Dagba, alors que Thomas Meunier souffre d’un « syndrome grippal ». Les deux latéraux droits absents, Thilo Kehrer pourrait faire son retour à la compétition. L’international allemand n’a plus figuré sur une feuille de match depuis la 1ere journée de L1, où il était titulaire contre Nîmes (3-0). Il a ensuite dû soigner une blessure à la voûte plantaire. Marquinhos ou Tanguy Kouassi sont d’autres solutions pour le poste, à moins que Thomas Tuchel n’opte pour un gaucher (Juan Bernat, Abdou Diallo, Layvin Kurzawa). Comme attendue, Idrissa Gueye, Ander Herrera et Presnel Kimpembe sont indisponibles.

Le groupe du PSG pour le match contre Galatasaray

Innocent, K.Navas, Rico – Bernat, A.Diallo, Kehrer, Kouassi, Kurzawa, T.Silva – Draxler, Marquinhos, Paredes, Sarabia, Verratti – Cavani, Choupo-Moting, Icardi, Mbappé, Neymar A voir aussi : >>> PSG – Galatasaray : Paris doit finir la phase de groupes en beauté pour garder le cap