CAN 2019 - Présentation des équipes: Le Burundi (Les Hirondelles)

Les Hirondelles du Burundi Copyright -OFC
A l'approche du coup d’envoi de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, Orange Football Club effectue une revue d’effectifs des 24 nations en lice. Au tour des 'Hirondelles' du Burundi qui fêtent leur première participation à la grande messe du football africain.

A lire aussi >> CAN 2019 : le calendrier complet

Qualifications :


Le 23 mars 2019 est une date à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire du Burundi. Ce jour-là, ce petit pays de 27 000 km² a réalisé l’impensable en décrochant une première qualification historique à la CAN. Une prouesse devenue réelle grâce à un match nul acquis face au Gabon (1-1) à Bujumbura lors de l’ultime journée des éliminatoires.

Placé dans un groupe relevé avec notamment le Mali et le Gabon, deux habitués des rendez-vous africains, les partenaires de la super star de Stoke City, Saido Berahino, ont achevé leur parcours avec 10 unités derrière le Mali.

Mieux encore, les poulains du technicien burundais, Olivier Niyungeko, ont terminé invaincus avec la meilleure attaque (11 buts) devant les Aigles !

> 1ère participation à la Coupe d'Afrique

Meilleur résultat à la CAN : (1ère participation en 2019)

Classement Fifa : 110ème (Avril 2019)

Le parcours de qualification : Deuxième du Groupe C derrière le Mali

Les stars à suivre : Saido Berahino (Stoke City) et Fiston Abdul Razak (JSK/Algérie)

Sélectionneur : Olivier Niyungeko (depuis 2016)

Capitaine : Karim Nizigiyimana

Le Onze-type : Nahimana - Nduwarugira, Ngando, Nsabiyunva, Nizigiyimana - Bigirimana, Kwizera, Selemani - Berahino, Fiston, Amissi.

 

Son Groupe:


Les Burundais n’ont pas été épargnés par le tirage au sort de la CAN puisqu’ils figurent au sein d’une Poule B corsée en compagnie de Madagascar mais surtout de deux grands habitués d’Afrique de l’Ouest : le Nigeria avec ses trois victoires et la Guinée avec ses onze participations

 

Ambitions :


Portée par des joueurs d'expérience et habitués au haut niveau à l'image de Saido Berahino (Stoke City) et Fiston Abdul Razak (JSK/Algérie), la sélection burundaise possèdent certainement les moyens pour atteindre les 8es de finale.

L’objectif de cette première participation historique sera bien évidemment de débloquer les compteurs : le premier but, le premier point et pourquoi pas un premier succès synonyme de qualification pour le tour suivant…

 

Le calendrier à la CAN 2019 :


1ère journée

Samedi 22 juin : Nigeria - Burundi, à 17h gmt à Alexandrie

2e journée

Jeudi 27 juin : Madagascar - Burundi, à 14h30 gmt à Alexandrie

3e journée

Dimanche 30 juin : Burundi - Guinée, à 16h gmt au Caire

 

Les joueurs sélectionnés :


Gardiens de but : Jonathan Nahimana (KMC, Tanzanie), Justin Ndikumana (Sofapaka, Kenya), Mac Arthur Arakaza (Lusaka Dynamos, Zambie).

Défenseurs : Moussa Omar (Sofapaka, Kenya), Christophe Nduwarugira (Amora FC, Portugal), Abdoul Karim Nizigiyimana (Vipers SC, Ouganda), Frédéric Nsabiyumva (Chippa United, Afrique du Sud), David Nshimirimana (Mukura, Rwanda), Omar Ngando (AS Kigali, Rwanda).

Milieux de terrain : Pierre Kwizera dit Pierrot (Al-Orouba, Oman), Gaël Bigirimana (Hibernian, Ecosse), Gaël Duhayindavyi (Mukura, Rwanda), Mustafa Francis (Gor Mahia, Kenya), Shassiri Nahimana (Al-Mujazzal, Arabie saoudite), Enock Sabumukama (Zesco United, Zambie).

Attaquants : Saïdo Berahino (Stoke City, Angleterre), Fiston Abdoul Razak (JS Kabylie, Algérie), Laudit Mavugo (NAPSA Stars, Zambie), Elvis Kamsoba (Melbourne Victory, Australie), Cédric Amissi (Al-Taawoun, Arabie saoudite), Shabani Hussein (Ethiopian Coffee, Ethiopie), Mohamed Amissi (NAC Breda, Pays-Bas), Selemani Ndikumana (Al-Adalh, Arabie saoudite).

Côte d’Ivoire : Un duel Drogba-Kalou pour la présidence de la Fédération !

Didier Drogba - Bonaventure Kalou Copyright -AFP
Programmée en décembre 2019, l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) aiguise les appétits. Le scrutin verra notamment plusieurs personnalités s’opposer pour la succession du très contesté Sidy Diallo, entré en guerre ouverte avec de nombreux présidents de clubs. Parmi les candidats probables, Didier Drogba a avancé ses pions ces derniers jours. Si l’on en croit L’Equipe, le légendaire Eléphant, retraité depuis moins d’un an, aurait déposé un dossier de candidature auprès de l’instance. Plus tôt dans le mois, l’ex-joueur de Chelsea avait fait part de son intérêt pour le poste. « Je veux m’impliquer davantage. J’y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j’ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps… Je n’ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas ? », avait déclaré à RFI celui qui a intégré en juillet dernier la garde rapprochée d’Ahmad, le président de la CAF. A lire aussi >> Officiel : la mission de Drogba à la CAF dévoilée Si sa candidature se confirme, Didier Drogba ne devrait pas être le seul illustre ancien à se présenter. La liste des prétendants n’a pas encore été dévoilée, mais elle comprendra vraisemblablement un autre ex-international, en la personne de Bonaventure Kalou. L’ancien joueur d’Auxerre et du PSG, élu maire de la ville de Vavoua (centre du pays) en octobre 2018, a semble-t-il pris goût à la politique et pourrait se retrouver à faire campagne contre son ancien coéquipier.

🔴 PSG - Coup de théâtre: Neymar serait en route pour… la Juventus !

Neymar - Juventus Copyright -OFC
La Juventus aurait pris contact avec le PSG pour un éventuel transfert de Neymar en Italie. Le club champion de Serie A aurait déjà lancé les grandes manœuvres dans ce dossier en incluant Paulo Dybala dans l'opération. Où jouera Neymar à la fin du Mercato estival ? Bien malin celui qui peut aujourd’hui répondre à cette question. Il y a bien des tendances, et actuellement les chances de voir l’international brésilien rester à Paris semblent plus importantes. Mais la situation évolue chaque jour, et les lignes bougent en continu. Nouvelle preuve en ce début de semaine avec des rebondissements dans tous les sens. De l’autre côté des Pyrénées, on a d’abord appris lundi soir que le FC Barcelone finalisait son offre pour Neymar. Après avoir échoué à inclure des joueurs dans un transfert, le club catalan aurait arrêté son choix sur un prêt avec option d’achat obligatoire. Un mécanisme très risqué qui risque de ne pas séduire le PSG. « L’opération reste très compliquée pour le Barça », résumé le quotidien Marca. Mundo Deportivo va plus loin : « Il est difficile d’imaginer le PSG accepter que le Barça ne soit pas obligé de payer pour cela un transfert important en 2020. » En clair, pourquoi pas un prêt, mais à condition que l’option d’achat obligatoire soit conséquente.

Pour obtenir Neymar, la Juve a un argument de poids : Dybala !

Sauf que dans le même temps, la concurrence guette son heure. A la Une de Marca ce mardi, il est ainsi question d’une « guerre froide » entre le Barça et le Real Madrid sur le dossier Neymar. Le journal madrilène rappelle que le club de la Capitale espagnole attend patiemment la bonne ouverture pour tenter sa chance et rafler la mise. Ce que les deux clubs rivaux ne savent peut-être pas, c’est que la Juventus Turin reste aussi très attentive aux dernières avancées du dossier Neymar. Selon le média brésilien Globo Esporte, la Vieille Dame envisagerait de proposer une grosse somme d’argent pour recruter l’ancien joueur de Santos. Pour achever de séduire le PSG, le champion d’Italie en titre serait même prêt à inclure Paulo Dybala dans la transaction. Or on sait que le club parisien apprécie le profil de l’attaquant argentin, dont une arrivée avait déjà été évoquée plus tôt pendant cette période de mutation. Reste à savoir si Neymar est tenté par un départ en Serie A. Car aux dernières nouvelles, sa priorité reste de retrouver le Barça

Premier League : Arsenal veut blinder ses buteurs

Selon le Daily Mail, Arsenal a commencé à tâter le terrain auprès d’Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang pour des prolongations.
Tous les deux ont déjà fait trembler les filets depuis le début de la saison. Et même si Arsenal a cassé sa tirelire pour acheter Nicolas Pépé pendant l’été, Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang restent les deux fers de lance indéboulonnables du club londonien. C’est sans doute pour cela que les Gunners aimeraient prolonger les deux attaquants selon le Daily Mail. Le contrat de Lacazette court jusqu’en 2022, mais Arsenal souhaite anticiper. Concernant Aubameyang, son bail actuel se termine en 2021. Pour le Français et le Gabonais, une prolongation serait accompagnée d’une revalorisation salariale et, pourquoi pas, d’importantes primes en cas de retour en Ligue des Champions après trois ans d’absence.

Officiel: le gardien sénégalais Alfred Gomis débarque en Ligue 1

Alfred Gomis - CAN 2019 Copyright -AFP
Le gardien international sénégalais, Alfred Gomis, s'est engagé en faveur de Dijon FC pour les quatre prochaines saisons. C’était attendu et voilà l’opération conclue : Alfred Gomis est un nouveau joueur de Dijon, pour les quatre prochaines saisons. Le gardien international sénégalais s’est engagé ce mardi avec le DFCO, où il vient concurrence Alex Runarsson. Le portier de 25 ans – formé au Torino et qui évoluait à la SPAL depuis deux saisons – a coûté un peu plus de 1 million d’euros au club bourguignon. Il convient de rappeler que l'homme aux 10 sélections avec les Lions de la Téranga a connu un été 2019 fructueux. Déjà sélectionné pour participer au Mondial 2018, il a pallié efficacement à la blessure d’Édouard Mendy pendant la CAN 2019. Héros de la demi-finale remportée face à la Tunisie, le géant sénégalais (1,96m) a toutefois dû se contenter de la deuxième place du tournoi, après un revers face à l’Algérie en finale.

Ligue 2 : Lorient ne craque pas avec Claude-Maurice

Alexis Claude-Maurice (21 ans) intéresse toujours Nice, qui a vu sa dernière offre refusée par Lorient.
En plus de Kasper Dolberg (Ajax) et d’Adam Ounas (Naples), Nice s’active sur une troisième piste pour renforcer son secteur offensif. Ciblé par les dirigeants azuréens depuis un bon moment, Alexis Claude-Maurice aurait fait l’objet d’une offre avoisinant les 12,5 millions d’euros selon Ouest-France. Une offre refusée par Lorient, qui en demande plus pour son joueur de 21 ans. Sous contrat jusqu’en 2021, le natif de Noisy-le-Grand ne devrait pas rester en Bretagne d’ici la fin du Mercato, mais son dossier n’est toujours pas réglé et Nice continue de discuter avec Lorient à son sujet. En attendant, Claude-Maurice a débuté la saison de Ligue 2 avec l’équipe de Christophe Pélissier.