CAN 2019 : les 24 équipes qualifiées

CAN 2019 : les 24 équipes qualifiées
La Coupe d’Afrique des Nation 2019, qui aura lieu en Egypte du 21 juin au 19 juillet, va accueillir pour la première fois 24 équipes qui seront réparties dans 6 groupes de 4. Retrouvez toutes les informations sur les équipes qualifiées à la CAN 2019.

A l'issue des éliminatoires de la CAN 2019, on connait désormais les 24 pays qui participeront à la phase finale qui se déroulera du 21 juin au 19 juillet en Egypte.

Les équipes qui participent pour la première fois à la CAN


Madagascar :
Pour la première fois de son histoire Madagascar va participer à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Un parcours entamé lors du tour préliminaire face à Sao Tomé-et-Principe. La qualification a été assurée le 16 octobre 2018 face à la Guinée Equatoriale (1-0).
- Joueur à surveiller : Faneva Andriatsima, attaquant de Clermont Foot, qui a terminé meilleur buteur du groupe A avec 3 buts.
- Sélectionneur : Nicolas Dupuis

La Mauritanie :
Première historique pour la Mauritanie qui accède pour la première fois à une phase finale de Coupe d’Afrique des Nations. L’effectif est composé de joueurs qui évoluent essentiellement dans des clubs nord-africains, en Espagne et en Ligue 2 française.
- Joueur à surveiller : Adama Ba, milieu de terrain de l’J Auxerre
- Sélectionneur : Corentin Martins

Le Burundi : 
Les Hirondelles vont participer pour la première fois à une phase finale de Coupe d'Afrique des Nations.
Avec un effectif composé de joueurs évoluant en majorité dans les championnats africains (Kenya, Afrique du Sid, Algérie...) ou au Portugal, les Hirondelles peuvent créer la sensation de cette édition.
- Joueur à surveiller : Fiston Abdoul, attaquant de la JS Kabylie (Algérie)
- Sélectionneur : Alain Olivier Niyungeko

Les favoris de la CAN 2019 en Egypte


L’Egypte :
Pays hôte de la compétition, l’Egypte est favori pour décrocher un huitième titre. C’est la 24e participation des Pharaons à une phase finale.
- Joueur à surveiller : Mohamed Salah, attaquant de Liverpool
- Sélectionneur : Javier-Aguirre Onaindia

Le Nigeria :
Trois fois vainqueur par le passé, les Super Eagles se présentent comme des favoris en puissance pour le titre. Le Nigeria a assuré sa qualification après son match nul face à l’Afrique du Sud le 17 novembre 2018 (1-1).
-Joueur à surveiller : Ahmed Musa, attaquant d’Al Nassr.
-Sélectionneur : Gernot Rohr

La Côte d’Ivoire :
Autre favori, la Côte d’Ivoire qui participera à sa 23eme CAN. Les Eléphants, sous la conduite d’Ibrahim Kamara, tenteront de décrocher un troisième titre après ceux de 1992 et 2015.
- Joueur à surveiller : Nicolas Pépé, attaquant du LOSC.
- Sélectionneur : Ibrahim Kkamara

Le Ghana :
Quadruple vainqueur de l’épreuve, et souvent annoncé parmi les favoris, le Ghana a souvent déçu lors des dernières éditions de la CAN. Le dernier titre des Black stars remonte à 1982 en Libye. Cette édition en Egypte sera peut être celle de la consécration pour les Black Stars.
-Joueur à surveiller : André Ayew, milieu de terrain de Fenerbahçe
-Sélectionneur : James Kwesi Appiah

Le Cameroun :
Le tenant du titre sera présent en Egypte pour défendre sa couronne. Quintuple vainqueur de la compétition, les Lions indomptables sont favoris au titre. L'effectif du Cameroun est un mélange de jeunesse et d'expérience, à l'image du gardien André Onana (22 ans) et Choupo-Moting (30 ans).
- Joueur à surveiller: André Onana, le gardien de l'Ajax Amterdam
- Sélectionneur : Clarence Seedorf

Les outsiders de la CAN 2019


La Tunisie :
C’est la 19eme participation de la Tunisie à une phase finale de la Coupe d’Afrique des Nations (avec une victoire finale en 2004). La place qualificative a été assurée le 16 octobre 2018 suite à sa victoire contre le Niger 1-2 à Niamey.
- Joueur à surveiller :WahbiKhazri, attaquant de l’AS Saint-Etienne.
- Sélectionneur : Alain Giresse

Le Sénégal :
Finaliste en 2002, le Sénégal va participer à sa 15eme phase finale. Invaincu en phase éliminatoire avant la dernière journée, le Sénégal dispose d’un effectif talentueux et d’un staff très compétent.
- Joueur à surveiller : Sadio Mané, attaquant de Liverpool
-Sélectionneur : Aliou Cissé

Le Maroc :
Les Lions de l’Atlas, vainqueurs une seule fois du titre de champion d’Afrique en 1976, vont tenter de décrocher une seconde étoile. Avec Hervé Renard, qui a gagné deux CAN avec deux sélections différentes (Zambie et Côte d’Ivoire), les supporters du Maroc peuvent y croire.
- Joueur à surveiller : Hakim Ziyech, attaquant de l’Ajax Amsterdam
- Sélectionneur : Hervé Renard

L’Algérie :
L’Algérie va participer pour la 18eme fois à une Coupe d’Afrique des Nations. Vainqueur en 1990, les Fennecs sont toujours à la recherche d’un deuxième titre. Plongé dans une crise de confiance durant plusieurs années, l’arrivée de Belmadi a changé la donne.
- Joueur à surveiller : Ryad Mahrez, attaquant de Manchester City
- Sélectionneur : Djamel Belmadi

Le Mali :
Assuré de leur qualification pour la CAN 2019 suite àleur victoire contre le Gabon le 17 novembre 2018 (0-1), le Mali est à sa 11eme participation à une Coupe d’Afrique des Nations. Finaliste en 1972 et 3eme en 2012 et 2013, les hommes de Mohamed Magassouba vont essayer de faire mieux que leurs ainés.
- Joueur à surveiller : Moussa Doumbia, attaquant du Stade de Reims
- Sélectionneur : Mohamed Magassouba
Les équipes qui peuvent créer la surprise à la CAN 2019 en Egypte

Afrique du Sud : 
Les Bafana Bafana ont attendu la dernière journée pour arracher le ticket qualificatif  pour la CAN 2019. C'est la dixième participation de l'Afrique du Sud à une phase finale. La majorité des joueurs évoluent dans le championnat sud africain.
- Joueur à surveiller : Percy Tau, attaquant de Mamelodi Sundowns
- Sélectionneur : Stuart Baxter

République Démocratique du Congo :
C'est la 18eme participation des Léopards à une phase finale de Coupe d'Afrique des Nations. La RDC est double vainqueur de la compétition (1968 - 1974). L'effectif est composé de joueurs issus des deux grands clubs du pays (TP Mazembe et AS Vita Club) mais aussi des championnats européens (Premier League, Ligue 1,..).
- Joueur à surveiller : Jonathan Bolingi, attaquant de Royal Antwerp
- Sélectionneur : Florent Ibenge

Les équipes qui peuvent créer la surprise à la CAN 2019


L’Ouganda :
Premier du Groupe L avec 13 points, l’Ouganda participera pour la 7eme fois de son histoire à une CAN. L’unique résultat probant de l’Ouganda en Coupe d’Afrique est une place de finaliste en 1978.
-Joueur à surveiller : Farouk Miya, attaquant du standard de Liège
-Sélectionneur : Sébastien Desabre

La Guinée :
Leader du groupe H devant la Côte d’Ivoire, la Guinée a réussi à assurer sa qualification avant le terme des éliminatoires. C’est la 12eme participation du Syli national à une CAN. Finaliste en 1976 face au Maroc, ce qui est à ce jour la meilleure performance de la Guinée.
-Joueur à surveiller :Naby Keita, milieu de Liverpool
-Sélectionneur : Paul Put

Le Kenya :
Sixième participation pour le Kenya en phase finale d’une CAN et première depuis 2004.
Un technicien français est à la tête de la sélection kenyane, en la personne de Sébastien Migné. En six participations, le Kenya a enregistré une unique victoire en phase finale (2004) au 1er tour contre le Burkina Faso.
-Joueur à surveiller : Victor Wanyama, milieu de terrain de Tottenham
-Sélectionneur : Sébastien Migné

L'Angola : 
Pour la 8eme fois les Antilopes noires participeront à une phase finale de Coupe d'Afrique. Les meilleurs résultats en phase finale ont été enregistrés en 2008 et 2010 avec une élimination en 1/4 de finale. L'ossature de l'équipe est composée essentiellement autour de joueurs qui évoluent dans le championnat portugais ou au Petro Atletico de Luanda.
- Joueur à surveiller : Wilson Eduardo, attaquant du Sporting Braga
- Sélectionneur : Srdjan Vasiljevic

La Guinée-Bissau : 
Deuxième participation pour les Lycanos après celle de 2017. Malgré des forces en présence bien plus supérieurs, la Guinée-Bissau peut jouer les trouble-fête. La quasi totalité de l'effectif évolue au Portugal.
- Joueur à surveiller : Zezinho (capitaine), joueur FK Senica (Slovaquie)
- Sélectionneur : Baciro Candé

La Namibie : 
Troisième participation des Brave Warriors à une CAN après celles de 1998 et 2008. La mission sera difficile, mais pas impossible pour les hommes de Ricardo Mannetti. L'effectif est composé de joueurs évoluant sur le continent africain (Afrique du Sud, Egypte,...).
- Joueur à surveiller : Benson Shilongo, joueur d'Ismaily (Egypte)
- Sélectionneur : Ricardo Mannetti

Le Bénin : 
Les Écureuils ont décroché le dernier billet du groupe D. Neuf ans après, le Bénin va retrouver la Coupe d'Afrique des Nations. La majorité de l'effectif évolue en France (Ligue 1, Ligue 2).
- Joueur à surveiller : Stéphane Sessègnon, malgré ses 34 ans, le joueur de Gençlerbirliği Spor Kulübü demeure le leader et moteur de cette équipe.
- Sélectionneur : Michel Dussuyer

Le Zimbabwe : 
C'est la 4eme fois que les Warriors participeront à une CAN. La majorité des joueurs de la sélection est issue de championnats africains, essentiellement sud africain.
- Joueur à surveiller : Knowledge Musona, attaquant de KV Ostende.
- Sélectionneur : Sunday Chidzambwa

La Tanzanie : 
La Tanzanie retrouve la Coupe d'Afrique des Nations 39 ans après. Les Taifas Stars auront la tâche difficile, mais les hommes d'Emmanuel Amunike tenteront le tout pour créer la surprise durant cette phase finale. L'effectif est composé essentiellement de joueurs évoluant dans le championnat local.
- Joueur à surveiller: Ally Samata, attaquant KRC Genk
- Sélectionneur : Emmanuel Amunike

CAN 2019: palmarès, qualification, calendrier et résultats, retransmission TV, billetterie, actualités, infos pratiques…
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Dynamo Moscou : Clinton Njie auteur d'une bourde monumentale

Clinton Njie trahi par sa mémoire ? Lors d'une interview accordée à la radio Radio Sport Info, l’international camerounais s'est trompé du nom de son club ! Le Lion Indomptable s'est illustré, non par ses performances mais par une bourde. N’Jie a déclaré qu’il ne compte pas changer d’air cet été malgré les propositions reçues puisqu’il se sent bien au CSKA… Sauf que Clinton Njie joue au Dynamo Moscou ! « J’ai un contrat qui s’étale sur 3 ans. Après nous sommes dans le foot où ça peut aller très vite. C’est vrai que j’ai reçu des propositions venant de partout et même d’Angleterre. Cependant, je suis bien au CSKA et je suis concentré pour finir ma saison. J’espère que je pourrai donner un peu plus encore dans le football ici » a indiqué l’attaquant. Cette bourde risque de courroucer les supporters du Dynamo Moscou A lire aussi >> Ce match qui a changé la vie du Camerounais Samuel Eto'o

Jean Pierre Nsame tranche entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo

Qui est le meilleur entre Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ? C’est le débat qui enflamme le monde du football depuis des années. Les deux mastodontes dominent le monde du ballon rond depuis plus d'une décennie, raflant presque tous les titres possibles. Invité à désigner le meilleur joueur entre CR7 et la Pulga, Jean Pierre Nsame a choisi le Portugais « Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. Les deux forment leur propre catégorie. Pendant des années, ils ont été brillants avec des statistiques incroyables. Ils sont un coup de chance pour le football. Messi est sans aucun doute un génie. Mais pour moi, Cristiano Ronaldo est le numéro 1. Je l’admirais. J’ai suivi son parcours de très près, son évolution, son attitude très professionnelle. Mon idole c’est Cristiano Ronaldo » a expliqué l’international camerounais lors d’une interview accordée au site de son club BSC Young Boys A lire aussi >> Thomas Müller choisit entre Cristiano Ronaldo et Lionel Messi

Leipzig : Le président n'a "rien à signaler" pour Werner

Timo Werner n'a pas (encore ?) fait l'objet d'une offre concrète de la part de Chelsea.
Mais où ira Timo Werner ? Courtisé par Liverpool et le Barça, c'est finalement Chelsea qui tiendrait sérieusement la corde selon Goal. Malgré cette tendance, le patron de Leipzig Oliver Mintzlaff a affirmé que les blues n'ont pas encore entamé les négociations : « Jusqu'à présent, Timo Werner n'a pas activé sa clause, et aucun club n'a envoyé de contrat de transfert. Nous n'avons pas encore eu d'échange avec Chelsea. En conséquence, nous n'avons rien à signaler. » Mintzlaff a tout de même signalé que le joueur était maître de son avenir et que le club ne l'empêcherait pas de partir à tout prix au micro de Sky.

Course contre la montre pour Werner ?


La clause libératoire de l'attaquant, évaluée à 55 millions d'euros, est limitée dans le temps. En effet, cette dernière arrive à expiration le lundi 15 juin, de quoi s'attendre à du mouvement sur le dossier les prochains jours. Sous contrat jusqu'en 2023, Timo Werner a délivré une passe décisive cet après-midi face à Paderborn, mais n'a pas empêché à Leipzig de conceder le nul (1-1) et de s'éloigner de la deuxième place.

Bundesliga : Dortmund prend le large

Dortmund a bien profité des contre-performances de tous ses poursuivants en Bundesliga, samedi face au Hertha Berlin (1-0, 30eme journée).
Le titre semble bien loin pour Dortmund, mais le BVB s'accroche. Relégués à 10 points d'un Bayern impressionnant en cette fin de saison, les joueurs de Lucien Favre ont réussi la bonne opération du weekend dans la course à la deuxième place. Ils s'imposent face au Hertha Berlin 1-0, sans Haaland toujours blessé.

La première mi-temps s'est montrée sans grand relief, les deux seules mini-occasions étant à mettre au crédit de Dortmund. Deux frappes puissantes, mais qui passent à droite du but de Jarstein signées Hazard (21e) et Brandt (23e). Cependant, l'avant-match a été remarquable de la part des deux équipes : un hommage en silence à George Floyd, les 22 acteurs à genou autour du rond central.

Belle opération pour Dortmund


La décision est venue en seconde période pour convertir la domination du BVB, via un superbe mouvement collectif amorcé par Sancho. L'Anglais tricote à l'entrée de la surface puis sert Brandt d'une pichenette astucieuse. L'Allemand remet de la tête pour Can qui marque du plat du pied droit (57e).

Une victoire 1-0 synonyme de belle opération pour Dortmund. Ses poursuivants pour la deuxième place ont tous trébuché : Leipzig a concédé le nul face à Paderborn (1-1), Leverkusen s'est incliné contre le Bayern (4-2) tout comme Mönchengladbach à Fribourg (1-0). Favre et ses hommes prennent quatre points d'avance au classement, et confirment leur statut de dauphin.

Sénégal : Alassane Ndour loue les qualités d'El Hadji Diouf

Copyright -AFP
Alassane Ndour fait partie de la génération 2002 qui avait qualifié le Sénégal pour sa première coupe du monde, disputée en Corée du Sud et au Japon. Une génération dorée qui avait réussi l’exploit d’aller jusqu'en quart de finale de ce mondial asiatique. Pour Ndour, El Hadji Diouf, ancienne gloire de football sénégalais était l’un des grands artisans de l’épopée des Lions de la Terenga en 2002. « El-Hadji Diouf était un phénomène, un joueur qui a une technique exceptionnelle et l’équipe de 2002 comptait beaucoup sur lui. Souvent quand on était pressé on lui donnait le ballon en profondeur et après avec sa technicité et son audace il nous faisait beaucoup de bien. C’est quelqu’un qui a su quand même marquer son époque même s’il n’a pas gagné des titres. Mais sur le plan personnel il a su sortir son épingle du jeu. Il a été un très bon joueur pour le dispositif du Sénégal » a indiqué l’ex international sénégalais. A lire aussi >> Ce match qui a changé la vie du Camerounais Samuel Eto'o