CAN 2019 : la Tunisie brise le rêve malgache et rejoint le carré d'As

La Tunisie a battu le Madagascar sur le score de trois buts à zéro, se qualifiant ainsi à la demi-finale de la Coupe d'Afrique des nations 2019.

Les Aigles de Carthage ont gagné grâce à des buts de Ferjani Sassi, Youssef Msakni et Naim Sliti. Ils retrouveront le Sénégal, ce dimanche dans le dernier carré.

La Tunisie rejoint les demi-finales pour la première fois depuis ... 2004, l'année de son sacre.

🔴 PSG - Real Madrid: les tops et les flops

PSG vs Real Madrid Copyright -AFP
Le PSG a facilement battu une faible équipe du Real Madrid mercredi soir au Parc des Princes. Portés par Di Maria et Gueye, les Parisiens débutent idéalement leur saison en Ligue des Champions.

LE DEBRIEF

Au lendemain du nul de Lyon et de la lourde défaite de Lille, on attendait avec impatience la première victoire d’un club français en Ligue des Champions cette saison. On n’a pas été déçu. En plus de voir le PSG s’imposer contre le Real Madrid dans le choc au sommet de cette première journée de la phase de groupes, on a pu apprécier la prestation XXL des hommes de Thomas Tuchel. Ces derniers ont marché sur un club espagnol archi-dominé sur la pelouse du Parc des Princes. Malgré les absences de Kylian Mbappé, Neymar et Edinson Cavani, le champion de France en titre a développé un jeu très séduisant en première période, avec certaines individualités à un niveau très élevé. Au milieu, Marquinhos a fait le boulot en sentinelle, et Idrissa Gueye a été absolument monstrueux. Infatigable, le Sénégalais a gratté un paquet de ballons, a opéré un pressing incessant, et a même été d’une grande justesse technique balle au pied. C’est notamment l’ancien joueur d’Everton qui offre le second but de la soirée à Angel Di Maria, auteur d’un doublé face à son ancien club. Sans la MCN, l’Argentin a été le grand animateur de la soirée dans un secteur offensif qu’on n’a jamais senti orphelin de ses stars, aussi grâce à la belle première titularisation de Mauro Icardi, véritable poison dans son jeu dos au but. Le Real Madrid, lui, était au complet en attaque. Mais Eden Hazard, à court de forme, a été fantomatique, quand Gareth Bale a lui aussi eu du mal à se montrer. Bien seul aux avant-postes, Karim Benzema a été sevré de ballons et n’a été dangereux qu’à de rares moments. Mais c’est surtout derrière que l’équipe de Zinedine Zidane a payé certaines absences au prix fort. Principalement celle de son patron en charnière, Sergio Ramos, qui aurait été d’une grande aide pour mettre un peu d’ordre dans le bazar du soir. Éparpillée, en miettes, la défense madrilène a montré son pire visage contre un club parisien qui n’en demandait pas tant pour lancer sa saison européenne. Critiqué (à juste titre) pour ses débuts en Ligue 1, le PSG a su élever son niveau de jeu de plusieurs crans au bon moment. C’est tout le collectif parisien qui s’est d’ailleurs mis au diapason de ce rendez-vous de gala. A l’arrivée, personne n’est passé à côté de son match mercredi soir. Même Thomas Meunier, à la peine dans le premier quart d’heure, s’est bien ressaisi pour fermer le couloir à son compatriote Eden Hazard. Le Belge a même marqué le troisième but dans le temps additionnel en finissant une action qu’il initie lui-même avec une récupération en défense. Reste maintenant à savoir si les promesses nées de cette entame de compétition parfaite seront enfin suivies d’effet. Une chose est déjà certaine : le PSG est leader de son groupe à l’issue de cette première journée, Bruges et Galatasaray ayant fait match nul (0-0). En forçant le trait, on dirait que les Parisiens sont presque déjà qualifiés pour les 8emes. Pas le Real, et Zizou a du boulot…  

L’instant T :

Le public du Parc des Princes n’a connu qu’une clim mercredi soir. Elle a heureusement été sans conséquence. Dans la foulée du deuxième but d’Angel Di Maria, le Real Madrid a cru réduire l’écart par Gareth Bale, auteur d’un joli lob. Mais la consultation des images par le car vidéo a permis de mettre en lumière un contrôle de la main de la part du Gallois. Le but a donc été justement refusé et les Parisiens ont pu garder deux buts d’avance, comme à un quart d’heure du terme, quand Vazquez, alors en position de hors-jeu, a fait action de jeu sur une frappe de Benzema qui avait fait mouche.  

LES BUTS

14eme minute (1-0) But du PSG ! Bernat joue le une-deux avec Icardi qui lui remet dans la course sur l’aile gauche. Le latéral espagnol centre instantanément à ras de terre pour Di Maria, qui devance Militao et marque d’un pointu qui surprend Courtois. 34eme minute (2-0) But du PSG ! Côté droit, un une-deux entre Gueye et Marquinhos ouvre une porte aux Parisiens. Gueye s’y engouffre et voit Di Maria, complètement seul à l’entrée de la surface. L’Argentin est servi, ouvre son pied gauche et envoie un tir hors de portée de Courtois. 90eme minute (3-0) But du PSG ! Meunier récupère le ballon en défense et lance la contre-attaque. Di Maria le retrouve avec une passe en profondeur parfaite. Couvert par Varane, Meunier se dirige vers la surface parisienne et se joue de toute la défense adverse avec un une-deux avec Bernat. Le Belge n’a ensuite plus qu’à conclure dans le but vide. Un but magnifique dans sa construction, avec les deux latéraux à la conclusion.

LES TOPS ET LES FLOPS DU PSG

IDRISSA GUEYE (7)
On savait que son arrivée à Paris répondait à un vrai besoin au milieu. On attendait juste de le voir à l’œuvre dans un grand match. Idrissa Gueye a levé les derniers doutes avec une prestation de très haut niveau contre le Real Madrid. Impérial au pressing, agressif à la récupération, le Sénégalais est aussi passeur décisif sur le deuxème but parisien.
ANGEL DI MARIA (7)
Face à son ancien club, Angel Di Maria a montré son meilleur visage ce mercredi soir. Comme face à Barcelone en 8eme de finale aller en 2017, l’Argentin a été le joueur le plus décisif sur le terrain. Auteur d’un doublé en première période, il a porté l’attaque parisienne en l’absence de Neymar, Mbappé et Cavani. Mais avec plus de pragmatisme, il aurait sans doute réussi le triplé à l’heure de jeu.
JUAN BERNAT (7)
La Ligue des Champions est vraiment une compétition qui lui va comme un gant. Déjà à son aise la saison dernière en phase de groupes, Juan Bernat a récidivé en sortant un très gros match contre le Real. Intenable dans son couloir gauche en première période, il offre le premier but à Di Maria, puis le troisième à Meunier. Un récital.  

LES TOPS ET LES FLOPS DU REAL MADRID

EDEN HAZARD (3)
Sa première titularisation ne s’est pas passée comme espéré par le Real Madrid. Eden Hazard a été fantomatique face au PSG. Hormis une frappe juste à côté en première période, l’international belge n’a pas existé dans cette rencontre. Pas encore au top physiquement, il manque clairement de jus pour accélérer le rythme.
CASEMIRO (3)
Il est le régulateur du Real Madrid sous Zinedine Zidane. Quand Casemiro va, le Real va, mais quand il ne va pas, c’est tout l’édifice qui peut s’écrouler. C’est ce qu’il s’est passé sur la pelouse du Parc des Princes, où le milieu de terrain brésilien a beaucoup souffert dès que les Parisiens ont accéléré. Des espaces se sont créés et Di Maria en a notamment bien profité.
THIBAUT COURTOIS (4)
Thibaut Courtois a vécu une première très compliquée en Ligue des Champions cette saison. Le « meilleur » gardien de la dernière Coupe du Monde est lent sur les deux buts de Di Maria, et principalement le premier, que l’Argentin marque du pointu dans un angle pourtant légèrement fermé.  

LA FEUILLE DE MATCH

PSG – REAL MADRID : 3-0

  Parc des Princes (47 000 spectateurs environ) Temps clair – Pelouse excellente Arbitre : M.Taylor (7) Buts : Di Maria (14eme et 34eme) et Meunier (90eme) pour le PSG Avertissements : Di Maria (82eme) et Bernat (92eme) pour le PSG – Carvajal (32eme) et Vinicius Jr (82eme) pour le Real Expulsion : Aucune   PSG PSG Navas (6) – Meunier (7), Thiago Silva (cap) (6), Kimpembe (6), Bernat (8) – Marquinhos (7) puis A.Herrera (70eme), Verratti (6), I.Gueye (8) – Sarabia (5) puis A.Diallo (89eme), Icardi (6) puis Choupo-Moting (60eme), Di Maria (8) N’ont pas participé : Rico (g), Kouassi, Kurzawa, Paredes Entraîneur : T.Tuchel   Toulouse Real Madrid Courtois (4) – Carvajal (4), Varane (4), E.Militao (4), F.Mendy (4) – Casemiro (3), J.Rodriguez (4) puis Jovic (70eme), Kroos (5) – Bale (4) puis Vinicius Jr (79eme), Benzema (5), E.Hazard (3) puis L.Vazquez (70eme) N’ont pas participé : Areola (g), Odriozola, Rodrygo, De La Fuente, Vinicius Jr Entraîneur : Z.Zidane

🔴 PSG - Real Madrid: les notes du match

PSG vs Real Madrid Copyright -AFP
Le PSG a facilement battu une faible équipe du Real Madrid mercredi soir au Parc des Princes. Portés par Di Maria et Gueye, les Parisiens débutent idéalement leur saison en Ligue des Champions.

LE DEBRIEF

Au lendemain du nul de Lyon et de la lourde défaite de Lille, on attendait avec impatience la première victoire d’un club français en Ligue des Champions cette saison. On n’a pas été déçu. En plus de voir le PSG s’imposer contre le Real Madrid dans le choc au sommet de cette première journée de la phase de groupes, on a pu apprécier la prestation XXL des hommes de Thomas Tuchel. Ces derniers ont marché sur un club espagnol archi-dominé sur la pelouse du Parc des Princes. Malgré les absences de Kylian Mbappé, Neymar et Edinson Cavani, le champion de France en titre a développé un jeu très séduisant en première période, avec certaines individualités à un niveau très élevé. Au milieu, Marquinhos a fait le boulot en sentinelle, et Idrissa Gueye a été absolument monstrueux. Infatigable, le Sénégalais a gratté un paquet de ballons, a opéré un pressing incessant, et a même été d’une grande justesse technique balle au pied. C’est notamment l’ancien joueur d’Everton qui offre le second but de la soirée à Angel Di Maria, auteur d’un doublé face à son ancien club. Sans la MCN, l’Argentin a été le grand animateur de la soirée dans un secteur offensif qu’on n’a jamais senti orphelin de ses stars, aussi grâce à la belle première titularisation de Mauro Icardi, véritable poison dans son jeu dos au but. Le Real Madrid, lui, était au complet en attaque. Mais Eden Hazard, à court de forme, a été fantomatique, quand Gareth Bale a lui aussi eu du mal à se montrer. Bien seul aux avant-postes, Karim Benzema a été sevré de ballons et n’a été dangereux qu’à de rares moments. Mais c’est surtout derrière que l’équipe de Zinedine Zidane a payé certaines absences au prix fort. Principalement celle de son patron en charnière, Sergio Ramos, qui aurait été d’une grande aide pour mettre un peu d’ordre dans le bazar du soir. Éparpillée, en miettes, la défense madrilène a montré son pire visage contre un club parisien qui n’en demandait pas tant pour lancer sa saison européenne. Critiqué (à juste titre) pour ses débuts en Ligue 1, le PSG a su élever son niveau de jeu de plusieurs crans au bon moment. C’est tout le collectif parisien qui s’est d’ailleurs mis au diapason de ce rendez-vous de gala. A l’arrivée, personne n’est passé à côté de son match mercredi soir. Même Thomas Meunier, à la peine dans le premier quart d’heure, s’est bien ressaisi pour fermer le couloir à son compatriote Eden Hazard. Le Belge a même marqué le troisième but dans le temps additionnel en finissant une action qu’il initie lui-même avec une récupération en défense. Reste maintenant à savoir si les promesses nées de cette entame de compétition parfaite seront enfin suivies d’effet. Une chose est déjà certaine : le PSG est leader de son groupe à l’issue de cette première journée, Bruges et Galatasaray ayant fait match nul (0-0). En forçant le trait, on dirait que les Parisiens sont presque déjà qualifiés pour les 8emes. Pas le Real, et Zizou a du boulot…  

L’instant T :

Le public du Parc des Princes n’a connu qu’une clim mercredi soir. Elle a heureusement été sans conséquence. Dans la foulée du deuxième but d’Angel Di Maria, le Real Madrid a cru réduire l’écart par Gareth Bale, auteur d’un joli lob. Mais la consultation des images par le car vidéo a permis de mettre en lumière un contrôle de la main de la part du Gallois. Le but a donc été justement refusé et les Parisiens ont pu garder deux buts d’avance, comme à un quart d’heure du terme, quand Vazquez, alors en position de hors-jeu, a fait action de jeu sur une frappe de Benzema qui avait fait mouche.  

LES BUTS

14eme minute (1-0) But du PSG ! Bernat joue le une-deux avec Icardi qui lui remet dans la course sur l’aile gauche. Le latéral espagnol centre instantanément à ras de terre pour Di Maria, qui devance Militao et marque d’un pointu qui surprend Courtois. 34eme minute (2-0) But du PSG ! Côté droit, un une-deux entre Gueye et Marquinhos ouvre une porte aux Parisiens. Gueye s’y engouffre et voit Di Maria, complètement seul à l’entrée de la surface. L’Argentin est servi, ouvre son pied gauche et envoie un tir hors de portée de Courtois. 90eme minute (3-0) But du PSG ! Meunier récupère le ballon en défense et lance la contre-attaque. Di Maria le retrouve avec une passe en profondeur parfaite. Couvert par Varane, Meunier se dirige vers la surface parisienne et se joue de toute la défense adverse avec un une-deux avec Bernat. Le Belge n’a ensuite plus qu’à conclure dans le but vide. Un but magnifique dans sa construction, avec les deux latéraux à la conclusion.

LES TOPS ET LES FLOPS DU PSG

IDRISSA GUEYE (7)
On savait que son arrivée à Paris répondait à un vrai besoin au milieu. On attendait juste de le voir à l’œuvre dans un grand match. Idrissa Gueye a levé les derniers doutes avec une prestation de très haut niveau contre le Real Madrid. Impérial au pressing, agressif à la récupération, le Sénégalais est aussi passeur décisif sur le deuxème but parisien.
ANGEL DI MARIA (7)
Face à son ancien club, Angel Di Maria a montré son meilleur visage ce mercredi soir. Comme face à Barcelone en 8eme de finale aller en 2017, l’Argentin a été le joueur le plus décisif sur le terrain. Auteur d’un doublé en première période, il a porté l’attaque parisienne en l’absence de Neymar, Mbappé et Cavani. Mais avec plus de pragmatisme, il aurait sans doute réussi le triplé à l’heure de jeu.
JUAN BERNAT (7)
La Ligue des Champions est vraiment une compétition qui lui va comme un gant. Déjà à son aise la saison dernière en phase de groupes, Juan Bernat a récidivé en sortant un très gros match contre le Real. Intenable dans son couloir gauche en première période, il offre le premier but à Di Maria, puis le troisième à Meunier. Un récital.  

LES TOPS ET LES FLOPS DU REAL MADRID

EDEN HAZARD (3)
Sa première titularisation ne s’est pas passée comme espéré par le Real Madrid. Eden Hazard a été fantomatique face au PSG. Hormis une frappe juste à côté en première période, l’international belge n’a pas existé dans cette rencontre. Pas encore au top physiquement, il manque clairement de jus pour accélérer le rythme.
CASEMIRO (3)
Il est le régulateur du Real Madrid sous Zinedine Zidane. Quand Casemiro va, le Real va, mais quand il ne va pas, c’est tout l’édifice qui peut s’écrouler. C’est ce qu’il s’est passé sur la pelouse du Parc des Princes, où le milieu de terrain brésilien a beaucoup souffert dès que les Parisiens ont accéléré. Des espaces se sont créés et Di Maria en a notamment bien profité.
THIBAUT COURTOIS (4)
Thibaut Courtois a vécu une première très compliquée en Ligue des Champions cette saison. Le « meilleur » gardien de la dernière Coupe du Monde est lent sur les deux buts de Di Maria, et principalement le premier, que l’Argentin marque du pointu dans un angle pourtant légèrement fermé.  

LA FEUILLE DE MATCH

PSG – REAL MADRID : 3-0

  Parc des Princes (47 000 spectateurs environ) Temps clair – Pelouse excellente Arbitre : M.Taylor (7) Buts : Di Maria (14eme et 34eme) et Meunier (90eme) pour le PSG Avertissements : Di Maria (82eme) et Bernat (92eme) pour le PSG – Carvajal (32eme) et Vinicius Jr (82eme) pour le Real Expulsion : Aucune   PSG PSG Navas (6) – Meunier (7), Thiago Silva (cap) (6), Kimpembe (6), Bernat (8) – Marquinhos (7) puis A.Herrera (70eme), Verratti (6), I.Gueye (8) – Sarabia (5) puis A.Diallo (89eme), Icardi (6) puis Choupo-Moting (60eme), Di Maria (8) N’ont pas participé : Rico (g), Kouassi, Kurzawa, Paredes Entraîneur : T.Tuchel   Toulouse Real Madrid Courtois (4) – Carvajal (4), Varane (4), E.Militao (4), F.Mendy (4) – Casemiro (3), J.Rodriguez (4) puis Jovic (70eme), Kroos (5) – Bale (4) puis Vinicius Jr (79eme), Benzema (5), E.Hazard (3) puis L.Vazquez (70eme) N’ont pas participé : Areola (g), Odriozola, Rodrygo, De La Fuente, Vinicius Jr Entraîneur : Z.Zidane

Ligue des Champions: le PSG humilie le Real Madrid (3-0) !

Di Maria - PSG Copyright -AFP
Le PSG a facilement battu une faible équipe du Real Madrid mercredi soir au Parc des Princes. Portés par Di Maria et Gueye, les Parisiens débutent idéalement leur saison en Ligue des Champions.

LE DEBRIEF

Au lendemain du nul de Lyon et de la lourde défaite de Lille, on attendait avec impatience la première victoire d’un club français en Ligue des Champions cette saison. On n’a pas été déçu. En plus de voir le PSG s’imposer contre le Real Madrid dans le choc au sommet de cette première journée de la phase de groupes, on a pu apprécier la prestation XXL des hommes de Thomas Tuchel. Ces derniers ont marché sur un club espagnol archi-dominé sur la pelouse du Parc des Princes. Malgré les absences de Kylian Mbappé, Neymar et Edinson Cavani, le champion de France en titre a développé un jeu très séduisant en première période, avec certaines individualités à un niveau très élevé. Au milieu, Marquinhos a fait le boulot en sentinelle, et Idrissa Gueye a été absolument monstrueux. Infatigable, le Sénégalais a gratté un paquet de ballons, a opéré un pressing incessant, et a même été d’une grande justesse technique balle au pied. C’est notamment l’ancien joueur d’Everton qui offre le second but de la soirée à Angel Di Maria, auteur d’un doublé face à son ancien club. Sans la MCN, l’Argentin a été le grand animateur de la soirée dans un secteur offensif qu’on n’a jamais senti orphelin de ses stars, aussi grâce à la belle première titularisation de Mauro Icardi, véritable poison dans son jeu dos au but. Le Real Madrid, lui, était au complet en attaque. Mais Eden Hazard, à court de forme, a été fantomatique, quand Gareth Bale a lui aussi eu du mal à se montrer. Bien seul aux avant-postes, Karim Benzema a été sevré de ballons et n’a été dangereux qu’à de rares moments. Mais c’est surtout derrière que l’équipe de Zinedine Zidane a payé certaines absences au prix fort. Principalement celle de son patron en charnière, Sergio Ramos, qui aurait été d’une grande aide pour mettre un peu d’ordre dans le bazar du soir. Éparpillée, en miettes, la défense madrilène a montré son pire visage contre un club parisien qui n’en demandait pas tant pour lancer sa saison européenne. Critiqué (à juste titre) pour ses débuts en Ligue 1, le PSG a su élever son niveau de jeu de plusieurs crans au bon moment. C’est tout le collectif parisien qui s’est d’ailleurs mis au diapason de ce rendez-vous de gala. A l’arrivée, personne n’est passé à côté de son match mercredi soir. Même Thomas Meunier, à la peine dans le premier quart d’heure, s’est bien ressaisi pour fermer le couloir à son compatriote Eden Hazard. Le Belge a même marqué le troisième but dans le temps additionnel en finissant une action qu’il initie lui-même avec une récupération en défense. Reste maintenant à savoir si les promesses nées de cette entame de compétition parfaite seront enfin suivies d’effet. Une chose est déjà certaine : le PSG est leader de son groupe à l’issue de cette première journée, Bruges et Galatasaray ayant fait match nul (0-0). En forçant le trait, on dirait que les Parisiens sont presque déjà qualifiés pour les 8emes. Pas le Real, et Zizou a du boulot…  

L’instant T :

Le public du Parc des Princes n’a connu qu’une clim mercredi soir. Elle a heureusement été sans conséquence. Dans la foulée du deuxième but d’Angel Di Maria, le Real Madrid a cru réduire l’écart par Gareth Bale, auteur d’un joli lob. Mais la consultation des images par le car vidéo a permis de mettre en lumière un contrôle de la main de la part du Gallois. Le but a donc été justement refusé et les Parisiens ont pu garder deux buts d’avance, comme à un quart d’heure du terme, quand Vazquez, alors en position de hors-jeu, a fait action de jeu sur une frappe de Benzema qui avait fait mouche.  

LES BUTS

14eme minute (1-0) But du PSG ! Bernat joue le une-deux avec Icardi qui lui remet dans la course sur l’aile gauche. Le latéral espagnol centre instantanément à ras de terre pour Di Maria, qui devance Militao et marque d’un pointu qui surprend Courtois. 34eme minute (2-0) But du PSG ! Côté droit, un une-deux entre Gueye et Marquinhos ouvre une porte aux Parisiens. Gueye s’y engouffre et voit Di Maria, complètement seul à l’entrée de la surface. L’Argentin est servi, ouvre son pied gauche et envoie un tir hors de portée de Courtois. 90eme minute (3-0) But du PSG ! Meunier récupère le ballon en défense et lance la contre-attaque. Di Maria le retrouve avec une passe en profondeur parfaite. Couvert par Varane, Meunier se dirige vers la surface parisienne et se joue de toute la défense adverse avec un une-deux avec Bernat. Le Belge n’a ensuite plus qu’à conclure dans le but vide. Un but magnifique dans sa construction, avec les deux latéraux à la conclusion.

LES TOPS ET LES FLOPS DU PSG

IDRISSA GUEYE (7)
On savait que son arrivée à Paris répondait à un vrai besoin au milieu. On attendait juste de le voir à l’œuvre dans un grand match. Idrissa Gueye a levé les derniers doutes avec une prestation de très haut niveau contre le Real Madrid. Impérial au pressing, agressif à la récupération, le Sénégalais est aussi passeur décisif sur le deuxème but parisien.
ANGEL DI MARIA (7)
Face à son ancien club, Angel Di Maria a montré son meilleur visage ce mercredi soir. Comme face à Barcelone en 8eme de finale aller en 2017, l’Argentin a été le joueur le plus décisif sur le terrain. Auteur d’un doublé en première période, il a porté l’attaque parisienne en l’absence de Neymar, Mbappé et Cavani. Mais avec plus de pragmatisme, il aurait sans doute réussi le triplé à l’heure de jeu.
JUAN BERNAT (7)
La Ligue des Champions est vraiment une compétition qui lui va comme un gant. Déjà à son aise la saison dernière en phase de groupes, Juan Bernat a récidivé en sortant un très gros match contre le Real. Intenable dans son couloir gauche en première période, il offre le premier but à Di Maria, puis le troisième à Meunier. Un récital.  

LES TOPS ET LES FLOPS DU REAL MADRID

EDEN HAZARD (3)
Sa première titularisation ne s’est pas passée comme espéré par le Real Madrid. Eden Hazard a été fantomatique face au PSG. Hormis une frappe juste à côté en première période, l’international belge n’a pas existé dans cette rencontre. Pas encore au top physiquement, il manque clairement de jus pour accélérer le rythme.
CASEMIRO (3)
Il est le régulateur du Real Madrid sous Zinedine Zidane. Quand Casemiro va, le Real va, mais quand il ne va pas, c’est tout l’édifice qui peut s’écrouler. C’est ce qu’il s’est passé sur la pelouse du Parc des Princes, où le milieu de terrain brésilien a beaucoup souffert dès que les Parisiens ont accéléré. Des espaces se sont créés et Di Maria en a notamment bien profité.
THIBAUT COURTOIS (4)
Thibaut Courtois a vécu une première très compliquée en Ligue des Champions cette saison. Le « meilleur » gardien de la dernière Coupe du Monde est lent sur les deux buts de Di Maria, et principalement le premier, que l’Argentin marque du pointu dans un angle pourtant légèrement fermé.  

LA FEUILLE DE MATCH

PSG – REAL MADRID : 3-0

  Parc des Princes (47 000 spectateurs environ) Temps clair – Pelouse excellente Arbitre : M.Taylor (7) Buts : Di Maria (14eme et 34eme) et Meunier (90eme) pour le PSG Avertissements : Di Maria (82eme) et Bernat (92eme) pour le PSG – Carvajal (32eme) et Vinicius Jr (82eme) pour le Real Expulsion : Aucune   PSG PSG Navas (6) – Meunier (7), Thiago Silva (cap) (6), Kimpembe (6), Bernat (8) – Marquinhos (7) puis A.Herrera (70eme), Verratti (6), I.Gueye (8) – Sarabia (5) puis A.Diallo (89eme), Icardi (6) puis Choupo-Moting (60eme), Di Maria (8) N’ont pas participé : Rico (g), Kouassi, Kurzawa, Paredes Entraîneur : T.Tuchel   Toulouse Real Madrid Courtois (4) – Carvajal (4), Varane (4), E.Militao (4), F.Mendy (4) – Casemiro (3), J.Rodriguez (4) puis Jovic (70eme), Kroos (5) – Bale (4) puis Vinicius Jr (79eme), Benzema (5), E.Hazard (3) puis L.Vazquez (70eme) N’ont pas participé : Areola (g), Odriozola, Rodrygo, De La Fuente, Vinicius Jr Entraîneur : Z.Zidane

Ligue des Champions : Gueye, Zidane, découvrez les réactions après PSG-Real

Retrouvez les principales réactions après la victoire du PSG contre le Real Madrid, mercredi soir en Ligue des Champions (3-0).
Thiago Silva (défenseur du PSG) « Ce n’est pas un message qu’on avait envie de passer ce soir. Mais on a bien géré ce match, on a été efficaces et solides. On doit jouer comme ça en championnat aussi, avec du caractère et de la personnalité. Je dois féliciter le staff technique en particulier, car le match a été très bien préparé. On a réussi un bon match et on mérite de gagner 3-0. Mbappé, Neymar et Cavani sont des phénomènes, mais un groupe fort c’est 25 joueurs. C’est le problème du coach après (rires). Gueye ? Il a été incroyable, je n’ai pas de mot. Je ne sais pas combien de ballons il a récupéré… Même Marco (Verratti) et Marquinhos ont été incroyables au milieu. Je félicite tout le groupe. » Angel Di Maria (attaquant du PSG) « On a beaucoup travaillé ces derniers jours et à l’arrivée le résultat est parfait. Il faut procéder de la même manière que quand les autres joueurs sont là. Ce n’est qu’un début, il va falloir continuer. Le plus important, c’est de continuer à travailler de manière positive, rester concentré sur chaque match, car en Ligue des Champions tous les matchs sont importants. » Idrissa Gueye (milieu du PSG) « J’ai joué mon rôle comme je l’ai toujours fait depuis que je joue au foot. On a joué en équipe, on a travaillé ensemble, c’était important de bien débuter cette Ligue des Champions. Peu importe mon poste, le plus important c’est d’être sur le terrain. Que je sois relayeur ou sentinelle, il n’y a pas de problème, j’essaye de faire de mon mieux. » Zinedine Zidane (entraîneur du Real Madrid) « Ce n’est pas une bonne soirée. Il nous a manqué beaucoup d’intensité. On s’est fait manger dans les duels au milieu. On a vite été dépassés par leur intensité, et à ce niveau-là ce n’est pas possible. Même si on a changé un peu en deuxième période, on a vite été à nouveau mis en difficulté. Sur 90 minutes, on ne s’est pas créé beaucoup d’occasions. Paris a été meilleur, il n’y a rien à redire. On va devoir se reposer, penser à notre prochain match, celui-là est raté mais il en reste beaucoup. » Source : RMC Sport

Ligue des Champions : L'Atlético Madrid arrache le nul contre la Juventus, le Bayern Munich et Manchester City s'imposent

Ce mercredi soir, lors de la 1ere journée de la Ligue des Champions, l'Atlético Madrid a arraché le match nul contre la Juventus Turin dans les dernières minutes (2-2). Dans le même temps, le Bayern Munich et Manchester City ont déroulé contre respectivement l'Etoile Rouge de Belgrade (3-0) et au Shakhtar Donetsk (0-3).
Plus d'informations à venir.