CAN 2019 : la pré-liste du Nigeria avec Obi Mikel

Nigeria Copyright -AFP
Le sélectionneur des Super Eagles du Nigeria, Gernot Rohr, a communiqué ce mercredi sa pré-liste officielle des  joueurs retenus en vue de la Coupe d'Afrique des Nations 2019.

Comme annoncé hier, la liste des convoqués est marquée par le grand retour de l’emblématique capitaine nigérian John Obi Mikel (32 ans, 85 sélections). En retrait de l’équipe nationale depuis la Coupe du Monde 2018, le milieu de terrain était revenu de son exil chinois en Europe cet hiver, sous les couleurs de Middlesbrough en Championship (D2 anglaise). Ménagé, l’ancien joueur de Chelsea n’avait pas été retenu en mars dernier pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 et l’amical face à l’Egypte.

Buteur lors de sa dernière apparition sous le maillot national, l’attaquant du FC Copenhague Paul Onuachu fait également partie des heureux élus, tout comme le Bordelais Samuel Kalu et le jeune milieu de terrain offensif de Villarreal, Samuel Chukwueze, non retenu pour le dernier Mondial U20.

Pas de grande surprise pour le reste, avec toutefois une seconde liste de réservistes, qui comprend notamment le "mondialiste" Bryan Idowu et Junior Ajayi (Al-Ahly).

Il convient de noter également que le Nigeria, sacré champion d’Afrique en 2013, effectue cette année son retour à la grande messe du football africain, et ce, après avoir manqué la qualification lors des deux précédentes éditions. Les partenaires d'Obi Mikel croiseront le fer avec la Guinée, Madagascar et le Burundi au sein de la Poule B en Egypte. >> CAN 2019 : le calendrier complet

La pré-liste du Nigeria :

Gardiens :

Francis Uzoho (Anorthosis Famagouste)

Ikechukwu Ezenwa (Katsina United FC)

Daniel Akpeyi (Kaizer Chiefs).

Défenseurs :

Olaoluwa Aina (Torino)

Abdullahi Shehu (Bursaspor)

Chidozie Awaziem (Caykur Rizespor)

William Troos-Ekong (Udinese)

Leon Balogun (Brighton & Hove Albion)

Kenneth Omeruo (Leganés)

Jamilu Collins (SC Paderborn)

Semi Ajayi (Rotheram United)

Milieux de terrain :

John Obi Mikel (Middlesbrough)

John Ogu (Hapoel Beer)

Oghenekaro Etebo (Stoke City)

Wilfred Ndidi (Leicester)

Samuel Chukwueze (Villarreal)

Attaquants :

Ahmed Musa (Al-Nasr)

Victor Osimhen (Charleroi)

Moses Simon (Levante)

Odion Ighalo (Shanghai Shenua)

Henry Onyekuru (Galatasaray)

Alex Iwobi (Arsenal)

Samuel Kalu (Bordeaux/France)

Paul Onuachu (Midtjylland)

Kelechi Iheanacho (Leicester)

Eliminatoires JO 2020 : le Cameroun sans son Ballon d’or 2015

A la recherche d’un club depuis la rupture de son contrat avec Malaga il y a plus d’un an, Gaëlle Enganamouit, meilleure footballeuse du continent africain en 2015 ne fait pas partie des 20 joueuses convoquées pour défendre les couleurs du Cameroun face à l’Ethiopie les 26 août et 5 septembre prochains, lors du second tour des éliminatoires des Jeux Olympique de Tokyo 2020. La liste des 20 Camerounaises Ongmahan Marthe, Awa FC Ngo Ndom Annette, FAP Mimboe Carole, Louves Estelle Johnson, Sky Blue Sonkeng Ysis, FAP Omboudou Brigitte, FAP Koesso Magoumkouang, Awa FC Nkada Agnes, FAP Meyong Menene Charlène, Louves Ngo Mbeleck Geneviève, FAP Yvonne Leuko, Strasbourg Mbengono Cathérine, Green City Feudjio Raissa, UDG Tenerife Abena Thérèse, Louves Maffo Alice, Awa FC Aboudi Onguene, CSKA Moscou Akaba Henriette, FAP Abam Michaëla, Betis Séville Machia Machia, FC Braga Mpeh Bissong, Louves

🔴FLASH - PSG : Le Real Madrid n'a pas dit son dernier mot pour Neymar !

Neymar Jr - Florentino Perez Copyright -OFC
L'hypothèse d'un retour de Neymar au FC Barcelone a pris du plomb dans l'aile depuis que Philippe Coutinho, potentielle monnaie d'échange dans ce dossier, a été prêté au Bayern Munich. Si l'international brésilien pourrait bel et bien rester au PSG, le Real Madrid n'aurait pas fait une croix sur lui comme l'explique L'Equipe ce dimanche. Le dossier Neymar a probablement pris une nouvelle tournure samedi. Mais sans doute pas dans le sens souhaité par le principal intéressé. En rejoignant le Bayern Munich en prêt, Philippe Coutinho a joué un mauvais tour à son compatriote. L'ancien de Liverpool intéressait en effet le PSG et aurait pu être inclus dans un éventuel deal destiné à faire revenir « Ney » au FC Barcelone. Sans cette monnaie d'échange, les négociations devraient inévitablement se compliquer, comme l'explique L'Equipe dans son édition de samedi. D'abord car le Barça ne disposerait pas des liquidités suffisantes - les transferts de Frenkie de Jong et d'Antoine Griezmann pèsent lourd dans la balance - pour satisfaire les exigences parisiennes. Ensuite parce que les champions d'Espagne en titre n'auraient aucunement l'intention de se séparer des autres Blaugrana susceptibles de plaire au club de la Capitale (Nelson Semedo, Ousmane Dembélé).

Le Real Madrid est toujours dans le coup pour Neymar

Dès lors, Neymar doit vraisemblablement se faire à l'idée qu'il ne quittera pas la Ville Lumière cet été. A moins que... Toujours d'après le quotidien sportif, le Real Madrid n'aurait pas encore fait une croix sur l'Auriverde. Ces dernières semaines, Florentino Pérez aurait d'ailleurs régulièrement échangé avec Pini Zahavi (le « super agent » en charge de défendre les intérêts de l'ancien Barcelonais). Des discussions auraient même eu lieu entre les dirigeants parisiens et leurs homologues madrilènes samedi. Un retour du natif de Mogi das Cruzes en Liga ne serait ainsi toujours pas à exclure.

«Je t'offre le triple de ton salaire», la réponse magique de Lionel Messi !

Lionel Messi - Khaldoon Al Mubarak Copyright -AFP
Lionel Messi s'est retrouvé à plusieurs reprises dans le viseur de Manchester City avant de signer sa dernière prolongation de contrat avec Barcelone. Khaldoon al Mubarak, président de l’écurie mancunienne depuis 2008, a confié dans des propos relayés par Mundo Deportivo qu’il avait tenté de convaincre Lionel Messi de rallier les rangs des Cityzens. En vain ! La super star argentine du FC Barcelone, Lionel Messi, devrait être l'homme d'un seul club, mais a déjà eu des offres mirobolantes sur sa table, notamment en 2017, lors des moments d'intenses négociations de prolongation de contrat avec le Barça. En effet, le 25 novembre 2017, le capitaine catalan signait son nouveau contrat avec son club de toujours, étendant son lien avec le FC Barcelone jusqu'en juin 2021 et acceptant ainsi une clause libératoire de 700 millions d'euros. Toutefois, et avant d'arriver à cet accord avec les dirigeants barcelonais, les rumeurs se sont multipliées et le quintuple Ballon d’or a été l'un des joueurs fortement prisés par Manchester City. Khaldoon al Mubarak, président de l’écurie mancunienne depuis 2008, a admis que le club 'citizen' avait essayé d'engager le génie argentin lors du mercato estival 2017.

"Nous avons offert le triple de son salaire, mais il n'a jamais accepté"

« Nous avons demandé à Guardiola de lui parler en 2017. Nous lui avons même offert le triple du salaire qu'il a au Barça» révèle le richissime propriétaire émirati dans des propos relayés par le journal espagnol Mundo Deportivo. Messi qui touchait à l’époque 40 millions d’euros par an aurait pu ainsi percevoir un salaire record de 120 M€ annuels. Il a tout de même refusé. « Lionel Messi a dit non merci. Il n’a jamais accepté notre offre » conclut le président de City.

Parme : Gervinho, un doublé et un hommage à DJ Arafat !

Gervinho - DJ Arafat Copyright -AFP
Marqué, comme beaucoup d’Ivoiriens par le décès brutal du chanteur DJ Arafat il y a près d’une semaine, l’ex capitaine des Eléphants de la Côte d’Ivoire, Gervinho, a tenu à rendre hommage à son compatriote. Auteur d’un magnifique doublé samedi soir face à Venise (3-1) en Coupe d’Italie, la super star de Parme a célébré sa première réalisation en brandissant un maillot sur lequel était écrit «repose en paix DJ Arafat». Il convient de rappeler que Gervinho s’est déjà fait remarquer le jour de l’annonce du départ du "roi du coupé-décalé", puisque c’est via Twitter qu’il avait décidé de réagir en publiant plusieurs photos en compagnie de son ami disparu. Le message qui accompagnait ces publications exprimait une douleur bien réelle : « Repose en paix l’artiste ! Personne ne mérite de mourir prématurément, tu vivras pour toujours à travers ta musique ».

Ligue 1 (Nice) : le Camerounais Ignatius Ganago punit Nîmes

A 20 ans, l’international espoir camerounais a inscrit son premier de la saison en Ligue 1 samedi, lors de la victoire de l’OGC Nice à Nîmes (1-2). Ignatius Ganago est en pleine forme. Le jeune international espoir camerounais l’a encore prouvé samedi, lors du déplacement à Nîmes (1-2), pour le compte de la deuxième journée de Ligue 1 française. Titulaire comme il y a une semaine, le joueur de 20 ans a tiré son épingle. Auteur du second but de son équipe (0-2, 16e) après celui de Cyprien sur penalty (0-1, 10e), le joueur formé à l’Ecole de football des brasseries du Camerounais a été excellent sur l’ensemble de la partie. Alors que la rencontre n’avait rien de vraiment facile. Largement dominateurs en début de partie, les Aiglons ont en effet souffert après la réduction du score de Ripart (45e), suivie notamment l'expulsion de Coly (51e). En difficulté jusqu'au bout, Nice a su tenir bon pour grimper au 2e rang du classement, à égalité avec le leader Lyon qui a humilié le SCO Angers de Stéphane Bahoken (6-0) vendredi, en ouverture de cette deuxième journée du championnat.