CAN 2019 : Aliou Cissé et Alain Giresse dédramatisent les retrouvailles

Successeur d'Alain Giresse à la tête du Sénégal, Aliou Cissé retrouve le Français, désormais sur le banc de la Tunisie, dimanche en demi-finale de la CAN 2019.
La première demi-finale de la CAN 2019, dimanche (18h00) au Caire entre le Sénégal et la Tunisie sera pour le sélectionneur des Aigles de Carthage, Alain Giresse, l'occasion de retrouvailles avec un pays qui ne l'avait pas ménagé au moment de son éviction en 2015. Toujours sur le banc des Lions de la Teranga, son successeur Aliou Cissé a pourtant tenu à dédramatiser les choses, ce samedi en conférence de presse d'avant-match. « Ce n’est pas Alain Giresse contre Aliou Cissé, c’est la Tunisie contre le Sénégal, a dit ce samedi le coach aux dreadlocks, dans des propos rapportés par l'AFP. Dans le foot, on se connaît tous, c’est une grande et une petite famille à la fois. Alain connaît très bien le Sénégal, mais nous aussi, on connaît bien la Tunisie. »

Giresse : « Assez spécial de se retrouver de l'autre côté »


Comme en écho, Alain Giresse a lui aussi calmé le jeu au sujet de cet aspect des choses. « Si le match se résumait à la connaissance que j’ai des joueurs, ce serait une bonne chose. Mais la réalité est toute autre, a expliqué le sélectionneur de la Tunisie. La connaissance et les relations sont une chose, c’est le terrain qui est le plus important. C’est assez spécial de se retrouver de l’autre côté. C’est un esprit personnel, mais qui ne concerne que moi. Ça ne rentre pas en compte dans la préparation des joueurs tunisiens. »

Cissé : « On espère que ce sera la bonne »


La pression de l'événement n'a en revanche pas été niée par Aliou Cissé, dont l'ambition est d'enfin ramener la CAN à Dakar. « Nous sommes près du but, dans la mesure où nous sommes en demies. En étant arrivé à ce niveau-là, on a de l’espoir. Mais nous savons que le plus dur est à venir, a répondu l'ancien joueur du PSG. Nous espérons que cette année sera la bonne. On est à deux pas, c’est à la fois long et court. » Quant à Alain Giresse, lui aussi se verrait bien ne pas en rester là : « J’ai pris conscience de ce que ça représente d’aller en demi-finales, il y avait un côté obsessionnel. C’est un soulagement, mais pas une fin en soi. » La dernière fois qu'Alain Giresse avait croisé une sélection qu'il avait déjà coachée, cela s'était bien passé pour lui, avec l'élimination du Gabon par le Mali en quarts de finale de la CAN 2012.

Rennes : De la concurrence pour Gonalons

Alors que Rennes semblait proche de récupérer Maxime Gonalons, le milieu de l'AS Rome, le Besiktas Istanbul a fait son apparition dans le dossier, d'après Sky Sport Italia.
En contacts avancés avec Rennes, le milieu de terrain récupérateur international français Maxime Gonalons (30 ans) aurait aussi la cote en Turquie. Prêté la saison passée au FC Séville, l’ancien joueur de l’OL serait dans le viseur du Besiktas Istanbul (qui vient d’enregistrer le renfort de l’ex-Nantais et Marseillais Georges-Kevin Nkoudou). Placé sur la liste des transferts par la Roma, le natif de Vénissieux pourrait faire l’objet d’un prêt avec option d’achat. Selon les informations de Sky Sport Italia, la piste serait active. Une offre aurait été transmise, mais le Tricolore garderait une préférence pour les Rouge et Noir.

Atlético Madrid : L'AS Rome pour Kalinic ?

Sur le départ du côté de l'Atlético Madrid, Nikola Kalinic, l’attaquant croate, pourrait rebondir du côté de l'AS Rome, d'après Sky Sport Italia.
Avec les éventuels départs de Grégoire Defrel et Patrik Schick, la Roma s’activerait pour se renforcer aux avant-postes. Dans cette optique, les Giallorossi se pencheraient sérieusement sur le cas de l’avant-centre international croate Nicolas Kalinic (31 ans, Atlético Madrid). Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec les Colchoneros, l’ancien joueur de la Fiorentina et du Milan AC pourrait faire l’objet d’un prêt avec option d’achat. Selon les informations de Sky Sport Italia, l’affaire pourrait être bouclée la semaine prochaine. En revanche, les discussions auraient connu un coup d’arrêt concernant le défenseur central international italien Daniele Rugani (25 ans, Juventus Turin).

Bayern Munich : Lille accélère pour Renato Sanches

Alors que le Bayern Munich et Lille discutent au sujet de Renato Sanches, le milieu portugais, un accord serait en passe d'être trouvé.
Avec le départ annoncé de Thiago Maia en Serie A, Lille est passé à la vitesse supérieure pour arracher la signature du milieu de terrain international portugais Renato Sanches (22 ans, Bayern Munich). Un temps suivi par Hoffenheim et Leverkusen, notamment, l’ancien joueur du Benfica Lisbonne a donné son feu vert pour rejoindre les troupes de Christophe Galtier. Alors qu’un prêt était envisagé, les discussions portent aujourd’hui sur un transfert sec.

Lille sort le carnet de chèques 


Du côté des Dogues, l’optimisme est de mise, même s’il s’agit d’un investissement considérable. Après avoir cassé sa tirelire pour recruter le Turc Yusuf Yazici, le club du président Gérard Lopez est parti pour franchir un nouveau cap avec le transfert de l’ex-Golden Boy. Malgré un engagement courant jusqu’en juin 2021 avec les Bavarois, Renato Sanches ne sera pas retenu outre mesure. Il n’est néanmoins pas question de brader celui qui avait été recruté pour trente-cinq millions d’euros, plus des bonus, il y a trois ans. Avec l’arrivée du Barcelonais Philippe Coutinho, le numéro 35 n’a plus d’avenir aux côtés des coéquipiers de Manuel Neuer, mais le LOSC est contraint de mettre la main au portefeuille. Les négociations sont à un stade très avancé, toutes les parties concernées acceptant de faire un effort.

Real Madrid : Navas vers le PSG ?

Ces dernières heures, Leonardo, le directeur sportif du PSG, aurait relancé le dossier Keylor Navas, le gardien remplaçant du Real Madrid, d'après Marca.
A la recherche du successeur de Kevin Trapp, qui a été transféré à l’Eintracht Francfort, le Paris Saint-Germain aurait réactivé la piste menant au gardien international costaricien Keylor Navas (32 ans, Real Madrid). Barré par Thibaut Courtois chez les Merengue, l’ancien joueur de Levante et Albacete pourrait débarquer pour concurrencer Alphonse Areola sous les couleurs du club de la Capitale. Selon les informations de Marca, celui qui a été formé au Deportivo Saprissa se rapprocherait des coéquipiers de Kylian Mbappé. Après avoir donné son accord à Antero Henrique, le protégé de Zinédine Zidane aurait été relancé par Leonardo, son successeur au poste de directeur sportif chez les champions de France en titre.

Le Real demande 20 M€ 


Aujourd’hui, les discussions seraient dans leur phase finale, et ce dossier ne serait pas forcément lié à celui de Neymar. Lié jusqu’en juin 2020 avec La Maison Blanche, qui avait versé 10 M€ pour le recruter il y a cinq ans, le numéro 1 serait aujourd’hui estimé aux alentours de vingt millions d’euros. A défaut de pouvoir attirer Gianluigi Donnarumma (20 ans, Milan AC), l’écurie du président Nasser Al-Khelaïfi pourrait se « consoler » avec le Costaricien. Le nom d’André Onana (23 ans, Ajax Amsterdam) est aussi cité par nos confrères ibériques.

Metz : Un nouveau pari africain

Ce jeudi, Metz a annoncée l'arrivée de Boubacar Traoré, le jeune milieu malin de l'AS Bamako, pour une durée de cinq ans.



Agé de 18 ans, Boubacar Traoré, le milieu de terrain défensif de l’AS Bamako, rejoint Metz. Les Grenats ont officialisé ce jeudi la venue de l’international malien U20, qui s’est engagé pour une durée de cinq ans. « En Moselle, il fera ses premiers pas en dehors de son pays natal et il compte bien apporter toute sa fougue et ses qualités de récupérateur afin d'aider le FC Metz dans son opération maintien, peut-on lire sur le site officiel des Grenats. Par ailleurs, il portera le numéro 8 ! »