đź”´CAN 2019 : Le tirage au sort complet !

Le tirage de la CAN 2019 Copyright -OFC
"Alea jacta est" (les dés sont jetés). Lors d'une magnifique cérémonie organisée "aux pieds des Pyramides et du Sphinx de Gizeh", la Confédération Africaine de Football (CAF) a procédé ce vendredi au tirage au sort de la phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019.

Ci-après le tirage complet des six groupes avec de très belles affiches en perspective !

Groupe A :


Egypte

RD Congo

Ouganda

Zimbabwe

Groupe B :


Nigeria

Guinée

Madagascar

Burundi

Groupe C :


Sénégal

Algérie

Tanzanie

Kenya

Groupe D :


Maroc

CĂ´te d'Ivoire

Afrique du Sud

Namibie

Groupe E :


Tunisie

Mali

Mauritanie

Angola

Groupe F :


Cameroun

Ghana

BĂ©nin

Guinée Bissau



Il convient de rappeler également que la phase finale de la CAN 2019 débutera le 21 juin prochain et s’achèvera le 19 juillet.

A lire aussi > CAN 2019 : voici la finale de rêve d'Hervé Renard !

Le calendrier complet:





Revivez la cérémonie du tirage au sort en vidéo:



Mettez-vous aux couleurs de votre Ă©quipe pendant la CAN Total 2019 !

Avec l’application Orange Téléphone, supportez votre équipe en affichant ses couleurs grâce à un thème spécial CAN Total 2019. Orange Téléphone est une application gratuite qui vous aide à lutter efficacement contre les appels spam en identifiant les numéros inconnus qui vous appellent et en détectant les appels indésirables avant de décrocher. L'application vous permet aussi d’accéder en un geste à la liste des numéros d’urgence de votre pays, aux numéros courts Orange et à l’application Orange et moi. Vous pouvez télécharger l’application Orange Téléphone dès maintenant et découvrir notre thème CAN Total 2019 : http://bit.ly/2v5kVHR

Stars de la CAN 2019 : Sadio Mané, pour briser le signe indien !

Sadio Mané - Sénégal Copyright -OFC
A l'approche de la Coupe d’Afrique des Nations 2019, Orange Football Club vous propose de dĂ©couvrir une sĂ©rie de portraits consacrĂ©s aux joueurs les plus attendus de la grande messe du football africain. Focus aujourd’hui sur l'attaquant vedette des Lions du SĂ©nĂ©gal, Sadio ManĂ©. Nom : Sadio ManĂ© Naissance :  (27 ans) Lieu : SĂ©dhiou (SĂ©nĂ©gal) Poste : Attaquant LatĂ©ralitĂ© : droitier Taille : 1,75 m Nombre de sĂ©lections : 60 Nombre de buts en sĂ©lection : 16 Club actuel : Liverpool (Angleterre) Statistiques en 2018/2019 : 22 buts et 2 passes dĂ©cisives en Premier League 4 buts et 1 passe dĂ©cisive en Ligue des Champions Vainqueur de la LDC UEFA Valeur marchande : 150 M€ On ne prĂ©sente plus le quintuple Ballon d'or sĂ©nĂ©galais Sadio ManĂ©. VĂ©ritable star du ballon rond mais aussi l’idole de tout un pays, tous les espoirs du SĂ©nĂ©gal reposent sur ses Ă©paules, son talent et son expĂ©rience du plus haut niveau. Pièce maĂ®tresse de l’effectif plĂ©thorique d’Aliou CissĂ© en vue de la CAN 2019,  l’attaquant vedette de Liverpool ne cesse de faire Ă©talage de tout son talent sous le maillot des Lions de la TĂ©ranga (16 buts en 60 sĂ©lections).  

Carrière en club

Né le 10 avril 1992 à Sédhiou au Sénégal, l’enfant de Bambali a fait ses débuts au club de l’Académie Génération Foot de Dakar (partenaire du FC Metz), alors qu’il avait douze ans. Faisant très tôt étalage d’un talent certain, il est envoyé six ans plus tard en France du côté des Grenats où il signa finalement un contrat stagiaire en juillet 2011 avant d’intégrer l’effectif professionnel en janvier 2012. Un gamin à la conquête de l’Europe Mané dispute alors 19 matches pour sa première saison en tant que joueur professionnel et signe sa première réalisation le 4 mai 2012 contre Guingamp au Stade Saint-Symphorien à l’occasion de la 32ème journée de la Ligue 2 française. Attiré par le jeune prodige et flairant le bon coup, le club autrichien Red Bull Salzbourg obtiendra la signature du Sénégalais en juillet 2013. La pépite des Lions de la Téranga a alors très vite démontré toute l’étendue de son talent en produisant deux saisons pleines avec 87 apparitions au compteur, 45 buts et 27 passes décisives. Révélation au « Royaume de Sa Majesté » Le 1er septembre 2014, Mané est transféré en Premier League anglaise à Southampton en échange de 11,8 millions de livres sterling (environ 15 millions d'euros). Le jeune attaquant ne perd pas de temps et poursuit son ascension fulgurante du côté de l'Angleterre. Athlétique, rapide et doté d’un sens du but indéniable, l’ancien Messin marque dix buts et délivre quatre passes décisives pour son premier exercice en Grande-Bretagne. Sa deuxième saison est sur la lancée de sa précédente. Mané monte en puissance. Il inscrit quinze buts toutes compétitions confondues, et délivre neuf passes, le tout en 43 matches. Le 28 juin 2016, l’attaquant vedette des Lions de la Téranga débarque à Liverpool. Pour s’attacher ses services, les dirigeants des Reds n’ont d’ailleurs pas hésité à débourser la coquette somme de 41 millions d’euros, faisant de Mané le «joueur africain le plus cher de l’histoire» lors du mercato estival 2016. Dès son premier exercice, Mané a conquis de manière remarquable les cœurs des fidèles d’Anfield avec notamment 13 buts et 5 passes décisives en 25 titularisations. Une saison à l'issue de laquelle il a été désigné joueur de la saison par les supporters anglais. Suit un exercice 2017/2018 de haut vol pour le Lion de la Téranga avec 10 réalisations en 29 apparitions en Premier League avant la consécration lors de la saison écoulée: Vainqueur de la Ligue des Champions UEFA, meilleur buteur du prestigieux championnat anglais (22 buts), Sadio Mané fait désormais l'unanimité au "Royaume de Sa Majesté" !

Carrière en sélection

ManĂ© a dĂ©butĂ© sa carrière internationale en mai 2012 lors d’un match amical contre le Maroc. Il rĂ©alise une passe dĂ©cisive face aux Lions de l'Atlas et inscrit son premier but avec sa sĂ©lection la semaine suivante contre le Liberia. Cerise sur le gâteau, il fait partie des joueurs convoquĂ©s pour disputer les JO d’étĂ© Ă  Londres en 2012 ! Titulaire dans cette Ă©quipe, les Lions de la TĂ©ranga s’inclinent en quarts de finale en prolongation contre le Mexique, futur vainqueur du tournoi. Le buteur de 27 ans comptabilise aujourd’hui 16 rĂ©alisations en 60 capes avec les Lions du SĂ©nĂ©gal et aspire dĂ©sormais Ă  briser le signe indien qui poursuit son pays en Coupe d'Afrique des Nations.  

Actualité avant la CAN 2019

La Fédération sénégalaise de football a fait savoir cette semaine que Sadio Mané sera suspendu le 23 juin contre la Tanzanie pour l'entrée en piste des Lions de la Teranga à la CAN 2019. Averti lors des matchs éliminatoires Guinée équatoriale-Sénégal (0-1) à Bata et Sénégal-Madagascar (2-0) à Thiès, l'attaquant de Liverpool ne pourra être aligné lors de cette rencontre de la 1ere journée du groupe C.

Saliba toujours plus proche d’un cador anglais

Arsenal doit encore faire le plus dur. Mais il a déjà fait un pas en avant dans le cadre du transfert de William Saliba. D’après nos confrères de L’Equipe, le club londonien a en effet trouvé un accord avec le défenseur de Saint-Etienne.
Il porterait sur un contrat de cinq ans. Les Gunners doivent désormais s’entendre avec l’ASSE. La direction stéphanoise s’était déjà prémunie en prolongeant le bail de son jeune joueur jusqu’en 2023, afin de s’assurer une importante indemnité en cas de transfert de l’international français U19 cet été.



Il y a quelques jours, le 10 Sport évoquait un montant établi à 30 millions d’euros. Les Verts souhaiteraient dégager cette somme pour accentuer leur activité sur le Mercato afin de renforcer l’effectif en vue d’une saison qui s’annonce chargée. Mieux, Sainté aurait conditionné un transfert à l’obtention du prêt de Saliba pour un an. Ce qui pourrait également convenir à Arsenal, même si ses besoins en défense sont réels, alors que Laurent Koscielny est annoncé partant.

En attaque, Marseille s’attaque à une piste tortueuse

Marseille cherche encore le successeur de Mario Balotelli. Dernièrement, l’OM a ciblé Salomon Rondon, qui a déjà côtoyé Villas-Boas. Mais son arrivée semble hypothétique.
L’OM n’a pas trouvé son bonheur en France. Il a donc étendu ses recherches à l’étranger. En quête d’un attaquant pour compenser le départ de Mario Balotelli, dont les prétentions salariales sont incompatibles avec la réalité économique du club, Marseille avait étudié les profils de Gaëtan Laborde, Marcus Thuram, voire Silas Wamangituka. Aucun n’a visiblement fait l’unanimité et l’entité phocéenne penserait désormais à Salomon Rondon, comme le révèle la Provence dans son édition du jour, citant des sources anglaises.

Âgé de 29 ans, l’attaquant vénézuélien sort d’une saison encourageante à Newcastle, où il a été prêté par West Bromwich Albion. Auteur de 11 buts et 7 passes décisives en Premier League, le joueur s’est imposé par sa puissance et ses qualités athlétiques. Il a surtout côtoyé André-Villas Boas lors de son transfert au Zénith Saint-Pétersbourg, en 2014. Sous les ordres du technicien portugais, il avait inscrit 28 buts en 57 rencontres. Son nom a donc été soumis par le nouveau coach marseillais, et sa situation contractuelle a conduit la direction phocéenne à s’intéresser à lui.


Newcastle est toujours favori


Le buteur est lié à WBA jusqu’à la fin du mois de juin et sera libre de s’engager où bon lui semble ensuite. Marseille pourrait donc tenter de s’engouffrer dans l’ouverture, même si elle est réduite : ses émoluments, estimés à 3,5 millions d’euros, ne collent pas véritablement avec la volonté de la direction olympienne, qui souhaite abaisser sa masse salariale. Dans l’effectif, seuls les cadres que sont Mandanda, Rami, Thauvin, Payet, Luiz Gustavo ou Strootman perçoivent un plus gros chèque. Le club cherche justement à se débarrasser de certains d’entre eux.

La concurrence ne devrait rien arranger. A Newcastle, Rafa Benitez a réclamé des garanties. Le coach espagnol souhaite conserver son attaquant, qu’il estime comme un joueur-clé au sein de son groupe. Depuis l’hiver dernier, Rondon ne cesse de rappeler qu’il aimerait prolonger son aventure avec les Magpies. Pour l’heure, l’attaquant dispute la Copa América avec le Venezuela et il sera donc difficile de nouer les négociations. Pour Newcastle comme pour Marseille.

1eres, 2emes ou 3emes : Quelle place pour les Bleues dans leur groupe ?

Avec ses deux victoires en autant de matchs jusqu’à maintenant, contre la Corée du Sud (4-0) puis la Norvège (2-1), l’équipe de France est déjà assurée de rejoindre les 8emes de finale de la Coupe du Monde féminine. Mais le dernier match du premier tour, contre le Nigeria ce lundi à Rennes (21h00), n’est pas sans enjeu pour autant.
Les Bleues joueront leur place finale dans le groupe A, avec comme ambition de se faciliter la tâche pour le prochain tour. Si elles terminent 1eres, elles affronteront dimanche au Havre (21h00) l’un des quatre meilleurs troisièmes, issus des groupes C, D ou E. Si elles finissent 2emes, les joueuses de Corinne Diacre seront confrontées samedi à Nice (21h00) au 2eme du groupe C, où figurent notamment l’Italie, le Brésil et l’Australie. Et si en cas de cataclysme elles se retrouvent 3emes, elles devront attendre la fin du premier tour pour connaître leur adversaire. Elles affronteraient soit le 1er du groupe B (probablement l’Allemagne) à Grenoble samedi (17h30), soit le premier du groupe C (possiblement l’Italie) à Montpellier mardi prochain (18h00).

Les scénarios possibles dans le groupe A


La France 1ere si :


- Elle ne perd pas contre le Nigeria ;

- Elle perd de trois buts ou moins contre le Nigeria et la Norvège ne gagne pas contre la Corée du Sud ;

- Elle perd d’un but contre le Nigeria et la Norvège gagne d’un but contre la Corée du Sud ;

- Elle perd d’un but contre le Nigeria et la Norvège gagne de deux buts contre la Corée du Sud, mais la France garde l’avantage sur la Norvège à la meilleure attaque (ou au classement du fair-play en cas d’égalité).

La France 2eme si :


- Elle perd de quatre buts ou plus contre le Nigeria et la Norvège ne gagne pas contre la Corée du Sud ;

- Elle perd d’un but contre le Nigéria et la Norvège gagne de trois buts ou plus contre la Corée du Sud ;

- Elle perd de deux buts contre le Nigéria et la Norvège gagne de deux buts ou plus contre la Corée du Sud ;

- Elle perd d’un but contre le Nigeria et la Norvège gagne de deux buts contre la Corée du Sud, mais la France perd l’avantage sur la Norvège à la meilleure attaque (ou au classement du fair-play en cas d’égalité).

La France 3eme si :


- Elle perd quatre buts ou plus contre le Nigeria et la Norvège gagne contre la Corée du Sud.