đź”´Bruges - PSG (0-5): Les notes du match

PSG Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
En galère pendant une heure sur la pelouse du Club Bruges, le PSG a finalement ramené un large succès de Belgique (0-5). Kylian Mbappé, entré en jeu en deuxième période, a réussi un triplé en vingt minutes.

LE DEBRIEF


Le Club Bruges n’avait pas encore perdu cette saison, en championnat comme en Ligue des Champions. Mais cette statistique n’a pas résisté au talent insolent de Kylian Mbappé, auteur d’une entrée aussi fracassante et que démoniaque. Le Paris Saint-Germain a signé un troisième succès en autant de journées en phase de groupes ce mardi soir en Belgique. Une victoire large et nette (0-5), mais pas sans bavure. Car au moment d’analyser ce résultat, une fois développée la tornade Mbappé, il ne faudra pas ignorer les grosses difficultés rencontrées par les Parisiens pendant près d’une heure sur la pelouse du leader de Jupiler Pro League. Thomas Tuchel s’attendait à un gros pressing adverse, et il n’a pas été déçu. Mais ses joueurs, pourtant prévenus, ont eux donné l’impression de ne pas savoir comment se comporter.

Peut-être parce qu’ils avaient ouvert le score très rapidement et qu’ils avaient même eu une énorme occasion de faire le break avant le quart d’heure de jeu. Toujours est-il qu’après cette très bonne entame (favorisée par les erreurs de placement de la défense brugeoise), le PSG a reculé, a laissé le ballon à son adversaire, et a eu un mal fou à enchaîner les passes pour se sortir du pressing. Même Marco Verratti, d’ordinaire si habile avec le ballon dans les petits espaces, a multiplié les erreurs et les pertes. Heureusement, dans cette période de flottement, le club de la Capitale a pu se reposer sur un Thiago Silva taille patron en défense centrale.

Le Club Bruges a beaucoup de mérite d’avoir autant tenté sa chance, de ne pas s’être contenté de défendre. Mais il pourra aussi et surtout regretté son déchet technique dans les trente derniers mètres. Car avec plus de justesse, le club belge aurait marqué au moins un but ce mardi soir. Les hommes de Philippe Clément ont laissé passer leur chance, et dès que Kylian Mbappé est entré en jeu en début de deuxième mi-temps, la physionomie a changé. Le PSG a retrouvé de la vitesse et la défense de Bruges a rendu les armes en un claquement de doigts. A l’arrivée, l’addition est lourde pour les locaux et assez flatteuse pour Paris. Elle dit aussi beaucoup de ce que ce PSG est pour l’instant en C1 : un favori solide qui a gagné tous ses matchs sans encaisser le moindre but. Les 8emes de finale sont déjà tout près.
L’instant T : Thomas Tuchel avait prévenu la veille en conférence de presse que Kylian Mbappé ne pourrait pas jouer 90 minutes. Il l’a donc laissé sur le banc au coup d’envoi et l’a lancé dès les premières minutes de la deuxième période. Très vite, la différence avec Choupo-Moting a été flagrante. Moins d’un quart d’heure après son entrée, le PSG avait d’ailleurs ajouté deux buts. Au coup de sifflet final, on parle d’un triplé et d’une passe décisive, et d’un score passé de 1-0 à 5-0. On appelle ça un coaching gagnant !


LES BUTS


7eme minute (0-1)
But du PSG ! Ouverture lumineuse de Thiago Silva depuis la défense. Parti à la limite du hors-jeu, Di Maria s’avance jusqu’à l’entrée de la surface, puis centre de l’extérieur du pied gauche pour Icardi qui ne manque pas sa reprise de près.

61eme minute (0-2)
But du PSG ! Le une-deux de Di Maria et Mbappé met le feu à la défense brugeoise. L’Argentin décide ensuite de centrer à mi-hauteur et Mignolet sort pour écarter le danger. Mais le gardien belge pousse en fait le ballon sur la tête de Mbappé qui n’a plus qu’à cadrer en direction du but vide.

63eme minute (0-3)
But du PSG ! Dans la foulée du deuxième but, les Parisiens marquent à nouveau. En défense, Mata temporise trop et finit par perdre le ballon. Mbappé le récupère et centre fort devant le but pour Icardi qui s’offre un doublé.

79eme minute (0-4)
But du PSG ! Le doublé pour Mbappé ! Au départ de l’action avec Bernat, Mbappé poursuit sa course et propose un appel en profondeur à Di Maria qui le lance plein axe. Le champion du monde fait parler sa vitesse, résiste au tacle de Rits et à la sortie de Mignolet, puis croise sa frappe en direction du but vide. Quel festival !

83eme minute (0-5)
But du PSG ! Di Maria voit l’appel de Mbappé plein axe. D’un extérieur parfaitement dosé, il lance son coéquipier qui prend de vitesse Mechele. Le Français arrive face à Mignolet et inscrit un troisième but en… vingt minutes !

 

LES TOPS ET LES FLOPS


THIAGO SILVA (8)

Un match pas loin d’être parfait pour le capitaine parisien. Thiago Silva est impliqué sur l’ouverture du score avec une transversale géniale depuis son camp. Ensuite, défensivement, le Brésilien a été infranchissable et a régné en maître, toujours grâce à un sens de l’anticipation au-dessus de la moyenne.
KYLIAN MBAPPE (NON NOTÉ)

Il aurait pu entrer sur la pointe de pieds, prudent après sa blessure. Mais ce n’est pas son genre. Kylian Mbappé a dynamité la défense adverse avec sa vitesse et sa qualité technique. A lui seul, il a complètement changé le match, avec un triplé et une passe décisive pour sortir le PSG d’une situation assez difficile.
MARCO VERRATTI (4)

On n’a pas l’habitude de le voir autant souffrir au milieu face à des équipes supposées plus faibles que le PSG. Mardi soir, Marco Verratti a eu beaucoup de mal à se défaire du gros pressing des Brugeois dans l’entrejeu. Au lieu de simplifier son jeu, l’Italien a trop gardé le ballon, qu’il a trop souvent perdu.
ERIC-MAXIM CHOUPO-MOTING (3)

Hormis une transversale magnifique pour Di Maria, qui aurait pu amener un but parisien, Eric-Maxim Choupo-Moting a raté tout ce qu’il a entrepris. Techniquement, le Camerounais a été trop brouillon. Même dans ses choix, il s’est trop souvent trompé. Le parallèle avec Mbappé est terrible pour lui.

 

LA FEUILLE DE MATCH


CLUB BRUGES – PSG : 0-5

Stade Jan Breydel (28 000 spectateurs environ)
Temps couvert – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Siebert (6)

Buts : Icardi (7eme et 63eme), Mbappé (61eme, 79eme et 83eme) pour le PSG

Avertissements : De Ketelaere (33eme) et Rits (77eme) pour Bruges – Choupo-Moting (15eme), Verratti (73eme) et Meunier (85eme) pour le PSG

 

Marseille
Club Bruges
Mignolet (4) – C.Mata (4), Mechele (4), Deli (4), Sobol (3) – Rits (5), De Ketelaere (6) puis Okereke (57eme), Vanaken (cap) (6) – K.Diatta (5), Dennis (5) puis Openda (76eme), Tau (4)

N’ont pas participé : Horvath (g), Balanta, Koussounou, Sagna, Cools
Entraîneur : P.Clement

 

PSG
PSG
Navas (5) – Meunier (5), Thiago Silva (cap) (8), Kimpembe (6), Bernat (5) – Marquinhos (5), Verratti (4), A.Herrera (6) puis A.Diallo (72eme) – Di Maria (7), Icardi (7) puis Paredes (65eme), Choupo-Moting (3) puis Mbappé (52eme)

N’ont pas participé : Rico (g), Dagba, Sarabia, Cavani
Entraîneur : T.Tuchel
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Absence estimée à 3 semaines pour Marquinhos (PSG)

Sorti sur blessure à Reims mercredi soir (0-3), en demi-finale de la Coupe de la Ligue, Marquinhos devrait manquer 3 semaines de compétition.


Auteur du premier but parisien à Reims (0-3), Marquinhos a surtout dû céder sa place à vingt minutes de la fin de la rencontre (71eme). Remplacé par le jeune Tanguy Kouassi - qui a lui aussi trouvé le chemin des filets - le défenseur international brésilien se tenait les adducteurs. Et le Paris Saint-Germain a communiqué ce jeudi soir sur sa blessure : Marquinhos devrait être absent 3 semaines.

Marquinhos devrait être opérationnel pour Dortmund





"Marquinhos s’est blessé aux ischios jambiers mercredi soir. Les examens confirment une lésion du biceps fémoral. La durée d’indisponibilité devrait être autour de 3 semaines", a indiqué le club de la capitale dans son point médical publié sur son site officiel. Marquinhos devrait donc être opérationnel pour le huitième de finale aller de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund, programmé le 18 février, mais le timing reste serré pour le Brésilien. Le Paris Saint-Germain devrait communiquer dans les prochains jours sur l'évolution de sa blessure.



Real Madrid : Gareth Bale dépasse le total de buts de... Ronaldo

En trouvant le chemin des filets en Coupe du Roi cette semaine, Gareth Bale a dépassé le nombre de buts inscrits par le Brésilien Ronaldo au Real Madrid.
Indésirable ou indispensable ? Gareth Bale voit son statut vaciller depuis deux ans au Real Madrid. Poussé vers la sortie par Zinédine Zidane l'été dernier, le Gallois traverse une saison des plus contrastées, alternant passages à vide et coups d'éclat. Mercredi soir, sur la pelouse de l'Unionistas Salamanque en Coupe du Roi, c'est lui qui a ouvert le score peu après le quart d'heure de jeu pour mettre son équipe sur les bons rails (victoire 3-1 des Merengue). Mais ce but permet surtout au gaucher de dépasser une ancienne gloire du club. Et pas n'importe laquelle : Luis Nazário de Lima, plus connu sous le nom de Ronaldo.

Bale devant Ronaldo, mais encore loin de Cristiano


En inscrivant son 105eme but sous le maillot madrilène, Bale compte désormais un but de plus que le génial avant-centre brésilien. Il Fenomeno avait en effet compilé 104 pions avec le maillot du Real, dans une période qui, de l'avis de tous, n'était pas sa plus prolifique. Le double Ballon d'Or Brésilien garde toutefois un ratio bien supérieur à la star galloise puisque R9 a atteint ce total en 177 matches, là où Bale compte déjà 246 apparitions avec la Maison Blanche. Pour rappel, le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid n'est autre que l'homonyme de Ronaldo, Cristiano Ronaldo, avec 450 réalisations en 438 matches.



Ligue 1 – Classement des buteurs : Cheikh A. B. Dieng de Diambars en tête

Après 6 journĂ©es de championnat de la Ligue 1 de football, le classement des buteurs est largement dominĂ© par Cheikh A. B. Dieng de Diambars avec 8 rĂ©alisations. Soit le double de ses quatre poursuivants les plus immĂ©diats. En effet, Ibrahima Sow de l’AS Douanes, Bouly J. Sambou de Teungueth FC, Albert Äą. DiĂ©ne du Jaraaf et Makhtar Ndiaye du Ndiambour totalisent chacun 4 buts. Si Cheikh A. B. Dieng reste sur cette lancĂ©e, en fin de saison, il pourra rĂ©ussir une grosse performance. Car un tel dĂ©part canon est rarissime sur nos pelouses. Le dĂ©fi du sociĂ©taire de Diambars c’est donc la durĂ©e dans l’efficacitĂ© offensive. S'il trĂ´ne Ă  la tĂŞte du classement des buteurs, Cheikh A.B. Dieng voit son club, DIambars FC, pĂŞche en ce dĂ©but de saison. Les AcadĂ©miciens occupent la 7e place au classement après 6 journĂ©es.  

Man Utd : Fin de saison pour Rashford ?

Marcus Rashford, blessé, espère rejouer avant la fin de la saison, comme il l'a confié sur les réseaux sociaux. Mais rien n'est moins sûr...
Auteur d'une première partie de saison très probante, Marcus Rashford a été freiné dans son élan, le 15 janvier dernier, en contractant une blessure peu commune contre Wolverhampton (1-0). L'attaquant international anglais est victime d'une double fracture de stress au dos et son absence est estimée à plusieurs mois, selon les informations du Times. Une blessure qui a engendré de nombreux commentaires de l'autre côté de la Manche, y compris de la part de Pep Guardiola, le manager des Citizens tirant la sonnette d'alarme quant à la cadence infernale imposée aux footballeurs. D'autant que l'hypothèse de ne pas voir Rashford rejouer cette saison n'est pas exclure.

Marcus Rashford plus optimiste que son entraîneur


Mais de son côté, le principal intéressé a certifié qu'il refoulerait les pelouses au printemps. "Je serai de retour avant la fin de la saison pour, je l'espère, aider mon équipe à finir dans le big 4", a-t-il écrit sur Twitter ce mercredi. Son entraîneur Ole Gunnar Solskjaer s'est beaucoup moins avancé en conférence de presse. "Marcus aura autant de temps qu'il le faudra pour se remettre en forme. Nous ne prendrons pas le moindre risque pour sa blessure". Le club mancunien devrait communiquer prochainement sur l'évolution de l'état physique de son attaquant.

 

PSG - Gueye : « Les gens ont vu de quoi j'étais capable »

Idrissa Gueye peine à confirmer ses excellents débuts au Paris Saint-Germain. S'il ne se cache pas, le milieu sénégalais tente quand même quelques explications.

Personne n'a oublié la prestation de haut vol d'Idrissa Gueye lors de la probante victoire du Paris Saint-Germain contre le Real Madrid (3-0), lors de la phase de poules de Ligue des champions. Omniprésent à la récupération du ballon, très inspiré dans son utilisation, Gueye avait éclaboussé cette rencontre de sa classe. A tel point que de nombreux supporters du club de la capitale ont rapidement déduit que le club avait enfin déniché le milieu qui lui manquait depuis tant d'années. Mais quelques pépins physiques sont venu ternir ce bilan. Sur les trois derniers mois, le finaliste de la CAN a rarement surnagé.



Idrissa Gueye conscient que les attentes sont plus élevées


"C'est vrai que depuis le match du Real, les gens ont vu de quoi j'étais capable et à quel niveau je pouvais monter. Forcément, je suis encore plus attendu, a reconnu l'ancien Lillois dans des propos accordés à RMC. J'essaie toujours, depuis ce match-là, de bosser pour retrouver ce niveau-là. C'est vrai que les blessures m'ont freiné, peut-être qu'il y a un peu de fatigue avec la Coupe d'Afrique des nations, je n'ai pas eu de préparation. Mais on ne se trouve pas d'excuse, on essaie de bosser, de rester concentré et d'aider l'équipe du mieux possible."