Bologne : Barrow-Juwara, le duo gambien qui a fait craquer l'Inter Milan

Copyright : Panoramic
Grâce à leurs buts, Musa Barrow et Musa Juwara, deux joueurs gambiens, ont offert la victoire à Bologne sur le terrain de l'Inter Milan (2-1), dimanche en Serie A.
Après avoir ouvert le score au mitan de la première période par Romelu Lukaku (22eme), l'Inter Milan n'a pas su tenir la distance face à Bologne, dimanche au stade Giuseppe-Meazza. La faute à un duo offensif gambien, composé de Musa Barrow et de Musa Juwara. Dès le retour des vestiaires, le premier nommé avait placé une première banderille en décochant une lourde frappe lointaine sur le poteau intériste (53eme). Douze minutes plus tard, le coach rossoblu Sinisa Mihajlovic faisait entrer son jeune compatriote Musa Juwara.

Ce dernier était le premier à se mettre en évidence. A l'affût, le jeune homme de 18 ans et demi à peine profitait d’un ballon mal dégagé pour égaliser d’une frappe sèche sans contrôle (74eme). Arrivé en Italie en 2016 avec le statut de réfugié, Musa Juwara ouvrait ainsi son compteur chez les professionnels. Une poignée de minutes plus tard, Musa Barrow concluait habilement une contre-attaque en glissant le cuir entre les jambes de Samir Handanovic (80eme). Réduits à dix, les hommes d'Antonio Conte n'allaient pas s'en relever.


« C’est un jour dont je me souviendrai. Je suis heureux d’avoir marqué mon premier but en Serie A. Je veux remercier l’entraîneur qui a cru en moi », a réagi Musa Juwara sur son compte Instagram. Musa Barrow (6 réalisations en Serie A cette saison, dont 3 sur les 3 derniers matches) lui a répondu sur le même réseau : « Je suis fier de toi, mon frère, pour ton premier but en Serie A. » Grâce à son duo gambien, Bologne ramène trois points, précieux dans la course à la qualification européenne. En revanche, pour l’Inter Milan (3eme à 11 points de la Juve, leader), les rêves de Scudetto ont définitivement pris fin...
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Deux cadors turques s'arrachent Papiss Demba Cissé

Papiss Demba Cissé Copyright -AFP
Libre depuis la fin de son contrat avec Alanyaspor, Papiss Demba Cissé pourrait poursuivre l'aventure en Turquie, en s'engageant avec une nouvelle équipe. L'attaquant Sénégalais est pisté par les deux cadors Besiktas et Fenerbahçe. Auteur de 22 buts cette saison, Cissé a la cote en Turquie, un championnat qu'il connaît bien et où ont brillé plusieurs autres attaquants Sénégalais comme Demba Ba et Moussa Sow. L'ancien joueur de Newcastle ne semble pas chaud de prolonger avec Alanyaspor et il ne manque pas de prétendants. Besiktas fait les yeux doux pour le faire signer alors que Fenerbahçe est entré dans la danse pour faire de lui l'un des armes de la renaissance. Le club d'Istanbul a terminé la saison à la 7e place et veut se reconstruire pour vite retrouver l'Europe et la lutte pour le titre. L'offre de Besiktas semble plus intéressante puisque le club va remplacer Trabzonspor, exclu par l'UEFA, en Ligue des Champions la saison prochaine. Besiktas offre un contrat de deux ans au joueur et un salaire d'un million d'euros par an. A lire aussi >> Sénégal : le vibrant hommage de Papiss Cissé à Cheick Tioté

Sory Diabaté fait des révélations sur le conflit Drogba-Zokora

Sory Diabaté évoque le conflit Drogba - Zokora Copyright -OFC
Un des deux concurrents de Didier Drogba pour la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football, Sorry Diabaté est revenu sur l'affaire du capitanat entre Drogba et Didier Zokora qui a fait couler beaucoup d'encre par le passé. « Il est l’un des joueurs les plus expérimentés et ayant le plus de sélections Maestro Zokora, 153 sélections. Un joueur qui n’a jamais triché sur le terrain, qui s’est saigné et qui s’est livré, il faut le lui reconnaitre, quand les gens l’insultent, ils ne reconnaissent pas l’homme », a regretté le candidat à la succession de Sidy Diallo. « Ça faisait un an qu’il (Maestro) portait le brassard. Il est venu me voir dans ma chambre, il me dit président « ça fait combien de fois qu’on me donne ce brassard et on me le reprend ? » Je lui ai dit, Zahoui dit que tu dois donner le brassard à Didier (Drogba), c’est Zahoui ton entraineur, c’est ton ainé, même si tu as raison, devant lui, je dirai que tu as tort, je vais t’engueuler. » « Si tu arrives à l’entrainement, enlève le brassard et remets-le à Didier Drogba devant tes camarades, et c’est ce qu’il a fait. Est-ce que vous avez entendu parlé de ça ? Est-ce que lui, il ne pouvait pas réclamer le brassard ? Si quelqu’un devait prendre le brassard c’était lui, mais il l’a laissé, donc moi je préfère marcher avec des gens comme ça, parce que dans leur fonctionnement, il y a la sincérité, il y a l’humilité. »

Très critiqué, Zokora sort du silence

Décidant de parraîner Diallo plutôt que son ex-coéquipier en sélection, Drogba, le Maestro a été très critiqué sur les réseaux sociaux. Des critiques qui se sont vite transformées en insultes. L'ancien joueur de Séville a décidé de rompre le silence et de défendre son choix : « Trop de bruits pour une élection, ça fatigue. Aujourd’hui des gens sont divisés dans le milieu du foot à cause de ces élections à la FIF. C’est dommage ! On me parle de jalousie. Ecoutez moi Zokora Didier, je demeure le joueur le plus capé de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire avec 153 sélections. Jusque-là, personne, je dis bien personne n’a fait mieux que moi en sélection avec les Éléphants. Je suis le tout premier joueur de l’Académie à signer un contrat PRO (professionnel) en Europe. Il y eut un temps, l’équipe type des Éléphants était composée d’au moins 9 joueurs de l’Académie, on a tous mouillé le maillot pour notre pays. Aujourd’hui, à cause d’une élection à la FIF on nous insulte. Parce qu’on n’est pas avec l’autre, on est mal vus. Et pourtant chacun est libre de son choix. Même les humouristes dénigrent les joueurs ivoiriens. On ne peut plus respirer ? ». A lire aussi >> Côte d'Ivoire : Didier Zokora tacle sévèrement Drogba

FC Barcelone : Pas moins de 16 joueurs placés sur la liste des transferts

Selon le quotidien catalan Mundo Deportivo, le FC Barcelone aurait l'intention de faire le ménage dans son effectif avec pas moins de seize joueurs auxquels il est demandé de trouver un autre club.
La crise sanitaire a eu des conséquences importantes sur l'économie du football. Tous les grands clubs européens voient leur marge réduite pour ce mercato d'été 2020, à l'image du FC Barcelone. Le club catalan est pourtant contraint à reconstruire son effectif en comblant des besoins dans toutes les lignes après une saison très décevante, marquée par la perte du titre de la Liga. Cela pourrait passer par un large renouvellement de l'équipe première.

Todibo, Umtiti et Dembélé concernés


Selon les informations du quotidien catalan Mundo Deportivo, pas moins de 16 joueurs auraient été placés sur la liste des transferts. Trois joueurs français seraient susceptibles de partir : les défenseurs Jean-Clair Todibo et Samuel Umtiti, ainsi que l'attaquant Ousmane Dembélé. Pour le reste, Norberto Neto, Nelson Semedo, Sergi Roberto, Emerson, Junior Firpo, Moussa Wague, Juan Miranda, Ivan Rakitic, Arturo Vidal, Oriol Busquets, Rafinha, Philippe Coutinho et Martin Braithwaite. L'été sera mouvementé en coulisses...

Monaco : L'arrivée de Disasi bouclée

Le président du Stade de Reims, Jean-Pierre Caillot, a confirmé le départ de son joueur Axel Disasi vers Monaco.
Monaco tient sa recrue en défense. Le club de la Principauté a trouvé un accord avec le Stade de Reims pour le transfert du jeune Axel Disasi, auteur d'une saison très prometteuse avec le club champenois. Le président rémois Jean-Pierre Caillot l'a confirmé dans des propos accordés à RMC ce mardi. Le joueur et son entourage doivent désormais régler les derniers détails avec les décideurs monégasques.

"Aujourd'hui Axel Disasi est en instance de départ. Nous, au Stade de Reims, nous sommes tombés d'accord avec Monaco même si nous avions d'autres sollicitations de la part de clubs, notamment à l'étranger, a expliqué le dirigeant. Au moment où je parle, Axel Disasi et son conseiller de frère ont la main. Je crois qu'ils se sont mis d'accord avec Monaco mais je n'en ai pas la certitude. Une chose est certaine, il ne sera plus au Stade de Reims en 2020-2021."

Le vibrant hommage de Lionel Messi à Iker Casillas

Messi et Casillas Copyright -AFP
Alors qu'Iker Casillas a confirmé ce mardi son départ à la retraite, Lionel Messi a salué l'ancien capitaine du Real Madrid avec un message émouvant.
Parce qu'ils incarnent les deux institutions fortes du pays, Lionel Messi et Iker Casillas étaient avant tout rivaux. Mais ils l'étaient dans les règles de l'art. Le numéro 10 du FC Barcelone n'est pas resté sans réaction suite à l'annonce de l'ancien gardien du Real Madrid, qui a confirmé ce mardi vouloir raccrocher les crampons. Dans des propos accordés à AS, Messi a tenu à lui adresser un petit mot.

Messi : "C'était vraiment difficile de t'avoir comme adversaire"

"Iker prend sa retraite aujourd'hui, mais cela fait bien longtemps qu'il est entré dans l'histoire du football. Non seulement parce qu'il était une référence en Liga, mais aussi parce qu'il a réussi à tout gagner au niveau international, a déclaré le natif de Rosario. Tu étais un gardien spectaculaire. C'était vraiment difficile de t'avoir comme adversaire, mais avec le recul, je pense aussi que cette belle rivalité nous a obligés à nous surpasser à chaque fois que nous nous sommes affrontés." A lire aussi >> Espagne : Iker Casillas met un terme à sa carrière