Bleus : Griezmann ne cache pas sa déception

Copyright : Panoramic
Suite au match nul contre la Turquie (1-1), Antoine Griezmann est revenu sur la prestation des Bleus.

Antoine Griezmann, que ressentez-vous après ce match nul contre la Turquie ?


On est déçu parce qu'on a fait un gros match. Je trouve qu'on n'avait pas joué comme ça depuis longtemps. On a mis du temps à ouvrir le score. On savait qu'il fallait se méfier sur leur coup-franc mais on s'est quand même fait avoir, c'est rageant. Il faut faire attention. Ce sont des détails qui peuvent te mettre dehors d'une Coupe du Monde ou d'un Euro.


Olivier Giroud marque encore un but très important...


On sait qu'Olivier est un grand attaquant. Il nous fait énormément de bien. On avait besoin de lui quand il est entré. Wissam (Ben Yedder) a aussi fait son match. Il n'a pas eu trop de ballons de but, c'est dommage pour lui.



« Au Mondial, on n'avait pas besoin d'autant d'occasions »


Comment expliquez-vous vos difficultés à marquer en ce moment ?


A la Coupe du Monde, on n'avait pas besoin d'autant d'occasions pour marquer. En ce moment, c'est le cas. Il va falloir qu'on travaille tous dans nos clubs pour nous améliorer devant le but.


Du coup, il va encore falloir patienter un peu...


On a encore deux matchs et il faudra gagner contre la Moldavie et l'Albanie. Ce sont encore deux batailles à remporter. Ensuite, on pourra célébrer la qualification.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Naples : lourde sanction pour Kalidou Koulibaly !

Koulibaly
Le défenseur sénégalais, Kalidou Koulibaly, devrait écoper d'une lourde sanction de la part de la direction de son club suite à l'affaire de la mutinerie. Carlo Ancelotti et d'autres cadres sont impliqués. Les cadres de l'équipe ont eu une vive altercation avec le fils De Laurentiis, président du club, suite à ce qu'ils ont été informés qu'ils seront mis sur le marché de la part de la presse et non pas de la direction. Le père s'est alors fâché et a décidé de sanctions voire une mise en pagaille de ses joueurs sur le départ dès cet hiver. Carlo Ancelotti, dont le contrat court jusqu’en 2021, ne devrait pas rester au club la saison prochaine. Il Mattino a dévoilé ce matin les sanctions qui varieront d'une retenu de 25% et 50% selon les cas. Et sans surprise, Insigne, Callejon, Allan, Mertens et Koulibaly devraient être les plus lésés. A lire aussi >> FLASH : Un nouveau cador bien déterminé à signer Koulibaly

LP1 (4e J): l'AS Soliman accueillera l'EST à Radès

L'Espérance de Tunis Copyright -OFC
L'Avenir Sportif de Soliman a décidé de "recevoir" l'Espérance Sportive de Tunis au stade de Radès dans le cadre de la mise à jour de la 4e journée de L1. La Ligue nationale professionnelle, qui a fixé ce match pour le mardi 3 décembre prochain a donné jeudi son accord pour cette délocalisation, le club cap-bonais accueillant jusque-là ses hôtes au stade municipal de Soliman. Le bureau de M.Walid Jallad avance l'argument d'une meilleure recette qu'il peut assurer à Radès pour justifier sa décision. L'ASS occupe la 11e place avec 4 points en 7 rencontres.

Zamalek propose à l'EST de jouer la supercoupe à Radès

Zamalek
Un bras de fer s'est engagé entre la confédération africaine de football et le club égyptien Zamalek au sujet de la domiciliation de la supercoupe d'Afrique qui opposera l'Espérance Sportive de Tunis, lauréat de la Ligue des champions, et Zamalek, vainqueur de la coupe de la Confédération. Réuni jeudi au Caire, le comité exécutif de la CAF a fixé pour le 14 février la date de la supercoupe, et la capitale du Qatar, Doha comme lieu. Cela a déplu au président du Zamalek, M.Mortadha Mansour qui a confirmé son refus d'aller se produire au Qatar. "Un pays qui est l'ennemi de l'Egypte", a-t-il souligné. Indiquant que le conseil d'administration de son club se réunira lundi 25 novembre pour prendre une décision, le patron zamalkaoui est allé jusqu'à proposer à l'Espérance de Tunis de jouer ce match en Tunisie. "Zamalek ne jouera pas à Qatar même si le ciel nous tombe sur la terre. Quitte à ce que notre décision entraîne notre suspension dans les compétitions africaines. Nous disputerons en tout cas la coupe arabe des clubs, a-t-il assuré. Si cela doit nous coûter la rétrogradation en division 4, nous n'irons pas à Doha". Les règlements prévoient une suspension pour trois éditions des coupes africaines en cas de forfait injustifié. Affaire à suivre...

Le derby après le Mondial

La Ligue professionnelle a reporté le derby tunisois Espérance Sportive de Tunis-Club Africain comptant pour la 9e journée de L1 pour le mois de janvier 2020, soit après la participation du club sang et or en coupe du monde des clubs, au mois de décembre prochain à Qatar.

Un troisième lot de billets pour le Mondial

Les billets de la coupe du monde des clubs ayant été épuisés pour les deux premiers lots fournis par la fédération internationale, l'Espérance Sportive de Tunis a sollicité la FIFA pour lui octroyer un troisième quota de billets pour ses deux premières rencontres au Qatar. L'enregistrement de réserve par les fans sang et or sur la liste d'attente se fera le vendredi 22 novembre de 9h à 18h, et le samedi 23 novembre de 9h à 13h, au Parc "B". Au cas où la FIFA n'offre pas un troisième lot de billets au club de Bab Souika, les fans qui se seront acquittés des frais du billet seront remboursés.

Retrouvailles entre anciens de l'EST et de l'ESS

Belle initiative du président de l'Espérance Sportive de Tunis, M.Hamdi Meddeb qui a invité jeudi d'anciennes gloires de l'Etoile Sportive du Sahel pour un échange de souvenirs autour d'un repas au Parc "B". Etaient présents côté étoilé Mohsen Habacha, Raouf Ben Amor, Hachemi Ouahchi, Abdessalam Adhouma, Ameur Malki, Kamel Gabsi et Jamel Garna, et côté EST Mokhtar Gabsi, Abdelmajid Gobantini, Ridha Akacha, Abdelmajid Ben Mrad, Lotfi Laâroussi, Brahim Jeridi, Montacer Ben Osmane, Aymen Letifi, Naïm Berrebat et Habib Masri. L'EST projette d'inviter prochainement d'anciens joueurs du Club Sportif Sfaxien pour d'autres retrouvailles avec leurs homologues sang et or.

CHAN 2020 : La Tunisie renoncera-t-elle à participer au CHAN ?

Les Aigles de Carthage Copyright -starafrica
En marge de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 23 ans qui se déroule en Egypte, le comité exécutif de la Confédération africaine de football, réuni jeudi 21 novembre au Caire a fixé la période du championnat d'Afrique des nations exclusivement réservé aux joueurs locaux (CHAN). Cette compétition se déroulera du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun. De ce fait, la Tunisie pourrait renoncer à participer au CHAN en raison d'un calendrier général serré. L'idée de forfait au cas où le CHAN était organisé au mois d'avril a été avancée par la fédération tunisienne aux lendemains de la qualification en phase finale, le 20 octobre dernier au dépens de la Libye (1-0 à Radès, 2-1 à Salé, au Maroc).

Retour de la CAN en hiver ?

La Confédération africaine de football n'a pas exclu que la période de déroulement de la prochaine coupe d'Afrique des nations, en 2021 au Cameroun soit déplacée de l'été en hiver, et ce pour des considérations liées à la météorologie. Une décision sera prise en accord avec le Cameroun. La dernière édition de la CAN organisée en Egypte s'est déroulée en été, durant les mois de juin et juillet 2019. Pour ce qui est de la coupe du monde des clubs, qui sera organisée à partir de l'édition 2021 avec la participation de 24 pays, l'Afrique sera représentée par trois clubs. Les trois premiers à la Ligue des champions de la CAF iront au Mondial des clubs. A lire aussi >>Q Le CHAN 2020 aura lieu du 4 au 25 avril au Cameroun (officiel)

CS Sfaxien : le litige avec Marzouki examiné ce vendredi

Copyright - Club Sportif Sfaxien
La commission des litiges relevant de la fédération tunisienne se réunira ce vendredi pour examiner la plainte de l'attaquant du Club Sportif Sfaxien, Alaâ Marzouki qui a demandé à résilier son contrat et à recevoir les impayés des émoluments lui revenant. Il réclame deux salaires et des primes de rendement remontant à la saison dernière, en plus de la saison en cours. Le montant exigé serait de l'ordre de 300 mille dinars. Le CSS a vite fait de verser la totalité du montant revenant à l'ancien avant-centre du CA et ST avant la réunion de ce vendredi. Le secrétaire général du club sudiste, M.Sami Boussarsar a indiqué qu'à partir du moment où Marzouki est payé jusqu'au dernier centime, il reste toujours à la disposition de son club. "La plainte de notre joueur est a priori sans suite", a-t-il estimé.

Les 21 joueurs pour le CSHL

Mohamed Ali Moncer (suspendu), et Rachid Ait Atmane et Firas Chawat (blessés), en plus de Alaâ Marzouki, écarté de l'effectif manqueront à l'appel samedi (14h) à domicile face au Club Sportif de Hammam-Lif pour le compte de la 9e journée du championnat de Ligue 1. L'entraineur Fethi Jebal a convoqué à cet effet les 21 joueurs suivants: Dahmane et Gaâloul (GB), Hnid, Amamou, Dagdoug, Ghouma, Mathlouthi, Jouini, Mohamed Ben Ali, Bagayoko, Jelassi, Kouakou, Oueslati, Karoui, Trabelsi, Hamdouni, Kouraichi, Bakir, Harzi, Eduwo et Houssam Ben Ali.

Ouverture d'un compte bancaire de soutien

M.Hatem Ayadi, coordinateur du comité des supporters du Club Sportif Sfaxien a indiqué jeudi qu'un compte courant a été ouvert dans une agence bancaire de Sfax pour permettre aux supporters de verser des montants de soutien. "Le rêve est devenu réalité, se félicite-t-il. L'argent collecté ira aux équipes des jeunes de football, et à celles de basket-ball et volley-ball filles du CSS".