Bayern Munich : Rummenigge encense Pavard, un peu moins Coman

Copyright : Panoramic
Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern Munich, a dressé un bilan des joueurs français du club munichois. Il s'est montré très élogieux envers Benjamin Pavard.
Le Bayern Munich a de nouveau obtenu un titre de champion d'Allemagne cette saison. Et la collecte de trophées n'est possiblement pas terminée pour la saison en cours, étant donné qu'il reste la finale de la Coupe d'Allemagne à jouer (face au Bayer Leverkusen, samedi à 20 heures) et que l'équipe est encore en lice en Ligue des champions. Le Rekordmeister compte dans ses rangs de nombreux joueurs français avec Lucas Hernandez, Corentin Tolisso, Benjamin Pavard, Kingsley Coman et Michael Cuisance. Sondé par L'Equipe, Karl-Heinz Rummenigge a dressé un bilan des tricolores, se montrant totalement satisfait du rendement affiché par Pavard, notamment.

Pavard, un joueur "extrêmement fiable"


Au sujet du latéral champion du monde 2018, il a indiqué, notamment, apprécier sa fiabilité. "Il a réussi une grande saison. Il n'a quasiment pas manqué le moindre match, il n'a jamais été blessé, c'est un joueur extrêmement fiable sur lequel on peut compter à tout moment pour aller au combat. Il a même inscrit plusieurs buts (4) et délivré quelques passes décisives. Il a largement répondu aux attentes. En plus, c'est un bon gars avec un très bon caractère", a jugé le patron du Bayern, un peu moins emballé par la saison réalisée par Kingsley Coman, pour qui il voit une marge de progression importante sur le plan mental. "King est incroyable de rapidité, très véloce, c'est un excellent dribbleur et sa manière de se déplacer est sans doute unique au monde à ce poste. Il faudrait simplement qu'il lâche complètement les chevaux, sachant qu'il en a encore beaucoup sous le capot. Il faut qu'il cesse de penser à ses blessures. Elles font partie du passé. Il doit évoluer plus libre dans sa tête", a-t-il assuré au sujet de l'ancien joueur du PSG. Formé au sein du club francilien, Tanguy Kouassi a rejoint le club munichois mercredi, avec un contrat de quatre ans et s'est donc ajouté à la liste des joueurs français de l'effectif.
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Togo: Dix ans après Cabinda, Kodjovi Obilalé reçoit une aide de la CAF

Kodjovi Obilalé - Togo Copyright -AFP
Dix ans après le terrible attentat de Cabinda qui allait le laisser handicapé à vie, l’ancien portier des Eperviers du Togo, Kodjovi Obilalé, a annoncé avoir reçu une aide financière de la CAF. A lire aussi >> Togo : Emmanuel Adebayor se souvient de l'attaque du Cabinda La Confédération Africaine de Football soutient enfin Kodjovi Dodji Obilalé (35 ans). L’ancien gardien de but togolais, grièvement blessé lors de l’attaque contre le bus des Eperviers survenue à Cabinda avant la CAN 2010 en Angola, a reçu cette semaine une aide financière de la part de l’instance panafricaine. Cette somme, de 10.000 dollars US, devrait venir alimenter le projet Agrofoot, centré sur l’agriculture durable, développé par le rescapé de cet attentat. «Lorsque j’étais passé au Caire [siège de la CAF, ndlr], la CAF avait promis de m’aider dans mes activités agricoles, a expliqué l’intéressé, cité par RFI. Je voulais les remercier parce qu’ils m’ont envoyé une lettre avec un chèque. » Il convient de rappeler que l’ancien gardien de l’Etoile Filante de Lomé avait également reçu un prix spécial pour son courage et sa reconversion à l’occasion des derniers Trophées de la CAF. Grièvement blessé lors de l’attaque contre le bus de la sélection, Obilalé a perdu l’usage de ses jambes et n’a jamais pu renfiler les gants.

PSG - Atalanta: l'espoir d'une titularisation renaît pour Mbappé !

Kylian Mbappé - PSG Copyright -AFP
À l'approche du quart de finale entre le PSG et l'Atalanta Bergame, Kylian Mbappé a connu une bonne nouvelle, lundi lors de l'entraînement, révèle L'Equipe. L'espoir d'une présence de Kylian Mbappé face à l'Atalanta Bergame, mercredi soir en quart de finale de la Ligue des champions (21h) prend de plus en plus d'ampleur. Lundi, le PSG s'est entraîné dans l'optique de ce match du Final 8 de la fameuse compétition, à Faro, au Portugal. Et pour Kylian Mbappé, il y a eu une bonne nouvelle. En effet, alors qu'il reste incertain pour la rencontre en raison de sa blessure à la cheville en finale de Coupe de France contre Saint-Etienne, il s'est entraîné pour la première fois de façon complète avec le groupe depuis sa blessure, comme le rapporte L'Equipe et One Football.

Neymar en numéro 10

"L'attaquant français a effectué toute la séance avec le groupe, sans exercices individuels, contrairement à Layvin Kurzawa. Échauffement, étirement effectué après une trentaine de minutes en salle. Puis Toro et une opposition, que le numéro 7 du PSG a joué normalement", précise L'Equipe. Neymar, lui, a occupé une position axiale de numéro 10 durant la séance, derrière un duo Sarabia-Icardi. Thomas Tuchel a insisté sur les relances courtes depuis l'arrière, ne voulant pas avoir recours à des longs ballons. Il reste désormais à savoir quel rôle aura Mbappé dans la rencontre face aux italiens, troisièmes du championnat en Serie A. Le verdict va bientôt tomber même si l’hypothèse de voir le natif de Bondy sortir du banc semble de plus en plus grande. >> Toute l'actualité du PSG sur Orange Football Club

Ligue des Champions UEFA: les joueurs africains encore en lice

Les joueurs africains engagés en C1 Copyright -AFP
Huit prestigieuses formations restent en course sur la route qui conduit au Stade de Luz de Lisbonne, théâtre de la grande finale de la Ligue des Champions UEFA. Parmi elles, huit de nos représentants africains sur le "Vieux Continent" peuvent encore décrocher la «Coupe aux grandes oreilles». Si certains d’entre eux sont habitués aux joutes européennes à l’image de la superstar algérienne de Manchester City Riyad Mahrez ou encore le maître à jouer des Black Stars du Ghana et de l'Atlético Madrid Thomas Partey, d’autres le sont beaucoup moins et sont avides d’expérience et de grands rendez-vous. A lire aussi >> Drogba, Eto’o, Mané… les records africains en Ligue des Champions UEFA ! Il convient de noter également que c’est à l’Olympique Lyonnais, invitée surprise du Final 8 de la C1, que l’on trouve le plus de représentants du continent avec trois joueurs. Ci-après la liste complète des enfants du continent encore en lice en Ligue des champions UEFA :

1) Eric Maxim Choupo-Moting

Club: PSG Pays: Cameroun Age: 31 ans Nombre de sélections: 54 capes - 15 buts Statistiques cette saison: 14 matches (dont 3 en C1) - 4 buts Ligue des Champions - africains  

2) Idrissa Gana Gueye

Club: PSG Pays: Sénégal Age: 30 ans Nombre de sélections: 72 capes - 4 buts Statistiques cette saison: 28 matches (dont 6 en C1) - 1 but Ligue des Champions - africains  

3) Amadou Haidara

Club: RB Leipzig Pays: Mali Age: 22 ans Nombre de sélections: 11 capes - 1 but Statistiques cette saison: 27 matches (dont 6 en C1) Ligue des Champions - africains  

4) Thomas Partey

Club: Atlético Madrid Pays: Ghana Age: 27 ans Nombre de sélections: 26 capes - 9 buts Statistiques cette saison: 45 matches (dont 8 en C1) - 4 buts Ligue des Champions - africains  

5) Riyad Mahrez

Club: Manchester City Pays: Algérie Age: 29 ans Nombre de sélections: 57 capes - 15 buts Statistiques cette saison: 44 matches (dont 6 en C1) - 12 buts Ligue des Champions - africains  

6) Bertrand Traoré

Club: Olympique Lyonnais Pays: Burkina Faso Age: 24 ans Nombre de sélections: 49 capes - 8 buts Statistiques cette saison: 31 matches (dont 5 en C1) - 2 buts  

7) Maxwel Cornet

Club: Olympique Lyonnais Pays: Côte d'Ivoire Age: 23 ans Nombre de sélections: 17 capes - 5 buts Statistiques cette saison: 32 matches (dont 6 en C1) - 5 buts  

8) Karl Toko-Ekambi

Club: Olympique Lyonnais Pays: Cameroun Age: 27 ans Nombre de sélections: 30 capes - 3 buts Statistiques cette saison: 11 matches (dont 2 en C1) - 2 buts

Zamalek : Les joueurs sanctionnés pour un nul

Le président du Zamalek, Mortada Mansour, a infligé une amende à ses joueurs, coupables d'avoir concédé un nul en toute fin de match.

L'interruption du championnat égyptien n'a rien changé aux habitudes de Mortada Mansour. Le président du Zamalek a toujours une manière de gérer les affaires de son club qui n'appartient qu'à lui. Dernière illustration en date de ce management unique au monde, le dirigeant a selon Zamalek TV décidé d'infliger une amende de 100.000 dollars égyptiens (soit 5.300 euros environ) à ses joueurs. Le motif de cette sanction ? Après avoir mené au score grâce à Ferjani Sassi, les Chevaliers Blancs ont été rejoints à la dernière minute par l'Ittihad d'Alexandrie (1-1), lundi alors que leurs adversaires disputaient pour l'occasion leur premier match de championnat depuis cinq mois. Un affront aux yeux du président Mansour, d'autant que les points perdus coûtent au Zamalek la deuxième place, récupérée à la différence de buts par Pyramids FC, vainqueur de Tanta (3-0). Et pendant ce temps-là, Al-Ahly continue de mener largement la danse sans faire de vagues.


Coronavirus : La LFP dévoile le protocole sanitaire pour la L1 et L2

Dans un document long de 33 pages, la Ligue a dévoilé les mesures sanitaires prévues pour la reprise de Ligue 1 et de Ligue 2.


Le championnat de France ressemble presque à un cas particulier, en comparaison à ses voisins européens. En effet, la Ligue 1 s'était arrêtée sans reprendre le cours de son exercice 2019-2020 dans le football du temps du covid-19 sur le plan du championnat national. Au contraire de la Bundesliga, de la Liga, de la Serie A et de la Premier League donc, même si la France a pu voir le déroulement de la finale de Coupe de France (remportée par le PSG face à Saint-Étienne) et celle de Coupe de la Ligue (gagnée par le club francilien contre l'OL).

La LFP veut une grande rigueur pour le protocole


La Ligue 1 et la Ligue 2 vont reprendre le 21 août prochain avec une jauge de spectateurs fixée à 5 000 personnes, et ce mardi la LFP  a dévoilé le protocole sanitaire pour les championnats, dans un document long de 33 pages. Ainsi,chaque club devra nommer un référent Covid-19. Chaque personne présente à l'intérieur du stade se devra de respecter la distanciation sociale ainsi que les gestes barrière, sans oublier d'arborer un masque.

En ce qui concerne les joueurs et les membres des staffs, les clubs devront réaliser des tests entre 96 et 72 heures avant les rencontres. Un examen sera également opéré lors des jours de matchs dans l'optique de relever de possibles symptômes. La LFP n'a, par ailleurs, pas la moindre ambition de laisser trop de liberté aux différents acteurs car l'instance pourra "donner match perdu à l’équipe n’ayant pas remis le document le jour du match au délégué". De quoi inciter les clubs à respecter le mieux possible le protocole.