Bayern Munich : Coutinho veut rester en Bavière

Copyright : Panoramic
Prêté par le FC Barcelone au Bayern Munich, Philippe Coutinho souhaiterait rester en Allemagne, d'après Radio Catalunya.
Après deux saisons très mitigées du côté du FC Barcelone, Philippe Coutinho se refait une santé en Allemagne, où il a été prêté au Bayern Munich l’été dernier. 27 matchs, sept buts et huit passes décisives toutes compétitions confondues : le Brésilien est parti sur de bien meilleurs standards qu’en Catalogne. Au point de ne plus vouloir retourner en Espagne ? C’est en tout cas ce que croit savoir Radio Catalunya, qui explique que l’ancien milieu de Liverpool a expliqué aux dirigeants du Barça et du Bayern qu’il souhaitait rester en Bavière la saison prochaine. Le joueur de 27 ans est sous contrat jusqu’en 2023 avec les Blaugrana, qui avaient inclus à son prêt une option d’achat de 120 millions d’euros. Une somme qui serait trop élevée pour le champion d’Allemagne. Mais le club espagnol serait prêt à renégocier le montant, en ne demandant « plus que » 80 millions d’euros.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Le Barça fixe le prix de Coutinho

La direction barcelonaise aurait communiqué le montant pour lequel elle serait prête à céder son milieu brésilien, Philippe Coutinho.

Les jours de Philippe Coutinho en tant que joueur du FC Barcelone seraient comptés. Prêté cette saison au Bayern Munich, le milieu offensif auriverde ne devrait certainement pas retourner en Catalogne. Les décideurs des champions d’Espagne sont prêts à le libérer au profit des plus offrants. Et ils sont enclins à le faire pour une somme bien inférieure à celle qu’ils avaient déboursée en janvier 2018 pour son recrutement. Si l’on se fie à ce que rapporte The Evening Standard, une proposition de 80M€ serait suffisante pour conclure le départ de l’ancien joueur de Liverpool.


Direction l’Angleterre pour Coutinho ?


Le Barça est en quête de liquidités pour le prochain mercato estival. De fait, la cession de Coutinho, même à moindre prix, est devenue indispensable pour permettre à Josep Maria Bartomeu et ses disciples de mettre en place un plan de recrutement. Pour le joueur, la destination la plus probable reste l’Angleterre. Chelsea, Tottenham et aussi Leicester City ont été mentionnés comme de possibles points de chute pour le numéro 7 blaugrana.


PSG : Idrissa Gueye parmi les 10 meilleurs dribbleurs du PSG cette saison

Gana Gueye (PSG)
Lors du dernier mercato estival, Idrissa Gueye avait signé un contrat de quatre ans jusqu'en 2023 en faveur du Paris Saint Germain. Pour sa première saison sous le maillot du club de la capitale française, l’international sénégalais a brillé de mille feux, réalisant des performances de haute volée. Le soldat Gueye est devenu l’un des piliers du milieu de terrain parisien, notamment après ses débuts tonitruants en Ligue des champions contre le Real Madrid (3-0) en septembre dernier. Le Lion de la Teranga a joué 31 matchs toutes compétitions confondues. Il a inscrit un but et délivré trois passes décisives. Étincelant, l’ancien joueur d’Everton, figure parmi les 10 meilleurs dribbleurs du Paris Saint Germain cette saison, en compagnie de Neymar et Kylian Mbappé. Le milieu de terrain de 30 ans a réalisé 29 dribbles réussis avec un pourcentage de réussite de 53,7. L’international sénégalais occupe désormais la 6e place. Voici le top 10 des meilleurs dribbleurs de la formation française toutes compétitions confondues cette saison selon Goal.com (avec Opta) : 1 Neymar : dribbles réussis : 122 (% de réussite : 54,71) 2 Kylian Mbappé : dribbles réussis : 87 (% de réussite : 48,07) 3 Angel Di Maria : dribbles réussis : 85 (% de réussite : 48,02) 4 Juan Bernat : dribbles réussis : 40 (% de réussite : 59,7) 5 Marco Verratti : dribbles réussis : 39 (% de réussite : 78) 6 Idrissa Dueye : dribbles réussis : 29 (% de réussite : 53,7) 7 Julian Draxler : dribbles réussis : 22 (% de réussite : 61,11) 8 Layvin Kurzawa : dribbles réussis : 22 (% de réussite : 51,16) 9 Presnel Kimpembe : dribbles réussis : 18 (% de réussite : 85,71) 10 Abdou Diallo : dribbles réussis : 18 (% de réussite : 72) A lire aussi sur Orange Football Club >> Idrissa Gueye le joueur africain le mieux payé en Ligue 1

ASSE - Caïazzo : « On peut terminer le 3 août au plus tard »

D'après le président de l'ASSE, qui est aussi celui du syndicat de la quasi-totalité de ses collègues de Ligue 1, il y a bien une « deadline ».


La saison de Ligue 1 va-t-elle reprendre ? Depuis quelques jours, l'hypothèse d'un exercice 2019-20 gelé prend de l'épaisseur dans l'hexagone. "De mon point de vue, c’est la fin. Ça s’arrête là. Le Championnat doit s’arrêter. La saison ne peut pas reprendre", a même lâché le président du Stade Bretois Denis Le Saint dans des propos accordés à L’Équipe. Son homologue de l'AS Saint-Etienne Bernard Caïazzo a apporté quelques précisions auprès du quotidien français, soulignant notamment qu'il ne sera pas possible de programmer des matches au-delà du 3 août.



"Pas une question financière mais une question de santé"






« Le bureau de la Ligue dit de ne pas forcer l'arrêt ou la reprise, a-t-il expliqué. Il est hors de question de forcer la décision, surtout pour des raisons sanitaires. C'est d'ailleurs beaucoup trop tôt. Les Belges ont pris cette décision, mais l'UEFA dit qu'il faut que les Championnats continuent, sinon il n'y aura pas d'inscription en Ligue des champions ou en Ligue Europa. Après, ce sont des problèmes de santé. Si on ne peut pas terminer, c'est une autre histoire. On peut terminer le 3 août au plus tard. On ne sait pas quelle sera la décision prise, une saison blanche, ou pas, ou autre chose (...) Ce n'est pas une question financière mais une question de santé ».




Premier League : Le nouveau point sur le calendrier

Sans surprise, la Premier League a officialisé l'impossibilité de reprendre début mai. En attendant la suite des événements...
La saison de Premier League reprendra-t-elle ? Inimaginable il y a quelques jours, le scénario d'un exercice terminé est aujourd’hui clairement redouté par Liverpool, confortablement installé dans le fauteuil de leader depuis des mois. Si le championnat anglais n’a pas encore été annulé, la Fédération Anglaise (FA) a annoncé la semaine passée que cette mesure s’appliquait à toutes les divisions amateures suite à la gravité de la crise sanitaire provoquée par la pandémie de coronavirus.

Une date de reprise encore repoussée...


Mais ce n'est pas tout. Ce vendredi, le report d'une reprise fixée début mai a été officialisé par les instances au terme d'une visioconférence entre des représentants des 20 clubs. Conséquence : il est désormais acté que le championnat "ne reprendra pas début mai" et que les matchs reprendra quand la sécurité sera "sûre". "L'objectif commun reste de terminer tous les championnats nationaux et les matchs de Coupe qui restent à jouer, pour nous permettre de maintenir l'intégrité de toutes les compétitions", est-il également précisé. Pour rappel, la Premier League était suspendue jusqu'au 30 avril.

Inter : Lukaku est fan du Brésilien Ronaldo

Dans une interview pour son sponsor Puma, l'attaquant belge de l'Inter Milan Romelu Lukaku a évoqué son idole : le Brésilien Ronaldo
Karim Benzema n’est pas le seul grand attaquant en activité à s’être inspiré du Brésilien Ronaldo durant son enfance. C’est aussi le cas de Romelu Lukaku, le goleador de l’Inter de Milan. Dans une interview croisée effectuée avec son ex-coach Thierry Henry pour leur sponsor commun, l’international belge a confié n’avoir eu d’yeux que pour le « Fenomeno » lorsqu’il a découvert le football. « L’Inter c’était mon équipe préférée en Italie quand j'étais enfant en raison de R9 et Adriano. Donc pour moi c'est comme un rêve de jouer ici, a-t-il déclaré. R9 y jouait quand j'avais six ou sept ans. 1998 a été mon premier souvenir de football. La finale de la Coupe de l’UEFA au Parc, la Coupe du monde, puis la blessure de Ronaldo et les deux ans qu’il rate ensuite pour revenir plus fort en 2002 et aller à Madrid... Quand je repense à ce qu’il a fait à l’époque… ».

Lukaku aurait adoré composer un duo d’attaque avec le double lauréat du Ballon d’Or. Au lieu de cela, il doit se contenter d’un partenariat avec Lautaro Martinez. Mais, il ne s’en plaint pas. Bien au contraire. « On s’entend très bien, a-t-il déclaré à propos de l’international albiceleste. Tout a commencé le premier jour quand je suis arrivé à l'Inter. Le fait que je parle espagnol nous a aidés sur le terrain. On savait tout de suite comment se positionner. Je lui ai demandé ce qu’il appréciait chez son compère d’attaque, Je lui ai dit "quand je reçois le ballon, j'aime que mon partenaire se déplace rapidement autour de moi et soit dynamique aussi parce que c'est la façon dont l'entraîneur veut que nous jouions ».