LdC (8es): Les compositions probables de FC Barcelone - Naples

Kalidou Koulibaly vs Lionel Messi Copyright -AFP
Après un score de parité (1-1) à l'aller en Italie, le FC Barcelone accueille Naples ce samedi (19h gmt) au Camp Nou lors de la manche retour des huitièmes de finale de la Ligue des Champions UEFA.


>> Suivez le choc FC Barcelone vs Naples en direct sur Orange Football Club


Pour ce grand rendez-vous européen, le technicien catalan Quique Setién devra composer sans les services de Sergio Busquets et Arturo Vidal, suspendus, mais aussi sans sa pépite franco-malienne Ousmane Dembélé ainsi que le roc défensif franco-camerounais Samuel Umtiti, tous deux à l'infirmerie.

Les vice-champions d’Espagne enregistrent toutefois le retour à la compétition d’Antoine Griezmann. Même s’il n’a pas été rayonnant lors de sa première année en Catalogne, le buteur français devrait être d’un apport précieux aux siens.

En face, le coach napolitain Gennaro Gattuso dispose de son groupe au complet. Les récents vainqueurs de la Coupe d’Italie pourraient toutefois composer sans leur capitaine et attaquant vedette, Lorenzo Insigne, incertain. Leur tâche n’en sera que plus compliquée, mais ce n’est pas pour autant qu’ils nourriront des complexes. Dans un match où ils n’auront pas grand-chose à perdre, les partenaires du pilier défensif sénégalais Kalidou Koulibaly comptent bien se donner à fond.

Ci-après les compositions probables des deux formations :

FC Barcelone : Ter Stegen - Semedo, Piqué, Lenglet, Alba - Rakitic, de Jong, Roberto - Messi (c) - Griezmann, Suarez.

Naples : Ospina - Di Lorenzo, Manolas, Koulibaly, Mario Rui - Ruiz, Demme, Zielinski, Callejon - Mertens, Insigne (c).





S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Le PSG a identifié le remplaçant de Bernat (blessé)

A la suite de la grave blessure de Juan Bernat ce mercredi, le PSG pourrait de nouveau étudier la piste menant à Mattia De Sciglio, selon Sky Sport Italia. Ce début de saison 2020-2021 est décidément bien compliqué pour le PSG. Après deux défaites inaugurales à Lens (0-1) et contre Marseille (0-1), les champions de France ont relevé la tête face à Metz mercredi soir (1-0). Mais Thomas Tuchel doit quand même se faire du souci car, entre les suspendus (Neymar, Leandro Paredes, Abdou Diallo, Layvin Kurzawa), l'incertitude planant au-dessus de Kylian Mbappé (Covid-19) et les blessés (Marco Verratti, Thilo Kehrer), bâtir une équipe capable d'être compétitive à Nice dimanche (13h) devient un sacré challenge. Et ce d'autant plus que Juan Bernat vient de s'ajouter à la liste des absents, pour une longue durée qui plus est. Victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche contre les Grenats, le latéral espagnol sera éloigné des terrains pendant cinq à six mois.

De Sciglio aurait déjà pu débarquer à Paris en janvier

Face à une telle situation, il ne serait pas étonnant que les Parisiens cherchent à profiter des derniers jours du Mercato - qui fermera exceptionnellement ses portes le 5 octobre cette année - pour se renforcer. En janvier, le PSG  avait déjà étudié la piste menant à Mattia De Sciglio, dans le cadre d'un éventuel échange avec Layvin Kurzawa. Cela ne s'était finalement pas concrétisé mais, à en croire les informations de Sky Sport Italia, Leonardo aurait décidé de rouvrir ce dossier. Gêné par des pépins physiques récurrents, le latéral italien (27 ans) n'est apparu que treize fois toutes compétitions confondues au cours de l'exercice écoulé. L'AS Rome souhaiterait également le recruter. A lire aussi >>PSG : Encore un peu de patience pour Mbappé ?

Cameroun : le gouvernement somme la Fédé de rétablir la Ligue

Au terme d’une réunion de conciliation entre les deux parties, le ministre Camerounais des Sports recommande à la Fécafoot la mise en œuvre de la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

«Le football au Cameroun a quitté les terrains de jeu pour atterrir sur les prétoires, avec des conséquences désastreuses pour ses acteurs». Le ministre camerounais des Sports ne pouvait pas trouver meilleurs propos pour décrire la crise entre la Fédération et la Ligue de Football Professionnel. C’est pourquoi il a entrepris de rassembler les deux parties autour d’une même table à Yaoundé, quelques jours après la sentence du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui, le 14 septembre dernier, a déclaré illégale, la suspension de la Ligue par la Fécafoot.

Ingérence

Alors que le pays des Lions Indomptables s’apprête à accueillir le Championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2021, Narcisse Mouelle Kombi tente de sauver la situation. Et pour le ministre camerounais des Sports, la solution au problème reste «l’application immédiate et sans conditions» de la sentence prononcées par le TAS. Cette sentence dit-il, conforte la position initiale de l’Etat qui, «dans un souci de réconcilier les parties et préserver l’intérêt général, a toujours préconiser la levée par la Fécafoot de la suspension de la Ligue afin de permettre à ses dirigeants d’achever leur mandat». Le ministre camerounais des Sports invite les parties à «collaborer pleinement à la reprise des championnats professionnels et à la participation des clubs camerounais méritants aux compétitions internationales». Au président de la Fécafoot, le ministre recommande de continuer à s’impliquer dans le cadre voire au-delà de ses obligations traditionnelles, à l’accompagnement effectif du démarrage «sans délai et le bon déroulement des championnats» sous la «houlette de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun rétablie dans ses droits». Des recommandations qui sonnent comme une forme d’ingérence dans les affaires de la Fécafoot où l’on annonce la tenue d’une Assemblée générale le 25 septembre prochain. Affaire à suivre donc !

Quand Eric Bailly chambre Idrissa Gana Gueye

Dimanche dernier à l'occasion de la 2e journée de Ligue 1, l'OM a pris le meilleur sur le PSG grâce à Florian Thauvin (0-1), dans un Classique très tendu. Ce Clasico électrique va laisser des traces. Et pas seulement parce que le club phocéen a enfin réussi à s’imposer au Parc des Princes (0-1), pour la première fois depuis 2011. En effet, ce classico a été surtout marqué par une bagarre générale, après un accrochage. Kurzawa, Paredes et Benedetto ont été ainsi expulsés, sans oublier Neymar et Amavi. De son côté, Idridda Gana Gueye s'est distingué par son comportement très calme. L'international sénégalais a préféré jouer le rôle du spectateur plutôt que s'immiscer dans le clash. Un cliché qui a bien faire rire Eric Bailly. L'ivoirien n'a pas laissé passer l'occasion de chambrer le Lion de la Teranga sur Instagram. "mon cher, on est pas venu se battre on est venu chercher l'argent pour rentrer au pays". a écrit l’Éléphant. Une blague qui a enflammé les réseaux sociaux A lire aussi >>PSG – OM : Les sanctions sont connues

Europa League : Galatasaray se qualifie grâce à ses africains

Galatasaray a composté son billet pour le troisième tour de l’Europa League en s'imposant face à la formation azerbaïdjanaise, Neftchi 3-1. Galatasaray n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout de la modeste formation azerbaïdjanaise, Neftchi. Les "Cimbom" se sont imposés 3-1. Le club turc peut remercier ses africains. En effet, Mbaye Diagne et Christian Luyindama ont été les grands artisans de ce succès. L'international sénégalais a inscrit un doublé alors que l'international congolais a redonné l'avantage aux siens après l'égalisation des Azéris. A noter que le sénégalais Mamadou Mbodj a inscrit l'unique but du club azerbaïdjanais Galatasaray affrontera, au prochain tour, les Croates du Hajduk Split, le 24 septembre prochain. A lire aussi >> Ligue Europa : Eteki et Faï Collins passent, Clinton Njie cale

Ligue Europa : Eteki et Faï Collins passent, Clinton Njie cale

Si Yan Brice Eteki et Faï Collins ont décroché une place pour le troisième tour qualificatif de la Ligue Europa avec leurs clubs respectifs, Clinton Njie et le Dinamo Mouscou sont éliminés.

Clinton Njie n’ira pas plus loin que le deuxième tour qualificatif de la Ligue Europa. La faute au Lokomotiv Tbilisi. Le club géorgien de football a mis fin aux espoirs de l’attaquant camerounais. En déplacement dans un stade Mikheil Meskhi de Tbilisi vidé de ses spectateurs en raison de la crise du Covid-19, jeudi, Njie et le Dinamo Moscou se sont inclinés (2-1). Pourtant en forme en championnat de Russie, Clinton Njie et ses coéquipiers ont eu de la peine à exister offensivement. On les croyait au-dessus techniquement, mais les Moscovites ont été incapables de produire du jeu et de créer du danger dans un match pauvre en occasions nettes. Conséquence, les locaux sont les premiers à marquer, grâce notamment à Sikharulidze (1-0, 54e). Le club géorgien va même ensuite mener 2-0 après un but de Gavashelishvili (76e). Avant que Komlichenko ne réduise l’écart en fin de match (2-1, 90e).

Faï vainqueur, Eteki spectateur

La soirée s’est mieux déroulée pour Faï Collins. De nouveau indispensable dans l’effectif de Philippe Montanier, le défenseur camerounais était titulaire avec le Standard de Liège, tombeur de Bala Town (2-0). Supérieurs à la possession de balle (58%), Faï et les siens n’ont pas tremblé face à une équipe galloise peu inspirée en attaque. Les Belges ont fait le job grâce à Avenatti (1-0, 19e) et Amallah (2-0, 34e). Le club liégeois passe au troisième tour qualificatif de la Ligue Europa. Comme Yan Brice Eteki qui a assisté en spectateur, au large succès de son club, Granada face aux Albanais de Teuta (0-4).