Barcelone : Le prix de Dembélé aurait été fixé

Copyright : Panoramic
L'attaquant français du FC Barcelone Ousmane Dembélé pourra quitter les Blaugrana si un club débourse 90 millions d'euros, selon les dernières rumeurs.
Ousmane Dembélé sera-t-il encore un joueur du FC Barcelone la saison prochaine ? Le doute est permis car les informations contradictoires continuent d’affluer à son sujet. Après des bruits faisant étant d’une séparation imminente avec les champions d’Espagne, puis ceux évoquant la volonté des décideurs catalans de la garder, il se murmure désormais qu’un prix a été fixé pour l’ancien Rennais. Si un club se manifeste avec un chèque de 90M€, l’international tricolore bénéficiera d’un bon de sortie.

Liverpool intéressé par Dembélé ?


Ce montant est pourtant inférieur de 30M€ à ce que le Barça a déboursé en 2017 pour arracher le Français au Borussia Dortmund. Mais, devant les nombreux soucis physiques rencontrés par ce dernier, la décision aurait donc été prise de le libérer si jamais une proposition flirtant avec le nombre à trois chiffres venait à être émise. L’offre en question pourrait arriver d’Angleterre, et plus précisément de Liverpool. Selon le Liverpool Echo, Jurgen Klopp est un grand admirateur du natif de Vernon et il serait disposé à s’aligner sur la somme qui est demandée pour ses services. Affaire à suivre…
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Racisme : le coup de gueule de Kevin-Prince Boateng

Kevin Prince Boatang Copyright -AFP
L'attaquant Ghanéen, Kevin-Prince Boateng, qui évolue actuellement à Besiktas, a dénoncé le mutisme des stars du football face au racisme, poussant un grand coup de gueule. "Pourquoi avons-nous peur de parler quand le racisme prend de l’ampleur année après année et est un cancer qui ronge le monde du sport", s'est interrogé l'ancien attaquant du Barça et de l'AC Milan. "Au fur des années, nous avons vu des joueurs de couleur, moi inclus, abusé par des fans mais les joueurs blancs étaient incapable de sortir pour soutenir les victimes. Les gens ont si peur de perdre des followers ?", a ajouté le Black Stars. Le joueur avait posé son genou à terre, avec ses coéquipiers de Besiktas, en hommage à George Floyd, et en soutien aux protestations contre le racisme, aux Etats-Unis. A lire aussi >> Ghana : Kevin-Prince Boateng pourrait faire son retour

OM : Le repreneur saoudien, c'était de l'intox !

L’homme d’affaires saoudien Al Walid Ben-Talal n’envisage pas du tout de racheter l’OM, contrairement aux rumeurs qui ont longtemps circulé....
Cette fois, les rumeurs ont de bonnes chances de se tasser définitivement. Alors qu’il était longtemps question qu’un richissime saoudien s’installe à la tête de l’OM en rachetant le club à Franck McCourt, il s’avère qu’il n’y a pas une once de vérité dans ce qui a été avancé par les médias. Al-Walid Ben Talal, à qui on prêtait un intérêt croissant envers le prestigieux club phocéen, ne pense pas et n’a jamais pensé débarquer du côté du Vélodrome. Le quotidien La Provence a pu se renseigner auprès de ses proches et ces derniers se sont montré catégoriques sur le fait qu’il n’existe aucune manœuvre de ce type en cours.

« Il n'aime pas le football ! Frank McCourt ne veut pas vendre le club et, si c'était le cas, Al-Walid ne l'achèterait pas. Je vous le répète : Al-Walid est une rumeur infondée », affirme-t-on fermement dans l’entourage de l’homme d’affaires. Ce n’est donc pas demain la veille que Marseille passera sous pavillon saoudien et se calquera sur le modèle du rival parisien. D’autant que le prince hériter Mohamed Ben Salman n’a, lui non plus, aucune intention de se lancer dans un tel projet. « Il a suffisamment d'emmerdes pour ne pas se mettre dans le foot », a indiqué un expert de la région au quotidien provençal.

Barcelone : Griezmann veut finir sa carrière aux Etats-Unis

Antoine Griezmann (29 ans) a fait part il y a quelques heures dans le Los Angeles Time de son souhait de terminer sa carrière aux Etats-Unis, en MLS.
La Major League Soccer Americaine n’est peut-être pas le championnat le plus relevé au monde, mais elle a vu passer en son sein de très nombreuses stars de ballon rond, telles qu'Ibrahimovic, Beckham, Pirlo, Lampard, etc… La liste est longue et il se peut bien qu’un nom français vienne s’y ajouter dans le futur. Antoine Griezmann vient d’indiquer qu’un passage Outre-Atlantique ne lui déplairait pas. Grand fan de la culture américaine et féru de la NBA, l’international tricolore a fait savoir qu’il se verrait bien boucler sa carrière dans le championnat de l’oncle Sam.

Griezmann se donne encore deux ans au Barça


Le Mâconnais avait déjà étalé son faible pour la MLS par le passé. Il vient de le réitérer dans un entretien accordé à Los Angeles Times. Tout en assurant qu’il n’est pas question pour l’instant de quitter Barcelone, où il a encore des choses à accomplir, il a affirmé qu’un passage Outre-Atlantique faisait partie des buts qu’il s’est fixé. « Gagner la Liga et la Ligue des Champions avec le Barça serait un rêve, et aussi mon objectif. Il y a aussi une autre Coupe du Monde à jouer avec l’Equipe de France au Qatar. Et après il y a la MLS, a-t-il confié. Je ne sais pas avec quelle équipe, mais je veux vraiment y jouer. Pour moi, c'est un objectif de terminer ma carrière aux États-Unis, en étant performant et en bataillant pour le titre dans ce championnat ». Les franchises intéressées peuvent dès maintenant mettre en place un plan pour l’enrôler.

Sénégal, FSF- Vers la reprise du championnat avant Novembre

LSFP - Sénégal Copyright -OFC
Le Comité exécutif de la Fédération sénégalaise de football va étudier les possibilités d’une reprise des compétitions avant le mois de novembre, nous apprend l’Agence de Presse Sénégalaise. Le Comité d’urgence de la FSF réuni ce jeudi a programmé une réunion du Comité exécutif au début du mois de juillet en vue ’’d’étudier les possibilités d’une reprise des différents championnats avant le mois de novembre (...)’’, indique t-on dans un communiqué. Cette annonce fait suite aux ’’nouvelles décisions’’ prises ce jeudi ’’par les autorités étatiques portant assouplissement des mesures liées à l’état d’urgence’’. Dans le même ordre d’idées, il a été demandé ’’à la Commission médicale et au Secrétariat général de concevoir un protocole médical de reprise des compétitions afin de garantir la protection sanitaire des différents acteurs’’. La décision de reporter la reprise des championnats en novembre sous forme de play-offs et de play-downs avait soulevé le courroux de plusieurs clubs évoluant dans les différents championnats du football national. Le Comité d’urgence a décidé d’apporter ’’un soutien en denrées alimentaires et matériels de protection aux populations impactées par la Covid-19 des zones d’implantation des deux centres de la FSF (Toubab Dialaw et Guéréo)’’. Les remises sont programmées ce vendredi à 10h00 à la mairie de Yène et à 11h00 au Centre d’Excellence CAF Youssoupha Ndiaye de Guéréo, précise le même communiqué. Les championnats de football ont été suspendus à la mi-mars pour lutter contre la pandémie du Covid-19.

À 36 ans, Stéphane Sessegnon n’est pas rassasié

Dans un entretien accordé à FIFA.com, le meneur de jeu international béninois et ancien du PSG Stéphane Sessegnon (Gençlerbirligi) ne se dit toujours pas prêt à raccrocher les crampons à 36 ans. Morceaux choisis.

La CAN 2019, le Bénin en quarts de finale

Cela reste, à ce jour, le meilleur souvenir de ma carrière. Au-delà de notre joli parcours qui nous a mené jusqu’en quart de finale, au cours duquel nous avons notamment battu le Maroc, je retiens la joie et les émotions qu’on a pu partager avec notre peuple. Je n’avais jamais autant vécu cela. Notre souhait le plus cher est de pouvoir rééditer cela au plus vite.


Stop ou encore à 36 ans ?

La motivation et l’envie de faire le métier que j’aime sont toujours là. Tant que je considèrerai être en pleine possession de mes moyens, je poursuivrai ma carrière de joueur et je continuerai à me mettre à disposition de l’équipe nationale... Les Béninois. Ils m’apprécient comme je suis, et je suis comblé. J’essaye du coup de rendre à ma façon : ils m’offrent leur soutien indéfectible. En échange, je donne tout lorsqu’on fait appel à moi en sélection !


La Coupe du monde, un rêve ?

Toutes les nations africaines sans exception ont franchi un palier. Le niveau est bien plus homogène qu’avant. Nous sommes ni favoris, ni outsiders (les Ecureuils du Bénin ont été versés dans le groupe H des éliminatoires, avec la RD Congo, la Tanzanie, et Madagascar, ndlr)… Nous allons juste jouer notre chance à fond, et elle n’est pas plus petite ou plus grande qu’une autre. La Coupe du monde, cela reste un rêve pour le Bénin ! De mon côté, je me concentre sur des objectifs. Et mon premier but, c’est d’encadrer les plus jeunes, et d’aider ainsi mon pays à grandir.