Ballon d'Or : un lauréat africain ? Eto'o donne la recette magique

Samuel Eto'o fils Copyright -Compte Instagram de Eto'o
Samuel Eto'o a livré ses impressions sur la cérémonie du Ballon d’Or qui selon lui n’accorde pas assez de place aux joueurs Africains, dans une interview accordée à l'AFP.

Les footballeurs africains « ne sont pas toujours appréciés à leur juste valeur », a déploré l’ex-attaquant camerounais. Depuis George Weah, unique Africain vainqueur du prestigieux trophée individuel il y a près de 25 ans, aucun autre lauréat n’a été issu de ce continent, malgré une relève de talent incarnée par Eto’o, Didier Drogba ou Yaya Touré. « Les médias occidentaux dominent sur nos médias africains, donc forcément il y a une influence. On apprécie plus le but de (Lionel) Messi », a estimé le Camerounais lors de cet entretien réalisé la semaine dernière à Paris, convaincu que « les joueurs africains ne sont pas respectés », « pas toujours appréciés à leur juste valeur ».

Eto’o n’a jamais décroché le titre honorifique de meilleur joueur du monde. Un immense regret ? « Non, parce que j’ai gagné pleins de trophées, j’ai créé pleins de rêves et pour moi ça équivaut au Ballon d’Or. Par contre j’ai beaucoup de regrets pour mes jeunes frères qui sont arrivés après ma génération », a confié l’ex-attaquant, qui vient de raccrocher les crampons à 38 ans.

« C’était une opportunité pour l’Afrique de les voir (Salah et Mané) sur le podium (Fifa The Best) et pourquoi pas gagner. Ils ont fait une belle saison et cela n’aurait choqué personne qu’ils gagnent », a justifié l’ex-star du FC Barcelone (2004-2009). Malgré le vote des sélectionneurs et des capitaines des 54 équipes nationales africaines, Mané, finaliste de la CAN 2019, et Salah, n’ont pas fait le plein de voix sur le continent. De quoi déclencher plusieurs polémiques, en Egypte et ailleurs.

« Pourquoi cette haine entre nous, Africains ? Pourquoi cette jalousie mal placée ? Si nous, nous ne nous apprécions pas, les autres ne le feront pas à notre place. C’est juste dommage ! Si tous les Africains votaient pour les Africains, on aurait eu plusieurs meilleurs joueurs jusqu’à présent », regrette Samuel Eto’o.

Mais comment faire pencher le jury mondial de 180 journalistes en leur faveur ? « Il faut déjà que l’Afrique se montre très forte, répond Eto’o. Aujourd’hui, on a la chance d’avoir des joueurs qui sont bons, qui marquent plus de dix buts en Ligue des champions ! On a eu les trois meilleurs buteurs du championnat anglais (Mané, Salah, Aubameyang), ce n’est pas croyable que ces jeunes n’aient pas notre appui ».

« Mon objectif, c’est d’accompagner ces jeunes autant que je peux, les défendre, les protéger, parce qu’un jour viendra où ils devront aussi passer le flambeau. C’est ce que nous, Africains, n’avons pas toujours compris, à tous les niveaux, et c’est pour ça que nous sommes toujours derrière », ajoute-t-il. Si l’Argentin Messi, ancien coéquipier d’Eto’o au Barça et l’un des favoris de cette édition 2019, venait à l’emporter, cela ferait tout de même plaisir au Camerounais ? « C’est le meilleur joueur de tous les temps ! Quand je donne mon opinion sur Leo, même lui me dit que je ne suis pas objectif (rires). Tout ce que Messi fait… c’est juste le Dieu du ballon rond, s’enthousiasme-t-il. Je serais heureux qu’il gagne une fois de plus ».

A lire aussi >> Cameroun : Samuel Eto'o révèle la seule chose qui le rend très fier
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Covid-19 : Les Lions du Sénégal offrent près de 100 millions F CFA

Eswatini - Sénégal Copyright -AFP

La Fédération Sénégalaise de Football-FSF- informe que les Lions du Football ont au titre de l’élan de solidarité dans la lutte contre la propagation du Covid-19 versé dans le compte spécial Forces Covid-19 du Ministère de la Santé une contribution d’un montant de 85.456.110 f CFA (quatre-vingt-cinq millions quatre cent cinquante-six mille cent dix francs CFA).

Dans la même dynamique, les membres de l’encadrement technique de l’Equipe Nationale ont aussi contribué via la FSF une somme de 5.700.000 f CFA (cinq millions sept cent mille francs CFA)

La FSF a tenu à remercier les joueurs et les membres de l’encadrement technique de l’Equipe nationale A pour leur geste hautement humanitaire et républicain.

Pour rappel la FSF, ses démembrements et ses acteurs avaient dans un premier temps mobilisé la somme globale de 18.400.000 f CFA (dix-huit millions quatre cent mille francs FCFA)

Au total, la somme globale de 109.556.110 f CFA (cent neuf millions cinq cent cinquante-six mille cent dix francs CFA a été, à ce jour , mobilisée par la famille du football sénégalais pour contribuer à l’effort national d’éradication de la pandémie du COVID 19.

Mercato : Chidera Ejuke proche de l'Olympique de Marseille

La propagation de la pandémie de Coronavirus a provoqué la suspension de la Ligue 1. L’Olympique de Marseille profite de la suspension pour préparer son prochain mercato. Le club phocéen pisterait, Chidera Ejuke auteur d’une excellente saison à Heerenveen, en Hollande (10 buts et 6 passes décisives en 29 matchs disputés en championnat), à en croire les informations du site owngoalnigeria. Le nigérian serait dans la short-list de la formation française. Mais l’OM n’est pas seul sur ce dossier. L'Ajax Amsterdam serait aussi sur les traces. La valeur marchande du joueur est évaluée à 4.5 M€ par le site spécialisé Transfermarkt. A lire aussi sur Orange Football Club >>Mercato : ça se bouscule pour Malang Sarr

Mercato : ça se bouscule pour Malang Sarr

Malang Sarr est en fin de contrat avec Nice au 30 juin 2021. Le joueur de 21 ans pourrait quitter la Ligue lors du prochain mercato estival. Selon les informations de France Football, plusieurs clubs seraient à l’affût. Le Niçois serait dans le collimateur de Naples. Le club napolitain serait très intéressé par le profil du franco-sénégalais. Le joueur formé au Gym possède également une belle cote en Bundesliga. Le RB Leipzig, le Borussia Mönchengladbach et Wolfsburg surveilleraient ce dossier de près. Par ailleurs, la direction niçoise, convaincue par les prestations de Sarr, souhaiterait conserver son joueur. Une prolongation de contrat est à l'étude A lire aussi sur Orange Football Club >>Mercato : Keita Baldé (AS Monao) n'exclut pas un retour en Italie

FIFPro : Geremi tire la sonnette d'alarme pour l'Afrique

Geremi Njitap, l'ancien joueur du Real Madrid, anticipe déjà des difficultés financières pour les footballeurs africains.
« Les joueurs ne sont pas toujours payés convenablement dans des circonstances normales. L’actualité du Covid-19 est venue renforcer cette situation, déplore Geremi Njitap dans un entretien accordé à nos confrères de RFI. L’arrêt des compétitions est synonyme d’arrêt de travail pour les joueurs. Nous savons que les gouvernements n’ont pas encore défini les mesures nécessaires pour accompagner les clubs et les organisateurs de championnats. Il est normal que je ressente des frayeurs concernant la situation financière. Mais cette pandémie ne touche pas que le football et les footballeurs. Elle touche toutes les couches sociales, politiques et économiques du monde. »

Geremi Njitap salue le sens des responsabilités des footballeurs africains, bien conscients du danger représenté par le Covid-19. « Avant d’être footballeurs professionnels, ce sont des citoyens et des chefs de famille. Je ne pense pas qu’être footballeur procure un sentiment d’invincibilité face à une pandémie aussi dévastatrice, qui a déjà causé la mort de milliers de personnes. Donc, oui, les footballeurs sont conscients de la menace, salue le Camerounais. C’est la raison pour laquelle, à la FIFPro, au nom de la défense des joueurs, nous sommes invités dans tous les groupes de travail chargés de réfléchir aux impacts que cette situation aura sur les championnats et les autres compétitions de la saison 2019-2020. »

Mané, Salah... et les africains de Liverpool privés du titre ?

Sadio Mané et Mohamed Salah - UEFA Copyright -AFP
Le média Anglais, The Athletic, a évoqué la possibilité de voir la saison annulée en Angleterre à cause de la pandémie de Coronavirus qui touche la Grande Bretagne, comme le reste du monde. Une décision qui pourrait coûter cher pour les Reds de Liverpool. Le média Britannique précise que les dirigeants de Premier League pourraient annuler définitivement la saison en cours et priver Sadio Mané, Mohamed Salah, Naby Keita et Joel Matip d'un titre qui leur tendait les bras. Six ans après avoir manqué de justesse le titre de Premier League à cause d'une glissade de son joueur emblématique, Steven Gerrard, les Reds pourraient oublier le titre, à cause du Coronavirus. Pourtant, les Reds ont 25 points d'avance sur Manchester City, à neuf journées de la fin. The Athletic précise que la crise sanitaire qui touche l'Angleterre pourrait pousser la saison à être annulée alors que la Fédération Anglaise (FA) a décidé de mettre fin au parcours des championnats amateurs, à partir de la septième division. Une décision officielle ! La Ligue Anglaise a prolongé la suspension de la Premier League, jusqu'à nouvel ordre. La saison sera annulée si 14 équipes des 20 qui évoluent en Premier League donnent leur aval. Une éventualité à ne pas écarter surtout que certains clubs se sont opposés à offrir le titre aux Reds. "Il faut démarrer une nouvelle saison et il y aura peu de perdants. Après, il y a Liverpool, je sais. Mais dans le schéma actuel, cela n'a vraiment pas d'importance",  a confié un proche du dossier au journal Britannique. Une réunion est prévue vendredi prochain afin de prendre une décision sur le sort de la saison en cours, actuellement interrompue. Pourtant, les Reds n'avaient besoin que de deux victoires pour soulever un titre tant attendu, trente ans après son dernier titre de champion gagné ... ! A lire aussi >> Mané, Salah et Aubameayang parmi les joueurs les plus prolifiques en Premier League