Amical : Le PSG s’incline aux tirs au but contre l’Inter Milan

Copyright : Panoramic
Le PSG a enchaîné samedi face à l’Inter Milan un deuxième match nul consécutif en pré-saison (1-1), s’inclinant même aux tirs au but face à l’opposition la plus consistante qu’il croisera en préparation. Les Parisiens, rejoints au score à la dernière minute, sont apparus en rodage à une semaine du Trophée des Champions.
Le PSG passait samedi son seul vrai test de la pré-saison, contre l’Inter Milan. Le résultat ne s’est pas vraiment révélé concluant. Au-delà du nul concédé à la toute dernière minute sur une action gaguesque (1-1), débouchant ensuite sur une défaite aux tirs au but dans cette International Super Cup (5-6), les Parisiens ont rendu une copie plus que moyenne sur la pelouse de Macao. Peu rassurant à une semaine du Trophée des Champions contre Rennes. Après deux premiers galops d’essai contre des clubs de D2 allemande (6-1 contre le Dynamo Dresde puis 1-1 contre Nuremberg) et avant d’affronter le Sydney FC mardi (14h00), les hommes de Thomas Tuchel devaient donner le sentiment d’une montée en puissance dans leur préparation. Sans Neymar et Presnel Kimpembe, restés au camp de base pour poursuivre leurs soins, elle n’a clairement pas sauté aux yeux.


Le PSG encore sans défense


C’est même l’Inter Milan, pourtant en retard dans sa préparation, qui a offert la meilleure impression sur le terrain. Sans les arrêts d’Alphonse Areola face à Marcelo Brozovic (18eme), Ivan Perisic (46eme), qui avait complètement raté son contrôle plus tôt (15eme), ou encore Nicolo Barella (50eme), le PSG n’aurait pas gardé sa cage inviolée jusque dans le temps additionnel. Et il y a mis beaucoup du sien pour craquer sur une action conclue par Samuele Longo, après une mauvaise relance d’Areola, une erreur d’appréciation de Stanley N’Soki et une faute de main du gardien parisien (1-1, 94eme). Cette séquence a symbolisé les errements défensifs des Parisiens tout au long de la rencontre. Dans leur système préférentiel depuis le début de la préparation estivale, en 3-4-3 avec Layvin Kurzawa et Thilo Kehrer pour entourer Abdou Diallo, ils ont laissé énormément d’espaces aux Milanais. Dans leur dos et au milieu, ce dont les Intéristes se sont régalés pour chercher la profondeur ou combiner dans les pieds.

Verratti maladroit, Mbappé en dedans


Diallo a souvent pris trop de risques dans la relance et s’est emmêlé les pinceaux à maintes reprises balle au pied. Kurzawa est apparu perdu par séquences et a bien failli tromper son propre gardien de la tête (11eme). Thomas Meunier et Juan Bernat ont peu existé dans leurs couloirs respectifs, affichant des limites physiques criantes dans l’ensemble chez les Parisiens. Aux côtés d’un Ander Herrera sérieux et appliqué, Marco Verratti a raté un nombre inhabituel de passes. Etincelant la semaine passée, Kylian Mbappé s’est montré bien plus en dedans et n’a quasiment pas pesé sur les débats. Au contraire de Pablo Sarabia, passeur décisif sur coup-franc pour la tête de Thilo Kehrer en fin de première période (1-0, 41eme). Il s'est aussi trouvé à l’origine d’une occasion pour Julian Draxler (56eme) avant de solliciter Samir Handanovic à la conclusion d’un contre mené par le milieu offensif allemand (59eme). C’est ensuite Mbappé que l’ancien de Wolfsburg a trouvé, mais l’attaquant des Bleus a buté sur la bonne sortie du gardien de l’Inter (64eme).


Cavani a disputé ses premières minutes


Après avoir maintenu son onze de départ sur le terrain pendant 75 minutes, comme s’il avait déjà en tête son équipe pour le Trophée des Champions, Tuchel a procédé à une large revue d’effectif lors du dernier quart d’heure. Cette rotation a notamment permis à Edinson Cavani de disputer son premier match de la pré-saison, sans pour autant donner réellement un coup de fouet aux Parisiens. Ils ont ainsi concédé l’égalisation après avoir passé toute la fin de match dans leur propre camp et n’ont pas réussi à arracher la victoire aux tirs au but. Les jeunes Adil Aouchiche et Arthur Zagre ont tous deux buté sur Handanovic, alors qu’Antonio Candreva avait entretemps manqué une balle de match pour l’Inter en envoyant sa « panenka » sur la barre d’Areola. Anecdotique, cette défaite du PSG indique toutefois qu’il est encore loin de son meilleur niveau. A l’approche de son premier match officiel, il serait temps que ça change.

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

🔴Ligue des Champions (8es): Real Madrid - Man City en direct

Real Madrid - Manchester City Copyright -OFC
Vivez en direct sur notre portail le choc opposant le Real Madrid à Manchester City, disputé dans le cadre des huitièmes de finale aller de la Ligue des Champions UEFA. Coup d’envoi prévu à 20h00 GMT. >> La rencontre en direct commenté : >> Ligue des Champions UEFA: tous les résultats des huitièmes

Le rêve américain de Chicharito

Transféré cet hiver au Los Angeles Galaxy, Javier Hernandez alias « Chicharito » semble s'épanouir de l'autre côté de l'Atlantique.
Accueilli comme une rock star dans la cité des anges, Chicharito semble être déjà adopté en Californie. Les produits dérivés à son effigie font un véritable carton sur le site web du Galaxy. La grosse communauté latino de Los Angeles n'y est pas étrangère. Cette dernière réclamait l'arrivée de la légende mexicaine depuis un long moment.

Chicharito s'intègre parfaitement à la ville
















Voir cette publication sur Instagram




















City of Stars 🌟


Une publication partagée par LA Galaxy (@lagalaxy) le





Si la MLS ne démarre que ce week-end, la cote de popularité de Javier Hernandez ne cesse de grimper. Des peintures à son effigie fleurissent déjà dans la ville. Et les différentes franchises de Los Angeles ont accueilli comme il se doit le meilleur buteur de l'histoire de la sélection mexicaine (52 réalisations). L'attaquant de 31 ans a donné le coup d'envoi fictif de la rencontre de NHL entre les Los Angeles Kings et les Florida Panthers. Et lundi, c'est Lebron James qui est venu saluer le numéro 14 des Los Angeles Galaxy avant le match des Lakers face aux Pelicans (NBA). L'amour est donc au rendez-vous pour Chicharito, il ne reste plus qu'à enchaîner les buts désormais. Et pourquoi ne pas ramener le premier titre de champion de MLS à Los Angeles depuis 2014 ?

Bayern Munich : Cette saison, Serge Gnabry met Londres à ses pieds

Auteur d'un doublé ce mardi sur la pelouse de Chelsea, Serge Gnabry continue sa belle série lors qu'il se déplace à Londres
Chelsea était prévenu, cependant la défense des Blues n'a pas pu empêcher Serge Gnabry d'inscrire ses cinquième et sixième buts en Ligue des Champions cette saison, ce mardi lors de la victoire 3-0 du Bayern à Stamford Bridge en huitième de finale aller. Londres est une ville qui réussit bien à l'international allemand qui avait déjà inscrit quatre buts sur la pelouse de Tottenham lors de la phase de groupes.

Gnabry le Gunners








L'histoire d'amour entre le joueur du Bayern Munich et l'Angleterre ne date pas d'hier. En effet, l'ailier a évolué à Arsenal de 2011 à 2016. Venu dans le nord de Londres en provenance de Stuttgart afin de finaliser sa formation, Gnabry n'a cessé d'impressionner dans les catégories de jeunes des Gunners. Cependant, le passage chez les professionnels ne s'est pas passé comme prévu. Rarement convoqué en équipe première, l'ailier virevoltant a disputé seulement 21 matchs pour seulement un but sous le maillot rouge et blanc. Le joueur de 24 ans reste cependant attaché à Arsenal. Sur son compte Twitter, il n'a pas hésité à chambrer ses victimes londoniennes en postant des messages comme « North London is red » après la victoire contre Tottenham. Et un « London is still red » après sa performance de mardi soir.

Egypte : Le Zamalek sanctionné pour avoir boycotté le derby du Caire

Le Zamalek s'est vu infliger trois points de pénalité après le boycott du derby face à Al-Ahly, lundi en championnat d'Egypte.

Double peine pour le Zamalek. Après avoir boycotté et perdu sur tapis vert le derby du Caire face à Al-Ahly (2-0), lundi, les Chevaliers Blancs se sont également vus infliger trois points de pénalité par la Fédération égyptienne de football (EFA). Le club du président Mortada Mansour devra également s'acquitter d'une amende de 200.000 livres égyptiennes d'amende (environ 11.700 euros). La position de principe des récents vainqueurs de la Supercoupe d'Afrique et de la Supercoupe d'Egypte, qui entendaient protester contre un calendrier jugé trop surchargé, leur coûte donc très cher. Leur rival local reste plus que jamais en tête de l’Egyptian Premier League.




Coronavirus : Bassogog au secours des étudiants camerounais de Chine

L’attaquant international camerounais d’Henan Jianye a décidé d’apporter un soutien financier à ses compatriotes coincés en Chine. Christian Bassogog a décidé de voler au secours des étudiants camerounais bloqués à Wuhan, ville épicentre de l’épidémie de coronavirus qui frappe la Chine et bientôt une partie de l’Europe. En effet, l’attaquant international camerounais d’Henan Jianye, club de première division de Chine a promet le déblocage de la somme de 10 millions de francs CFA (15 245 euros), destinés à ses compatriotes étudiants. 200 Camerounais confinés à Wuhan Un geste salutaire du Lion Indomptable, vis-à-vis des étudiants de nationalité camerounaise qui ont été mis en quarantaine. D’après le recensement effectué par l’Ambassade du Cameroun en Chine, ils sont au total 300 ressortissants camerounais résidant dans la province de Hubei, parmi lesquels 200 seraient actuellement confinés dans la ville en quarantaine de Wuhan. Fort heureusement, précise le communiqué, tous sont sains et saufs. « Le gouvernement de la République du Cameroun continue de suivre de près l’évolution de cette épidémie, de concert avec les autorités chinoises et ne manquera pas d’informer l’opinion nationale de toute autre initiative subséquente visant à apporter du réconfort à nos compatriotes », avait déclaré le ministre camerounais délégué aux Relations extérieures.