Amical : Après la Guinée, la Gambie s'offre le Maroc

Copyright : Panoramic
Le Maroc s'est incliné face à la Gambie (0-1), mercredi à l'occasion de son premier match de préparation pour la CAN 2019.
Non qualifiée pour la CAN, la Gambie sert ces jours-ci de "sparring-partner" pour des équipes en préparation pour l'événement. Et les Scorpions en profitent pour piquer. Après la Guinée, c'est au tour du Maroc de subir une défaite surprise par la plus courte des marges (1-0), mercredi à Marrakech. Tous les clignotants étaient pourtant au vert dans le jeu pour les Lions de l'Atlas, bien emmenés par le trio Ziyech-Belhanda-Boufal : une maîtrise totale du ballon, de jolis mouvements et des occasions. Seulement voilà, l'efficacité faisait encore et toujours défaut. Boutaïb, en première mi-temps, puis Hamdallah après la pause ne convertissaient pas la moindre de leurs opportunités. Et même quand Fajr tentait de transformer un penalty dans le temps additionnel de la seconde période, la mire n'était pas réglée ! Ce qui devait arriver était déjà arrivé : sur un ballon cafouillé par Benatia et Boussoufa, Modou Barrow perçait côté gauche et allait battre Bounou (29eme, 0-1). Tout n'est pas à jeter malgré tout pour le Maroc : entré à la mi-temps, Achraf Hakimi a retrouvé la compétition. Une bonne nouvelle avant le deuxième match de préparation des Lions de l'Atlas, dimanche face à la Zambie.
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Mercato : Syam Ben Youssef quitte Denizlispor

Mercato : Syam Ben Youssef quitte Denizlispor Copyright -OFC
A quatre journées de la fin du championnat 2019-2020, Syam Ben Youssef résilie son contrat avec le club de D1 turque (Süper Lig), Denizlispor Le défenseur axial de l'équipe de Tunisie âgé de 31 ans a débarqué dans ce club le 24 janvier dernier en provenance d'un autre club de la division d'élite turque, Kasimpasa. L'ancien pensionnaire du championnat de Tunisie avec l'Espérance Sportive de Tunis de 2009 à 2011 a joué cette saison 19 rencontres pour un temps de jeu de 1621 minutes pour un but inscrit. Depuis octobre 2013, il a porté le maillot de l'équipe nationale tunisienne à 48 reprises, inscrivant 2 buts. Après la 30e journée, Denizlispor est 12e avec 32 points, ex aequo avec Genclerbirligi. Ce mardi 7 juillet, à 20h, Denizlispor se déplace sur le terrain du surprenant leader de la compétition, Basaksehir pour le compte de la 31e journée de Süper Lig. A lire aussi >> Tunisie : Syam Ben Youssef annonce sa retraite internationale

Expulsé face à Trabzonspor, Sofiane Feghouli assume

Sofiane Feghouli Copyright -AFP
Expulsé face à Tranbzonspor dimanche dernier, Sofiane Feghouli était l'un des responsables de la défaite du Galatasaray (1-3) qui l'a éloigné d'avantage du titre. Très critiqué après son carton rouge, l'Algérien a tenu à clarifier les choses sur Twitter : « C’est la première que je reçois un carton rouge durant toute ma carrière, soit 13 années. Il est clair que je suis le seul fautif car j’ai pénalisé mon équipe dans un match très important face à Trabzonspor. D’ailleurs derrière nous avons perdu cette rencontre. Je suis vraiment désole pour les fans », a écrit le champion d'Afrique. Pourtant, ce n'est pas la première fois que Feghouli soit expulsé, puisqu'il a déjà eu un rouge contre cette même équipe, il y a trois ans. « Certains réactions de la part de la presse turque étaient tout simplement racistes et honteuses. A mon avis, qualifier les joueurs nord-africains d’être des joueurs impulsifs est du racisme. Il faut mettre toutes les nationalités de joueurs sur le même pied d’égalité », a ajouté Feghouli. A lire aussi >> Galatasaray : Sofiane Feghouli veut rester en Turquie

Ronaldo, meilleur buteur des cinq grands championnats en 2020

Cristiano Ronaldo - Juventus Copyright -AFP
Auteur d'un nouveau but, mardi, Cristiano Ronaldo n'a pas pu empêcher la défaite de la Juventus face à l'AC Milan (4-2). Une défaite qui ne permet pas à la Vieille Dame de profiter de la déroute de la Lazio contre Lecce (2-1). Ce 26e but de CR7 en 27 matches de Serie A permet au Portugais d'avancer dans le classement des buteurs et de s'approcher d'avantage de Ciro Immobile. Mais le Portugais vient de devancer Robert Lewandowski dans le classement des meilleurs buteurs de l'année civile. En effet, le quintuple Ballon d'Or compte 16 buts alors que le Polonais n'a planté que 15 en 2020. Magnifique quand on sait que Ronaldo a ... 35 ans ! A lire aussi >> Juventus : La voisine de Cristiano Ronaldo fait son éloge

Pierre-Emerick Aubameyang, une première depuis Henry !

Copyright -OFC
Buteur contre Leicester (1-1) mardi, Pierre-Emerick Aubameyang a prouvé son statut du buteur le plus prolifique d'Arsenal durant les dernières années. Le Gabonais a atteint la barre des 20 buts, pour la deuxième saison consécutive, après avoir marqué 22 buts la saison passée. Il devient ainsi le deuxième joueur de l’histoire des Gunners à inscrire au moins 20 buts au cours de deux saisons consécutives en Premier League. Seul Thierry Henry a réussi un tel exploit, en marquant 20 buts ou plus sur 5 saisons consécutives. Le Gabonais devrait prolonger son contrat avec le club Londonien s'il espère égaler le champion du Monde Français. A lire aussi >> Premier League : Malgré Aubameyang, Arsenal cale contre Leicester

PSG: La cupidité de Neymar ? La réponse cinglante de Leonardo à Juninho !

Le directeur sportif du PSG, Leonardo, n’a pas du tout aimé que son homologue de l’OL, Juninho, évoque son joueur Neymar dans des termes peu élogieux. Le duel entre le PSG et l’OL en finale de la Coupe de la Ligue n’est prévue que le 31 juillet prochain. Mais, dans les coulisses, le bras de fer entre ces deux clubs a déjà commencé suite à une passe d’armes entre Leonardo et Juinhho, les deux directeurs sportifs. Ce dernier avait tenu des propos pas très glorieux à l’encontre de Neymar dans un entretien à un quotidien anglais, et cela n’a pas du tout plu à son compatriote.The GuardianJuninho a déclaré que si Neymar a signé à Paris c’est « uniquement pour l’argent ». Il a aussi affirmé que « le PSG lui a tout donné, tout ce qu’il voulait » et que malgré ça « il souhaite partir avant la fin de son contrat ». Il a ensuite jugé que « Ney » ne donne pas forcément tout sur le terrain, que son « dévouement » n’est pas encore total et qu’il manque de leadership. Enfin, et c’est peut-être la déclaration la plus blessante envers le numéro 10 Brésilien, Juni a fait savoir que « le problème est que l’establishment au Brésil a la culture de la cupidité. Il veut toujours plus d’argent. »

« Il serait mieux qu’ils parlent de leur club »

Naturellement, Leonardo ne pouvait pas laisser passer ça. Il a réagi et il l’a fait de façon très ferme et sobre à la fois. « Je ne comprends pas pourquoi Aulas parle autant du PSG, et Juninho maintenant parle de Paris et de Neymar, a-t-il lâché sur RMC Sport. Ça serait mieux de parler de leur club. Nous, on ne parle pas de la situation de l’OL et je demande à l’OL de ne pas parler de nos joueurs et de notre club. » Pour rappel, le mois dernier, Leonardo avait aussi tancé Jean-Michel Aulas, en lui reprochant la manière agressive qu’il a d’approcher les joueuses de l’équipe féminine du PSG en vue d’un transfert. « Si ce sont les manières de faire, on va s’y mettre aussi. Avec les filles comme avec les garçons… », avait-il lâché. A voir aussi : >>> Barcelone blanchi par le TAS dans l'affaire Neymar >> Toute l'actualité du PSG sur Orange Football Club