Achraf Hakimi : "les autres clubs doivent avoir peur de nous"

Achraf Hakimi (Borussia Dortmund) Copyright -AFP
Prêté par le Real Madrid à Dortmund, Achraf Hakimi fait les beaux jours du club de Bundesliga. Le joueur a livré une interview pour Marca avant d'affronter le FC Barcelone en Ligue des champions.

"Nous allons affronter de grands clubs mais nous savons que nous aussi nous sommes grands. Je crois que les autres équipes doivent avoir peur de nous. On joue bien et nous sommes en forme. Ce gorupe est difficile et nous devrons lutter", a commenté le Marocain.

Achraf, formé au Real Madrid, a assuré qu'il y avait une motivation en plus en jouant contre le FC Barcelone : "Je le vis comme toujours. Je pense que c'est juste un match en plus et que je dois joué aussi bien que possible."

Il s'est aussi confié sur le Real Madrid : "Je pense qu'ils vont faire une grande saison et j'ai suis convaincu. Toutes les équipes ont des hauts et des bas mais ils en sont capables. Je vois tous les matches, j'aime suivre le football espagnol."

Enfin, il a évoqué les performances et sa progression à Dortmund : "Ce fut un grand changement. J'ai plus d'expérience et le Borussia Dortmund m'a permis d'avoir plus de régularité que quand j'étais à Madrid. Je suis un nouveau Achraf."
Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Cameroun : quand André Onana évoque la rivalité avec Fabrice Ondoa

Copyright -Onana et Ondoa à l'entraînement

Dans un entretien ce vendredi avec la radio locale, RSI, le gardien camerounais de l’Ajax, André Onana s’est exprimé sur les rapports qu’il entretient avec son cousin et rival Fabrice Ondoa.

Pour André Onana, Fabrice Ondoa reste un rival sérieux au poste de gardien de l’équipe nationale du Cameroun. Mais avant tout, il est un membre de la famille. « Fabrice et moi avons de très bons rapports », a révélé le gardien de l’Ajax Amsterdam. Dans un entretien ce vendredi avec la radio locale RSI, Onana rassure que la rivalité entre son cousin et lui n’est pas plus forte que les liens qui les unis.

Onana : « les goals du pays sont gardés par la famille »

« Fabrice est d’abord mon cousin, donc c’est la famille, a révélé le portier numéro un des Lions Indomptables. Ensuite, lui et moi on a suivi le même parcours de formation à la Fundesport et à Barcelone. D’ailleurs c’est Fabrice qui me tient la main quand j’arrive à Barcelone un an après lui. Enfin, Fabrice Ondoa, c’est mon ainé en âge donc je lui dois ce respect (Ondoa est né en 1995 et Onana en 1996 Ndlr.). Chaque fois qu’on se parle, on se rappelle toujours d’où on vient et on se dit qu’aujourd’hui les goals du pays sont gardés par la famille ».

A lire aussi >> Barcelone : cette décision pourrait décourager André Onana

Pour André Onana, le Cameroun est vraiment une « terre bénie » de gardiens de but. De Thomas Nkono à Joseph Antoine Bell en passant par Jacques Songo’o, Alioum Boukar et Carlos Kameni, Onana sait que l’héritage est lourd à porter. Et pas seulement par lui. « Je ne suis pas le seul aujourd’hui à sentir le poids de la responsabilité. Fabrice aussi en a conscience », dit-il. Courtisé par plusieurs grands clubs d’Europe, le portier ajacide est encore en Hollande où il s’entraîne tous les 2 jours dans un petit groupe formé d’Hakim Ziyech, de Daley Blind et de Quincy Promes.

Serie A : La reprise fixée au 20 juin

Le championnat de Serie A reprendra bien le 20 juin, a confirmé la Ligue italienne de football vendredi.



Le Ministre des Sports italien Vincenzo Spadafora avait annoncé la couleur ce jeudi : « Le Comité technique et scientifique a donné son accord sur le protocole et la fédération m'a assuré qu'elle avait un plan B et un plan C. A la lumière de ces considérations, le championnat peut reprendre le 20 juin ». Cette décision gouvernementale a été confirmée ce vendredi soir par la Ligue italienne de football (LegaCalcio).



« Les clubs ont accueilli avec satisfaction l'autorisation donnée hier par le ministre Spadafora à la reprise de la Serie A et ont voté à l'unanimité pour l'organisation des 4 matches en retard de la 25e journée lors du week-end des 20 et 21 juin », peut-on lire dans un communiqué officiel publié par l'instance, faisant référence aux rencontres suivantes : Atalanta Bergame - Sassuolo, Hellas Vérone - Cagliari, Inter Milan - Sampdoria et Torino-Parme. La Ligue a par ailleurs rappelé que le football reprendra en Italie dès le 13 juin avec les demi-finales de la coupe nationale, qui réserve deux chocs (Naples-Inter Milan et Juventus-AC Milan).




Montpellier : Pedro Mendes "flatté" par l'intérêt de l'OL

Suivi par l'Olympique Lyonnais d'après la presse portugaise, Pedro Mendes n'est pas insensible à l'intérêt de ce "grand club".

Ce vendredi, le journal portugais O Jogo a cité le défenseur de Montpellier Pedro Mendes comme l'un des profils prospectés par l'Olympique Lyonnais pour renforcer son secteur défensif. Pièce essentielle du MHSC, l'ancien Rennais a été invité sur RMC à réagir à cette rumeur. Il se dit flatté par l'intérêt du club rhodanien, mais assure ne pas avoir de contacts.




"Je ne suis au courant de rien. Mais je suis très flatté d'être associé à l'OL. C'est un grand club et je suis ambitieux", a déclaré Pedro Mendes. Le défenseur central déclare par ailleurs être "très heureux à Montpellier". Affaire à suivre.







Real Madrid : Lucas Vazquez évoque son avenir

S'il ne joue pas autant qu'il le souhaiterait au Real, Lucas Vazquez reste néanmoins fidèle au club merengue.
Dans le paysage ultra-concurrentiel d'un grand club européen, la hiérarchie des statuts est une donnée importante. Il est assez rare de voir joueur qui n'est pas considéré comme un titulaire accepter son rôle de joker. C'est le cas de Lucas Vazquez, joueur d'appoint idéal dans l'esprit de Zinédine Zidane. Alors que son contrat expire en 2021, le virevoltant ailier a bien l'intention de prolonger son bail, clamant son attachement au club.

Lucas Vazquez exprime son désir de s'inscrire dans la durée


« Depuis ma plus tendre enfance, je suis pour le Real Madrid, a-t-il expliqué sur la chaîne officielle du Real Madrid. Et dès que je suis entré dans le centre de formation, l'objectif, comme celui de tous, était de jouer avec l'équipe première. C'est ma cinquième saison, je suis très heureux et j'espère en compter bien d'autres », a conclu Lucas Vazquez. Le message est passé.

Covid-19: la FSF reçoit un soutien de 119 millions 200 mille FCFA de la part de la CAF

Copyright -StarAfrica
Le coronavirus a impacté toutes les fédérations africaines. Et cela, la CAF l’a bien compris. C’est pourquoi Ahmad Ahmad et son équipe ont décaissé une enveloppe de 10,8 millions USD soit 6.436.800.000 FCFA pour soutenir les 54 associations qui composent la confédération africaine de football. Cette décision a été matérialisée ce jeudi à la réunion par visioconférence. Le Comité d’Urgence de la CAF a approuvé la distribution immédiate de subventions financières aux Associations Membres (AM) pour soutenir la gestion locale du football frappé de plein fouet par la pandémie de COVID-19. Ainsi chaque fédération notamment celle sénégalaise touchera une cagnotte de 200.000 USD soit 119 millions 200 mille FCFA. « En raison de la propagation rapide de la COVID-19, les AMs africaines ont suspendu toutes les compétitions nationales, ce qui a accru le poids des charges financières sur leurs épaules. La CAF a donc décidé de modifier les conditions d’éligibilité pour accéder aux subventions annuelles, afin que toutes les AMs puissent en bénéficier pendant cette période difficile. Une somme globale de 10,8 millions USD sera transférée aux 54 AMs du continent dans le cadre d’un plan de secours destiné à alléger le fardeau financier de la communauté du football africain en ces temps sans précédent. Ce qui fait une somme de 200.000 dollars pour chaque association membre », a indiqué l’instance dirigeante du football africain. Il y a deux semaines, la CAF a annoncé la distribution de 3,5 millions USD aux participants des compétitions Interclubs pour la saison 2019/2020. Les deux compétitions interclubs à savoir, la CAF Total Ligue des Champions et la CAF Total Coupe de la Confédération, avaient été suspendues après les quarts de finale en raison de la COVID-19. « La CAF tient à rappeler qu’elle surveille de près l’évolution de la situation et travaille avec les autorités compétentes, y compris l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la FIFA, afin d’évaluer l’impact du virus sur le continent. Par ailleurs, des mesures relatives aux compétitions seront annoncées en temps opportun », conclu la CAF.