PSG : Tuchel officialise son groupe face au Real

Kylian Mbappé -PSG Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
Le PSG a communiquĂ© ce mercredi en dĂ©but d’aprĂšs-midi la composition du groupe de 19 joueurs convoquĂ©s pour affronter le Real Madrid (21h00). BlessĂ©s, Kylian MbappĂ©, Edinson Cavani ou encore Julian Draxler n’y figurent pas. Tout comme Neymar, suspendu.

Il n’y a pas eu de miracle. Comme attendu, le PSG devra se passer de la plupart de ses principaux Ă©lĂ©ments offensifs pour affronter le Real Madrid ce mercredi (21h00) lors de la phase de groupes de la Ligue des Champions.

Blessés, Kylian Mbappé, Edinson Cavani, Colin Dagba, Julian Draxler et Thilo Kehrer ne font ainsi pas partie du groupe de 19 joueurs retenus par Thomas Tuchel. Neymar en est aussi absent, mais pour cause de suspension.

En revanche, le technicien allemand pourra s’appuyer sur plusieurs de ses recrues estivales, à savoir Keylor Navas, Abdou Diallo, Idrissa Gueye, Ander Herrera, Pablo Sarabia et Mauro Icardi.

Le groupe du PSG face au Real Madrid : Innocent, Navas, Rico – Bernat, A.Diallo, Kimpembe, Kouassi Nianzou, Kurzawa, Marquinhos, Meunier, Thiago Silva – I.Gueye, A.Herrera, Paredes, Sarabia, Verratti – Choupo-Moting, Icardi, Di Maria



A voir aussi :
>>> Ligue des Champions : Le PSG maĂźtrise tellement l’art du contre-pied que cette saison pourrait ĂȘtre la bonne
>>> PSG – Real Madrid / Ligue des Champions : Chaüne TV, groupes, stats



Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

LdC: le PSG s’incline sur la pelouse du Borussia Dortmund !

Dortmund-PSG Copyright -AFP
GrĂące Ă  un doublĂ© du phĂ©nomĂšne Erling Haaland, Le Borussia Dortmund a pris le meilleur sur le PSG (2-1) ce mardi lors du match aller des 8es de finale de la Ligue des Champions UEFA. EliminĂ© en huitiĂšmes de finale lors des trois derniĂšres Ă©ditions de la Ligue des Champions, le PSG risque de connaitre la mĂȘme mĂ©saventure cette annĂ©e. PrĂ©sentĂ© comme le grand favori de son opposition face Ă  Dortmund, l’équipe de la capitale française n’a Ă©tĂ© guĂšre Ă  la hauteur de son rang. Totalement mĂ©connaissable, elle s’est inclinĂ©e logiquement Ă  Signal Iduna Park. Le score final (1-2) semble mĂȘme particuliĂšrement flatteur au vu de la physionomie du match. Avec un doublĂ© inscrit, Erling Haaland a Ă©tĂ© le grand hĂ©ros de la partie. Le prodige norvĂ©gien a rĂ©pondu prĂ©sent lors de ce choc, contrairement aux nombreuses stars parisiennes.

Le PSG a Ă©tĂ© dans le dur d’entrĂ©e

Thomas Tuchel a tentĂ© un coup de poker, en changeant son onze et son systĂšme de jeu au dernier moment. Au vu de la premiĂšre pĂ©riode livrĂ©e par ses hommes, force est de constater qu’il n’a pas Ă©tĂ© trĂšs inspirĂ©. L’équipe francilienne est apparue totalement dĂ©contenancĂ©e durant ces 45 premiĂšres minutes, avec un rendement brouillon, une animation inexistante sur les ailes et beaucoup de ballons perdus. À contrario, le BVB s’est montrĂ© plus fringant. DĂ©complexĂ©e, la formation de la Ruhr a appliquĂ© son plan de bataille Ă  merveille. En mettant beaucoup d’engagement, en s’appliquant sur ses sorties et en se projetant en nombre sur les contres, les Allemands ont fait ce qu’il fallait et il leur a juste manquĂ© de l’efficacitĂ© dans le dernier geste pour ouvrir le score. Tandis que Paris ne s’est offert qu’un seul tir avant la pause – et ce fut qui plus est sur un coup franc de Neymar (11e), les Jaune et Noir, eux, se sont offert trois opportunitĂ©s pour ouvrir le score. Le feu follet Jadon Sancho a fait parcourir de sĂ©rieux frisson dans le camp français lorsqu’il a placĂ© un tir Ă  ras de terre en conclusion d’une remontĂ©e rapide (14eme). C’était hors cadre. Il a rĂ©glĂ© la mire 13 minutes plus tard, et cette fois il a fallu toute la vigilance de Keylor Navas pour empĂȘcher le Borussia de prendre les devants. A ces deux alertes, on pourrait ajouter celle d’Erling Haaland (35eme), avec une frappe qui a fini dans le petit filet extĂ©rieur.

Un réveil en feu de paille

La logique aurait voulu que Tuchel procĂšde Ă  des remaniements tactiques pour la seconde pĂ©riode. Il n’en a rien Ă©tĂ©. Le PSG est revenu des vestiaires avec un visage toujours aussi livide, incapable d’élever son niveau de jeu. Les Parisiens sont apparus tĂ©tanisĂ©s, perturbĂ©s par leurs propres errements. Le Borussia n’en a pas su profiter Ă  ce moment-lĂ . Et au milieu de cette deuxiĂšme pĂ©riode, les champions de France ont commencĂ© enfin Ă  se rĂ©veiller, avec enfin des sĂ©quences dignes de ce nom. Cela a dĂ©bouchĂ© sur deux frappes cadrĂ©es de Kylian MbappĂ© (64eme et 66eme), qui ont permis de vĂ©rifier que le Borussia jouait bien avec un gardien. Ce sursaut Ă©tait annonciateur d’une fin de match plus reluisante pour Paris. Paradoxalement, c’est le scĂ©nario contraire qui s’est produit. Au moment mĂȘme oĂč ils commençaient Ă  sortir la tĂȘte de l’eau, les Parisiens ont fini par cĂ©der derriĂšre sur une superbe attaque adverse. Achraf Hakimi s’est Ă©chappĂ© sur le cĂŽtĂ© droit pour ensuite servir Guerreiro dans la surface. Il y a eu un contre favorable pour le BVB et c’est Haaland qui en a profitĂ© pour ouvrir le score de prĂšs (69eme). Un coup dur pour Paris, mais auquel les Franciliens ont su rĂ©pondre sept minutes plus tard par l’intermĂ©diaire de Neymar, qui profitait d’un bon travail de MbappĂ©. Malheureusement pour eux, leur joie a Ă©tĂ© de courte durĂ©e. Car il Ă©tait Ă©crit que le leader de la Ligue 1 repartirait avec une dĂ©faite de Signal Iduna Park aprĂšs une prestation aussi moribonde.

Haaland leur a fait si mal

Seulement deux minutes aprĂšs l’égalisation, Haaland les a crucifiĂ©s une seconde fois. On en avait fait des tonnes sur le jeune buteur norvĂ©gien. Et c’était lĂ©gitime. Sur la lancĂ©e de ses belles prestations en phase de poules, il a encore fait parler la poudre et mis un doublĂ©. Sa deuxiĂšme rĂ©alisation fut consĂ©cutive Ă  une superbe frappe du gauche Ă  l’entrĂ©e de la surface, Ă  la rĂ©ception d’une passe de Giovanni Reyna (17 ans). Deux jeunots pour mettre Ă  mal le PSG, qui ne s’en est pas remis malgrĂ© une frappe sur le poteau de Neymar et une tĂȘte de Thiago Silva aprĂšs un corner (92eme). Le score n’a plus Ă©voluĂ© et la bande Ă  Tuchel a dĂ» s’incliner. Rien n’est perdu malgrĂ© le revers essuyĂ©, mais le match retour parait bien lointain ce mardi soir et surtout, il n’y a aucune raison valable pour espĂ©rer un renversement scĂ©nario au Parc des Princes. >> Revivez la rencontre en direct commentĂ© : >> Ligue des Champions UEFA: tous les rĂ©sultats des huitiĂšmes

Dortmund - PSG : Retrouvez toutes les réactions aprÚs la rencontre

Voici toutes les réactions des entraßneurs et joueurs du Borussia Dortmund et du PSG, aprÚs ce huitiÚme de finale aller de la Ligue des Champions remporté par le club allemand (2-1).
Marquinhos (dĂ©fenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « On a eu quand mĂȘme la possession du ballon en 1ere pĂ©riode, mais on n’a pas Ă©tĂ© assez bon au niveau de l’intensitĂ©. On n’a pas Ă©tĂ© trĂšs actif dans le jeu avec le ballon, et mĂȘme sans. On a ratĂ© beaucoup de ballons, et ils nous ont contrĂ©s sur chaque erreur et ça nous a fait mal. On a bien gĂ©rĂ© la 1ere pĂ©riode quand mĂȘme mais on encaisse deux buts sur des dĂ©tails, avec un attaquant (Haaland) qui a vraiment le sens du but. Mais on arrive Ă  marquer quand mĂȘme ce but qui est important pour le match retour. Pas vu nos attaquants ? Leur Ă©quipe Ă©tait bien en bloc derriĂšre, et nous on n’a pas rĂ©ussi Ă  les trouver en faisant vite tourner le ballon. Ils n’étaient pas dans les meilleures conditions. Il faudra bien travailler d’ici le match retour pour qu’on soit au top. »

Presnel Kimpembe (dĂ©fenseur du PSG sur RMC Sport 1) : « Oui, ça a Ă©tĂ© un match compliquĂ© face Ă  une belle Ă©quipe. On a eu beaucoup de dĂ©chet technique en premiĂšre comme en deuxiĂšme mi-temps. On n’a pas su crĂ©er des occasions pour pouvoir marquer assez rapidement. AprĂšs avoir Ă©galisĂ© on a pris ce deuxiĂšme but trĂšs vite, ça met un coup au moral. (Sur le changement de systĂšme) Non, ça n’a rien Ă  voir avec le schĂ©ma tactique, c’est nous qui jouons. Ce sont les mĂȘmes joueurs sur le terrain, c’est Ă  nous de mettre l’envie et ce qu’il faut pour pouvoir obtenir les points mais voilĂ  ce soir on a perdu mais on a encore un match retour Ă  la maison. Le match retour ? On va travailler Ă  l’entraĂźnement et on va voir comment ça va se passer au retour au Parc. »

Thomas Tuchel (entraĂźneur du PSG sur RMC Sport) : « Des regrets ? Non. Si tout le monde veut dire ça je peux accepter, pas de problĂšme. Je n’ai pas de regret. C’est trĂšs facile d’ĂȘtre entraĂźneur si tu n’es pas entraĂźneur. Si tu peux regarder un match et analyser aprĂšs, c’est facile d’ĂȘtre entraĂźneur. Je dois prendre des dĂ©cisions avant, j’ai fait ça et je prends la responsabilitĂ©. Personne ne sait ce qu’il se passe si on joue avec un autre systĂšme. C’est comme ça. Pas de regret, pas du tout (
) Le manque de rythme ? Non, j’ai l’impression que Kimpembe, Thiago (Silva) et Marquinhos ils ont fait trĂšs trĂšs bien, c’était super dur contre eux parce qu’ils ont de la qualitĂ©, physiquement on manque un peu de rythme et on peut voir qu’ils ont sept matchs de moins que nous (en 2020) (
) La faiblesse de l’attaque ? On ne l’explique pas, c’est comme ça. On doit accepter, c’est comme ça. Dans quelques matchs c’est difficile de dĂ©cider toujours des choses et on doit montrer la qualitĂ© dans ces matchs-lĂ , c’est un niveau trĂšs trĂšs haut. On a un match perdu mais ce n’est pas la fin, on a un match au Parc et on va jouer encore avec de meilleures capacitĂ©s. C’est un grand dĂ©fi, c’était clair avant et maintenant c’est 2-1 mais ce n’est pas fini. »

Lucien Favre (entraĂźneur de Dortmund sur RMC Sport) : « C’était important de bien dĂ©fendre et aussi qu’on le fasse de maniĂšre juste. C’est difficile de retenir spĂ©cialement quelqu’un aprĂšs une telle performance. Toute l’équipe a tout donnĂ©. On a bien jouĂ© et dĂ©fendu en Ă©quipe. Mais c’est clair qu’on pouvait prĂ©voir que Paris joue dans ce systĂšme-lĂ , mĂȘme si on Ă©tait plus penchĂ© sur un 4-1-4-1 ou un 4-4-2. Mais on avait anticipĂ© ça aussi, c’est clair. Au retour, il faudra jouer comme aujourd’hui. Ou encore mieux. C’était trĂšs bon, mais au Parc des Princes, il faut qu’on joue 90 minutes, ou 95, en Ă©tant trĂšs compact et trĂšs intelligent. Et puis on va jouer. On est comme ça, on veut aller de l’avant et avoir des occasions. On a toujours des possibilitĂ©s de marquer. »

PSG : Un match retour sans Verratti et Meunier, suspendus

Le huitiĂšme de finale retour de la Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund se jouera sans les Parisiens Marco Verratti et Thomas Meunier, tous deux avertis Ă  l'aller et donc suspendus pour le retour.
Marco Verratti manquera la seconde manche contre le Borussia Dortmund. Le petit milieu italien, auteur d'une prestation pourtant trĂšs solide en Allemagne (il est celui qui a rĂ©cupĂ©rĂ© le plus de ballons dans les rangs parisiens), a Ă©copĂ© d'un carton jaune Ă  la 89eme minute de jeu pour une contestation auprĂšs de l'arbitre. Une erreur Ă©vitable qui peut ĂȘtre lourde de consĂ©quences pour le match retour.

89' Marco reçoit un carton jaune et sera suspendu pour le match retour (tout comme @ThomMills) #BVBPSG


— Paris Saint-Germain (@PSG_inside) February 18, 2020



Deux minutes plus tÎt, Thomas Meunier avait lui aussi été averti. Le défenseur latéral belge, seule option actuelle à son poste avec la blessure de Dagba, manquera aussi la seconde manche.

FC Barcelone : Le président du Barça répond aux accusations

Ce mardi, le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu était en conférence de presse. Le dirigeant est revenu sur les accusations dont il fait l'objet.
Le FC Barcelone traverse actuellement une vĂ©ritable crise institutionnelle. AprĂšs la bisbille impliquant Lionel Messi et Eric Abidal, le club blaugrana connait une autre zone de turbulences en raison du scandale qui touche la direction. Josep Maria Bartomeu, le prĂ©sident du club, est accusĂ©, en compagnie de certaines de ses disciples, d’avoir engagĂ© une agence de communications pour salir l’image de certains reprĂ©sentants du club. Une initiative motivĂ©e par des fins politiques afin de maximiser ses chances de remporter les prochaines Ă©lections. C’est Cadena Ser qui a rĂ©vĂ©lĂ© lundi cette prĂ©tendue dĂ©marche de la part de l’homme fort du club. Le Barça avait dĂ©menti immĂ©diatement Ă  travers un communiquĂ© et Bartomeu l’a fait personnellement ce mardi lors d’une confĂ©rence de presse improvisĂ©e.

Bartomeu nie tout en bloc


Il est reprochĂ© Ă  Bartomeu d’avoir voulu portĂ© atteinte Ă  l’image des personnalitĂ©s telles que Carles Puyol, Lionel Messi, GĂ©rard PiquĂ© et aussi Ă  son rival pour la prĂ©sidence. Face Ă  ces allĂ©gations, il ne pouvait tout simplement pas rester de marbre. « Je tiens Ă  dire que le Barça n'a jamais engagĂ© d'entreprise visant Ă  publier des contenus dĂ©sobligeants sur certains joueurs, hommes politiques, membres du ComitĂ© de Direction ou d'anciens joueurs. Le club se dĂ©fendra avec tous les moyens qui sont Ă  sa disposition face Ă  tous ceux qui l'accuse de ce type de pratiques », a-t-il affirmĂ©.

Tout en se dĂ©fendant face Ă  ce Ă  quoi on l’accuse, Bartomeu a reconnu cependant qu’il s’était bien payĂ© les services de l’entreprise l3 Ventures, afin de surveiller et protĂ©ger l’image du Barça et de ses sociĂ©taires sur les rĂ©seaux sociaux. « La rĂ©ponse Ă  la question de savoir si nous avons engagĂ© un service de monitoring sur les rĂ©seaux sociaux, la rĂ©ponse est oui, et nous continuerons Ă  le faire. Mais jamais nous n'avons demandĂ© Ă  publier des contenus dĂ©sobligeants sur des personnes ou des institutions sur les rĂ©seaux sociaux », a-t-il confiĂ©. Pas sĂ»r que cette explication suffise pour attĂ©nuer la polĂ©mique et replacer le dĂ©bat sur le rectangle vert.

Chelsea : Giroud annonce ses ambitions

Cet hiver, Olivier Giroud n'a pas vu son départ à l'Inter Milan aboutir. Malgré cela, l'international français conserve des ambitions avec Chelsea.
C'est un petit Ă©vĂ©nement. Lundi soir, Ă  l'occasion du choc entre Chelsea et Manchester United (victoire 2-0 du club mancunien), Olivier Giroud a refoulĂ© les terrains. Le champion du monde français a mĂȘme trouvĂ© le chemin des filets, mais son but a Ă©tĂ© refusĂ© suite Ă  l'utilisation du VAR pour une (trĂšs) lĂ©gĂšre position de hors-jeu. MalgrĂ© ce retour plutĂŽt frustrant et un Mercato qui l'a Ă©tĂ© tout autant - puisque Giroud, annoncĂ© Ă  l'Inter, a Ă©tĂ© bloquĂ© par son club - le principal intĂ©ressĂ© a annoncĂ© ses ambitions pour la suite de cette saison.

Giroud ambitieux avec Chelsea avant l'Euro


« À partir de mi-dĂ©cembre, et sur le mois de janvier, j'Ă©tais entre deux eaux, a-t-il expliquĂ© sur RMC Sport. J'Ă©tais en instance de dĂ©part. DĂšs le 1er fĂ©vrier, je me suis remis dedans. Je regarde de l'avant. Je vais tout donner, le meilleur, pour Chelsea et puis pour moi aussi sur le plan personnel. J'ai des objectifs Ă  atteindre. C'est sĂ»r que ça n'a pas Ă©tĂ© facile. Mais maintenant, on se reconcentre. Je suis Ă  100% dĂ©terminĂ©, derriĂšre le club, pour atteindre nos objectifs. Ça fait du bien en tout cas de retrouver la pelouse et ces sensations. »