🔴Montpellier - PSG: Neymar (7), Mbappé (7)... Les notes du match

Copyright : Panoramic
D’abord mené, le PSG a finalement renversé Montpellier, profitant de sa supériorité numérique et du talent de ses individualités. Paris reprend huit points d’avance sur Marseille en tête de Ligue 1.

LE DEBRIEF


Paris se dirigeait ce samedi vers son quatrième faux-pas de l’exercice avant de tout renverser en terre héraultaise. Malgré une prestation très moyenne, et aussi des sorties sur blessure, les champions de France ont réussi à échapper au piège tendu par le MHSC. C’est le talent de son trio d’attaque qui a tout changé après que les locaux se sont retrouvés à dix. Une victoire dans la douleur mais importante pour le moral.

La Mosson est une enceinte qui ne réussit pas beaucoup au PSG ces dernières années. Et cela s’est encore vérifié ce samedi. Cette fois, les joueurs de la capitale ont même joué de malchance, avec deux sorties sur blessure après seulement 25 minutes de jeu (Kimpembe et Gueye). Des défections importantes, mais qui n’expliquent pas à elles seules la très mauvaise première période effectuée par les champions de France. Ces derniers se sont fait sérieusement bouger par leur hôte. Et tout en défendant bien, Montpellier a réussi à faire la différence devant sur l’une de ses rares opportunités. Juste avant la pause, Leandro Paredes a été poussé à la faute avec un but contre son camp sur corner.

En deuxième période, Paris est revenu avec de meilleures intentions. Toutefois, le jeu est resté brouillon ou trop prévisible pour mettre à mal le dernier rideau montpelliérain. À court de solutions, les visiteurs n’ont même pas réussi à inquiéter Geronimo Rulli. Le salut est donc arrivé sur un coup de pied arrêté, avec un coup franc exceptionnel de Neymar. Réduit à dix après la sortie de Mendes, Montpellier n’a pu que s’écrouler, impuissant face au sursaut de son adversaire et la qualité individuelle de ses attaquants. Ney, Mbappé et Icardi ont tous assuré le show pour assurer une victoire par deux buts d’écart et qui semble presque flatteuse au vu de la décevante première heure de jeu livrée par Paris.

 
L’instant T :
Tout allait bien pour Montpellier dans ce match jusqu’à ce que Pedro Mendes commette l’irréparable. A la 73e minute, l’ancien rennais ne trouve d’autres solutions que de stopper irrégulièrement Neymar qui filait vers ses buts. Un mauvais réflexe qui a une double conséquence. Le fautif écope d’un deuxième jaune et se fait expulser, et dans la foulée la star du PSG convertir le coup franc en but.


LES BUTS


42eme minute (1-0)
Paredes marque contre son camp ! À la suite d’un corner très bien tiré par Teji Savanier, Daniel Congré surgit au premier poteau pour placer une tête décroisée. Le milieu argentin a la tête baissée et dévie le cuir de la main. Keylor Navas essaie de neutraliser le danger, mais il ne peut empêcher le ballon d’entrer.

74eme minute (1-1)
But de Neymar ! Malheureux dans le jeu avec beaucoup de déchet et de mauvais choix effectués, le Brésilien a connu plus de réussite sur les coups de pieds arrêtés. Au milieu de la seconde période, il a relancé les siens en transformant un magnifique coup franc. Un tir de 20 mètres, qui a terminé en pleine lucarne.

76e minute (1-2)
Mbappé donne l’avantage à Paris ! Deux minutes seulement après le but de Neymar, l’international français frappe à son tour. Après avoir réceptionné le ballon à l’entrée de la surface, il élimine un défenseur avant de décocher un tir croisé du gauche. Le ballon finit dans le petit filet opposé.

81e minute (1-3)
Icardi aggrave la marque ! En conclusion d’une belle action à trois, où tout le génie de l’attaque parisienne s’est exprimé, l’Argentin fait la différence d’une brillante volée du droit. L’exécution était parfaite et Rulli n’a rien pu faire sur le coup. Les jeux étaient faits.

 

LES TOPS ET LES FLOPS


NEYMAR (7)

Sa première période a été agaçante, avec beaucoup d’approximations dans ce qu’il a entrepris. Il a aussi perdu plusieurs ballons à l’entrée de la surface. Mais, il lui a suffi ensuite d’un coup franc pour retrouver la lumière et redevenir ce grand joueur qui fait l’attraction de la Ligue 1. Après avoir transformé habilement son coup de pied arrêté, il a lancé Mbappé pour le but de 2-1 avant d’être à l’origine du troisième but. Et entre-temps, il a aussi trouvé le montant sur un autre coup franc.
KYLIAN MBAPPÉ (7)

Tout comme Neymar, le champion du monde a été assez transparent durant la première heure du jeu. Mais, il s’est bien réveillé et a fini le match très fort. C’est lui qui a donné l’avantage à son équipe d’une frappe sèche à l’entrée de la surface. Et c’est lui qui a servi Icardi pour le break. Le natif de Bondy sait être décisif même lorsqu’il est moins bien, et c’est aussi la marque des plus grands.
PEDRO MENDES (2)

Son match n’a pas été catastrophique mais son manque d’intelligence avec cette deuxième faute commise à un moment crucial du match ternit considérablement son bilan. Le Portugais a plombé les siens, même s’il a cru bien faire en concédant un coup franc plutôt que de laisser Neymar filer vers le but. Si le MHSC sort bredouille de cette empoignade, c’est en grande partie à cause de lui.

 

LA FEUILLE DE MATCH


MONTPELLIER – PSG : 1-3

Stade de la Mosson, Montpellier (25 000 spectateurs)
Temps clair – Pelouse dans un mauvais état
Arbitre : M.Gautier (4)

Buts : Paredes (41eme csc); Neymar (74e), Mbappé (76eme), Icardi (81eme)

Avertissements : Mendes (5eme), Oyono (48eme), Chotard (79eme), Souquet (85eme); Bernat (59eme)

Expulsion : Mendes (72eme).

 

Montpellier
Montpellier

Rulli (5)

Mendes (2)

Hilton (4)

Congré (5)

Souquet (5)

Le Tallec (5)

Savanier (5) puis Mollet (67eme)

Chotard (4)

Oyongo (5)

Delort (4)

Laborde (5) puis Sambia (77eme).

N’ont pas participé : Bertaud (g), S. Camara, Ristic, Skuletic, Vidal.
Entraîneur : Der Zakarian

 

PSG
PSG

Navas (5)

Meunier (5)

Thiago Silva (6)

Kimpembe (non noté) puis Ab. Diallo (5)

Bernat (5)

Sarabia (4)

Gueye (non noté) puis Kouassi (5)

Paredes (4)

Mbappé (7) puis Choupo-Moting (90e),

Icardi (6),

Neymar (7)

N’ont pas participé : Sergio Rico (g), Dagba, Di Maria, Draxler.
Entraîneur : Tuchel
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Ligue des Champions : L'avis d'Adebayor sur Real Madrid - Manchester City

Interrogé sur le 8eme de finale retour de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et Manchester City, Emmanuel Adebayor a livré son pronostic.
Le Real Madrid s'était incliné à domicile face à une équipe de Manchester City supérieure en 8eme de finale aller de C1 il y a quelques mois (1-2). Alors que la date fatidique du retour approche, le journal AS a retrouvé Emmanuel Adebayor et a sondé l'ancien madrilène (et mancunien) sur les chances merengue face au club des Eastlands. L'attaquant togolais n'est pas très optimiste... La raison ? L'absence de Cristiano Ronaldo dans l'équipe du Real, lui qui fait désormais le bonheur de la Juventus Turin. "Si vous m'aviez posé cette question il y a deux ans, j'aurais dit oui. Madrid aurait été favori avec Cristiano. À l'époque, ils avaient Ronaldo qui est une machine à buts. Il peut faire la différence à tout moment et donnait 50 buts à l'équipe par saison. Ils ont perdu le match aller à domicile, au Bernabéu 1-2, et ça va être très difficile avec les supporters, contre Manchester City, la ville, le climat... mais ce n'est pas impossible. Madrid a des joueurs avec beaucoup d'expérience comme Marcelo, Benzema, Courtois et ils ont l'habitude de jouer dans de grands matchs comme celui-ci", a analysé l’attaquant.

Et Benzema alors ?


"Sans Cristiano, Madrid sait ce qu'il a perdu, mais peut-être pas ce qu'il aurait pu gagner s'il était toujours là. Je pense qu'ils pensaient peut-être avoir un autre joueur comme Ronaldo, mais des joueurs comme lui ne viennent qu'une fois tous les 200 ans", a poursuivi le joueur togolais, qui estime que Benzema se débrouille bien en tant que leader d'attaque du Real depuis le départ de CR7. "Quand Ronaldo est parti, il a dû assumer la responsabilité et je pense qu'il a très bien fait. Il a marqué beaucoup de buts, des buts importants donc il sera un danger, sans aucun doute.'' Le Français et ses coéquipiers vont s'atteler à faire mentir les pronostics.

Chelsea : Willian, c'est toujours non

Willian, déterminé, ne devrait pas continuer sa carrière sous le maillot de Chelsea.
L’aventure de Willian avec les Blues de Chelsea touche à sa fin. En fin de contrat à la fin de ce mois, le Brésilien continue de repousser les différentes propositions émises par ses responsables pour un nouveau bail. À en croire The Guardian, l’international auriverde vient de refuser un deal de deux ans de la part de son employeur. Son souhait était de rempiler de trois ans et il n’y aurait apparemment aucune chance désormais pour que sa requête soit satisfaite.

Arsenal est à l’affut pour Willian


Willian est sur le départ, mais il pourrait ne pas bouger trop loin au bout de son parcours à Stamford Bridge. La même source révèle que le Brésilien a déjà été approché par les voisins d’Arsenal. L’intéressé pourrait être séduit par cette opportunité, lui qui désire poursuivre son parcours en Premier League. Le FC Barcelone se serait également renseigné à son sujet, mais sans se manifester de manière concrète. Enfin, on évoque aussi des touches avec l'Inter Miami pour l'ex-sociétaire de Donetsk. Avant de quitter les Blues, Willian devrait participer à un ultime match européen avec cette formation. Ça sera en 8es de finale retour de la C1 contre le Bayern Munich.

Ligue des Champions : Le groupe de la Juventus pour affronter Lyon

Ce lundi, la Juventus Turin a donné la liste des joueurs qui seront présents pour le 8eme de finale retour de la Ligue des Champions face à Lyon, le 7 août.
En 8eme de finale aller, la Juventus Turin s'était inclinée 1-0 face à Lyon et s'apprête à défier le club rhodanien au match retour avec un groupe quasiment au complet et un 9eme scudetto de rang en poche. L'entraîneur turinois Maurizio Sarri a dévoilé ce lundi la liste complète des joueurs qui participeront à ce choc et éventuellement au Final 8 de l'UEFA prévu au Portugal en cas de qualification face aux Lyonnais. Le défenseur turc Merih Demiral est bien présent, lui qui est complètement remis de sa grave blessure au genou. En revanche, Sami Khedira a été exclu de la liste européenne du club piémontais. Le Français Adrien Rabiot fait lui partie de la liste, idem pour Miralem Pjanic, bien que déjà vendu au Barça qu'il rejoindra après la C1.

Le groupe de la Juve :

Gardiens : Szczesny, Buffon, Pinsoglio

Défenseurs : De Sciglio, Chiellini, De Ligt, Alex Sandro, Danilo, Cuadrado, Bonucci, Rugani, Demiral

Milieux : Pjanic, Ramsey, Matuidi, Rabiot, Bentancur,

Attaquants : Ronaldo, Dybala, Douglas Costa, Higuain, Bernardeschi

FC Barcelone : Griezmann de retour contre Naples

Après sa blessure aux quadriceps, Antoine Griezmann, l'attaquant du FC Barcelone, semble apte et devrait pouvoir jouer en Ligue des Champions contre Naples, samedi prochain.
Antoine Griezmann tiendra bel et bien sa place face à Naples en 8eme de finale retour de Ligue des Champions. Le quotidien catalan SPORT, souvent bien renseigné sur l'actualité du Barça, confirme en effet la présence du Français, buteur à l'aller (1-1) pour les Blaugrana, pour ce choc très attendu. On se souvient que l'ancien joueur de la Real Sociedad avait été blessé aux quadriceps le 11 juillet dernier en Liga face au Real Valladolid. Griezmann a ensuite effectué son retour avec le groupe après 20 jours sur le flanc et a même participé à une séance collective samedi. Avec seulement 10 buts marqués en championnat cette saison, le Français connaît une première saison difficile en Catalogne et aura certainement l'occasion d'améliorer son bilan chiffré en C1. À lui de la saisir face à Naples.

FC Barcelone : Lenglet redoute un joueur de Naples

Interrogé avant le 8eme de finale retour de la Ligue des Champions contre Naples, Clément Lenglet, le défenseur central du Barça, a notamment dévoilé l'identité du joueur qu'il redoute tout particulièrement.
Clément Lenglet a clairement indiqué que Barcelone devra être à son meilleur pour se qualifier pour le Final 8 de la Ligue des Champions à Lisbonne. Le club catalan affrontera Naples le 8 août prochain au Camp Nou en 8eme retour de C1, après une confrontation aller au terme de laquelle les deux équipes n'étaient pas parvenues à se départager. Le Barça, qui pourra aligner Antoine Griezmann, devra donc se méfier des Partenopei selon Clément Lenglet. ''Il s'agit d'avancer contre Naples, qui est une équipe difficile", a estimé l'ancien joueur de Séville, dans un entretien accordé aux médias officiels du Barça.

Lenglet se méfie de Mertens


"Au match aller, nous avons fait match nul 1-1 et ce n'est qu'un petit avantage (avec le but à l'extérieur), mais je pense vraiment que nous allons jouer un grand match à Barcelone pour atteindre le tour suivant et obtenir un bon résultat qui nous permettra de voyager à Lisbonne. La première chose que nous devons faire est d'être extrêmement concentrés, de bien performer et d'essayer de gagner. Ensuite, nous devrons être à 100 % pour aller le plus loin possible dans la compétition", a ainsi recommandé le défenseur français des Blaugrana. Dries Mertens a marqué le but de Naples au match aller et a causé des problèmes aux défenseurs de Barcelone. Lenglet s'en méfie donc énormément. "Il est très rapide dans les trois premiers mètres, peut bien se déplacer et aime courir derrière les défenseurs et il est létal près du but. Il a marqué un beau but au match aller", a analysé le défenseur Blaugrana.