🔮Dijon-PSG (2-1): les notes affligeantes des Parisiens !

Kylian Mbappé -PSG Copyright -AFP
Copyright : Panoramic
Longtemps apathique, le PSG s’est inclinĂ© sur la pelouse d’une lanterne rouge dijonnaise hĂ©roĂŻque vendredi (2-1). Il s’agit dĂ©jĂ  de la troisiĂšme dĂ©faite de la saison pour le club de la Capitale.

LE DEBRIEF




Il y a eu Rennes en aoĂ»t (2-1) et Reims en septembre (0-2). Il faut dĂ©sormais ajouter Dijon dans la liste des bourreaux du PSG en Ligue 1 cette saison. A la surprise gĂ©nĂ©rale, les Parisiens ont effectivement trĂ©buchĂ© sur le terrain de la lanterne rouge ce vendredi (2-1). A cĂŽtĂ© de leur sujet pendant la majeure partie de la rencontre, Kylian Mbappé et ses coĂ©quipiers ont rĂ©agi une fois menĂ©s au score, mais ont alors jouĂ© de maladresse et ont butĂ© sur une vaillante Ă©quipe bourguignonne. S’il restera en tĂȘte Ă  l’issue du week-end, le club de la Capitale enregistre donc dĂ©jĂ  – aprĂšs seulement douze journĂ©es – son troisiĂšme revers de l’exercice 2019/20. Le DFCO, pour sa part, signe un retentissant exploit et quitte sa derniĂšre place.

A Nice (1-4), Ă  Bruges (0-5) et contre Marseille (4-0), le PSG n’avait pas spĂ©cialement fait dans la dentelle, ayant empilĂ© la bagatelle de treize buts en seulement trois matchs. On pouvait dĂšs lors lĂ©gitimement penser que le leader du championnat allait s’offrir un nouveau festival offensif ce vendredi Ă  Dijon, la lanterne rouge. La rĂ©alitĂ© du terrain s’est cependant avĂ©rĂ©e bien diffĂ©rente de ce postulat de dĂ©part. BousculĂ©s d’entrĂ©e de jeu par des Bourguignons dĂ©complexĂ©s, les Parisiens ont malgrĂ© tout ouvert la marque sur leur premiĂšre opportunitĂ© franche, par l’intermĂ©diaire de Kylian MbappĂ© (19eme). Sauf qu’au lieu d’appuyer sur l’accĂ©lĂ©rateur afin d’enfoncer le clou, les joueurs de Thomas Tuchel sont ensuite tombĂ©s dans un faux rythme.

Incapables de rĂ©gner dans l’entrejeu en l’absence de Marco Verratti et bougĂ©s physiquement par leurs adversaires, les visiteurs ont fini par cĂ©der. A deux reprises. Mounir Chouiar (45eme+6) et Jhonder Cadiz (47eme) ont en effet permis aux locaux de renverser la vapeur, sans que cela ne puisse paraĂźtre immĂ©ritĂ©. Il n’en fallait pas plus pour faire sortir Paris de sa lĂ©thargie. Enfin dĂ©cidĂ©s Ă  passer Ă  la vitesse supĂ©rieure, Angel Di Maria et consorts n’ont cependant pas rĂ©ussi Ă  revenir. La faute Ă  la solidaritĂ© de l’arriĂšre-garde des Rouges d’une part, mais aussi Ă  la maladresse des attaquants franciliens, qui ont touchĂ© deux fois les montants (64eme, 69eme). Au courage, les hommes de StĂ©phane Jobard ont tenu bon jusqu’au bout pour faire tomber l’ogre du championnat et signer l’un des plus beaux exploits de l’histoire de leur club en Ligue 1. Du cĂŽtĂ© parisien, cette dĂ©faite en Bourgogne est loin d’ĂȘtre prĂ©occupante au regard du classement. Mais elle fait tache, tant en raison du rĂ©sultat que du visage affichĂ©.

 

L’instant T :
Fantomatique jusque-lĂ , Mauro Icardi a pourtant bien failli sortir ses partenaires d’un bien mauvais pas Ă  Gaston-GĂ©rard. Peu aprĂšs l’heure de jeu, l’Argentin a fait parler son sens du timing pour reprendre le ballon de la tĂȘte sur un centre de Kylian MbappĂ©. Battu, Alfred Gomis a Ă©tĂ© sauvĂ© par sa barre transversale (64eme).

LES BUTS


19eme minute (0-1)
Le PSG ouvre le score ! Servi par Angel Di Maria, Kylian MbappĂ© se prĂ©sente face Ă  Alfred Gomis et conclut d’un ballon piquĂ© du droit !

45eme+6 minute (1-1)
Dijon Ă©galise ! Keylor Navas se couche pour repousser un centre Ă  ras de terre de Didier Ndong. Mounir Chouiar surgit Ă  l’entrĂ©e des six mĂštres et, du droit, propulse le cuir au fond des filets !

47eme minute (2-1)
Le DFCO prend les devants ! Jhonder Cadiz réalise un numéro de soliste sur le cÎté gauche de la surface, élimine Marquinhos, résiste à Leandro Paredes et frappe au ras du sol. Le ballon passe entre les jambes de Keylor Navas !

 

LES TOPS ET LES FLOPS


JHONDER CADIZ (7)

Quasiment inconnu en France, Jhonder Cadiz ne va pas tarder Ă  se faire un nom s’il multiplie les prestations de cet acabit. L’athlĂ©tique attaquant vĂ©nĂ©zuĂ©lien a pesĂ© sur la dĂ©fense parisienne tout au long du match. Il a aussi fait Ă©talage de ses qualitĂ©s techniques en inscrivant un joli but en solitaire (47eme).
LEANDRO PAREDES (3)

La prestation de Leandro Paredes a une nouvelle fois laissĂ© songeur. Le milieu argentin ne s’est absolument pas affirmĂ© dans l’entrejeu et n’a pas semblĂ© ĂȘtre dans le tempo du match. L’ancien du Zenit Saint-PĂ©tersbourg a en outre fait preuve de passivitĂ© sur les deux buts dijonnais (45eme+6, 47eme) et n’a rien apportĂ© sur le plan offensif, Ă  l’exception d’une frappe repoussĂ©e par le poteau (69eme). RemplacĂ© par Edinson Cavani (71eme).
KEYLOR NAVAS (4)

Depuis son arrivĂ©e au PSG, Keylor Navas a souvent Ă©tĂ© exempt de tous reproches. Difficile d’en dire autant ce vendredi soir, puisque la responsabilitĂ© du gardien costaricien est impliquĂ©e sur les deux buts dijonnais. AprĂšs avoir mal renvoyĂ© un centre Ă  ras de terre (45eme+6), le dernier rempart parisien a en effet vu le ballon lui filer entre les jambes dans un angle fermĂ© (47eme). Pas de boulettes donc, mais il y avait Ă  chaque fois matiĂšre Ă  faire bien mieux.

 

LA FEUILLE DE MATCH


DIJON – PSG : 2-1Stade Gaston-GĂ©rard (18 720 spectateurs environ)
Temps pluvieux – Pelouse en bon Ă©tat
Arbitre : M.Buquet (7)

Buts : Chouiar (45eme+6), Cadiz (47eme) pour Dijon – MbappĂ© (19eme) pour le PSG

Avertissements : Ndong (12eme), Cadiz (14eme), Mendyl (58eme) pour Dijon – Kimpembe (15eme), Draxler (92eme) pour le PSG

Expulsion : Aucune

 

Dijon
Dijon
A.Gomis (6) – Chafik (non notĂ©) puis Mendyl (33eme – 6), Ecuele Manga (7), S.Coulibaly (non notĂ©) puis R.Amalfitano (29eme – 6), Ngonda (6) – M.BaldĂ© (6) puis Mavididi (54eme), Ndong (6), Lautoa (6), Chouiar (7) – Cadiz (7), Tavares (cap) (5)

N’ont pas participé : Runarsson (g), B.SoumarĂ©, M.Pereira, Balmont
Entraßneur : S.Jobard

 

PSG
PSG

Navas (4)


Dagba (5)


Marquinhos (cap) (4)


Kimpembe (4)


A.Diallo (5) puis Draxler (81eme)


Paredes (3) puis Cavani (72eme)


Bernat (4) puis Kurzawa (64eme)


I.Gueye (4)


Mbappé (6)


Icardi (4)


Di Maria (5)


N’ont pas participé : Rico (g), Mbe Soh, Sarabia, Choupo-Moting
Entraßneur : T.Tuchel

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des

Serie A: Ronaldo s'offre un doublé, la Juventus fait le plein !

Cristiano Ronaldo - Juventus Copyright -AFP
La Juventus s’est imposĂ©e face Ă  Parme grĂące notamment Ă  un doublĂ© de Cristiano Ronaldo ce dimanche, pour le compte de la 20e journĂ©e de Serie A. Parme avait tout de la victime expiatoire dans cette rencontre de la 20e journĂ©e de Serie A et ce, mĂȘme si la Juve a mis du temps Ă  lancer son match. Pusillanime, la Vieille Dame tarde Ă  rentrer dans son costume de bourreau. Il a fallu que Cristiano Ronaldo se dĂ©voue. Servi par Matuidi Ă  deux minutes du repos, l’ancien joueur du Real Madrid repiquait dans l’axe et s’offrait une tentative soudaine et dĂ©viĂ©e par Darmian pour tromper Sepe et ouvrir le score Ă  un moment fort opportun. 7 – Cristiano #Ronaldo is the first Juventus player to score in 7 Serie A apps in a row since David Trezeguet (December 2005). Tornado. #JuveParma Le buteur portugais devenait ainsi le premier joueur de l’histoire de la Juve Ă  marquer lors de 7 apparitions de rang en Serie A depuis David Trezeguet en dĂ©cembre 2005, comme le fait remarquer Opta. La Juve est lancĂ©e et Sepe doit repousser sur son poteau une tentative rasante de Danilo en dĂ©but de second acte. Mais la Vieille Dame se fera reprendre quelques instants plus tard. Cornelius rĂ©duisant la marque pour les siens. Les locaux ont cependant rĂ©agi par l’inĂ©vitable CR7, qui s’offrait un doublĂ© sur un tir en pleine course consĂ©cutif Ă  un service de Dybala. La Juve se faisait quelques frayeurs dans une fin de rencontre dĂ©bridĂ©e, mais l’équipe turinoise a tenu le cap jusqu’au bout. Et c’est un succĂšs important pour la Juve, alors que l’Inter Milan avait Ă©tĂ© tenu en Ă©chec par Lecce (1-1) plus tĂŽt dans la soirĂ©e. But(s) : Juventus Turin : Cristiano Ronaldo (43eme et 58eme) Carton(s) jaune(s) : Parme : Kurtič (71eme) Remplacement(s) : Juventus Turin : Entrants : Danilo (21eme), HiguaĂ­n (59eme), Douglas Costa (81eme) Sortants : Alex Sandro (21eme), Ramsey (59eme), P. Dybala (81eme) Parme : Entrants : Sprocati (66eme), Siligardi (88eme) Sortants : Scozzarella (66eme), Kulusevski (88eme)  

Mercato - Leonardo (PSG) : « Edinson Cavani a demandé à partir »

Le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, a indiqué qu'Edinson Cavani avait demandé à quitter le club cet hiver.
AprĂšs le court succĂšs du Paris Saint-Germain Ă  Lorient en seiziĂšmes de finale de Coupe de France (0-1), Leonardo s'est arrĂȘtĂ© en zone mixte pour faire le point sur les dossiers chauds du club de la capitale. Le directeur sportif du PSG avait des choses Ă  dire. Notamment sur la situation d'Edinson Cavani. Extraits.

Edinson Cavani a demandé à quitter Paris cet hiver


L'information principale de la soirĂ©e concerne donc Cavani, qui a bien demandĂ© Ă  quitter le Paris Saint-Germain dĂšs cet hiver, selon Leonardo. Le dirigeant brĂ©silien confirme au passage avoir eu une offre de l'AtlĂ©tico de Madrid sur la table. "Edinson Cavani ? Il a demandĂ© Ă  partir, on Ă©tudie la situation. On a eu une proposition de l’AtlĂ©tico de Madrid, on ne l’a pas retenue. Je ne sais pas comment ça va finir (...) On connaĂźt la situation. Ce n’est pas facile. Trouver un remplaçant ? C’est une bonne question. On y rĂ©flĂ©chit".

Leonardo botte en touche pour les dossiers Neymar et Mbappé


Il a aussi été question de deux autres dossiers brûlants : les prolongations de Kylian Mbappé et Neymar. L'Italo-brésilien n'a pas souhaité en dire plus sur ces deux feuilletons éminemment importants. "On verra aprÚs le mercato", a-t-il sobrement commenté.

Leonardo a également évoqué le dossier Layvin Kurzawa. L'international français, aligné ce dimanche soir à Lorient, fait l'objet de rumeurs de départ. Son nom a circulé dans la presse britannique pour un possible transfert à Arsenal. Une version démentie par le directeur sportif du PSG, qui a certifié n'avoir reçu aucun appel pour le défenseur latéral gauche.

Le coup de gueule de Leonardo sur les "4 fantastiques"


Enfin, Leonardo est allĂ© dans le sens de Kylian MbappĂ©, qui avait dĂ©jĂ  appelĂ© les mĂ©dias Ă  ne pas se focaliser sur les stars offensives du club. Ce surnom des "4 fantastiques" agace Ă©galement le dirigeant. "ArrĂȘtez avec le surnom des Quatre Fantastiques. Les Galactiques (au Real Madrid) n'ont jamais gagnĂ© la Ligue des Champions !". Le message est passĂ©.

Coupe de France : OM - Strasbourg et Nice - Lyon Ă  l'affiche des huitiĂšmes

Parmi les affiches des huitiĂšmes de finale de la Coupe de France, on retiendra notamment la rencontre entre Marseille et Strasbourg et celle qui opposera Nice Ă  Lyon.
Le tirage au sort des huitiÚmes de finale de la Coupe de France a eu lieu ce dimanche soir, dans la foulée du succÚs étriqué du Paris Saint-Germain à Lorient (0-1). Le club de la capitale défiera l'un des petits poucets de la compétition puisqu'il se déplacera à Pau, qui a sorti les Girondins de Bordeaux au tour précédent (3-2, a.p.).

OM-Strasbourg et Nice-Lyon Ă  l'affiche


L'Olympique de Marseille, de son cÎté, aura une opposition de son standing avec le Racing Club de Strasbourg dans un choc 100% Ligue 1. A noter également la trÚs belle affiche entre l'OGC Nice et l'Olympique Lyonnais, ou encore le duel entre le SCO d'Angers et le Stade Rennais. L'AS Monaco pourrait également retrouver l'AS Saint-Etienne.

PSG : Maxwell veut que Neymar reste

Dans Téléfoot, Maxwell a exprimé son souhait de voir Neymar s'inscrire dans la durée au PSG.


Si Maxwell a quittĂ© ses fonctions de coordinateur sportif du Paris Saint-Germain, l'ancien latĂ©ral gauche garde un regard avisĂ© sur l'actualitĂ© du club de la capitale. Joueur emblĂ©matique du PSG sous l'Ăšre QSI, Maxwell reste d'ailleurs liĂ© au club puisqu'il en est l'ambassadeur au BrĂ©sil, oĂč il vit actuellement. Ce dimanche, l'ancien Auriverde s'est exprimĂ© sur l'un des sujets brĂ»lants du moment : l'avenir de Neymar. Avec un souhait clair : voir la superstar brĂ©silienne prolonger son aventure en France le plus longtemps possible.

Maxwell veut voir Neymar rester au PSG


« Il est toujours extraordinaire. Je suis content qu’il soit restĂ©. On parle de lui comme on parle de Messi et Cristiano Ronaldo. Il a besoin d‘une base derriĂšre mais je crois qu’il est dans une Ă©quipe vraiment Ă©quilibrĂ©e. J’espĂšre qu’il va maintenir cet Ă©quilibre et qu’il va rester longtemps », a expliquĂ© Maxwell dans des propos accordĂ©s Ă  TĂ©lĂ©foot. Pour rappel, l'ancien dĂ©fenseur avait grandement contribuĂ© au transfert retentissant de Neymar en provenance du FC Barcelone, Ă  l'Ă©tĂ© 2017.




Liga : PremiÚre victorieuse pour le Barça de Sétien

A l'occasion de la premiÚre sur le banc de Quique Sétien, le FC Barcelone s'est imposé face à Grenade (1-0) grùce à un but de Lionel Messi.
Ce dimanche marquait la premiÚre du nouveau coach du Barça Quique Sétien sur le banc du club catalan. Le remplaçant d'Ernesto Valverde avait effectué pas mal de changements dans le onze Blaugrana, avec notamment Samuel Umtiti en lieu et place de Clément Lenglet en défense. Et malgré 82% de possession à la pause, le Barça avait bien du mal à trouver la faille. Peu reluisant, le Barça a buté sur une équipe de Grenade refusant le jeu et se contentant de "parquer le bus" devant ses cages.


Messi et Vidal combinent bien, mais la passe de l'Argentin ne parvient pas au Chilien dans les meilleures conditions face au portier adverse en dĂ©but de seconde pĂ©riode. Symptomatique d'un Barça qui patine et qui, fatalement, s'expose. Grenade heurtait ainsi le poteau suite Ă  une perte de balle qui permettait Ă  Eteki de tenter une frappe rasante, laquelle achevait sa course sur le montant droit de Ter Stegen. Mais les visiteurs seront rĂ©duits Ă  dix Ă  20 minutes du terme suite au second carton jaune de Sanchez aprĂšs une faute sur Messi. Il faut croire que le Barça avait besoin d'espaces, puisque peu aprĂšs cette expulsion, il a enfin pu s'exprimer en ouvrant le score par l'entremise de l'inĂ©vitable Pulga (76e) par une frappe Ă  ras de terre du droit. Messi continuera Ă  harceler Rui Silva et sa dĂ©fense, avec, notamment, un enroulĂ© bien placĂ© et dĂ©tournĂ© en corner par le portier des visiteurs Ă  dix minutes de la fin. 1-0, score final. Le Barça s'impose d'un but et ne laisse pas le Real prendre ses distances en tĂȘte de la Liga. Pour la maniĂšre, on repassera.