World Cup: FIFA president says fair play rule 'can be better' following Senegal complaint

Senegal which was tied with Japan on points obtained, goals scored and goal difference, after playing all three group stage games, was penalised for having two more yellow cards than the Asians as per

FIFA president Gianni Infantino has signalled that the global football governing body could review the fair play rule as requested by Senegal, adding that he believes Africa will perform better at the next World Cup in 2022.



Infantino’s remarks follow Senegal’s official complaint to FIFA over the conduct of Japan, which qualified to the knockout stages at the expense of Senegal, from Group H in Russia.



Senegal which was tied with Japan on points obtained, goals scored and goal difference, after playing all three group stage games, was penalised for having two more yellow cards than the Asians as per the FIFA fair play conduct regulation.



Senegal’s football governing body however wants FIFA to consider negative football tactics as part of its fair play rule, arguing that Japan resorted to passing the ball around in their own half during the last quarter of the game, instead of pressing for an equaliser.



“As (for) the rules, you always learn. You always have a debrief after and see what you can do better,” Infantino said, in an interview with the BBC, confirming that the ruling will be reviewed after the tournament.



Senegal’s elimination completed Africa’s worst showing at the World Cup since 1982. All five African teams including Egypt, Morocco, Nigeria and Tunisia were eliminated after group stages.



Africa will make progress in 2022



Asked whether Africa’s premature exit saddened him, Infantino said: ‘Of course’.



“The World Cup is for the whole world and the African teams were very, very close at the end.”



He added that he believes the continent will fare better at Qatar 2022.



“An Asian (team) made it – an African not – but I think they will be ready soon for the next one,” he said.



Africa’s disastrous performance at the World Cup in Russia



Infantino, who insisted on the use of video technology at the World Cup despite criticism and warnings that it was too soon to introduce the new system at the biggest football stage, said he is happy with the progress made so far.



“I think it is working pretty well. We have had a very, very positive outcome so far so we have to continue to keep the level high,” added the Swiss-Italian.



Video Assistant Referee (VAR) has caused debate among football fans despite Fifa claiming on Friday that it has enabled match officials to call 99.3% of incidents correctly.



The World Cup, whose quarter-final stage begins on Friday, will end on 15 July when the Russian capital Moscow hosts the final.



Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of

Coupes d'Europe : L'UEFA prête à laisser de côté les matchs aller-retour pour finir la saison

Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, est récemment revenu sur les possibles scenarios permettant de conclure la saison des compétitions européennes de clubs, dont celui qui verrait les équipes disputer les quarts de finale et les demi-finales sur un seul match.
L'exercice 2019-20 de Ligue des Champions va-t-il aller à son terme ? Au vu des enjeux économiques inhérents à la plus lucrative des compétitions de clubs, il serait difficile d'envisager un autre scénario. Mais le contexte de crise sanitaire actuel n'exclut pas la possibilité d'un tournoi arrêté, ce qui serait un coup dur pour les clubs qualifiés pour les quarts de finale comme le Paris Saint-Germain. Quoiqu'il en soit, la marge de manœuvre sera étroite. Le 3 août est d'ores et déjà identifié comme une deadline pour la finale. Et le format sera certainement adapté aux circonstances du moment.

Un seul match sur terrain neutre ?


Dans un entretien accordé à la chaîne allemande ZDF, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin est apparu assez transparent sur le sujet, évoquant la probabilité d'une formule à un seul match disputé sur terrain neutre. Le plan d'un final four ou final eight reste hypothétique. "Nous pourrions jouer avec un seul match à élimination directe sur terrain neutre. Mais jouer avec un final four ou un final eight n'est qu'une option pour le moment", a-t-il déclaré.

Coupes d'Europe : L'UEFA prête à laisser de côté les matchs aller-retour pour finir la saison

Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, est récemment revenu sur les possibles scenarios permettant de conclure la saison des compétitions européennes de clubs, dont celui qui verrait les équipes disputer les quarts de finale et les demi-finales sur un seul match.
L'exercice 2019-20 de Ligue des Champions va-t-il aller à son terme ? Au vu des enjeux économiques inhérents à la plus lucrative des compétitions de clubs, il serait difficile d'envisager un autre scénario. Mais le contexte de crise sanitaire actuel n'exclut pas la possibilité d'un tournoi arrêté, ce qui serait un coup dur pour les clubs qualifiés pour les quarts de finale comme le Paris Saint-Germain. Quoiqu'il en soit, la marge de manœuvre sera étroite. Le 3 août est d'ores et déjà identifié comme une deadline pour la finale. Et le format sera certainement adapté aux circonstances du moment.

Un seul match sur terrain neutre ?


Dans un entretien accordé à la chaîne allemande ZDF, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin est apparu assez transparent sur le sujet, évoquant la probabilité d'une formule à un seul match disputé sur terrain neutre. Le plan d'un final four ou final eight reste hypothétique. "Nous pourrions jouer avec un seul match à élimination directe sur terrain neutre. Mais jouer avec un final four ou un final eight n'est qu'une option pour le moment", a-t-il déclaré.

Real Madrid : Van de Beek assure que rien n'est encore conclu

Alors que le Real Madrid est intéressé par son profil, le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam Donny van de Beek a assuré que son avenir n'était pas encore scellé.



Le Real Madrid, en quête d'un milieu central pour consolider son entrejeu, a jeté son dévolu sur le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam Donny van de Beek depuis l'été dernier. Le milieu néerlandais fait partie des révélations qui ont été mises en lumière lors de la fabuleuse épopée du club jusqu'en demi-finale de Ligue des champions il y a un an. Au contraire de ses compères De Jong ou de Ligt, Van de Beek était resté au bercail. Sa polyvalence - formé comme milieu défensif, il est apte à évoluer derrière un attaquant -, et sa qualité technique plaisent à Zinédine Zidane. Mais ce dossier est pourtant loin d'être bouclé par le Real Madrid.

Van de Beek est encore loin du Real Madrid


Dans des propos accordés au magazine Helden, le Néerlandais a indiqué qu'il n'y avait rien de finalisé avec le Real. « Jouer sous le soleil est toujours agréable, mais non, je n'ai pas encore commencé à prendre des cours d'espagnol. Je n'ai encore donné mon accord à personne, tout est encore ouvert. Je sais ce que j'ai ici, à Ajax je suis aimé et j'aime l’Ajax. Mon ressenti doit être positif pour un club. Non seulement ils m’apprécient, mas je dois également m’adapter au système de jeu et, bien sûr, je veux aussi connaitre le temps de jeu qu’ils m’accorderont », a expliqué Donny van de Beek.


A voir aussi :
>>> Messi dégommé par cet Argentin : « Ronaldo est un patron, lui non »
>>> Rakitic va quitter Barcelone, direction Madrid


CAN 2021 : Les éliminatoires ne reprendront pas en juin

La FIFA a décidé d’un report de tous les matchs internationaux prévus initialement en juin, obligeant la CAF à ne reprogrammer les éliminatoires de la CAN 2021 qu'à partir de septembre.

Reportées sine die le mois dernier en raison de la propagation du coronavirus, les éliminatoires de la CAN 2021 ne reprendront pas au mois de juin. La FIFA a décidé d’un report de tous les matchs internationaux prévus initialement en juin, se rangeant ainsi aux recommandations de son groupe de travail chargé de traiter les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur le football. Se trouvent ainsi reportés "tous les matchs internationaux qui devaient être joués pendant la fenêtre de juin 2020", informe la Confédération africaine de football sur son site officiel.


Comme depuis le début de la pandémie, les décisions évoluent en fonction de la situation sanitaire. Alors que le secrétaire général intérimaire de la CAF, Abdelmounaïm Bah, n'avait pas exclu la possibilité de rejouer dès le mois de juin, l'instance panafricaine devrait se voir obligée de programmer les quatre dernières journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 en septembre, octobre ou novembre, et reporter au printemps 2021 le coup d'envoi de celles de la Coupe du Monde 2022. A suivre.


FC Barcelone : La presse catalane présente un nouveau scenario pour attirer Neymar

Selon le quotidien catalan Sport, afin de précipiter son retour au FC Barcelone, Neymar serait prêt à forcer la main des dirigeants du PSG.
Si le football est à l'arrêt aux quatre coins de l'Europe, l'Espagne peut compter sur le feuilleton Neymar pour alimenter les débats au quotidien. La presse catalane, notamment, ne cesse de relancer cette série digne d'une télénovela. Le quotidien Sport a déjà le script du prochain épisode en tête : selon les informations du journal pro-Barça, Neymar fera tout pour forcer son départ du Paris Saint-Germain lors du mercato estival. En d'autres termes, un scénario comparable à celui de l'été dernier est d'ores et déjà envisagé.

Pour appuyer cette théorie, le quotidien ibérique fabule sur les relations entre Neymar et les dirigeants du Paris Saint-Germain, dont son directeur sportif Leonardo. Sport indique enfin que Neymar ne cesserait de clamer à ses proches qu'un nouveau feuilleton aura lieu l'été prochain à son sujet. Pour rappel, la superstar brésilienne est actuellement confinée à son domicile au Brésil.