Syrian female footballers beat the odds [Grand Angle]

Criticism from her family and neighbors only made footballer Samar Sheikh more determined to overcome social and gender prejudice.

Criticism from her family and neighbors only made footballer Samar Sheikh more determined to overcome social and gender prejudice.



There is more in the Grand Angle.



Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of
Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of

OM – Les mots forts de Didier Deschamps pour Pape Diouf

Le sélectionneur de l'équipe de France a rendu hommage à Pape Diouf, qu'il avait connu durant son passage à l'Olympique de Marseille.


La disparition brutale de Pape Diouf a profondément affecté les acteurs du football français. Didier Deschamps avait connu le dirigeant lors de son passage à l'Olympique de Marseille. Il en garde de très beaux souvenirs. " C'était un homme de convictions, un homme d'esprit, passionné par le football et ses acteurs », a déclaré le sélectionneur de l'équipe de France dans des propos repris par L’Équipe. « Sa disparition subite et brutale m'attriste profondément ».


Deschamps : "Je n'oublie pas que c'est lui qui m'a permis d'entraîner l'OM"






Précisant avoir connu Pape Diouf lorsqu'il était agent de son ami Marcel Desailly, le technicien français n'a rien oublié de son expérience dans la cité phocéenne aux côtés de l'emblématique président. « Même si notre collaboration fut brève, je n'oublie pas, évidemment, que c'est lui qui m'a permis de devenir l'entraîneur de Marseille en 2009", a continué Didier Deschamps. "J'ai pu mesurer sa popularité, immense, auprès des Marseillais dont il avait su gagner le cœur. Cette popularité était à la hauteur de son amour pour cette ville et ce club auxquels il était très attaché et qu'il incarnait si bien. »









Le bel hommage d'Aulas à Diouf

Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, a rendu un vibrant hommage à son ancien rival marseillais Pape Diouf, qui s'est éteint ce mardi.
Mobilisée en ces temps difficiles, la grande famille du football français est en deuil. Pape Diouf, ancien président emblématique de l'Olympique de Marseille, s'est éteint ce mardi à l'âge de 68 ans après avoir été touché par le coronavirus. Jean-Michel Aulas et son homologue s'étaient livrés à de belles batailles dans les années 2000, toujours dans les règles de l'art. Après la disparition de Pape Diouf, le patron de l'Olympique Lyonnais n'a pas caché sa peine.

Jean-Michel Aulas salue "un grand président"


"Pape a été un grand président, très performant, respectable et respecté, j’avais un profond respect pour lui, je m’associe à la peine de toute sa famille et de tous ses amis", a écrit Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter mardi soir.

Le bel hommage d'Aulas à Diouf

Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, a rendu un vibrant hommage à son ancien rival marseillais Pape Diouf, qui s'est éteint ce mardi.
Mobilisée en ces temps difficiles, la grande famille du football français est en deuil. Pape Diouf, ancien président emblématique de l'Olympique de Marseille, s'est éteint ce mardi à l'âge de 68 ans après avoir été touché par le coronavirus. Jean-Michel Aulas et son homologue s'étaient livrés à de belles batailles dans les années 2000, toujours dans les règles de l'art. Après la disparition de Pape Diouf, le patron de l'Olympique Lyonnais n'a pas caché sa peine.

Jean-Michel Aulas salue "un grand président"


"Pape a été un grand président, très performant, respectable et respecté, j’avais un profond respect pour lui, je m’associe à la peine de toute sa famille et de tous ses amis", a écrit Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter mardi soir.

Pape Diouf, «un très grand président»

Entraîneur de l'Olympique de Marseille quand Pape Diouf en était le président, José Anigo n'a pas caché son émotion après la disparition de l'ancien dirigeant.
L'Olympique de Marseille et l'ensemble du football français ont perdu l'un de leurs représentants les plus emblématiques. Pape Diouf, président de l'OM de 2005 à 2009, s'est éteint ce mardi soir. Il avait 68 ans et était touché par le Covid-19. José Anigo a longtemps travaillé aux côtés de l'ex-dirigeant. L'ancien entraîneur de l'OM n'a pas caché son émotion.

Anigo : "Il reste l'homme avec qui j'ai vécu une très belle aventure"


"Je ne sais pas comment vous l’expliquer. C’est une très très mauvaise nouvelle pour moi et honnêtement, même si on ne s’était pas croisé depuis pas mal de temps, je suis très chagriné, a expliqué José Anigo dans des propos retranscrits par le journal régional La Provence. Sincèrement, je suis très peiné. Il laissera l’image d’un très grand président, ça c’est évident. En tout cas, pour moi, il reste l’homme avec qui j’ai vécu une très belle aventure, qui ne s’est pas forcément très bien terminée, mais j’ai passé cinq années vraiment exceptionnelles à ses côtés."

Carnet noir : Pape Diouf est décédé

Atteint par le coronavirus, l'ancien président de l'Olympique de Marseille Pape Diouf est décédé à l'âge de 68 ans.
C'est un bien triste nouvelle qui émane ce mardi soir du Sénégal. Pape Diouf, l’ancien homme fort de l’Olympique de Marseille, s’est éteint. A l’âge de 68 ans, il n'a pas pu résister au Covid-19, maladie à laquelle il a succombé après avoir été diagnostiqué il y a de cela quelques jours. Alors qu’il était sur le point d’être rapatrié en France pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, il a malheureusement rendu son dernier soupir.

Pape Diouf avait été président de l’OM pendant quatre ans. C’est sous sa direction que le club phocéen a retrouvé le devant de la scène, manquant de peu la conquête du titre de champion lors de sa dernière année au Vélodrome. Il faisait aussi partie des personnages les plus importants et les plus influents de la Ligue 1.

Avant de devenir président, Pape Diouf a œuvré en tant que journaliste et aussi agent de joueurs. Il était connu dans le paysage du football français depuis de très longues années. Ce natif de Tchad était aussi réputé pour son sens aigu de la repartie, avec quelques formules et expressions restées célèbres. Il s’était retiré du football après son passage à Marseille. Mais son retour dans l'ombre n'a en rien altéré sa popularité et les nombreux hommages qui se succèdent depuis l'annonce de sa disparition en témoignent largement.