Senegal coach Cisse gets contract extension, tasked to reach 2019 AFCON final

The 42-year-old Cisse took over as coach in March 2015 and at the last Nations Cup in Gabon in early 2017 saw his side beaten on post-match penalties in the quarter-finals.

Senegal’s football federation has extended the contract of national coach Aliou Cisse by a year but added that he has been assigned a mission to reach the final of next year’s Africa Nations Cup tournament.



“In the assessment of his contract, we feel he achieved his initial goal of qualifying the team for the World Cup, after which the whole world recognises that he was able to bring the Senegalese team up to an appreciable level,” Senegal Football Federation president Augustin Senghor said after Thursday’s meeting to review the team’s performance.



Senegal became the first side eliminated at a World Cup on the ‘fairplay rule’ after finishing level with Japan but being placed behind them in the group standings because of a higher number of cations received during the tournament in Russia.



“We do not see why he should not continue, so we have assigned him mission to reach the 2019 Nations Cup final,” added Senghor.



“Through his remarks, it was clear Cisse is aiming for this goal himself, and Senegal wants the trophy.”



Cisse’s credentials



The 42-year-old Cisse took over as coach in March 2015 and at the last Nations Cup in Gabon in early 2017 saw his side beaten on post-match penalties in the quarter-finals.



He captained Senegal at the 2002 World Cup in Japan and South Korea, where they beat holders France in the opening game and reached the quarter-finals.



His club career took in spells at Lille and Paris St Germain before playing in the English Premier League with Birmingham City and later Portsmouth, as well as earning 35 caps for the Senegal national team.



He coached Senegal’s under-23 team at the 2012 Olympic Games in London and then took over the senior side.



REUTERS

Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of

Coupes d'Europe : L'UEFA prête à laisser de côté les matchs aller-retour pour finir la saison

Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, est récemment revenu sur les possibles scenarios permettant de conclure la saison des compétitions européennes de clubs, dont celui qui verrait les équipes disputer les quarts de finale et les demi-finales sur un seul match.
L'exercice 2019-20 de Ligue des Champions va-t-il aller à son terme ? Au vu des enjeux économiques inhérents à la plus lucrative des compétitions de clubs, il serait difficile d'envisager un autre scénario. Mais le contexte de crise sanitaire actuel n'exclut pas la possibilité d'un tournoi arrêté, ce qui serait un coup dur pour les clubs qualifiés pour les quarts de finale comme le Paris Saint-Germain. Quoiqu'il en soit, la marge de manœuvre sera étroite. Le 3 août est d'ores et déjà identifié comme une deadline pour la finale. Et le format sera certainement adapté aux circonstances du moment.

Un seul match sur terrain neutre ?


Dans un entretien accordé à la chaîne allemande ZDF, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin est apparu assez transparent sur le sujet, évoquant la probabilité d'une formule à un seul match disputé sur terrain neutre. Le plan d'un final four ou final eight reste hypothétique. "Nous pourrions jouer avec un seul match à élimination directe sur terrain neutre. Mais jouer avec un final four ou un final eight n'est qu'une option pour le moment", a-t-il déclaré.

Coupes d'Europe : L'UEFA prête à laisser de côté les matchs aller-retour pour finir la saison

Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, est récemment revenu sur les possibles scenarios permettant de conclure la saison des compétitions européennes de clubs, dont celui qui verrait les équipes disputer les quarts de finale et les demi-finales sur un seul match.
L'exercice 2019-20 de Ligue des Champions va-t-il aller à son terme ? Au vu des enjeux économiques inhérents à la plus lucrative des compétitions de clubs, il serait difficile d'envisager un autre scénario. Mais le contexte de crise sanitaire actuel n'exclut pas la possibilité d'un tournoi arrêté, ce qui serait un coup dur pour les clubs qualifiés pour les quarts de finale comme le Paris Saint-Germain. Quoiqu'il en soit, la marge de manœuvre sera étroite. Le 3 août est d'ores et déjà identifié comme une deadline pour la finale. Et le format sera certainement adapté aux circonstances du moment.

Un seul match sur terrain neutre ?


Dans un entretien accordé à la chaîne allemande ZDF, le président de l'UEFA Aleksander Ceferin est apparu assez transparent sur le sujet, évoquant la probabilité d'une formule à un seul match disputé sur terrain neutre. Le plan d'un final four ou final eight reste hypothétique. "Nous pourrions jouer avec un seul match à élimination directe sur terrain neutre. Mais jouer avec un final four ou un final eight n'est qu'une option pour le moment", a-t-il déclaré.

Real Madrid : Van de Beek assure que rien n'est encore conclu

Alors que le Real Madrid est intéressé par son profil, le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam Donny van de Beek a assuré que son avenir n'était pas encore scellé.



Le Real Madrid, en quête d'un milieu central pour consolider son entrejeu, a jeté son dévolu sur le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam Donny van de Beek depuis l'été dernier. Le milieu néerlandais fait partie des révélations qui ont été mises en lumière lors de la fabuleuse épopée du club jusqu'en demi-finale de Ligue des champions il y a un an. Au contraire de ses compères De Jong ou de Ligt, Van de Beek était resté au bercail. Sa polyvalence - formé comme milieu défensif, il est apte à évoluer derrière un attaquant -, et sa qualité technique plaisent à Zinédine Zidane. Mais ce dossier est pourtant loin d'être bouclé par le Real Madrid.

Van de Beek est encore loin du Real Madrid


Dans des propos accordés au magazine Helden, le Néerlandais a indiqué qu'il n'y avait rien de finalisé avec le Real. « Jouer sous le soleil est toujours agréable, mais non, je n'ai pas encore commencé à prendre des cours d'espagnol. Je n'ai encore donné mon accord à personne, tout est encore ouvert. Je sais ce que j'ai ici, à Ajax je suis aimé et j'aime l’Ajax. Mon ressenti doit être positif pour un club. Non seulement ils m’apprécient, mas je dois également m’adapter au système de jeu et, bien sûr, je veux aussi connaitre le temps de jeu qu’ils m’accorderont », a expliqué Donny van de Beek.


A voir aussi :
>>> Messi dégommé par cet Argentin : « Ronaldo est un patron, lui non »
>>> Rakitic va quitter Barcelone, direction Madrid


CAN 2021 : Les éliminatoires ne reprendront pas en juin

La FIFA a décidé d’un report de tous les matchs internationaux prévus initialement en juin, obligeant la CAF à ne reprogrammer les éliminatoires de la CAN 2021 qu'à partir de septembre.

Reportées sine die le mois dernier en raison de la propagation du coronavirus, les éliminatoires de la CAN 2021 ne reprendront pas au mois de juin. La FIFA a décidé d’un report de tous les matchs internationaux prévus initialement en juin, se rangeant ainsi aux recommandations de son groupe de travail chargé de traiter les conséquences de la pandémie du Covid-19 sur le football. Se trouvent ainsi reportés "tous les matchs internationaux qui devaient être joués pendant la fenêtre de juin 2020", informe la Confédération africaine de football sur son site officiel.


Comme depuis le début de la pandémie, les décisions évoluent en fonction de la situation sanitaire. Alors que le secrétaire général intérimaire de la CAF, Abdelmounaïm Bah, n'avait pas exclu la possibilité de rejouer dès le mois de juin, l'instance panafricaine devrait se voir obligée de programmer les quatre dernières journées des éliminatoires de la CAN Cameroun 2021 en septembre, octobre ou novembre, et reporter au printemps 2021 le coup d'envoi de celles de la Coupe du Monde 2022. A suivre.


FC Barcelone : La presse catalane présente un nouveau scenario pour attirer Neymar

Selon le quotidien catalan Sport, afin de précipiter son retour au FC Barcelone, Neymar serait prêt à forcer la main des dirigeants du PSG.
Si le football est à l'arrêt aux quatre coins de l'Europe, l'Espagne peut compter sur le feuilleton Neymar pour alimenter les débats au quotidien. La presse catalane, notamment, ne cesse de relancer cette série digne d'une télénovela. Le quotidien Sport a déjà le script du prochain épisode en tête : selon les informations du journal pro-Barça, Neymar fera tout pour forcer son départ du Paris Saint-Germain lors du mercato estival. En d'autres termes, un scénario comparable à celui de l'été dernier est d'ores et déjà envisagé.

Pour appuyer cette théorie, le quotidien ibérique fabule sur les relations entre Neymar et les dirigeants du Paris Saint-Germain, dont son directeur sportif Leonardo. Sport indique enfin que Neymar ne cesserait de clamer à ses proches qu'un nouveau feuilleton aura lieu l'été prochain à son sujet. Pour rappel, la superstar brésilienne est actuellement confinée à son domicile au Brésil.