Deontay, Fury gear up for rematch Saturday

The two fought to a draw in December 2018.

The much-awaited rematch between two heavyweight champions will come off in Las Vegas, United States this Saturday.



Tyson Fury and Deontay Wilder are gearing up for this highly anticipated bout.



“This is the biggest fight in the last 50 years in heavyweight division so both men are putting it on the line and the fans are the only winners here on that Saturday night because we both have a lot to lose. We’re gonna put on an entertaining fight and may the best man win.” Reporter: “Are you still sticking by (your predicion of a) 2nd round knockout?” Fury: “One hundred percent, second round, two rounds”, Fury said.



Wilder’s WBC heavyweight title will be on the line. The champ is assuring fans of an amazing fight.



“This is living witness that things can happen, people can come together and make the best fights happen for the fans to see because that’s the only way we’ll really truly know who is the best in the division and as a heavyweight and it (heavyweight division) was down so many years and now it’s on fire, it’s an amazing feeling just to be a heavyweight right now, but it’s amazing just to put aside all the egos all the politics all the things that’s involved in boxing from not making fight happen, and we can finally come together, and eat at the dinner table together, and give the fans an amazing fight”, Wilder said.



The two fought to a draw in December 2018.



Fury is the lineal heavyweight champ of the world. Wilder is undefeated at 42-0 with one draw. Forty-one of his wins came by knockout.



Fury will step into the ring with a match record of 29-0, also with one draw.



He has recorded knockouts in 20 of his ring wins.



AP

Please Login to comment
  Subscribe  
Notify of

Le bel hommage d'Aulas à Diouf

Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais, a rendu un vibrant hommage à son ancien rival marseillais Pape Diouf, qui s'est éteint ce mardi.
Mobilisée en ces temps difficiles, la grande famille du football français est en deuil. Pape Diouf, ancien président emblématique de l'Olympique de Marseille, s'est éteint ce mardi à l'âge de 68 ans après avoir été touché par le coronavirus. Jean-Michel Aulas et son homologue s'étaient livrés à de belles batailles dans les années 2000, toujours dans les règles de l'art. Après la disparition de Pape Diouf, le patron de l'Olympique Lyonnais n'a pas caché sa peine.

Jean-Michel Aulas salue "un grand président"


"Pape a été un grand président, très performant, respectable et respecté, j’avais un profond respect pour lui, je m’associe à la peine de toute sa famille et de tous ses amis", a écrit Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter mardi soir.

Pape Diouf, «un très grand président»

Entraîneur de l'Olympique de Marseille quand Pape Diouf en était le président, José Anigo n'a pas caché son émotion après la disparition de l'ancien dirigeant.
L'Olympique de Marseille et l'ensemble du football français ont perdu l'un de leurs représentants les plus emblématiques. Pape Diouf, président de l'OM de 2005 à 2009, s'est éteint ce mardi soir. Il avait 68 ans et était touché par le Covid-19. José Anigo a longtemps travaillé aux côtés de l'ex-dirigeant. L'ancien entraîneur de l'OM n'a pas caché son émotion.

Anigo : "Il reste l'homme avec qui j'ai vécu une très belle aventure"


"Je ne sais pas comment vous l’expliquer. C’est une très très mauvaise nouvelle pour moi et honnêtement, même si on ne s’était pas croisé depuis pas mal de temps, je suis très chagriné, a expliqué José Anigo dans des propos retranscrits par le journal régional La Provence. Sincèrement, je suis très peiné. Il laissera l’image d’un très grand président, ça c’est évident. En tout cas, pour moi, il reste l’homme avec qui j’ai vécu une très belle aventure, qui ne s’est pas forcément très bien terminée, mais j’ai passé cinq années vraiment exceptionnelles à ses côtés."

Carnet noir : Pape Diouf est décédé

Atteint par le coronavirus, l'ancien président de l'Olympique de Marseille Pape Diouf est décédé à l'âge de 68 ans.
C'est un bien triste nouvelle qui émane ce mardi soir du Sénégal. Pape Diouf, l’ancien homme fort de l’Olympique de Marseille, s’est éteint. A l’âge de 68 ans, il n'a pas pu résister au Covid-19, maladie à laquelle il a succombé après avoir été diagnostiqué il y a de cela quelques jours. Alors qu’il était sur le point d’être rapatrié en France pour bénéficier d’une meilleure prise en charge, il a malheureusement rendu son dernier soupir.

Pape Diouf avait été président de l’OM pendant quatre ans. C’est sous sa direction que le club phocéen a retrouvé le devant de la scène, manquant de peu la conquête du titre de champion lors de sa dernière année au Vélodrome. Il faisait aussi partie des personnages les plus importants et les plus influents de la Ligue 1.

Avant de devenir président, Pape Diouf a œuvré en tant que journaliste et aussi agent de joueurs. Il était connu dans le paysage du football français depuis de très longues années. Ce natif de Tchad était aussi réputé pour son sens aigu de la repartie, avec quelques formules et expressions restées célèbres. Il s’était retiré du football après son passage à Marseille. Mais son retour dans l'ombre n'a en rien altéré sa popularité et les nombreux hommages qui se succèdent depuis l'annonce de sa disparition en témoignent largement.

Le Real n’oublie pas Eduardo Camavinga (Rennes)

Le Real Madrid serait plus que jamais intéressé par les services du joyau rennais, Eduardo Camavinga.

Depuis plusieurs mois, le Real Madrid et son staff technique surveillent les progrès d’Eduardo Camavinga. L’intérêt merengue envers le jeune prodige tricolore n’est pas feint, et les Castillans seraient disposés à le matérialiser rapidement. C’est ce que révèle le site ESPN, précisant que le milieu de terrain Eduardo Camavinga est perçu à Santiago Bernabeu comme un potentiel successeur du Brésilien Casemiro.


Le prix de Casemiro est évalué entre 40 et 60M€. Un montant qui n’est pas de nature à décourager l’état-major du club espagnol. Toutefois, sur ce dossier, le Real devrait être confronté à une rude concurrence. Le Borussia Dortmund, Liverpool, le FC Barcelone et le PSG ont aussi tous dans leur viseur le natif d’Angola. Reste à savoir vers quelle équipe, le cœur du principal intéressé balance.


Pape Diouf touché par le coronavirus

L’ancien président de l’OM, Pape Diouf, vient d’être diagnostiqué au Covid-19.

Pape Diouf, l’ancien homme fort de l’OM (2005-09) et l’une des personnalités les plus charismatiques du football du football français dans les années 2000, souffre malheureusement du coronavirus. Dévoilée par plusieurs médias ce mardi, cette information a été confirmée par le club phocéen à travers un tweet. L’ancien agent et journaliste, âgé de 68 ans, aurait contracté la maladie alors qu’il se trouvait à Dakar, là où il vit une partie de l’année.




Diouf devrait être hospitalisé à Nice


Selon le site de l’Equipe, Diouf se trouve actuellement dans un état très inquiétant. Il a été placé sous assistance respiratoire depuis plusieurs jours dans la capitale sénégalaise. Afin de bénéficier d’un meilleur traitement, il devrait être rapatrié en France dans les prochaines heures. Il sera hospitalisé à Nice.